topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl


 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] ● « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire] 
Les échanges entre la Chine et le Burundi se renforcent Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Cooperation

Chine Magazine | Jan 15, 2020

Dans le cadre de sa tournée en Afrique, Wang Yi, ministre des affaires étrangères a effectué une visite d’une journée, au Burundi, le 11 janvier 2020. A cette occasion, il a rencontré son homologue burundais, Ezechiel Nibigira, en vue de renforcer les échanges bilatéraux.

Un don financier

« Le Burundi est un ami de tous temps » de la Chine en Afrique, a déclaré Wang Yi, avant de souligner que « la confiance mutuelle politique constitue un caractère essentiel des relations bilatérales, marquées aussi par un fort soutien mutuel ».

«Le gouvernement du Burundi vient de bénéficier d’un don de la Chine pour la construction et la réhabilitation de la piste d’atterrissage et de la tour de contrôle de l’aéroport International Melchior Ndadaye», a annoncé à la presse Ezéchiel Nibigira, ajoutant que le financement du terminal sera renégocié ultérieurement.

Le montant du don n’a pas été communiqué, mais le chef de la diplomatie burundaise a signalé que « la Chine va financer la construction du nouveau siège du ministère des Affaires étrangères ». D’ailleurs, des experts chinois seront à Bujumbura pour y mener des études relatives.

Lutte contre le terrorisme

Ainsi «Wang Yi renouvelle au gouvernement burundais le soutien indéfectible de Pékin dans la lutte contre toute tentative d’atteinte à la souveraineté du pays à travers les ingérences extérieures d’où qu’elles viennent».

Ezéchiel Nibigira a affirmé soutenir les initiatives prises par Beijing pour mettre un terme aux violences et restaurer l’ordre à Hong-Kong. En outre, le gouvernement burundais promet son soutien aux mesures initiées par Beijing pour réaliser le progrès dans la lutte contre le terrorisme dans la région autonome de Xinjiang (Shinjiang).

Pour Bujumbura, la question de cette région est une affaire intérieure de la Chine. D’après les deux diplomates, les relations diplomatiques et économiques entre les deux pays se trouvent au meilleur niveau de leur histoire. «Nous n’avons aucun doute qu’elles iront toujours de l’avant», a glissé Nibigira.

Renforcer les relations bilatérales

Avant de terminer sa visite, Wang Yi a rencontré Joseph Butore, deuxième vice-président du Burundi, au nouveau Palais présidentiel qui a été construit grâce au financement chinois.

La Chine a remercié le Burundi pour son soutien sur les questions concernant des intérêts fondamentaux et des préoccupations majeures de la Chine (Taïwan, Hong Kong, Xinjiang), et est disposée à aider le pays à défendre sa souveraineté, son indépendance et ses droits légitimes, a indiqué le diplomate chinois.

« La Chine est disposée à poursuivre une coopération mutuellement bénéfique avec le Burundi dans le cadre de l’Initiative La Ceinture et La Route, ainsi que des huit initiatives majeures annoncées lors du sommet de Beijing du Forum sur la coopération sino-africaine (FOCAC), notamment dans les domaines des infrastructures et de l’agriculture », selon lui.

Créer de nouveaux axes de développement

Wang Yi a incité les entreprises chinoises qualifiées et fiables à investir au Burundi, et souligné le soutien de son gouvernement « au développement économique et social burundais dans la mesure de ses capacités ».

D’ailleurs, le ministre burundais a souligné que « son pays accueille favorablement les entreprises chinoises tout comme leurs investissements, et est prêt à renforcer la coopération mutuellement bénéfique avec la Chine dans divers domaines ».

Ainsi, « la Chine attache une grande importance aux préoccupations du Burundi dans la région des Grands Lacs et est prête à jouer un rôle constructif pour la paix et la stabilité de la région », a-t-il affirmé.

De son côté, Ezechiel Nibigira a indiqué que ce déplacement démontre la grande importance attachée par la Chine aux relations avec le Burundi. Remerciant la Chine pour son aide désintéressée et loue son rôle important dans les affaires internationales et africaines.

« Peu importe les évolutions de la situation interne du pays, le Burundi adhère à une politique amicale envers la Chine et continuera de soutenir résolument Beijing sur tous les dossiers concernant ses intérêts fondamentaux et ses préoccupations majeures », a assuré le ministre burundais.

« Le Burundi est disposé à accélérer la construction conjointe avec la Chine de la Ceinture et la Route, et à mettre en œuvre les résultats du sommet de Beijing du FOCAC« , a-t-il ajouté.

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2018

parking aéroport pas cher