topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl


 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Burundi : arrestation d'un suspect dans l'assassinat d'un militant anti-corruption Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Justice

@rib News, 12/05/2011 – Source AFP

Gabriel Nduwayo, un des principaux suspects dans l'assassinat d'un militant anti-corruption au Burundi, en fuite depuis deux ans au Canada, a été arrêté mercredi à son arrivée à l'aéroport de Bujumbura après avoir été refoulé par les autorités canadiennes, a-t-on appris de source judiciaire.

M. Nduwayo est poursuivi par la justice burundaise pour avoir recruté, armé et payé les hommes de main qui ont assassiné Ernest Manirumva le 9 avril 2009 à Bujumbura, selon des sources judiciaires.

Gabriel Nduwayo, alias Sésé, est arrivé à l'aéroport de Bujumbura mercredi vers 19H00 à bord d'un vol de Brussels Airlines, en compagnie de deux policiers canadiens qui l'ont remis aux autorités judiciaires burundaises.

M. Nduwayo a été refoulé par le gouvernement canadien et il a été arrêté dès son arrivée au Burundi, a déclaré Elie Ntungwanayo, porte-parole de la Cour suprême.

Ernest Manirumva, vice-président de l'Observatoire de lutte contre la corruption et les malversations économiques (Olucome), avait été poignardé à son domicile par des inconnus qui avaient emporté des documents.

Quelques jours après cet assassinat, M. Nduwayo, fonctionnaire dans une société publique, avait profité d'une visite officielle aux Etats-Unis pour se réfugier au Canada où il avait demandé l'asile, affirmant vouloir échapper à une tentative d'assassinat des services secrets.

Selon l'ordonnance de la Cour fédérale du Canada, M. Nduwayo a été refoulé parce qu'il est proche du pouvoir et plus particulièrement du président du Burundi (Pierre Nkurunziza) et des services secrets burundais et qu'une preuve documentaire permet de conclure qu'il est impliqué de très près dans l'assassinat de M. Manirumva.

Ceci est un pas important dans la bonne direction, a commenté le coordinateur du Forum pour le renforcement de société civile, Pacifique Nininahazwe. Mais toute la vérité ne sera pas connue tant que les responsables sécuritaires mis en cause par le FBI ne sont pas interrogés et leur ADN prélevé comme l'a demandé cette agence, en vain jusqu'à présent, a-t-il souligné.

Le procès des assassins présumés a débuté en juillet 2009 mais en est toujours aux questions de procédure. La Cour d'appel de Bujumbura s'est dessaisie de ce dossier fin janvier et l'a renvoyé devant le tribunal de grande instance.

Seize personnes sont poursuivies dans cette affaire, dont cinq sont en fuite. L'Olucome les considère comme des boucs émissaires.

Les parties civiles réclament, en vain jusqu'à présent, des tests ADN de plusieurs hauts responsables sécuritaires du pays, dont le chef des services secrets, le directeur général adjoint de la police ou encore le commissaire général de la 1e région de police, relayant une recommandation du FBI qui a participé à l'enquête.

Début avril, les représentants au Burundi des pays de l'Union européenne avaient exprimé leur doute sur la volonté politique des autorités de faire la lumière sur cet assassinat.

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2018

parking aéroport pas cher