topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl


 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Durant les mois de juillet et août 2019, ARIB.INFO se met en mode vacances ! Des articles seront régulièrement postés sur le Site Web mais le traitement des informations sera ralenti. Le rythme habituel reprendra en septembre. [La Rédaction] ● Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Les polices d’Afrique de l’Est en conclave en Ethiopie pour discuter du terrorisme Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Afrique

@rib News, 26/08//2008 – Source APA

Addis-Abeba (Ethiopie) - Les chefs de police des pays d’Afrique de l’est sont en conclave, lundi à Addis-Abeba, la capitale éthiopienne, pour discuter des questions de sécurité transfrontalière et du terrorisme.

La 10e Assemblée générale annuelle de l’Organisation de coopération régionale des chefs de police de l’Afrique de l’est (EAPCCO), qui se tient actuellement en présence des chefs de police de 11 Etats membres de l’EAPCCO, discute également des voies et moyens de renforcer la coopération pour lutter contre le terrorisme entre les États membres et sur le continent.

Le directeur général de la police fédérale éthiopienne, Workeneh Gebeyehu, a déclaré aux chefs de police que puisque le monde entier est devenu un village planétaire, il devient possible pour les criminels ingénieux d’accéder facilement à tous les lieux dans le monde en dépit des barrières nationales.

 « Les actes criminels graves, tels que le terrorisme, ont déjà fait de nombreuses victimes humaines et causé des souffrances indicibles. Nous sommes donc tous menacés par ce péril mortel contre lequel nous devons, aujourd’hui, consacrer toute notre énergie », a déclaré Gebeyehu.

Il a aussi indiqué qu’il existe une forte nécessité de coopération entre les Etats membres pour lutter contre les criminels transfrontaliers et le terrorisme qui, selon lui, sont devenus une préoccupation pour la communauté internationale, y compris l’Afrique.

Sekaganda Bernard, commissaire de police burundais et président du Comité permanent de coordination (PCC) de l’EAPCCO, a pour sa part, laissé entendre que la rencontre devra en outre délibérer et s’accorder sur un certain nombre de questions liées à la promotion de la coopération policière aux niveaux régional et mondial.

«La rencontre doit également se pencher sur les questions d’opérations conjointes de police contre le crime organisé transfrontalier, les projets régionaux de lutte contre la criminalité, les programmes de formation prévue l’année prochaine, et la surveillance de l’état des accords signés », a-t-il ajouté.

L’EAPCCO a été mise en place il y a neuf ans à Kampala, en Ouganda, et elle regroupe l’Ethiopie, l’Erythrée, l’Ouganda, la Somalie, Djibouti, le Kenya, la Tanzanie, le Soudan, les Seychelles et le Burundi.

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2018

parking aéroport pas cher