topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl

Emploi

 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Info pratique

Pour le fil complet des informations : Cliquez sur « Toute l’actualité » [Menu de gauche] ● Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de La Rédaction ● « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Frappé par la fièvre du Rift Valley, le Burundi s'inquiète pour son bétail Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Santé

RFI, 01/06/2022

Au Burundi, pays d'agriculture et d'élevage qui compte quelques 700 000 vaches panique pour son cheptel, les paysans craignant de perdre leur principale richesse. Pour la première fois de son histoire, le pays fait face à la fièvre du Rift Valley, une maladie virale souvent mortelle qui touche les vaches et le petit bétail.

Signalées depuis des décennies dans les autres pays de la région des Grands lacs africains, cette maladie qualifiée alors de mystérieuse a fait son apparition au Burundi vers le 20 avril dernier, avec les premiers cas signalés dans les provinces du nord et du nord-est du pays, à Ngozi et Kirundo. Depuis, la maladie ne cesse de progresser.

Des vaches et parfois du petit bétail se mettent à saigner du nez, elles font des poussées de fièvre puis meurent. Des analyses vétérinaires vont permettre d'identifier qu'il s'agit de la fièvre du Rift Valley, une maladie causée par un virus dont le Burundi avait été épargné jusqu'ici.

Aucun médicament ne permet de guérir cette maladie. Elle va donc se rependre très rapidement. Il y a une semaine, le ministère ayant en charge l'élevage avait décompté quelque 460 vaches malades déjà malades, dont plus d'une centaine qui en étaient déjà mortes.

Les autorités de ces provinces vont réagir très rapidement, avec la fermeture des marchés de bétail, des boucheries pour protéger la population et le bétail encore sain. Certains responsables vont jusqu'à interdire la vente de brochettes dans les bars.

Dans les zones épargnées par la maladie, c'est la psychose, les gens ont pris peur et se sont mis à bouder lait et viande également. Les conséquences sont terribles pour toutes les filières de l'élevage totalement sinistré comme l'explique ce boucher de Gitega, au centre du Burundi.

« Nous avons mal accueilli l'interdiction de l'abattage des bœufs car elle nous a ruiné puisqu'on avait constitué des stocks de vaches à abattre, qu'on ne parvient plus à nourrir maintenant. Nous avions contracté pour cela des crédits auprès de banques et on ne peut plus les rembourser. Nous avons également des nombreux problèmes pour entretenir nos familles, mais ce sont surtout nos ouvriers qui sont le plus impacté ».

Le ministre de l’élevage, Déo-Guide Rurema, a annoncé il y a deux jours une réunion avec les bailleurs, afin de finaliser un plan de lutte contre ce fléau et réunir les fonds nécessaires pour l’achat du vaccin contre la fièvre du Rift Valley.

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2021

parking aéroport pas cher