topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl


 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Le Rwanda, un modèle économique en Afrique ? Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Afrique

Deutsche Welle, 16.10.2019

Au cours de la visite mardi (15.10) du président Paul Kagamé à Bangui, son homologue centrafricain, Faustin-Archange Touadérea a vanté le modèle économique du Rwanda. Ce modèle, si souvent vanté, existe-t-il réellement ?

Avec un PIB annuel de 7,5 %  et une croissance estimée à près de 8% en 2019, le Rwanda de Paul Kagamé fait partie des têtes de liste en Afrique. Autre exemple de sa bonne santé économique, début octobre, la compagnie nationale d'électricité a annoncé que la part de ménages ayant accès à l'électricité est passée de 10% en 2010 à 51% en février 2019. Ces chiffres sont confirmés par plusieurs publications de la Banque mondiale.

Petit bémol, le coût de l’approvisionnement en électricité demeure l’un des plus élevé de la région. Les tarifs actuels n’étant pas à la portée de toutes les couches de la population.

Investissements étrangers

En plus des indicateurs macroéconomiques qui sont positifs, les investisseurs étrangers sont rassurés par la stabilité politique du Rwanda. Autre atout, l’indice de corruption est relativement bas. Selon Transparency International, le Rwanda occupe la 4e place sur le continent.

Signe de cette assurance, en janvier 2018, le constructeur automobile allemand Volkswagen a ouvert une usine d’assemblage à Kigali.

Aussi, il y a quelques jours, le pays des "Milles collines" a lancé ses tout premiers Smartphones Mara X et Mara Z qui vont utiliser le système d'exploitation Android de Google. Coût de l’usine de fabrication : vingt millions de dollars.

"Il y a eu plus d’un million de Rwandais qui ont été sortis de la pauvreté ces dernières décennies. Il y a des performances économiques. Il y a eu création d’emplois qui fait qu’il y a un impact significatif sur la population" se réjoui Olivier Nduhungirehe, le secrétaire d'Etat aux Affaires étrangères rwandais.

Croissance ne signifie pas développement

Cet optimisme affiché est relativisé par certains analystes. Pour l’économiste Martial Ze Belinga, les indicateurs macroéconomiques ne sont pas synonymes de développement.

"On peut avoir les chiffres de la croissance qui montrent que le pays a augmenté sa production d’une année sur l’autre. Mais ce n’est pas nécessairement un signe de développement. Le Rwanda reste quand même très dépendant de l’aide extérieure - jusqu’en 2012, c’était plus de 40% de son budget. Ce qui voudrait dire quand même qu’il y a une certaine fragilité quand on sait que c’est cette aide extérieure finalement qui finance les investissements publics, donc la croissance", explique-t-il à la DW.

Manipulation des chiffres

En août dernier, le quotidien britannique "Financial Times" a indiqué que les chiffres relatifs à la croissance et à la réduction de la pauvreté au Rwanda auraient été manipulés. Ce qui revient aussi à mettre en cause la réputation de la Banque mondiale qui soutient pour sa part les statistiques fournies par Kigali.

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2018

parking aéroport pas cher