topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl


 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Burundi : Une avocate arrêtée pour avoir laissé interviewer ses clientes Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Justice

RFI, 17 juillet 2011

Affaire Patrice Faye : l'avocate des victimes présumées emprisonnée pour «complicité d'espionnage»

L'avocate des parties civiles dans le procès de Patrice Faye, un ressortissant Français, poursuivi pour viol sur cinq mineures, a été arrêtée pour « complicité d'espionnage » et écrouée le 15 juillet 2011. Les autorités burundaises reprochent à Maître Suzanne Bukuru d'avoir facilité des interviews de ces jeunes filles par des journalistes français.

Tout a commencé il y a une semaine. Maître Suzanne Bukuru avait laissé des journalistes de la télévision française M6, qui préparaient un reportage sur l’affaire Patrice Faye, s’entretenir avec ses cinq clientes.

Le ministère burundais de la Solidarité nationale et de la Justice, à l’origine des poursuites engagées contre le Français Patrice Faye, qui risque aujourd’hui 35 ans de prison s’il était reconnu coupable de viol, s’est senti trahi par l'avocate.

Il a saisi le procureur général près la Cour d’appel de Bujumbura qui a convoqué Suzanne Bukuru, vendredi après-midi, l’a entendue avant de l’envoyer à la prison centrale de Mpimba pour « complicité d'espionnage », selon maître Isidore Rufyikiri, le bâtonnier de l’ordre des avocats du Burundi, qui n’en revient toujours pas : «L’infraction pour laquelle Suzanne Bukuru est poursuivie ne peut pas s’appliquer. La complicité de trahison est une infraction libellée contre tout étranger qui commet un acte de trahison en tant de guerre au Burundi. Me Suzanne Bukuru est burundaise. C’est tout simplement ridicule. Le ministère public est totalement à côté de la plaque ! »

Contacté par RFI, des responsables du ministère burundais de la Solidarité nationale et de la Justice n’ont pas voulu s’exprimer, mais Isidore Rufyikiri n’a pas de mot assez dur pour ce qu’il qualifie de « grossier scandale » sans équivalent dans l’histoire judiciaire du Burundi, en réclamant la libération immédiate de Suzanne Bukuru.

Le Français, Patrice Faye est détenu depuis le 4 avril 2011 à la prison de Mpimba, à Bujumbura. Il est accusé de viol par cinq jeunes filles dont des mineures qui fréquentent une école qu'il a créée en faveur des enfants et adolescents en difficultés. Début mai, il avait rejeté tous ces accusations. Ses proches affirment que l'affaire a été montée de toute pièce par une fondation qui oeuvre dans le même secteur que Patrice Faye. Une demande de mise en liberté provisoire a été rejetée le 9 juin dernier par la cour d'appel de Bujumbura. La date du procès de Patrice Faye n'a toujours pas été fixée.

Résidant au Burundi depuis 32 ans, ce Lyonnais, âgé de 56 ans, a un passé de baroudeur et d'aventurier. Passionné de théâtre, il s'est fait connaître au Burundi en écrivant et en interprétant des pièces de théâtre, puis comme animateur à la télévision nationale. « Naturaliste autodidacte » comme le présente la revue National Geographic, Patrice Faye a servi de guide et participé à des documentaires animaliers pour des télévisions européennes et américaines, notamment en entretenant le mythe d'un crocodile hors norme qui vivrait dans le lac Tanganyka et dont il s'était fait le spécialiste (Reporteur, émission RFI 13/2/2001)

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2018

parking aéroport pas cher