topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl


 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
"L'AIDBU joue dans les coulisses du parti au pouvoir" : doute ou conviction ? Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Opinion

@rib News, 05/03/2013

Droit de réplique : Jérôme BIGIRIMANA répond à Ernest BARANYIZIGIYE

Monsieur Baranyizigiye,

J’ai bien reçu votre droit de réponse concernant mon article « Appelés à contribuer au développement de leur pays » paru sous le titre AIDBU vs DBB : Les dessous des divergences somme toute "conciliables".

Je vous assure que ce n’est pas « une confusion volontairement ou savamment introduite » comme vous le supposez.  Soyez également rassuré que je n’ai aucun conflit d’intérêt ni avec votre personne, ni avec votre parti, encore moins avec AIDBU. Je regrette plutôt que cette erreur de vérification aurait pu être évitée.  En effet, il y a eu un grand décalage entre le moment de rédaction de l’article et la date de sa publication. Les interviews et la rédaction ont été effectuées peu avant la fin 2012. Mais comme Le Nouvel Afrique est un magazine mensuel, il a publié l’article dans l’édition de mi-février parce qu’il n’y avait plus d’espace dans celle de janvier 2013.

Mais, pendant toute la durée de collecte et de traitement de l’information, tout laisse croire que le changement au sein de la direction du CNDD-FDD Norvège n’était pas encore opéré. Cela pour les raisons suivantes :

1. Vous n’avez pas réagi à l’article de Jean Paul Ruvakubusa,  « Lettre aux membres de la diaspora burundaise » paru dans ARIB.INFO sous le titre « Refus du hold up de la représentation burundaise » du 19/11/2012 où Ruvakubusa écrit ceci : « Nous apprenons également que les membres de la Diaspora Burundaise du Norvège sont en train de s’organiser pour désavouer l’AIDBU et son Président Japhet Ndayishimiye qui ne défend que les agendas cachés du CNDD-FDD. Rappelons que Japhet Ndayishimiye cumule à la fois les deux responsabilités : président de la section du CNDD-FDD en Norvège et président de l’AIDBU. Rien d’étonnant dans la mesure où les membres de l’AIDBU sont aussi membres du CNDD-FDD affichés ou non. C’est ainsi que ce Japhet se vante  inutilement en ces termes : « Kwa Nkurunziza, sindodora ! ».

La même lettre a été reprise par le journal IWACU sous le titre "La diaspora souhaite de vraies élections pour choisir ses représentants", le 20/11/2012

2. Bien qu’elle ne porte aucune responsabilité dans cette erreur, il me semble que Mme Léoncie Ciza, présidente de l’AIDBU-Belgique n’était pas aussi au courant de ce changement, parce qu’elle aurait pu me le faire remarquer quand nous évoquions le nom de Japhet-Legentil Ndayishimiye comme président AIDBU, en même temps président CNDD-FDD Norvège (revoir son propos dans l’article visé). Etant donné que la double casquette de M. Ndayishimiye et de la plupart des autres membres du Conseil d’administration de l’AIDBU était (ou reste encore)  l’un des principaux éléments au centre des divergences entre AIDBU et les autres associations de diaspora burundaise partout en Europe en général et en Belgique en particulier.  

Par ailleurs, monsieur Baranyizigiye, je voudrais vous faire remarquer ce qui suit concernant l’exercice de votre droit de réponse :

1. Votre nom n’est ni explicitement ni implicitement visé par l’article incriminé. C’est M. Ndayishimiye qui aurait pu exercer ce droit de réponse.

2. En voulant trop vous exprimer dans votre droit de réponse, vous avez dépassé votre rôle de président CNDD-FDD Norvège pour verser en porte-parole de l’AIDBU [A partir de la ligne où vous exercez réellement de votre droit de réponse, vous parlez plus de l’AIDBU (11 lignes, 5 fois) que de votre section CNDD-FDD (6 lignes, 2 fois)] ; contribuant ainsi à faire persister le doute (pour les uns) et la conviction (pour les autres) que AIDBU joue dans les coulisses du parti au pouvoir.

3. Vous n’avez fourni aucune preuve de votre élection à la tête de la section du CNDD-FDD en Norvège. Il aurait fallu nous semble-t-il fournir au moins un PV ou un communiqué de presse relatif à votre prise de fonction.

Monsieur Baranyizigiye, en tant que citoyen aimant son pays d’origine, je ne doute pas  de votre bonne intention de vouloir contribuer au développement de votre pays à travers les projets louables de l’AIDBU. Mais, vous auriez pu faire preuve de retenue en évitant de tomber dans le piège de jouer en même pas le rôle de président d’une section d’un parti politique au pouvoir et celui de porte-parole d’une organisation apolitique surtout en ces moments où cette dernière a plus que besoin de convaincre aux membres de la Diaspora qu’elle n’est affiliée à aucun parti politique.

Malgré tout ce qui précède, je prends note que le président de la section CNDD-FDD Norvège est désormais M. Ernerst Baranyizigiye et non M. Japhet-Legentil Ndayishimiye.  Je vous rassure qu’une telle erreur ne se reproduira pas dans nos prochains articles et partout où votre nom pourrait être cité.

Jérôme Bigirimana

Journaliste pigiste

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2018

parking aéroport pas cher