topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl


 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Breaking News : ARIB.INFO PASSE EN MODE VACANCES POUR LA PÉRIODE ESTIVALE : Comme chaque année, La Rédaction d'ARIB.INFO lève le pied durant les mois de juillet et août avant de redémarrer à fond début septembre. La Rédaction reste toutefois attentif à l’actualité et, comme vous pourrez le constater, ne vous laissera pas sans Info cet été. Le flux d'actus sera juste moins dense qu'à l'accoutumée. Alors restez connecté ! Toute La Rédaction en profite pour vous souhaiter d'agréables vacances. [@rib News, 05/07/2019] ● Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Nouvelles locales du jeudi 03 juin 2010 Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Nouvelles locales

@rib News, 04/06/2010

● Politique

- Dr Sentamba, un politologue de l’Université du Burundi, souligne que le parti Uprona risque un éclatement en plusieurs ailes si jamais il ne se retire pas des élections présidentielles. Selon Sentamba, beaucoup de membres de ce parti sont favorable au retrait de la candidature de Yves Sahinguvu aux prochaines échéances présidentielles pour rejoindre les douze autres partis qui réclament l’annulation des communales et qui accusent la Ceni d’être la première responsable des tricheries qu’ils décrient. Ce politologue trouve que la décision de retrait serait nécessaire pour sauver le parti de Rwagasore souvent fragilisé par des dissensions internes. (Rtr)

- Les partis politiques contestataires des résultats des communales de ce 24 mai 2010 ont adressé mercredi une correspondance au président de la République Pierre Nkurunziza. Dans leur lettre, les 12 partis ont demandé de dissoudre la Commission électorale nationale indépendante (Ceni). Selon ces partis de l’opposition, la Ceni s’est montré incompétente dans l’organisation des élections paisibles et transparentes. Ces partis contestataires disent en plus que les élections ont été truquées et que la Ceni est sans doute complice. Ils disent ne pas comprendre comment un parti n’ayant pas de liste de candidats dans une circonscription électorale puisse avoir des voix. Ces partis ne veulent pas seulement la dissolution de la Ceni, mais aussi de toutes les Commissions communales (Ceci) et provinciales (cepi) suite à leur complicité. Notons que les présidents de la sous région, le secrétaire général de l’Onu, l’Union Africaine et Européenne ont tous reçu la copie de cette correspondance. (Rpa/Bonesha)

- Le Secrétaire général du parti présidentiel  Cndd-Fdd a animé mercredi une conférence de presse au cours de laquelle il a fait savoir que les partis d’opposition qui réclament le départ de la Ceni ont peut être un agenda caché. Cependant, Ndabirabe souligne que si jamais l’opposition arrive à démontrer que la Ceni a fait des fautes graves sur l’organisation des élections, il faudra suivre le cours normal pour la changer. Il affirme que son parti ne sera pas un obstacle à la démocratie. (Bonesha)

- Les douze partis d’opposition ont organisé une visite dans les enceintes du Bureau Spécial de Recherche (PSR) pour voir les conditions de détention de leurs membres arrêtés ces derniers jours dans la commune de Kinama et ailleurs pendant qu’ils démontaient les fraudes électorales. Selon Léonce Ngendakumana, président du parti Frodebu et qui avait fait un déplacement sur place, la police et le parquet de Bujumbura leur ont refusé l’autorisation de voir ces prisonniers alors qu’ils en ont le droit. Selon Chauvinau Mugwengezo, le procureur de la mairie de Bujumbura est à l’origine de ce refus de voir ces prisonniers qu’ils qualifient déjà de politique. Des sources proches de la police et de la justice disent que ces détenus seront relaxés dans peu de jours et qu’une partie d’entre eux a déjà été relâché, une information non confirmée par ces douze partis d’opposition qui soulignent qu’il faut d’abord les voir à leurs domiciles pour confirmer cette libération. (Rpa/Bonesha)

- L’Union Européenne, les Etats-Unis et  l’Union Africaine ne voient pas les choses comme ces partis d’opposition. Dans un communiqué de presse rendu public ce jeudi, les représentants des trois organisations étatiques semblent être inquiets par le retrait des 5 candidats des partis politiques de l’opposition. Les représentants de ces pays disent que ces partis devraient rejoindre la compétition électorale, car, estime le communiqué, les élections se sont bien déroulées dans l’ensemble du territoire national. (Rpa)

- Le parti socialiste français a sorti un communiqué de presse dans lequel il se dit lui inquiet par le retrait de la course électorale des personnalités politiques "respectées". Selon ce communiqué, il faut que la communauté internationale exerce une pression sur le gouvernement du Burundi et surtout sur le président de la République, Pierre Nkurunziza, dans le but de sauvegarder la démocratie et respecter l’opposition.

- Christophe Bigirimana, président du MSD en Mairie de Bujumbura, vient de démissionner de son parti, déclarant cette décision personnelle. Christophe Bigirimana s'est dit satisfait du travail accompli pour le compte du parti d'Alexis Sinduhije en Mairie de Bujumbura, mais aussi du déroulement des élections: "S'il y a eu fraude, les mandataires des partis politiques d'opposition auraient dû les dénoncer dès le jour même du vote, et non après la proclamation des résultats", a déclaré l’ancien numéro un du Msd dans la ville de Bujubmura M. Bigirimana. (Rema)

● Education

- Le gouvernement de la République Fédérale d’Allemagne a mis à la disposition de Caritas Allemagne un montant de 301.600 Euros destinés aux communes de Buhinyuza et Mwakiro de la province de Muyinga. Selon un communiqué de presse rendu public par l’Ambassade de la République Fédérale d’Allemagne au Burundi, ce financement servira à approvisionner en vivres les cantines scolaires de 14 écoles primaires durant l’année scolaire 2010-2011. Une partie de ce montant aidera également à mettre des vivres à la disposition des familles de ces élèves dans le cadre des projets "food for work". Le même communiqué précise que cette somme aidera aussi à entretenir des jardins scolaires dans 33 écoles primaires (Abp)

- Les enseignants de la province de Mwaro membres des syndicats STEB, SLEB, SYNAPEP et CONAPES ont décidé d’arrêter leurs activités dès ce lundi 31 mai 2010. Ces enseignants s’insurgent contre l’arrestation et l’emprisonnement de trois de leurs collègues de l’Institut Technique Agricole (ITAB) de Gisozi. Des sources administratives sur place affirment que ces enseignants sont emprisonnés depuis ce samedi 29 mai pour avoir empêché les élèves de faire les examens. Une accusation réfutée par les autres enseignants de cette province qui disent que leurs camarades ont été arrêtés dans la logique d’étouffer le mouvement syndical. Ces enseignants, qui font partie du comité de direction de l’ITAB Gisozi sont également des présidents des syndicats des enseignants dans cette province. (Abp)

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2018

parking aéroport pas cher