topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl


 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] ● « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Des centaines de sympathisants au procès d'Alexis Sinduhije Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Justice

@rib News, 28/11/2008 - Source AFP

Sinduhije AlexisDes centaines de personnes ont tenté d'assister vendredi à Bujumbura à l'ouverture du procès d'un opposant burundais, l'ancien journaliste Alexis Sinduhije, arrêté le 3 novembre et poursuivi pour outrage au chef de l'Etat.

Dès le matin, les autorités avaient déployé plus d'une centaine de policiers, certains en tenue anti-émeute, aux abords immédiats du Palais de justice de la capitale burundaise, pour en interdire l'accès.

La foule a finalement été tenue à l'extérieur de la salle d'audience.

«Ce que font les policiers est une violation de la loi (...). Ceci vient démontrer qu'il s'agit d'un procès politique», a protesté François Nyamoya, un proche de M. Sinduhije.

Le procès de M. Sinduhije devant le Tribunal de grande instance a débuté à 13H40 (11H40 GMT).

«Il s'agit très clairement d'une volonté de l'humilier, de le ravaler au rang d'un petit criminel mais tout le monde sait à quoi s'en tenir», a estimé un de ses avocats, Me Prosper Niyoyankana.

«Nous poursuivons Alexis Sinduhije pour avoir à Bujumbura, à une date indéterminée, écrit un document outrageant le chef de l'Etat, je cite : "la responsabilité dans les affaires de corruption et d'assassinats commandités par le parti CNDD-FDD (parti présidentiel) incombent à l'homme qui passe tout son temps dans des séances de prières"», a accusé le ministère public.

Le président burundais Pierre Nkurunziza est connu comme étant «born again» (chrétien pentecôtiste) et organisant personnellement de grandes réunions religieuses.

Alexis Sinduhije a récusé les trois juges dont le président du tribunal, Louis Shurwe, accusé d'appartenir au parti présidentiel. Ce dernier a immédiatement levé la séance.

«Nous ne savons pas ce qui va se passer, mais nous espérons que la demande de notre client va être examinée sérieusement, afin qu'il ait droit à une vraie justice», a ensuite déclaré à la presse Me Niyoyankana.

M. Sinduhije risque une peine allant de six mois à cinq ans de prison et une amende de 5.000 à 20.000 francs burundais (4 à 16,5 dollars).

A 42 ans, il est l'un des plus célèbres journalistes burundais. Il a abandonné en décembre 2007 la direction d'une des stations privées les plus écoutées, la Radio publique africaine (RPA), pour créer son propre parti, non agréé par le gouvernement.

L'Union européenne (UE) a dénoncé la détention de M. Sinduhije. Les Etats-Unis ont jugé samedi son incarcération «inacceptable» et réclamé sa libération «immédiate».

Le Burundi sort avec difficulté d'une guerre civile débutée en 1993 et qui a fait plus de 300.000 morts.

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2018

parking aéroport pas cher