topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl


 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] ● « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire] 
Le sommet de Goma pour pacifier les Grands Lacs Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Sécurité

Deutsche Welle, 06.10.2020

Ce sommet sur la sécurité prévu ce mercredi 7 octobre doit réunir par visioconférence les chefs d'Etat de la RDC, de l’Angola, du Burundi, de l'Ouganda et du Rwanda.

Initialement prévu le 20 Septembre dernier, ce sommet se tient finalement ce 7 octobre à Goma.  Il devrait permettre aux chefs d’Etat des cinq pays de la région d’étudier les moyens de pacifier la région des Grands Lacs. 

Selon Vascos Saasita, un habitant de Goma, ce sommet doit être plus sérieux que les précédents. Il exhorte les participants à être plus réalistes pour trouver la solution aux problèmes sécuritaires de la ville et du territoire de Beni. 

"Nous sommes habitués aux fantaisies, à ces dialogues qui n'ont abouti à rien et qui n'ont produit aucun effet. Nous demandons qu'avant le mini-sommet la situation ne soit pas la même qu’après mini-sommet. On doit parler de la situation de Beni, ce sont les ADF qui tuent les civils et nous savons d'où ils sont venus. Donc aborder cette question, en établissant les responsabilités, aidera la population congolaise." 

C'est le même vœu qu'a Emmanuel Binyenye. Pour lui, seule la bonne volonté des parties prenantes au sommet peut permettre de trouver des solutions aux problèmes sécuritaires car, selon lui, les chefs d'Etats des pays voisins sont impliqués dans la déstabilisation du pays.  

"Après ce mini-sommet, si tous ces présidents en ont la volonté, ils peuvent mettre fin aux problèmes sécuritaires. Ce qui se passe en RDC, c'est la complicité de tous ces pays voisins. Parfois des groupes armés étrangers font des incursions sur le sol congolais. Je pense qu'après ce sommet, il y a une volonté de tous ces chefs d’Etat qui vont y participer, on trouvera une paix durable." 

La restauration de la paix : un impératif 

Du côté de la société civile du Nord-Kivu, c'est la même attente, celle de restaurer la paix tout en proposant aux chefs d'Etat de  chercher des stratégies pour traquer tous les groupes armés.  

La société civile attend également l'extradition de Jammal Mukulu, l'un des chefs des ADF qui se trouve en Ouganda. C’est ce qu’explique John Banyene.

"Nous sommes victimes des groupes rebelles dans l'est de la RDC. Nous croyons qu'avec ce sommet, les chefs d'Etat trouveront des solutions idoines pour traquer tous ces groupes rebelles. Nous attendons aussi l'extradition de Jammal Mukulu le chef des ADF. Nous pensons qu'il doit être jugé dans le pays où il a commis des exactions." 

Durant son séjour dans le chef-lieu de la province du Nord-Kivu, le président Félix Tshisekedi  a échangé aujourd'hui  avec les représentants locaux en vue de trouver des solutions susceptibles de mettre un terme à l’insécurité caractérisée par les massacres récurrents de civils.

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2018

parking aéroport pas cher