topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl


 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Breaking News : ARIB.INFO PASSE EN MODE VACANCES POUR LA PÉRIODE ESTIVALE : Comme chaque année, La Rédaction d'ARIB.INFO lève le pied durant les mois de juillet et août avant de redémarrer à fond début septembre. La Rédaction reste toutefois attentif à l’actualité et, comme vous pourrez le constater, ne vous laissera pas sans Info cet été. Le flux d'actus sera juste moins dense qu'à l'accoutumée. Alors restez connecté ! Toute La Rédaction en profite pour vous souhaiter d'agréables vacances. [@rib News, 05/07/2019] ● Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Meurtres de religieux pendant le génocide rwandais : quatre officiers FPR arrêtés Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Afrique
@rib News, 13/06/08 - Source AFP

Quatre officiers de l’armée rwandaise, dont un général, ont été arrêtés pour leurs rôles présumés dans le meurtre en juin 1994 de 13 hommes d’Eglise, dont des évêques, a indiqué jeudi l’armée rwandaise.

Suite aux enquêtes conjointes du parquet du Rwanda et du bureau du procureur général du Tribunal pénal international pour le Rwanda (TPIR) sur les suspects et les circonstances des massacres de membres du clergé catholique le 5 juin 1994 à Kabgayi (centre), l’auditorat militaire rwandais a arrêté mercredi quatre suspects, selon un communiqué du porte-parole de l’armée rwandaise, le major Jill RUTAREMARA.

Il s’agit du général Wilson GUMISIRIZA, du major Wilson UKWISHAKA et des capitaines John BUTERA et Dieudonné RUKEBA, précise le texte, qui ajoute qu’ils comparaîtront bientôt devant un tribunal.

Ces mises en accusation avaient été annoncées la semaine dernière au Conseil de sécurité de l’ONU par le procureur général du Rwanda Martin NGOGA et celui du TPIR Hassan Bubacar JALLOW.

Ce dernier, qui a souligné que ces poursuites rwandaises ne préjugent pas de la primauté du TPIR, a promis de suivre de près ces procès, en souhaitant qu’ils se déroulent équitablement.

Ces hommes d’Eglise tués en juin 1994 pendant le génocide rwandais par des combattants de l’ex-rébellion du Front patriotique rwandais (FPR, actuellement au pouvoir) étaient presque tous des Hutus.

Parmi les ecclésiastiques assassinés figuraient l’archevêque de Kigali, Vincent NSENGIYUMVA, l’évêque de Byumba (nord) Joseph RUZINDANA, et l’évêque de Kabgayi (centre) Thaddée NSENGIYUMVA, alors président de la conférence des évêques catholiques du Rwanda.

Jusqu’à présent, le TPIR n’a mis en accusation que des dignitaires de l’ancien régime hutu. Basé à Arusha, le TPIR est chargé de rechercher et juger les principaux responsables présumés du génocide.

En décembre 2006, Amnesty International s’était dit « gravement préoccupée par l’échec du TPIR et des autorités rwandaises à enquêter et juger les crimes commis par toutes les parties au Rwanda entre 1990 et 1994 ». Selon Amnesty, « on estime à environ 60.000 le nombre de civils tués par les forces du FPR entre avril et juillet 1994 ».

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2018

parking aéroport pas cher