topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl


 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Breaking News : ARIB.INFO PASSE EN MODE VACANCES POUR LA PÉRIODE ESTIVALE : Comme chaque année, La Rédaction d'ARIB.INFO lève le pied durant les mois de juillet et août avant de redémarrer à fond début septembre. La Rédaction reste toutefois attentif à l’actualité et, comme vous pourrez le constater, ne vous laissera pas sans Info cet été. Le flux d'actus sera juste moins dense qu'à l'accoutumée. Alors restez connecté ! Toute La Rédaction en profite pour vous souhaiter d'agréables vacances. [@rib News, 05/07/2019] ● Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Comment l’Uprona va-t-il réagir à la non-annulation des communales ? Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Politique

@rib News, 04/06/2010

Déclaration du Parti Uprona sur la question des élections communales du 24 mai 2010.

Consécutivement au contenu de notre communication à la presse du 28 mai 2010, des réunions du Parti UPRONA ont été organisées dans la plupart des communes, ce week-end  du 29 au 30 mai 2010.

Sur base des rapports provenant de ces rencontres qui étaient centrées sur le déroulement des élections communales, le Parti UPRONA constate qu’à travers tout le pays des fraudes et irrégularités ont été commises à grande échelle. Elles ont été matérialisées par les violations suivantes du Code Electoral :

1. L’achat des consciences à grande échelle dans tout le pays en violation de l’article 33 du Code Electoral ;

2. La disposition des isoloirs qui ne garantissait pas le secret de vote au mépris de l’article 39 du Code Electoral ;

3. L’usage massif de procurations non conformes aux dispositions légales dont l’article 49 paragraphe 2 ;

4. L’absence des listes des électeurs mandataires et de leurs mandants en violation de l’article 52 ;

5. L’usage d’une encre non indélébile contrairement au prescrit de l’article 55 paragraphe 6 ;

6. L’absence du double comptage des bulletins contenant dans les deux urnes en violation de l’article 62 paragraphe 1 ;

7. L’absence de collecte, de scellés, de procès-verbal relatifs aux enveloppes et bulletins non utilisables en violation de l’article 62 paragraphe 3 ;

8. L’absence de collecte et de scellés de mentions chiffrées du contenu des bulletins correspondant aux suffrages réellement exprimés et déclarés nuls Parti par Parti contrairement à l’article 67 ;

9. La non-disponibilisation des procès-verbaux signés par tous les membres du bureau électoral  et des mandataires présents des partis politiques relatifs à certaines indications chiffrées et au résultat des élections en violation de l’article 68 ;

10. La non livraison aux mandataires des Partis politiques de la copie du procès-verbal de dépouillement leur réservée par l’article 71 ;

11. L’absence de proclamation et de procès-verbal par les CPI en violation de l’article72 ; celle-ci ayant privé les mandataires politiques de leur droit reconnu par le paragraphe 2 du même article ;

12. La non proclamation des résultats provisoires des élections communales par la CENI qui n’a proclamé que les résultats par province et au niveau national au mépris de l’article 73 paragraphe 1, celui-ci ayant privé aux partis politiques leur droit de formuler des observations éventuelles commune par commune prévu par le paragraphe 2 du même article ;

13. La fermeture tardive des bureaux de vote au delà de 18h en violation de l’article 36 ;

14. Le transport des urnes sans escorte en l’absence de mandataires des partis politiques, par les membres des bureaux de vote vers chez eux ou vers d’autres lieux au mépris de l’article 62 paragraphe 2 ;

Il est à noter que l’énumération qui précède est loin d’être exhaustive lorsqu’on considère nombre d’irrégularités non expressément repris par le Code Electoral à l’instar de la campagne d’intimidations et de menaces à l’endroit des électeurs ; accomplie sur les collines ou à domicile ; campagne qui s’est poursuivie sur le chemin et le lieu de vote y compris à travers les rangs des électeurs attendant de voter.

Au regard de tout ce qui précède le Parti UPRONA demande :

- A la CENI de procéder à l’annulation des élections communales du 24 mai 2010 ;

- A la communauté internationale et à tous ceux qui œuvrent pour la cause de la démocratie et de la paix au Burundi, d’aider à ce que de nouvelles élections soient organisées dans de meilleures conditions de transparence et de légalité ;

- Aux militants et sympathisants du parti de rester serein et lucide par rapport aux enjeux du moment ;

- A tous les acteurs qui sont impliqués dans la recherche d’une solution au problème actuel, de prendre en compte par priorité la paix, la sécurité et la stabilité du pays.

Fait à Bujumbura, le 01/06/2010

LE PRESIDENT DU PARTI UPRONA,

Dr. Ir NIYOYANKANA Bonaventure, Député

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2018

parking aéroport pas cher