topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl


 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] ● « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire] 

Burundi : trois civils condamnés à 30 ans pour «attentat» contre le président Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Justice

@rib News, 10/08/2020 – Source AFP

Trois personnes ont été condamnées dimanche à Kayanza (nord) à 30 ans de réclusion pour "attentat et complot contre le chef de l'Etat", le général Evariste Ndayishimiye, pour avoir jeté des pierres sur son cortège mercredi, a appris l'AFP lundi de sources concordantes.

"Le Tribunal de grande instance de Kayanza a condamné trois jeunes gens dont une fille à 30 ans de prison pour attentat et complot contre le chef de l'Etat lors d'une procédure de flagrance", a annoncé à l'AFP une source judiciaire, sous couvert d'anonymat.

Des témoins présents au procès dimanche ont confirmé l'information.Mercredi vers 17H00, trois pierres ont été lancées sur le convoi du président Ndayishimiye depuis une station-service, selon la procureure Désirée Bizimana.

La première a touché un policier de la garde présidentielle, la deuxième le pare-brise d'un véhicule et la dernière est passée au-dessus du cortège d'une cinquantaine de voitures, selon l'accusation.

Cinq suspects ont été arrêtés dès mercredi soir, dont deux relâchés rapidement.Chadia Mbaririmana et Augustin Manirishura, deux pompistes de la station-service et Christophe Ndayidhimiye, un mécanicien, ont dans un premier temps été inculpés pour "manquement à la sécurité publique et ne pas avoir alerté les services concernés que la sécurité du chef de l'Etat était en danger".

La procureure avait requis sept ans et demi de prison contre les prévenus "effrayés" et "totalement dépassés" qui ont comparu sans avocat, selon des témoins. Durant tout le procès, ils ont nié avoir jeté ou été témoins de jets de pierres. Mais la cour a requalifié les faits d'"attentat et complot contre le chef de l'Etat", les condamnant à 30 ans de réclusion.

"La cour a subi de fortes pressions politiques pour condamner sévèrement les prévenus", selon la source judiciaire.Contacté lundi par l'AFP, le porte-parole du président burundais, Jean-Claude Karerwa Ndenzako, n'a pas réagi.

"Le pouvoir burundais est toujours paranoïaque en ce qui concerne ces histoires de complot", a estimé un diplomate africain sous couvert d'anonymat.Évariste Ndayishimiye, figure clé du parti au pouvoir, a été élu président le 20 mai et a pris ses fonctions peu après la mort soudaine de son prédécesseur Pierre Nkurunziza.

La communauté internationale espérait un assouplissement du régime mais la nomination d'un gouvernement largement composé de tenants de la ligne dure a montré qu'il s'inscrivait dans les pas de son prédécesseur.

 

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2018

parking aéroport pas cher