topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl


 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Burundi : annonce d’une grâce présidentielle à plus de 3 000 prisonniers en 2019 Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Justice

@rib News, 26/02/2019 – Source Xinhua

Burundi : plus de 3 000 condamnés vont bénéficier d'une grâce présidentielle dans le cadre des efforts de réconciliation nationale

La ministre burundaise de la Justice et Garde des sceaux, Aimée-Laurentine Kanyana, a annoncé mardi à Bujumbura que plus de 3 000 condamnés bénéficieraient de la grâce présidentielle 2019.

Le 23 janvier 2019, le président du Burundi, Pierre Nkurunziza, a signé un décret de grâce présidentielle.

La ministre Kanyana a tenu ces propos devant un parterre de personnalités dont le procureur général de la République, des procureurs généraux près les cours d'appel, l'auditeur général des forces armées, les directeurs de prison et les chefs de missions diplomatiques accrédités au Burundi.

"Au nom de la paix et de la réconciliation au Burundi, Son Excellence le président de la République du Burundi a décidé d'accorder la grâce à plus de 3 000 prisonniers qui vont bénéficier pour certains de la remise totale de peine et pour d'autres la remise partielle", a-t-elle déclaré en substance.

Cette décision s'inscrit selon elle, dans le cadre des efforts visant à favoriser la réconciliation nationale telle que souhaitée par le président Nkurunziza, pour un rassemblement de la nation burundaise en vue de la consolidation de la paix.

Cependant, la ministre Kanyana n'a pas indiqué la date exacte à laquelle les condamnés concernés commenceront à être libérés de prison dans le cadre de l'exécution de la mesure de grâce présidentielle. En revanche elle s'est dite heureuse de constater que les activités de la commission permanente chargée du suivi des dossiers des détenus dans différentes prisons du pays aillent bon train.

La décision de grâce présidentielle concerne la remise totale de la peine pour les condamnés dont la peine pénale est inférieure ou égale à 5 ans, certaines femmes enceintes ou allaitantes, les condamnés âgés de soixante ans, certains condamnés vivant avec un handicap manifeste, certains mineurs, les malades mentaux et ceux atteints des "maladies incurables" avec un stade avancé.

"De plus, et exceptionnellement, les condamnés ayant purgé les trois quarts de la peine, qui ont manifesté un bon comportement dans le milieu carcéral et dont les faits pour lesquels ils ont été condamnés sont moins graves, vont bénéficier de la remise totale de la peine carcérale", a-t-elle précisé.

La ministre a saisi l'occasion pour annoncer que dorénavant, la libération des condamnés sera accompagnée par leur réinsertion effective dans leur communauté.

La communauté, a-t-elle insisté, doit être mieux informée et sensibilisée quant à la situation des personnes libérées et comprendre l'importance de la réinsertion sociale "afin d'éviter la récidive".

La sortie des prisons est en effet "confrontée à un tas de problèmes d'ordre matériel en particulier", a-t-elle fait remarquer en citant notamment les problématiques d'accès à l'emploi et au logement.

Dans cette perspective, la ministre Kanyana a annoncé que le gouvernement burundais a déjà inscrit à son agenda, l'organisation des ateliers de sensibilisation à l'endroit des administratifs locaux, sur "les mécanismes d'accueil" des personnes bénéficiaires de cette mesure de grâce.

 

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2018

parking aéroport pas cher