topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl


 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Pour le fil complet des informations : Cliquez sur « Toute l’actualité » [Menu de gauche] ● Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Le Burundi exige que les produits miniers soient vendus à la Banque centrale Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Economie

@rib News, 10/02/2019 – Source Xinhua

Burundi : les coopératives minières doivent "vendre toute leur production" à la banque centrale (Conseil National de Sécurité)

Toutes les coopératives minières doivent "vendre toute leur production" à la Banque de la République du Burundi (BRB, banque centrale), a recommandé dimanche le Conseil National de Sécurité (CNS) dans un communiqué diffusé sur l'antenne de la radio nationale du Burundi.

Instance suprême burundaise traçant les orientations nationales sur les "grandes questions d'intérêt national" dont celles relevant du secteur de la sécurité, le CNS est dirigé au plus haut niveau par le président du Burundi et chef du gouvernement du Burundi, Pierre Nkurunziza.

Selon ce communiqué lu sur les antennes de cette radio publique burundaise par le secrétaire exécutif permanent du CNS, le lieutenant-général Silas Ntigurirwa, cette recommandation est motivée par une volonté "d'améliorer le niveau de réserves de change" au sein de la banque centrale burundaise.

Au sujet de la réorganisation du secteur minier, le CNS apprécie le pas déjà franchi dans l'octroi des permis d'exploitation en faveur des coopératives qui n'en possédaient pas et exhorte celles qui restent de le faire dans les meilleurs délais dans le strict respect de la loi.

"En vue de contribuer à l'amélioration du niveau des réserves de change, le CNS recommande à toutes les coopératives œuvrant dans le domaine de l'exploitation de l'or, de vendre toute leur production à la banque centrale qu'est la BRB ou dans les comptoirs ayant signé des contrats de partenariat avec la BRB", précise le communiqué.

En ce qui concerne les conventions d'exploitation des minerais signées entre l'Etat du Burundi et les sociétés privées, le CNS a recommandé au ministère ayant dans ses attributions le secteur minier de "revisiter les conventions" en vue de respecter le principe qui satisfait à toutes les parties contractantes tel que "le gagnant-gagnant" à titre exemplatif.

Bien plus, le CNS a instruit le même ministère, d'encourager les coopératives d'exploitation artisanale d'évoluer vers l'exploitation semi-industrielle ou d'intégrer les sociétés industrielles.

Pour rappel, le 7 novembre 2018 au chef-lieu de la province de Ngozi (nord) au cours d'une réunion d'évaluation de l'état des lieux du secteur minier au Burundi organisée à l'intention des membres de son gouvernement, le président Nkurunziza a ordonné que les fonds issus des minerais burundais vendus à l'étranger, doivent "être totalement rapatriés dans le pays" pour éviter un manque à gagner ad hoc dans les caisses de la banque centrale burundaise. 

 

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2018

parking aéroport pas cher