topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl


 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
À la Une : va-t-on vers un apaisement politique au Burundi ? Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Politique

RFI, 8 octobre 2019

Le Burundi est régenté d’une main de fer par le président Nkurunziza. Mais «  depuis juin dernier, note Aujourd’hui au Burkina, la situation se déride de façon subreptice, les lignes bougent imperceptiblement.

Des missi dominici de Jean Minani, patron du CNARED, l’opposition en exil, et du président Nkurunziza se sont rencontrés courant août dernier dans la capitale kenyane, un cénacle où les questions qui fâchent ont été évoquées, notamment la levée de mandat d’arrêt qui pend sur la tête d’une trentaine d’opposants, le retour d’exil des leaders d’opposition et la décrispation politique. ».

Un pré-accord avait même été ébauché, mais l’affaire ayant été éventée, chaque camp s’était recroquevillé sur lui-même. Mais voilà qu’avant-hier, relève Aujourd’hui, « les 2 parties ont repris langue, et ce sont les mêmes lancinantes questions en suspens qui ont animé ces échanges. Si Annicet Niyonkuru, envoyé spécial du CNARED, s’est voulu évasif, réservant, son compte-rendu à ses patrons à Bruxelles, l’entourage du ministre de l’Intérieur s’est voulu rassurant, notamment sur les questions judiciaires. »

À la vérité, précise le quotidien ouagalais, « il faut lier ce rapprochement au 6 juin 2018, jour où Pierre NKurunziza avait clairement annoncé qu’il quitterait les lambris dorés du cossu palais présidentiel de Gitega en 2020. » Alors, s’interroge Aujourd’hui, « quelle posture adopteront les opposants regroupés à Bruxelles après le bilan que feront leurs émissaires ? En tout cas, tous estiment que la probabilité pour que le CNARED soit présent aux élections de 2020 est très élevée. »

Vers une coalition de l’opposition ?

En tout cas, s’il en est un qui ne cache pas ses ambitions, c’est bien Agathon Rwasa, le président du CNL.

Interrogé par le site d’information burundais Iwacu, Agathon Rwasa se prononce en faveur d’une coalition de l’opposition pour la présidentielle de 2020 : « la logique serait que ceux qui soutiennent le changement se rallient pour un unique et même candidat au lieu de disperser les votes. »

Et tant qu’à faire, il se verrait bien dans ce rôle : « l’objectif ultime du CNL, c’est le pouvoir. Nous ne pouvons exécuter les projets de société que nous proposons aux Burundais si nous n’avons pas le pouvoir dans toutes ses sphères et à tous les échelons. Et si le peuple réclame Agathon Rwasa à la présidence, pourquoi est-ce que je m’y déroberais. »

Par Frédéric Couteau

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2018

parking aéroport pas cher