topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl


 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Forte mobilisation pour la reconduction de l’Expert Indépendant sur le Burundi Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Droits de l'Homme

@rib News, 12/09/2008

 LETTRE ADRESSEE PAR LES ORGANISATIONS DES DROITS HUMAINS OEUVRANT AU BURUNDI AU CONSEIL DES DROITS DE L’HOMME DES NATIONS UNIES A GENEVE

Nous, représentants des organisations nationales et internationales des droits humains œuvrant au Burundi voudrions vous demander de renouveler le mandat de l’Expert Indépendant sur la situation des droits de l’homme au Burundi. Il a été et pourrait continuer à être un conseiller important au Gouvernement du Burundi, un grand appui aux organisations de la société civile burundaises, et une voix qui porte loin pour les victimes des violations des droits humains.

La situation des droits humains au Burundi reste préoccupante. En dépit des progrès réalisés par le Gouvernement du Burundi dans certains domaines, tels que l’intégration des ex-combattants dans la police et les forces armées ainsi que les négociations en cours avec le mouvement PALIPEHUTU-FNL, les Burundais continuent à être victimes des atteintes aux droits humains. Le viol et les violences sexuelles continuent à détruire les vies de beaucoup de femmes et d’enfants burundais, les arrestations arbitraires et les vices de procédures judiciaires sont rapportés tous les jours. Plus de 100.000 armes de petit calibre continuent à circuler parmi la population civile, contribuant ainsi à entretenir l’insécurité.

En plus, aucun jugement n’a été encore rendu sur les abus évoqués par l’Expert indépendant dans son rapport d’août 2008, incluant les massacres de Gatumba en 2004 et les tueries de Muyinga en 2006. Cela  contribue au climat d’impunité et d’insécurité grandissante.

Le Gouvernement a entrepris des démarches visant la mise en place d’une Commission nationale indépendante des droits de l’homme, mais la loi mettant en place cette commission n’est pas encore adoptée. Pour le moment, il y a très peu de chances que cette  Commission soit opérationnelle avant l’année prochaine. Sur la même lancée, les Burundais attendent encore le début des consultations en rapport avec la Justice Transitionnelle.

L’Expert indépendant pourrait être bien placé  pour soutenir d’importantes initiatives burundaises en rapport avec la Justice Transitionnelle ainsi que les droits civils et politiques dans le contexte des élections prévues en 2010. Il pourrait plaider pour la mise en place rapide de la Commission nationale indépendante des droits de l’homme  et la Commission électorale nationale indépendante. Il pourrait en outre par son action contribuer à la mobilisation des financements nécessaires au bon fonctionnement desdites commissions.

Les organisations burundaises signataires de la présente lettre voudraient aussi exprimer leur reconnaissance de la collaboration inlassable de l’Expert indépendant qui a permis que l’action de la société civile burundaise soit portée plus loin.

Nous demandons avec force que le mandat de l’Expert indépendant puisse être renouvelé, en vue de lui permettre d’aider le Gouvernement du Burundi à développer  les mécanismes nationaux  nécessaires à l’édification de l’Etat de droit.

Veuillez agréer, Mesdames, Messieurs les Membres du Conseil, pour l’attention que vous voudrez bien réserver à la présente requête.

Fait à Bujumbura, le 12 Septembre 2008

LES ORGANISATIONS SIGNATAIRES

- Action des Chrétiens pour l’Abolition de la Torture (ACAT Burundi)

- Association des Femmes Juristes du Burundi (AFJB)

- Association pour la Protection des droits humains et des personnes détenues (APRODH)

- Human Rights Watch (HRW)

- Ligue Burundaise des Droits de l’Homme ITEKA

- Ligue des Droits de l’Homme dans la Région des Grands Lacs (LDGL)

- Observatoire de l’Action Gouvernementale (OAG)

Copie pour information à :

- SE Monsieur le Président de la République du Burundi

- SE Monsieur le Premier Vice-Président de la République du Burundi

- SE Monsieur le Deuxième Vice-Président de la République du Burundi

- SE Monsieur le Président de l’Assemblée Nationale

- SE Monsieur le Président du Sénat

- Madame la Ministre de la Solidarité Nationale, du Rapatriement,

  de la Reconstruction Nationale, des Droits de la Personne

  Humaine et du Genre

- Monsieur le Ministre de la Justice et Garde des Sceaux

- Madame la Ministre des Relations Extérieures et de la Coopération

  Internationale

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2018

parking aéroport pas cher