topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl


 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Croissance de 4,5% PIB du Burundi en 2008 Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Economie

PANA, 09/12/2008

Bujumbura, Burundi - Le taux de croissance réel du Produit intérieur brut (PIB) du Burundi s’est élevé à 4,5% en 2008, ce qui est supérieur à celui de 2007, mais inférieur aux 6,6% prévus, indique le 4ème rapport du secrétaire général sur le Bureau intégré des Nations unies au Burundi (BINUB) de mai à novembre dernier.

Le taux d’inflation, quant à lui, a atteint 28,6% en juin 2008 du fait de la hausse du prix des carburants et des produits de base, poursuit le rapport.

La récession mondiale devrait se répercuter sur la demande des produits d’exportation burundais, pronostique la même source.

Concernant les aides extérieures d’urgence, le rapport rappelle que la Banque mondiale (BM) a annoncé, le 26 septembre 2008, le versement de 10 millions de dollars us destinés à atténuer la crise alimentaire.

Au sujet des réformes économiques plus structurelles, ledit rapport revient sur une récente mission du fonds monétaire international (FMI) qui a constaté que le Burundi y allait « très lentement », sauf en ce qui concerne les réformes monétaires et budgétaires qui, elles, avaient bien progressé.

La BM a, pour sa part, déjà indiqué que le Burundi pourrait satisfaire, dès début janvier 2009, aux conditions requises pour bénéficier de l’allègement de la dette au titre de l’initiative en faveur des pays pauvres très endettés (PPTE), peut-on encore lire dans le rapport des nations unies.

La dette publique du Burundi à fin décembre 2007 s’élèverait à 1,6 milliards de dollars us, dominée par le poids de la dette extérieure d’un peu plus de 1,3 milliard de dollars, soit 82,2% de la dette publique totale, selon des données officielles du ministère burundais des finances.

La remise de la dette devrait permettre à l’Etat burundais d’économiser à moyen terme plus de 30 millions de dollars et de les affecter prioritairement aux services sociaux, comme la santé et l’éducation, d’après la même source.

Le rapport du BINUB poursuit en rappelant que la BM a également déjà approuvé une stratégie d’aide en faveur du Burundi pour un montant total de 309 millions de dollars sur la période 2009-2012.

La BM reproche néanmoins à l’Etat burundais des retards dans la réforme du secteur café, la démobilisation d’anciens combattants rebelles et gouvernementaux de la décennie écoulée de guerre civile ainsi que dans le programme de stabilité macro-économique, dit toujours le rapport.

Le FMI, quant à lui, a conclu avec le gouvernement burundais, en juillet 2008, un nouveau programme d’appui à la mise en œuvre du document stratégique pour la réduction de la pauvreté suite à l’adoption, en mai et juin derniers, de trois nouveaux projets de la BM d’un budget total de 80 millions de dollars destinés à la réalisation d’infrastructures hydriques et électriques, la lutte contre le VIH/SIDA et la relance de l’agriculture, rappelle le chapitre du rapport sur la situation économique du Burundi.

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2018

parking aéroport pas cher