topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl


 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Breaking News – COVID-19 : LA PREMIÈRE DAME DU BURUNDI ÉVACUÉE AU KENYA. Selon la presse burundaise et kenyane, Mme Denise Nkurunziza a été évacuée jeudi par avion de Bujumbura à Nairobi où elle a été rapidement prise en charge. Elle est actuellement admise à l’hôpital universitaire Aga Khan de Nairobi où elle est en observation. [@rib News, 29/05/2020] ● RWASA SAISIT LA COUR CONSTITUTIONNELLE : Agathon Rwasa, candidat à la présidentielle du principal parti d'opposition du Burundi, a déposé jeudi un recours devant la Cour constitutionnelle, sans se faire guère d'illusions sur l'issue de la procédure. [@rib News, 28/05/2020] ● Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]

Afrique du Sud : Thabo Mbeki contre-attaque après sa démission forcée Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Afrique

@rib News, 23/09/2008 Source AFP

Le président sud-africain Thabo Mbeki, renvoyé par son propre parti sous l'accusation d'avoir influencé la justice contre son rival Jacob Zuma, a contre-attaqué auprès de la Cour constitutionnelle alors que le Parlement devait fixer mardi la date de son départ.

La vice-présidente Phumzile Mlambo-Ngcuka, une de ses fidèles, a par ailleurs remis mardi sa propre démission au chef de l'Etat sortant et a annoncé son départ de la Chambre des députés.

M. Mbeki s'est joint lundi soir à l'appel du procureur général contre un jugement qui a précipité sa chute, dans le cadre d'un procès pour corruption contre son rival Jacob Zuma, le chef du Congrès national africain (ANC), le parti au pouvoir depuis la chute de l'apartheid en 1994.

Dans les attendus du jugement invalidant le dossier d'accusation contre M. Zuma pour vice de forme, le juge Chris Nicholson avait dénoncé le 12 septembre des "interférences politiques" auprès du procureur.

Les alliés de M. Zuma, qui avaient chassé le chef de l'Etat de la présidence du parti lors d'un congrès houleux en décembre dernier, se sont engouffrés dans la brèche et l'ANC a retiré ce week-end sa confiance à M. Mbeki, qui a remis dans la foulée sa démission au Parlement.

Les attendus du juge Nicholson sont "scandaleux et préjudiciables" et ont entaché sa réputation, en tant que personne privée et chef de l'Etat, fait valoir M. Mbeki dans la plainte déposée auprès de la Cour constitutionnelle.

"Il est injuste que je sois jugé et condamné" sur la base de ces attendus, "qui ont conduit mon parti, l'ANC, à me rappeler", écrit-il. "Je crains que, si cette situation n'est pas rectifiée, je n'endure un préjudice plus élevé encore".

La décision du comité directeur de l'ANC, si elle est acceptable du point de vue de la Constitution puisque le président n'est pas élu par le peuple mais par la majorité parlementaire, a été vivement dénoncée en Afrique du Sud. L'ANC détient deux tiers des sièges à la Chambre des députés.

Le prix Nobel de la Paix Desmond Tutu, autorité morale du pays, a ainsi exprimé sa "profonde inquiétude devant le fait que la nation (...) soit soumise à la volonté d'un parti politique" sous le jeu de dissensions personnelles.

Pendant ce temps, le processus parlementaire suit son cours. Mardi, les députés devaient fixer au 25 septembre la date de transfert du pouvoir entre M. Mbeki et Kgalema Motlanthe, le vice-président de l'ANC choisi la veille par le groupe parlementaire du parti pour prendre les rênes du pays jusqu'aux élections générales du 2e trimestre 2009.

La démission de M. Mbeki devrait donc prendre effet jeudi. Le jour même, les députés éliront son successeur qui prêtera immédiatement serment, selon la présidente de l'Assemblée nationale Baleka Mbete. Le nouveau chef de l'Etat pourra ensuite former son gouvernement.

Le choix de M. Motlanthe témoigne d'une volonté d'amortir la crise. Lors du congrès de l'ANC en décembre, ce stratège politique apprécié des deux camps avait été élu vice-président du parti.

Il avait intégré récemment le gouvernement Mbeki pour assurer le lien entre les deux clans et mené ces derniers mois une campagne de réconciliation, visant à rassurer la minorité blanche et les investisseurs étrangers inquiets de la réputation populiste de M. Zuma. Lundi, ce dernier a promis une "transition en douceur" et dans la "stabilité".

Le parti a justifié sa décision d'évincer Thabo Mbeki par un besoin d'unification de la formation, profondément divisée depuis que le camp Zuma a emporté sa direction.

 

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2018

parking aéroport pas cher