topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl


 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Breaking News – LE PRÉSIDENT BURUNDAIS EST-IL ATTEINT PAR LE CORONAVIRUS ? Le président sortant du Burundi, Pierre Nkurunziza, serait isolé et entouré d’une équipe de médecins, selon les informations qui circulent à Bujumbura. Son épouse a été évacuée jeudi de nuit par avion vers Nairobi; elle aurait été testée positive au Covid-19. [LLB, 29/05/2020] ● LA COMMISSION ÉLECTORALE INVALIDE LES RÉSULTATS OFFICIELS QU’ELLE A PROCLAMÉS PUBLIQUEMENT LUNDI DERNIER : Le président de la CENI vient de retirer du Site Web de la Commission électorale, les résultats officiels qu’il avait lui-même proclamés publiquement lundi dernier, le 25 mai, expliquant qu’ils “ne pouvaient être publiés parce qu’ils n’avaient pas été contrôlés, n’avaient pas été visés par les membres du bureau de la CENI” qu’il préside. [LLB, 29/05/2020] ● Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]

Retrouvez sur ARIB.INFO l’intégralité des résultats officiels proclamés et publiés lundi 25 mai par la Commission électorale burundaise, puis retirés quatre jours plus tard de son site Internet, car ces chiffres « n’avaient pas été contrôlés, n’avaient pas été visés par les membres du bureau de la CENI », selon son président qui les avait pourtant proclamés solennellement.

PRESENTATION DES RESULTATS PROVISOIRES DE L’ELECTION PRESIDENTIELLE

PRESENTATION DES RESULTATS PROVISOIRES DE L’ELECTION DES DEPUTES


Afrique du Sud : Desmond Tutu dénonce un pays sous la coupe d'un parti Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Afrique

@rib News, 06/10/2008 – Source AFP

Desmond TutuL'ancien archevêque du Cap Desmond Tutu s'est élevé contre le régime d'apartheid, puis a oeuvré après 1994 à la réconciliation d'une Afrique du Sud déchirée. A 77 ans, il dénonce aujourd'hui les dérives d'une démocratie sous la coupe d'un parti ultramajoritaire.

Le Prix Nobel de la Paix 1984, qui fête mardi son anniversaire en compagnie de l'ex-président américain Jimmy Carter sur l'île divisée de Chypre, a estimé ce week-end que l'Afrique du Sud avait "vraiment besoin d'une opposition viable", capable de représenter une alternative au Congrès national africain (ANC).

"Nous n'avons rien de tel aujourd'hui et ce n'est probablement pas une bonne chose", a-t-il dit au Sunday Times, deux semaines après l'éviction du président Thabo Mbeki, renvoyé avant la fin de son mandat par l'ultramajoritaire ANC, parti éclectique issu de la lutte contre l'apartheid.

Son vieil ami et icône de la lutte contre la ségrégation, le premier président noir du pays Nelson Mandela, a été "blessé par certaines des choses qui se sont produites après qu'il eut quitté le pouvoir" en 1999, a-t-il précisé dans un entretien.

"Certains événements n'ont pas vraiment correspondu à ce que l'on s'était imaginé", a-t-il ajouté lors de cet entretien.

M. Mbeki avait succédé à Nelson Mandela. S'il a porté la première économie du continent sur la voie de la croissance, la masse des plus pauvres lui reproche de ne pas avoir fait assez pour redresser les injustices héritées de l'apartheid.

Quatorze ans après les premières élections multiraciales, 43% de la population vit toujours avec moins de deux dollars par jour, le chômage élevé frappe surtout les Noirs, d'énormes inégalités subsistent dans le système scolaire et l'appareil de santé publique s'est détérioré.

Mais l'ancien archevêque, souvent perçu comme la dernière des grandes voix morales du pays, dénonce aussi les dérapages de certains alliés de la nouvelle direction de l'ANC, menée depuis décembre par le populiste Jacob Zuma.

Ainsi, la Ligue de la Jeunesse de l'ANC, vivier de la prochaine génération politique, dont le président Julius Malema s'est récemment dit "prêt à prendre les armes et à tuer" pour M. Zuma.

"Ils ont des leaders très étranges à la Ligue de la Jeunesse", a lancé Mgr Tutu. "C'est affligeant quand on pense que cet organe a produit certains de nos dirigeants les plus nobles. J'espère qu'ils vont apprendre à utiliser un discours plus civique".

Le Prix Nobel de la Paix n'a jamais caché son scepticisme envers M. Zuma, impliqué dans une affaire de corruption qui remonte à 1999. Il avait déclaré en 2006 qu'il ne pourrait pas garder "la tête haute" si ce dernier prenait les rênes du pays.

Récemment, il s'était dit "très perturbé" par la décision de l'ANC de pousser le président Mbeki à la démission.

A tel point que Mgr Tutu a déclaré au Sunday Times qu'il ne voterait pas aux élections générales de 2009 si elles étaient organisées demain. "Je serais très malheureux de ne pas voter", a-t-il néanmoins ajouté.

Ses flèches, Mgr Tutu les décoche également contre ceux que les dirigeants sud-africains hésitent à épingler en public. En juin, il a ainsi comparé le président zimbabwéen Robert Mugabe, 84 ans dont 28 au pouvoir, à "une sorte de Frankenstein".

Son hyperactivité s'explique en partie par le sentiment d'être un survivant. Enfant, Desmond Tutu a survécu à la poliomyélite. Adolescent, il a passé 20 mois à l'hôpital. Plus récemment, il a souffert d'un cancer de la prostate. Aujourd'hui, il décrit sa vie comme "un bonus".

Alors, la retraite n'est pas vraiment d'actualité. "Je pensais, trois ans après ma retraite officielle, diminuer la voilure, mais ... non."

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2018

parking aéroport pas cher