topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl


 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Burundi : impasse totale dans la crise qui paralyse les Universités publiques Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Education

RFI, 15-04-2014

Burundi : le conflit entre le gouvernement et les étudiants s’enlise

Au Burundi, c’est l’impasse totale dans la crise qui paralyse les universités publiques. Face à la grève des étudiants, le gouvernement a voulu frapper fort en en chassant les élèves des résidences universitaires et en leur accordant un délai pour qu’ils se fassent réinscrire. Devant le peu de mobilisation, ce délai a une nouvelle fois été prolongé jusqu’au 25 avril.

Aucun responsable burundais ne veut plus s’exprimer sur le sujet depuis plus de deux semaines. Les autorités burundaises sont aujourd’hui en plein désarroi, face à la détermination des étudiants des universités publiques de ce pays, chassés des campus universitaires, il y a plus d’un mois.

Lundi encore, leurs leaders ont réaffirmé haut et fort que les étudiants burundais ne reprendront pas les cours tant que le décret présidentiel et l’ordonnance ministérielle qui instituent les nouvelles conditions d’octroi des bourses ne sont pas purement et simplement abrogés. « Nous ne pourrions pas regagner les auditoires sans que ces mesures injustes et discriminatoires soient abrogées », explique l’un d’eux.

Signe que le pouvoir burundais veut se sortir du guêpier dans lequel il s’est fourré, le deuxième vice-président burundais a pris le dossier en main. Gervais Rufyikiri a rencontré tous les intervenants du secteur pendant cinq heures. Aucun communiqué n’a été publié à la fin des discussions, mais le gouvernement burundais serait désormais prêt à lâcher du lest sur les sanctions infligées aux leaders étudiants. Et ce, pour une période de deux ans et en acceptant de négocier avec eux, ce qu’il avait refusé de faire jusqu’ici. Mais ce ne sera pas facile, là aussi.

« Nous, nous sommes prêts à dialoguer. Mais au préalable, il faut que ces mesures soient suspendues », affirme sans détour un responsable du mouvement étudiant. Rien donc ne semble indiquer que l’on s’achemine vers la fin de cette crise.

 
< Précédent   Suivant >

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2018

parking aéroport pas cher