topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl


 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
TOUTE L'ACTUALITÉ
Droit de réponse : Mise au point de SurviT-Banguka

@rib News, 23/09/2009

MISE AU POINT  SUITE L’ARTICLE PUBLIE PAR Mme PERPETUE NSHIMIRIMANA AU SUJET DU JUGEMENT RENDU PAR LE TRIBUNAL DE POLICE DE GENEVE DANS LE PROCES PENAL, MINISTERE PUBLIC CONTRE LE PREVENU JOSEPH MARTIN MASABO.

1. Nous avons d’abord été profondément surpris par l’intitulé que Mme Perpétue Nshimirimana a donné à son article parus sur le site web www.arib.info et  pour le compte de la rédaction du Journal Tuj-i-Buntu : « La Justice suisse s’est prononcée contre le racisme, il y a une année. »

Nous ne savons pas si cet intitulé est le résultat d’une volonté délibérée de Mme Nshimirimana de porter atteinte à l’honneur des personnes citées dans son article ou si son manque de formation juridique aurait contribué à la publication de cet article diffamant, tendancieux et déséquilibré. La valeur de chaque mot en droit revêt un caractère extrêmement important à tel enseigne que prétendre que la Justice suisse s’est prononcée contre le racisme relève de la pure imagination de son auteur ou alors de sa mauvaise foi évidente. Nous nous sommes donc trouvés par conséquent dans l’obligation morale de rédiger cette mise au point afin d’éclairer l’opinion publique et nos membres sur le contenu de ce jugement rendu par le tribunal de police de Genève et de rétablir la vérité des faits. Nous ne manquerons pas au passage de faire quelques observations sur certains exposés des motifs du Jugement rendu.

Lire la suite...
 
Charles Baranyanka présente son nouveau  livre au musée de Tervuren

@rib News, 23/09/2009

Invitation

À la présentation du livre

"Le Burundi, Face à la Croix et à la Bannière",

Ce 13 octobre 2009  à 10 h au musée de Tervuren (palais du Congo),

 
Écrit par  le Muganwa Charles BARANYANKA,
 qui fut le Premier Ambassadeur et Représentant Permanent burundais auprès l’Union Economique Européenne.

Lire la suite...
 
Irina Bokova nouvelle directrice de l'UNESCO

@rib News, 23/09/2009 – Source Associated Press

Irina Bokova Après cinq tours de scrutin, l'ex-ministre bulgare des Affaires étrangères Irina Bokova a été élue mardi soir nouvelle directrice générale de l'UNESCO, créant la surprise face à Farouk Hosni. Elle a été élue par 31 voix contre 27 au ministre égyptien de la Culture, candidat controversé et initialement présenté comme le favori du vote.

Mme Bokova, actuelle ambassadrice de la Bulgarie en France, sera la première femme à diriger l'Organisation des Nations unies pour l'éducation, la science et la culture (UNESCO). Son élection doit encore être validée le 15 octobre par la Conférence générale qui réunit les représentants des 193 Etats membres de l'organisation. Elle débutera ensuite son mandat de quatre ans le 15 novembre.

Lire la suite...
 
Tanzanie : trois hommes condamnés à mort pour le meurtre d'un albinos

@rib News, 23/09/2009 – Source AFP

 Un tribunal tanzanien a condamné mercredi à la pendaison trois hommes pour avoir tué un garçon albinos, première condamnation jamais prononcée dans ce pays, où les albinos sont la cible de meurtres rituels.

Le tribunal de la région septentrionale de Shinyanga a reconnu les trois hommes coupables d'avoir tué en décembre Matatizo Dunia, un albinos de 14 ans, et de lui avoir coupé les membres.

"Les accusés peuvent toujours faire appel de leur jugement", a déclaré le procureur Neema Lingo, ajoutant que 13 personnes avaient témoigné dans ce procès ouvert en juin.

Lire la suite...
 
Le PNUD finance le développement du tourisme au Burundi

PANA, 22/09/2009

Gustavo GonzalezBujumbura, Burundi - Le programme des Nations unies pour le développement (PNUD) va débloquer une somme de 691.850 dollars US pour aider le Burundi à se doter d'une stratégie nationale de développement du secteur touristique sur les dix prochaines années, a-t-on appris mardi de source officielle à Bujumbura.

Dans un communiqué transmis mardi à la PANA à Bujumbura, le bureau local de l'agence onusienne indique que le don a fait l'objet dernièrement d'une signature officielle entre le directeur-pays du PNUD, Gustavo Gonzales et le chef de la diplomatie burundaise, Augustin Nsanze.

Lire la suite...
 
Somalie : les insurgés appellent à d'autres attaques suicide contre l'Amisom

@rib News, 21/09/2009 - Source AFP

Cheikh Hassan Dahir AweysLes insurgés islamistes radicaux ont appelé dimanche à de nouvelles attaques suicide contre la force de paix de l'Union africaine en Somalie (Amisom), trois jours après l'attaque la plus meurtrière jamais enregistrée par la force depuis son déploiement en 2007.

"Tuez-les", a ainsi lancé dimanche l'un des plus hauts responsables islamistes radicaux somaliens, Cheikh Hassan Dahir Aweys, lors d'une prière organisée à Elashabiyaha (environ 18 Km à l'Ouest de Mogadiscio) à l'occasion de la fête de l'Aïd el-Fitr, marquant la fin du mois de jeûne sacré musulman du ramadan.

Lire la suite...
 
Texte intégral du nouveau Code électoral du Burundi

@rib News, 21/09/2009

Au terme de 18 heures de débats houleux et marchandages, l’Assemblée nationale burundaise a fini par adopter, dans la nuit de jeudi 10 au vendredi 11 septembre dernier, le nouveau code électoral, qui suscitait de virulentes critiques depuis plus de deux mois entre la majorité et l'opposition.

ARIB.INFO a pu se procurer et publie en exclusivité l’intégralité du texte, négocié entre le parti présidentiel (CNDD-FDD) et les deux autres partis de la coalition gouvernementale (FRODEBU et UPRONA), et obtenu à la suite de pressions exercées par la communauté internationale qui a lié son financement du processus électoral à la négociation d'un tel accord.

Voici donc l’intégralité du texte de la nouvelle Loi électorale, adoptée au Parlement et transmise maintenant au Président de la République pour être définitivement promulguée.

Les ajouts ou amendements de la nouvelle Loi par rapport à la précédente sont en gras dans le texte.

Lire l’intégralité du nouveau Code électoral


 
Mission en Somalie : Nyangoma demande une Commission d’enquête parlementaire

@rib News, 21/09/2009

DECLARATION DU CNDD SUR L’ATTENTAT MEURTRIER CONTRE LE CONTINGENT MILITAIRE BURUNDAIS EN SOMALIE

Suite à l’attentat suicide  meurtrier du 17 septembre 2009 perpétré par des terroristes contre le contingent des militaires burundais basés en Somalie, le Parti CNDD déclare ce qui suit :

1.       Le CNDD présente ses condoléances les plus émues à tous les parents et amis ainsi qu’au peuple burundais qui viennent de perdre encore une fois leurs fils envoyés en Somalie  en mission de « maintien de la paix » dans un pays frère déchiré par une guerre civile depuis 1991.

2.       Le CNDD condamne avec énergie tout recours à la violence injuste pour accéder ou se maintenir au pouvoir.

3.       Le CNDD exige que le Gouvernement Burundais explique au peuple burundais comment, en violation de la loi, il a pris la décision d’envoyer un contingent militaire dans une mission obscure de « maintien de la paix » dans un pays où les belligérants n’ont pas encore conclu un accord de cessez-le-feu pour rétablir la paix et la sécurité.

Lire la suite...
 
Elections 2010 : Domitien Ndayizeye anime une Conférence publique à Bruxelles

@rib News, 20/09/2009

Dans le cadre du débat citoyen sur les élections générales de 2010 au Burundi

La Section Belgique du Parti Sahwanya - FRODEBU organise

CONFERENCE PUBLIQUE

Domitien Ndayizeye

Le Président NDAYIZEYE  Domitien, candidat officiel du Parti Sahwanya -FRODEBU aux élections présidentielles de 2010 animera un conférence publique, Samedi 26 Septembre 2009, à 14h30’

Lire la suite...
 
Somalie : "le moment est venu de revoir le mandat de l'Amisom", estime l'UA

@rib News, 20/09/2009 - Source AFP

Bujumbura le 19 septembre 2009 : Des proches de soldats burundais tués l'avant-veille en SomalieLe représentant de l'Union africaine (UA) en Somalie, Nicolas Bwakira, a appelé dimanche à Bujumbura à la révision du mandat de la force de paix de l'UA en Somalie (Amisom), au cours de l'inhumation de douze soldats burundais tués dans ce pays dans un attentat jeudi.

"Le moment est venu de revoir le mandat de l'Amisom pour nous donner la force d'agir quand c'est nécessaire et comme il faut", a lancé Nicolas Bwakira, lui-même Burundais, dans un discours prononcé au moment de l'inhumation.

Les obsèques des douze soldats, dont le numéro deux de l'Amisom, le général burundais Juvénal Niyonguruza, se sont déroulées dimanche dans le cimetière de Mpanda (12 km au nord de Bujumbura), devant des milliers de personnes, dont le premier-vice président burundais.

Lire la suite...
 
Inhumation des corps de 12 militaires burundais tombés en Somalie

PANA, 20/09/2009

Bujumbura, Burundi - Les corps de 12 militaires burundais des forces de la Mission de l'Union africaine en Somalie (AMISOM) qui ont trouvé la mort dans un attentat-suicide, jeudi dernier, à Mogadiscio, ont été inhumés ce dimanche dans un cimetière municipal de la périphérie nord-ouest de Bujumbura.

Le cimetière de Mpanda abritait déjà les corps d'une dizaine de militaires burundais qui avaient été tués en février dernier dans la capitale somalienne.

Les cérémonies d'inhumation des nouvelles victimes de la folie meurtrière somalienne ont été précédées par une messe de requiem en la mémoire des disparus dans un camp militaire proche de l'aéroport international de Bujumbura.

Lire la suite...
 
Burundi : Plusieurs voix s'élèvent pour le retour des soldats engagés en Somalie

@rib News, 19/09/2009 - Source AFP

Plusieurs partis au Burundi ont réclamé samedi le retour des soldats engagés dans la force de paix de l'Union africaine (UA) en Somalie (Amisom), à la suite d'un attentat jeudi ayant tué 21 personnes dont 12 soldats burundais.

"La réalité en Somalie, c'est qu'il n'y a pas de paix à sauvegarder ou à maintenir. Si le mandat de nos soldats ne change pas et si la communauté internationale ne leur donne pas les moyens qu'il faut pour se défendre, le gouvernement doit rapatrier tout de suite nos soldats", a déclaré à la presse Léonce Ngendakumana, président du Frodebu.

Lire la suite...
 
L'Onu enquête sur l'attaque contre l'Amisom à Mogadiscio

@rib News, 19/09/2009 - Source Reuters

Les Nations unies ont annoncé samedi l'ouverture d'une enquête sur l'utilisation de leurs véhicules par les rebelles islamistes d'Al Chabaab, alors que les véhicules utilisés lors de l'attaque de jeudi contre la principale base de l'Amisom dans la capitale somalienne, qui a tué jeudi à Mogadiscio 17 militaires de la force de paix de l'Union africaine déployée en Somalie (Amisom), portaient l'emblème de l'Onu.

Vendredi, le gouvernement somalien avait prévenu que les Chabaab, soupçonnés par les Etats-Unis d'être liés à Al Qaïda, disposaient de six autres 4x4 volés à l'Onu et bourrés d'explosifs, susceptibles de servir à de nouveaux attentats suicide.

Lire la suite...
 
Ban : La réinsertion des enfants libérés par les groupes armés est une priorité

UN News Centre, 18 septembre 2009

Le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, juge encourageant dans un rapport publié vendredi qu'il n'y ait plus depuis août 2009 au Burundi d'enfants associés aux groupes armés et il a appelé le gouvernement burundais à faire de la réinsertion complète des 626 enfants libérés une priorité.

M. Ban estime que le gouvernement, aidé par l'équipe de pays de l'ONU, la Banque mondiale et d'autres partenaires, devrait « mettre en place un système viable de protection et de prévention qui permette de moins exposer les enfants au risque de nouveau recrutement ou réengagement. »

Lire la suite...
 
Deuil national au Burundi qui se maintient dans l’Amisom

RFI, 18/09/2009

Le double attentat à la voiture piégée, revendiqué jeudi à Mogadiscio, par les islamistes shebab a tué vingt et une personnes, dont dix-sept soldats de la force de paix de l'Union africaine en Somalie (Amisom) : quatre Somaliens, cinq Ougandais et douze Burundais, selon le représentant de l'UA en Somalie, le Burundais, Nicolas Bwakira. L'attaque a fait au moins quarante blessés, dont vingt-neuf ont été évacués par avion vers Nairobi, a précisé M. Bakwira.

Le numéro deux de l'Amisom, le général burundais Juvénal Niyonguruza, ainsi qu'un autre officier supérieur burundais, lieutenant-colonel et commandant de bataillon, figurent parmi les tués. Le gouvernement du Burundi a décrété vendredi un deuil national de cinq jours, réaffirmant sa détermination à « soutenir la paix » dans en Somalie.

Les autorités burundaises réaffirment leur intention de maintenir les contingents. Mais la volonté politique ne fait peut-être pas l’unanimité surtout auprès des familles de victimes. A Bujumbura, la population est sous le choc après ce nouveau coup qui frappe les soldats burundais déployés en Somalie. Chez certains, c’est la tristesse qui domine, chez d’autres, une sorte de fatalisme. « On s’y attendait de toute façon, explique un jeune fonctionnaire burundais, en rappelant que : « même l’armée américaine a été obligée de quitter précipitamment ce pays devant la détermination des Somaliens ».

Lire la suite...
 
Trois officiers burundais de l’AMISOM tués dans un attentat en Somalie

APA, 18-09-2009

Bujumbura (Burundi) - Un attentat suicide perpétré jeudi à Mogadiscio par les miliciens somaliens extrémistes El Shebab a causé la mort de trois officiers burundais de la Mission africaine de maintien de la paix en somalie (AMISOM) dont le général Juvénal Niyoyunguruza, commandant en second, sept hommes de troupes et plusieurs blessés, a indiqué jeudi soir le porte-parole de l’armée burundaise, le général Lazare Nduwayo.

Il a également indiqué que les kamikazes ont utilisé des véhicules immatriculé UN (Nations Unies) qu’ils avaient volés dernièrement à l’AMISOM et qui portaient des drapeaux également volés.

Lire la suite...
 
Attentat contre l'UA en Somalie: "deuil national" de cinq jours au Burundi

@rib News, 18/09/2009 – Source AFP

Le gouvernement du Burundi a décrété vendredi un deuil national de cinq jours, au lendemain de l'attentat suicide meurtrier à Mogadiscio contre la force de paix de l'Union africaine en Somalie (Amisom), réaffirmant sa détermination à "soutenir la paix" dans ce pays.

Le gouvernement vient de déclarer un deuil national de cinq jours à partir de vendredi, au cours duquel les couleurs nationales seront mises en berne, indique un communiqué officiel transmis à Bujumbura.

Lire la suite...
 
Le bilan du double attentat suicide en Somalie s'alourdit

@rib News, 18/09/2009 – Source Reuters

Dix-sept "casques verts" de la mission de l'Union africaine en Somalie (Amisom) ont péri dans le double attentat suicide à la voiture piégée qui a visé jeudi son quartier général à Mogadiscio, selon un nouveau bilan communiqué par les autorités.

Les miliciens islamistes Al Chabaab, qui ont revendiqué l'attaque, se sont servis de véhicules de l'Onu volés pour déjouer les barrages de sécurité. Selon le gouvernement somalien, ils auraient six autres voitures marquées du sigle de l'Onu et prêtes à être utilisées dans les mêmes conditions.

Lire la suite...
 
Au moins dix militaires burundais tués en Somalie

PANA, 18/09/2009

Bujumbura, Burundi - Au moins dix militaires burundais auraient été tués et plusieurs autres blessés dans un double attentat-suicide perpétré jeudi contre le quartier général de la force africaine de maintien de la paix en Somalie (AMISOM), a déclaré à Bujumbura le porte-parole de l'armée, le général major Lazare Nduwayo.

Parmi les victimes figure le commandant adjoint de l'AMISOM, le général Juvénal Niyoyunguruzao.

Lire la suite...
 
Somalie : au moins 14 soldats de la paix tués dans un attentat des insurgés

@rib News, 17/09/2009 - Source AFP

Au moins 14 soldats de la force de paix de l'Union africaine en Somalie (Amisom) ont été tués jeudi à Mogadiscio dans un double attentat à la voiture piégée revendiqué par les islamistes radicaux shebab.

Cette attaque, perpétrée au cœur même du quartier général de l'Amisom, sur l'aéroport de Mogadiscio, est la plus meurtrière enregistrée par la force de paix depuis son arrivée en mars 2007 dans la capitale de ce pays ravagé par une guerre civile depuis 1991.

"Selon un nouveau bilan provisoire, nous avons déjà 10 soldats burundais tués dans l'attentat de Mogadiscio", a déclaré le porte-parole de l'armée burundaise, le général Lazare Nduhayo, qui annonçait plus tôt cinq mort dans les rangs burundais.

Ces nouvelles victimes portent le bilan provisoire de l'attentat à 14 morts, dont le numéro deux de l'Amisom, le général burundais Juvénal Niyonguruza, sur le point d'achever sa mission.

Lire la suite...
 
Somalie : Dix soldats burundais, dont un général, tués dans un attentat

@rib News, 17/09/2009 - Source AFP

Le général Juvénal Niyoyunguruza Le commandant-adjoint de la force africaine de maintien de la paix en Somalie figure parmi les victimes de deux attentats à la voiture piégée contre la principale base de cette force à Mogadiscio. Selon les autorités somaliennes, le général burundais Juvénal Niyoyunguruza a été tué dans ces attaques, qui ont fait au moins 11 morts.

Dix soldats burundais de la force de paix de l'Union africaine en Somalie (Amisom) ont été tués dans un attentat jeudi à Mogadiscio, portant à 14 morts le bilan provisoire de cette attaque, la plus meurtrière enregistrée par l'Amisom, a annoncé l'armée burundaise.

"Selon un nouveau bilan provisoire, nous avons déjà 10 soldats burundais tués dans l'attentat de Mogadiscio", a déclaré le porte-parole de l'armée burundaise, le général Lazare Nduhayo, interrogé à Bujumbura.

Lire la suite...
 
La FNL-Benelux accuse Rwasa de "dérive dictatoriale"

@rib News, 17/09/2009

De : Ahmed Nyotori

Date : Jeudi 17 Septembre 2009

AU SEIN DES FNL LE TORCHON BRULE.

On ne cache pas la fumée quand la maison est en feu. Aux FNL nous avons essayé de sauver les meubles, mais trop tard. Après la décision n° 001 du 28 Août 2OO9 d'exclusion sans sommation de trois membres qui figurent parmi les piliers des FNL, il s'agit notamment de HABIMANA Pasteur porte-parole, de KENESE Jacques membre du bureau politique et de NYOTORI Ahmed président de la section Benelux, la maison politique FNL est aujourd'hui en feu. Nul doute qu'elle risque de s’écrouler sur le maître des lieux, s'il n'y fait garde. Ubomoye inkingi z'inzu akayigumamwo ikugwako. Mais, que reste-t-il de la maison FNL tant elle est en ballotage?

Avec les négociations qui se sont soldées en queue de poissons et les miettes à partager qui sortent du gouvernement au compte goûte, il y a de quoi faire la grogne dans les rangs. Et, pour RWASA comme d'habitude, il ne fait pas dans le tas, il lui faut une solution. Trouver les coupables, les punir et silence dans les rangs. Seulement la donne a changée. On est plus dans le maquis, il faut changer le fusil d'épaule. L'homme n'a pas encore compris pour changer. Pour camoufler l'échec et le désarroi, il a pris les devants pour dire au peuple que les trois personnes travaillent en complicité avec l'état. Mais, lui pour qui travaille-il? Moi, je vis et travaille en Europe, il en est de même pour Mr Kenese. Le mal burundais est que nos politiciens pour la plupart en tout cas sont malhonnêtes et menteurs de surcroît. Avec cette mauvaise culture le Burundi n'avancera jamais.

Après la conférence de presse faite avant hier à Bujumbura par HABIMANA Pasteur et KENESE Jacques, NYOTORI Ahmed qui se réclame être toujours membre des FNL sort aussi de l'ombre pour faire cette déclaration sur l'état des faits.

Lire la suite...
 
Dispersion des efforts dans la lutte contre le VIH/SIDA au Burundi

PANA, 17/09/2009

Bujumbura, Burundi - Le Burundi dispose actuellement de plus de 350 associations de lutte contre la pandémie du VIH/SIDA dont un bon nombre échappe au contrôle de la coordination nationale et mène, de ce fait, des actions disparates, a révélé jeudi, pour le déplorer, une source médicale à Bujumbura.

D'autres défis du secteur ont trait à l'existence de partenariats voilés entre certains bailleurs et les organisations bénéficiaires des financements, a encore dit le directeur général du ministère de la lutte contre le SIDA, Raphaël Manirakiza, lors d'un atelier de réflexion sur les stratégies pour l'amélioration de la coordination des activités de lutte contre la pandémie au Burundi.

Lire la suite...
 
Somalie : double attentat à la voiture piégée contre une base de l'Amisom

@rib News, 17/09/2009 – Source AFP

Un double attentat à la voiture piégée, revendiqué par les insurgés islamistes radicaux shebab, a touché jeudi midi une base ougandaise de la mission de paix de l'Union africaine en Somalie (Amisom) située dans l'enceinte de l'aéroport de Mogadiscio.

Au moins deux personnes, non identifiées, ont été tuées, selon un témoin.

"Le quartier général (de l'Amisom) a été touché. Le commandant de la force, le général (Nathan) Mugisha a été blessé", a déclaré le porte-parole de l'armée ougandaise, le lieutenant-colonel Felix Kulayigye, interrogé à Kampala.

Lire la suite...
 
Somalie : Les insurgés islamistes demandent le retrait des troupes burundaises

@rib News, 17/09/2009 – Source AFP

Des mili­ciens soma­liens appar­te­nant au groupe isla­miste radi­cal des shebabLes insurgés islamistes en Somalie, les shebab, ont rendu publiques jeudi quatre conditions pour la libération d'un militaire français qu'ils détiennent depuis la mi-juillet, selon un communiqué transmis jeudi à Mogadiscio.

"Le mouvement des jeunes moudjahidines (shebab) présente au gouvernement français un nombre de revendications pour la libération de son agent de sécurité", déclare ce communiqué rédigé en français, et signé du "haut commandement" du mouvement islamiste.

Les shebab exigent en premier lieu du gouvernement français "la cessation immédiate de tout soutien politique ou militaire au gouvernement apostat de Somalie et le retrait de tous ses conseillers en sécurité de la Somalie".

Ils demandent "le retrait de toutes les forces croisées de l'Amisom", la force de paix africaine en Somalie, et "en particulier celle du Burundi".

Lire la suite...
 
Rwanda: La prochaine élection présidentielle fixée au 9 août 2010

@rib News, 16/092009 – Source AFP

La prochaine élection présidentielle au Rwanda, deuxième scrutin présidentiel depuis le génocide de 1994, aura lieu le 9 août 2010, a-t-on annoncé mercredi de source officielle.

Réuni mardi en séance extraordinaire sous la direction du président Paul Kagame, le Conseil des ministres a "fixé au 9 août 2010 la prochaine élection du président de la République", indique un communiqué officiel lu sur les antennes de Radio Rwanda.

La campagne électorale pour ce scrutin se déroulera du 20 juillet au 8 août 2010, a ajouté ce communiqué en langue rwandaise.

Lire la suite...
 
La Société civile s'implique dans le processus électoral au Burundi

PANA, 15/09/2009

 Bujumbura, Burundi - La Coalition de la Société civile pour le monitoring électoral (COSOME) et le Forum pour le renforcement de la Société civile (FORSC), deux grandes associations de la Société civile burundaise, ont défini, mardi, le rôle actif qu'elles entendent jouer dans la préparation, l'organisation et le déroulement d'élections "libres, transparences, équitables et apaisées" d'ici l'été 2010.

La sortie médiatique des deux ONG a coïncidé avec la célébration de la deuxième Journée internationale de la démocratie sous le thème du "rôle du partenariat entre la société civile et les médias dans un processus électoral".

Lire la suite...
 
Réouverture du consulat belge à Lubumbashi, au Katanga

PANA, 15/09/2009

Charles MichelKinshasa, RD Congo - Le ministre belge à la Coopération et au Développement, Charles Michel, a ouvert le consulat de la Belgique, lundi à Lubumbashi, capitale provinciale du Katanga, (sud-est de la RDC), en présence des membres du gouvernement provincial et des notabilités locales, soulignant que l'évènement "est un signal fort" de la volonté de Kinshasa et de Bruxelles de renforcer leur coopération bilatérale.

Il a déclaré que le visa de séjour en Belgique sera délivré, à Lubumbashi, au consulat belge, ajoutant que l'accent sera mis sur les secteurs de l'éducation, du développement rural, de la formation des professionnels de Santé et de la lutte contre la corruption.

Lire la suite...
 
Burundi : dissensions au sein de l'ex-rébellion des FLN

@rib News, 15/09/2009 – Source AFP

Jacques KeneseD'anciens cadres de l'ex-rébellion des Forces nationales de libération (FNL), récemment exclus pour "trahison", ont énergiquement contesté mardi à Bujumbura la "légitimité" du chef de leur parti Agathon Rwasa.

"Constatant la dérive dictatoriale d'Agathon Rwasa, le président du parti FNL, et les innombrables fautes qu'il a commises, notamment en refusant de convoquer un congrès ordinaire de notre parti et en excluant des membres susceptibles d'avoir une vision autre que la sienne, (...), nous avons décidé de porter plainte contre M. Rwasa", a annoncé Jacques Kenese, un exclu des FNL.

"Le dernier congrès de notre parti a eu lieu en 2004 alors que les statuts du FNL en prévoient un tous les trois ans. De ce fait, Agathon Rwasa n'a plus de légitimité à la tête de notre parti", a-t-il poursuivi, sous les applaudissements de "plus de 200 militants du FNL", réunis dans un grand hôtel de Bujumbura.

Lire la suite...
 
Le Burundi fait face à une crise énergétique sans précédent

PANA, 14/09/2009

Bujumbura, Burundi - Le Burundi fait face depuis plusieurs semaines à une crise énergétique sans précédent qui a ralenti les activités économiques du pays.

Les responsables de Régie nationale de production et de distribution de l'eau et d'électricité (REGIDESO) expliquent cette situation par la conjugaison de plusieurs facteurs conjoncturels et structurels dont l'accroissement de la demande, la vétusté des équipements et la sécheresse.

Selon eux, les techniciens de la REGIDESO sont occupés à réviser deux centrales thermiques capables de fournir un supplément de cinq mégawatts d'ici à la fin du mois d'octobre.


 
Burundi : La nouvelle loi électorale est en réalité un recul de la démocratie

@rib News, 14/09/2009

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationaleL'Assemblée nationale burundaise a adopté vendredi un projet de Code électoral négocié entre le parti présidentiel (CNDD-FDD) et les deux autres partis de la coalition gouvernementale (FRODEBU et UPRONA).

Selon certains observateurs, le consensus - obtenu à la suite de pressions exercées par la communauté internationale qui a lié son financement du processus électoral à la négociation d'un tel accord - est en réalité un grand recul de la démocratie par rapport à la loi électorale de 2005.

Ainsi, apprend-on de source sur place, après une nuit de débat et marchandages, l'UPRONA a gagné le système des forts restes et le maintien du système de cooptation qui lui est favorable, croit-il, et le FRODEBU a gardé le coq sur le bulletin de vote, emblème qu’il se disputait avec son aile dissidente FRODEBU-Nyakuri de Jean Minani.

Lire la suite...
 
Un nouveau virus dangereux découvert en Afrique, mortel dans 80% des cas

@rib News, 14/09/2009 - Source Nouvelobs

Lujo a été découvert en 2008. Le premier infecté est décédé, de même que trois employés de l'hôpital l'ayant soigné. Seule une infirmière a survécu.

Un médecin sud-africain a présenté une étude, dimanche 13 septembre, sur un nouveau virus d'origine inconnue, observé en 2008. Comparable à celui de l'Ebola, il provoque une fièvre hémorragique mortelle dans 80% des cas.

La première personne connue infectée était une guide touristique de Lusaka en Zambie. Elle a été transportée par avion à Johannesburg dans un hôpital en septembre 2008, a expliqué le docteur Nivesh Sewlall, lors d'une présentation à la conférence annuelle sur les agents antimicrobiens et la chimiothérapie (ICAAC), ce week-end à San Francisco.

Lire la suite...
 
Burundi : L’Assemblée nationale trouve un accord et adopte le Code électoral

MISNA, 11/9/2009

Au terme de 18 heures de débats houleux, l'assemblée nationale a fini par adopter dans la nuit de jeudi le nouveau code électoral, qui suscitait de virulentes critiques depuis plus de deux mois entre la majorité et l'opposition.

Le texte prescrit notamment que le processus électoral commencera par des communales, conformément aux requêtes présentées par l'opposition.

Adoptée presque à l'unanimité, la disposition devra maintenant être approuvée par le sénat avant d'être définitivement promulguée.

Lire la suite...
 
Burundi : La peur pousse des réfugiés congolais à refuser de changer de camp
IRIN, 11 septembre 2009

Photo: Judith Basutama/IRIN

Des réfugiés du site de Sabe, dans la province de Kanyanza, dans le nord du Burundi (photo d’archives)

BUJUMBURA - Au Burundi, plus de 2 000 réfugiés ont rejeté l’idée d’être transférés vers un nouveau camp, comme cela leur a été proposé par les Nations Unies, par peur d’être exposés à des attaques.

Ces réfugiés, qui viennent de la communauté banyamulenge, de l’est de la République démocratique du Congo (RDC), vivent dans un camp à Gihinga, dans la province de Mwaro, dans le centre du Burundi. Le Haut commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (UNHCR) et le gouvernement burundais ont annoncé la fermeture du camp de Gihinga à la fin du mois de septembre, et ont appelé les habitants de ce camp à accepter d’être transférés à Bwagiriza, dans la province de Ruyigi, dans le nord-est du pays.

Une fois que Gihinga sera fermé, les réfugiés ne pourront recevoir de l’aide qu’à Bwagiriza. Environ 140 ont déjà pris la décision de s’y installer, mais 2 300 refusent de s’y rendre.

Lire la suite...
 
4,4 millions d'euros au Burundi pour compenser ses pertes de recettes

PANA, 11/09/2009

Bujumbura, Burundi (PANA) - Le Burundi va recevoir une aide financière de 4,4 millions d'euros pour compenser les pertes enregistrées au niveau de ses recettes douanières depuis que le pays est entré au sein du marché commun de l'Afrique australe et orientale (COMESA) et dans la Communauté est africaine de libre échange (CEA), a annoncé, vendredi, la ministre burundaise des Finances, Mme Clotilde Nizigama.

L'adoption du tarif commun extérieur était la condition exigée pour que le Burundi puisse prétendre à une première tranche de la compensation provenant, elle-même, d'un appui financier de l'Union européenne (EU) à ces ensembles régionaux, a précisé la ministre Nizigama.

La seconde tranche sera débloquée dès que le Burundi aura satisfait à toutes les conditions d'adhésion complète à ces deux regroupements régionaux de libre échange, selon la même source.


 
Le processus électoral au Burundi remis sur les rails

PANA, 11/09/2009

 Bujumbura, Burundi - L'Assemblée nationale du Burundi a adopté un projet de nouveau code électoral plus consensuel qui devra régir les élections générales de 2010, a appris la PANA vendredi de source parlementaire à Bujumbura.

Le vote avait été retardé par des divergences de vues entre les députés de la mouvance présidentielle et ceux de l'opposition, notamment en ce qui concerne le type de bulletin de vote à utiliser, la caution jugée trop élevée pour prétendre à la magistrature suprême ou encore l'ordre des cinq scrutins au programme des élections générales de 2010.

Concernant l'ordre des scrutins, le nouveau code électoral, qui doit encore passer au Sénat pour avoir force de loi, prévoit d'abord les élections communales, ensuite la présidentielle, puis celles des députés et sénateurs et enfin les élections zonales.


 
Burundi : l'Assemblée nationale adopte à l'unanimité un nouveau Code électoral

@rib News, 11/09/2009 - Source AFP

Pie NtavyohanyumaL'Assemblée nationale burundaise a adopté à la quasi-unanimité vendredi à l'aube, après une nuit de débat, un projet de Code électoral négocié entre le parti présidentiel et l'opposition.

Le nouveau Code électoral a été adopté à 98 voix pour, une voix contre, et 8 abstentions, "après toute une journée de négociation et une nuit de débat", a indiqué le président de l'assemblée, Pie Ntavyohanyuma.

"Nous voulons saluer le travail accompli par chaque famille politique, (...) cela nous a permis d'aboutir à ce Code électoral consensuel qui va permettre à notre pays d'aller vers des élections apaisées, justes et transparentes", s'est félicité M. Ntavyohanyuma.

Lire la suite...
 
Nouvelle procédure de régularisation des sans-papiers en Belgique

@rib News, 11/09/2009

Dans une "instruction" relative à l'application de l'autorisation de séjour pour raisons humanitaires telle que prévue par la loi sur les étrangers, le gouvernement belge a arrêté, au mois de juillet dernier, les critères de régularisation qui faisaient l'objet d'une polémique en son sein depuis un an et demi.

Les critères de régularisation ont été précisément définis par le Comité ministériel restreint élargi. Le plus important est "l'ancrage local durable" et "les procédures anormalement longues" constituent la pierre angulaire.

Dans le cadre de la procédure de régularisation, la notion "d'ancrage local durable" vise à prendre en compte la pleine intégration de personnes qui ont tissé des liens sociaux en Belgique. Les demandes pourront être introduites pendant une période de trois mois à dater de la rentrée judiciaire, lorsque les avocats seront à pied d'œuvre, soit à partir du 15 septembre prochain jusqu'au 15 décembre 2009.

Lire la suite...
 
Le CNDD-FDD a publiquement retiré sa confiance à la CENI

@rib News, 10/09/2009

MISNA, 9/9/2009 - LE GOUVERNEMENT CENSURE LA COMMISSION ÉLECTORALE

Le parti du régime a publiquement retiré sa confiance à la Commission électorale indépendante (Ceni), soutenant que l'organisme, qui chargé de préparer les élections générales de 2010, est rallié à l'opposition, indique l'agence de presse locale Netpress, précisant que les déclarations de Gelase Daniel Ndabirabe, secrétaire général du Conseil national pour la défense de la démocratie/Forces de défense de la démocratie (Cndd-Fdd), ont contribué à alimenter les tensions politiques qui sévissaient déjà dans le pays.

Selon d'autres sources, le ministère de l'Intérieur aurait par ailleurs bloqué les fonds de la Ceni pour les mois de juillet, août et septembre.

Lire la suite...
 
La corruption avance au Burundi

Deutsche Welle, 10.09.2009

Gabriel RufyiriLa corruption gangrène la société burundaise. Plus de 30 millions de dollars américains ont été détournés seulement au cours du premier semestre 2009. C'est l'Observatoire de lutte contre la corruption et les malversations économiques (Olucome) qui fait cette révélation

Cette organisation indique avoir enregistré plus de 1600 cas de malversations économiques pendant cette période. Selon l'ONG, le gouvernement burundais est complice de la corruption qui affecte le pays, explique Gabriel Rufyiri président de l’Olucome, l'observatoire de lutte contre la corruption.

Ecouter l’interview


 
UE, FIDA et PAM au chevet de l'agriculture et de l'élevage du Burundi

@rib News, 10/09/2009 – Source PANA

 Le secteur de l'agriculture et de l'élevage du Burundi va bénéficier, sur les quatre prochaines années, d'un investissement de 40 millions de dollars US de l'Union européenne (UE), du Fonds international pour le développement agricole (FIDA) et du Programme alimentaire mondial (PAM), a-t-on appris de source officielle à Bujumbura.

Dans un premier temps, le projet d'intensification et de valorisation de l'agriculture et de l'élevage au Burundi va couvrir Kayanza, Gitega, Muramvya, Cibitoke, Bubanza et Karuzi, a fait savoir le ministre burundais de l'Agriculture et de l'Elevage, Ferdinand Nderagakura, qui a expliqué que ces 6 provinces du Nord, de l'Ouest et du Centre du pays ont la particularité commune d'être les plus affectées par la pauvreté et la dégradation des sols.

Lire la suite...
 
Devant la Cour d'appel, Pierre Péan maintient sa thèse sur le Rwanda

@rib News, 10/09/2009 – Source AFP

Pierre PéanAccusé par SOS Racisme d'incitation à la haine raciale, notamment pour avoir mis en avant la "culture du mensonge" du peuple tutsi, Pierre Péan a maintenu mercredi devant les magistrats de la Cour d'appel de Paris les thèses soutenues dans son ouvrage sur le génocide rwandais.

Au cœur du procès: l'ouvrage "Noires fureurs, blancs menteurs" publié chez Fayard en novembre 2005, et consacré au génocide rwandais, qui en 1994 a fait selon l'ONU 800.000 morts, essentiellement parmi la minorité tutsie.

Scandalisée par quatre pages du livre où l'écrivain affirme que les Tutsis recourent systématiquement au "mensonge" et à la "dissimulation", l'association SOS Racisme avait porté plainte en octobre 2006 pour diffamation et incitation à la haine raciale.

Lire la suite...
 
Le président Pierre Nkurunziza félicite Ali Bongo Ondimba

@rib News, 10/09/2009 – Source AGP

Le président burundais, Pierre Nkurunziza, a félicité Ali Bongo Ondimba pour son élection à la magistrature suprême du Gabon le 30 août dernier, indique mercredi un communiqué officiel.

’’Votre élection à la magistrature suprême nous offre l’agréable occasion de vous adresser, au nom du peuple et du gouvernement burundais et notre nom propre, nos vives et chaleureuses félicitations’’, écrit le président Nkurunziza.

Lire la suite...
 
Burundi : le gouvernement bloque les fonds de la Commission électorale

@rib News, 09/09/2009 – Source AFP

Le gouvernement burundais bloque depuis deux mois les frais de fonctionnement destinés à la Commission électorale nationale indépendante (CENI), chargée de préparer les élections générales de 2010 dans ce pays, a-t-on appris mercredi de sources concordantes.

"Après avoir débloqué une première tranche qui a couvert mai et juin, le ministre de l'Intérieur Edouard Nduwimana bloque quelque 200 millions de francs burundais (162.000 dollars) qui devaient couvrir les frais de fonctionnement de la CENI pour juillet, août et septembre", a indiqué un ministre du gouvernement, sous couvert d'anonymat.

Lire la suite...
 
Négociations au sein des pays de l'EAC sur l'union monétaire

PANA, 08/09/2009

 Nairobi, Kenya - Les cinq pays membres de la Communauté d'Afrique de l'Est (EAC) composés du Burundi, du Kenya, du Rwanda, de l'Ouganda et de la Tanzanie, ont entamé des négociations sur la création d'une union monétaire régionale.

Le Secrétaire général-adjoint de l'EAC chargé du secteur social et productif, M. Jean-Claude Nsengiyumva, a débuté une série de consultations avec différents acteurs à Dar-es-Salaam, en Tanzanie, sur la proposition de création de l'Union monétaire est-africaine

 

Lire la suite...
 
Le compromis démocratique

@rib News, 08/09/3009

Mbonimpa MelchiorPar Melchior Mbonimpa

On peut dire qu’en ces temps-ci au Burundi, la liberté d’expression fait carrière. Comme jamais auparavant, une foule de citoyens exercent leur droit de prise de parole,  notamment dans les sites d’information sur le pays à l’Internet. Beaucoup d’entre eux dénoncent les dérives des puissants tandis que d’autres ripostent en défendant le bilan du pouvoir en place.

De temps en temps, certains s’étonnent d’entendre tous les camps en présence utiliser systématiquement l’expression « le parti au pouvoir ». Les uns mobilisent l’expression pour revendiquer la légitimité des urnes tandis que leurs détracteurs y ont recours pour désigner la cible sur laquelle ils tirent à boulets rouges. C’est de bonne guerre, mais il me semble que cette expression relève d’un abus de langage. Depuis quatre ans, au Burundi, le pouvoir est tellement partagé qu’il n’y a ni parti au pouvoir au singulier, ni opposition à proprement parler.

Lire la suite...
 
L'UNICEF appuie le gouvernement burundais pour la rentrée scolaire

PANA, 08/09/2009

 Bujumbura, Burundi - Le Fonds des Nations unies pour l'enfance (UNICEF) a remis, mardi, au gouvernement burundais un kit de cahiers et stylos d'une valeur de 500.000 dollars américains, pour aider quelque 330.000 écoliers de milieux défavorisés à démarrer la rentrée scolaire 2009-2010 prévue pour lundi prochain dans le pays.

"Le coût du matériel scolaire reste trop élevé pour la majorité des familles pauvres", a déploré l'agence spécialisée onusienne, dans un communiqué reçu mardi à la PANA à Bujumbura.

Par ailleurs, il s'agit de soutenir et d'accompagner la mesure de la gratuité de l'éducation primaire susceptible d'accélérer l'atteinte de l'objectif d'Education pour tous (EPT) à l'horizon 2015, indique le communiqué.

Lire la suite...
 
Ce mercredi 09 septembre 2009 : jour de tous les dangers au Parlement burundais

@rib News, 08/09/2009

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale du BurundiL’Assemblée nationale du Burundi a été convoquée en session extraordinaire pour la période du 07 au 19 septembre 2009. Selon le calendrier dont ARIB.INFO s’est procuré une copie que nous publions en intégralité, une date retient tout particulièrement l’attention du public.

Il s’agit du mercredi 09 septembre 2009, dans l’après midi (15h00, heure locale), date à laquelle la chambre basse du Parlement burundais est appelée à se réunir en séance plénière pour l’« Analyse et adoption du projet de loi portant révision de la loi n°1/015 du 20 Avril 2005 portant Code Electoral », projet qui fait actuellement l’objet d’une vive polémique au sein de la classe politique burundaise.

Lire la suite...
 
Malversations à la Sosumo : Droit de réponse de Thierry Ntako

@rib News, 08/09/2009

De : Thierry NTAKO

Date : 8 septembre 2009

Objet : Demande de démenti sur votre site -- Malversations Sosumo

Monsieur

Je viens de lire, avec consternation, des propos incorrectes et diffamatoires à l'endroit de ma personne et de la société qui m'emploie. En effet,  sur votre page web dans l’article : Malversations sans précédent a la SOSUMO, vous (comme cette personne a refusé de se dévoiler) que j'aurais touché une somme équivalente à 80 millions de la SOSUMO. Ce qui n'est pas conforme à la réalité.

Tout d'abord, j'occupe les fonctions de Directeur Technique à BUSTEC et je n'ai jamais eu aucun versement sur mon compte personnel d'un tel montant de la part de la SOSUMO. Je vous défie de me présenter un ordre de virement dont je serai bénéficiaire. Pour plus d'éclaircissement, je suis disposé à rencontrer cette personne pour lui donner la vraie version de cette affaire avec documents à l'appui. Par ailleurs, l'affaire est actuellement entre les mains des instances compétentes à savoir la Police Anti Corruption pour investigation.

Pour le reste, il est de son droit de tirer des conclusions qu'il veut mais je tiens a souligner que Bustec dispose de compétences requises pour de telles prestations et nul besoin de rappeler que les équipements livrés à la SOSUMO n'ont jamais causé aucun problème au fonctionnement de l'Usine.

Thierry NTAKO


 
Rapport annuel du WEF : le Burundi au dernier rang de la compétitivité mondiale

@rib News, 08/09/2009 - Source TSR

L'économie américaine n'est plus la plus compétitive du monde. Les Etats-Unis ont été rétrogradés à la deuxième place, derrière la Suisse, qui occupe le premier rang du classement annuel du Forum économique mondial (WEF).

Ses performances sont restées relativement stables, alors que d'autres économies se sont affaiblies. "L'économie suisse continue d'être caractérisée par une excellente capacité d'innovation et une culture des affaires très sophistiquée", affirme mardi le WEF dans son rapport annuel sur la compétitivité mondiale.

Lire la suite...
 
Le Japon efface 35,7 millions de dollars de dettes du Burundi

PANA, 07/09/2009

 Bujumbura, Burundi - Le ministre burundais des Affaires étrangères, Augustin Nsanze et l'ambassadeur du Japon au Burundi (avec résidence à Nairobi), Shigeo Iwatani, ont procédé lundi à la signature d'une convention de remise totale d'une dette du Burundi envers le gouvernement nippon, estimée à quelque 35,7 millions de dollars américains.

"L'effacement de la dette vise à donner un coup de pouce à l'économie mal en point du Burundi et à renforcer les relations de coopération entre les deux pays", a soutenu le diplomate nippon.

Lire la suite...
 
Burundi : Président ou pasteur, il faut choisir

@rib News, 07/09/2009 – Source Journal du Jeudi

Le président Pierre Nkurunziza et son épouse, entourés des plus hautes autorité du pays, tous en pleine séance de prièreÇa se passe au Burundi. Le président de la République, Pierre Nkurunziza, a organisé cinq jours de prière  [NdlR : du 26 au 30 août 2009] pour louer le Seigneur, qui a protégé son pays et son peuple pendant les quatre dernières années.

[Sur la photo de g à d : le président de l'Assemblée Nationale, le Président de la République et la 1ère Dame, le président du Sénat et le 2ème vice-président de la République ; tous en train de louer le Seigneur. Photo  iwacu-burundi]

"C’est la première fois que les autorités élues par le peuple viennent de passer quatre ans au pouvoir saines et sauves", a souligné le chef de l’Etat, qui a estimé que cela n’était pas le fruit du hasard.

Pour lui, tout pouvoir émane de Dieu, ce qui, chaque jour anniversaire, amène sa famille à organiser une prière.

Lire la suite...
 
Burundi : 2 policiers soupçonnés de vol lapidés par une foule en colère

@rib News, 07/09/2009 – Source AFP

Deux policiers soupçonnés d'être des voleurs ont été lapidés par une foule en colère dimanche matin dans la province de Ruyigi (Est), ont rapporté lundi les autorités locales.

"Hier matin, les habitants de la colline de Muhindo ont vu deux policiers en train de se cacher: ils les ont suspectés de vol et lorsqu'ils ont voulu leur parler, un des policiers s'est mis à tirer avec son fusil", a expliqué l'administrateur de la commune de Gisuru, Egide Ndikuriyo, joint par téléphone.

Lire la suite...
 
Malversations sans précédent à la Société sucrière du Moso (SOSUMO)

@rib News, 06/09/2009

 Je suis natif de la Province RUTANA et travaille pour mon propre compte à BUJUMBURA et suis de près ce qui se passe à la SOSUMO depuis que l’actuelle équipe de Direction est aux commandes au sein de cette entreprise dont l’une des missions est d’être le pilier de développement de notre région. Lorsqu’on a nommé un premier Directeur Général natif de la province nous avions pensé que la société allait être une fierté pour notre province, mais les effets obtenus sont contraires aux attentes mais plutôt une honte pour notre région en particulier depuis que l’actuel Directeur Général assure la Direction de cette entreprise.

Une campagne médiatique sur les malversations à la SOSUMO a eu lieu ces derniers jours en particulier sur le commerce illicite du sucre à l’exportation comme à l’importation. Bien que cela constitue une fuite importante d’argent, elle ne constitue pas le premier indicateur de malversations qui menacent la vie de la SOSUMO, mais le premier perdant est l’Etat qui y perd de gros montants. Sur près de 3000 Tonnes qui étaient destinées à l’exportation mais qui passaient par des voies frauduleuses, l’Etat aurait perdu plus 1,8 milliards de francs. Seuls 1950 tonnes ont été exportés frauduleusement infligeant à l’Etat une perte de 1,2 milliards de francs qui sont allés dans les poches de certains individus y compris les autorités de la SOSUMO.

Ce qui menace la vie de la SOSUMO n’est donc pas la vente du sucre mais d’autres formes de détournements passants d’un détournement pur et simple jusqu’à la surfacturation qui constitue la principale fuite d’argent de la SOSUMO. Nous retraçons brièvement les quelques dossiers qui ont fait objet de détournements.

[Je me garde de donner mon nom pour ma propre sécurité mais aurais l’occasion de le dévoiler lorsque les natifs de RUTANA en particulier les représentants que nous avons élus se saisiront de la question.]

Lire l’intégralité du document

 
Prochaine fermeture d'un camp de réfugiés congolais au Burundi

PANA, 05/09/2009

Bujumbura, Burundi - Le Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) s'attend à des réticences de la part des occupants du camp de demandeurs d'asile congolais de Gihinga, dans le centre du Burundi, lors de sa fermeture prévue le 30 septembre prochain, a appris la PANA de source humanitaire à Bujumbura.

La décision de transférer les réfugiés congolais de Gihinga à Bwagiriza, plus à l'est du Burundi, a été prise dans le souci de leur offrir une meilleure assistance et protection et pour des raisons opérationnelles et budgétaires, indique un communiqué du HCR parvenu, samedi, à la PANA.

Lire la suite...
 
Parution : "Défis éthiques contemporains" sous la direction de Melchior Mbonimpa

@rib News, 04/09/2009

Vient de paraître

Défis éthiques contemporains

Études de cas

sous la direction de Melchior Mbonimpa

 À l’origine de ce recueil de cas, il y a une intention : rassembler des textes brefs portant sur des situations concrètes qui mènent à une réflexion éthique. Conçu pour remédier à une pénurie de manuels dans les cours d’éthique appliquée, cet ouvrage constitue un précieux support pédagogique. Car, si les manuels d’études de cas en anglais ne manquent pas, ils sont plutôt rares en français.

 Véritable «réservoir de cas», celui-ci réunit des situations multiples, concrètes et pertinentes qui sont regroupées sous six thèmes : éthique médicale et santé publique ; éthique professionnelle ; éthique et politique ; éthique et recherche scientifique ; éthique, justice et société ; éthique et religion. Chaque cas est suivi de questions ou de prises de position destinées à alimenter la discussion. Les pistes de réflexion et d’analyse sont très diversifiées. Les textes n’expriment aucune allégeance à une école de pensée ou une théorie éthique précise et les propos sont énoncés dans un langage simple et accessible.

Lire la suite...
 
La CPI suspend la libération conditionnelle de Jean-Pierre Bemba

@rib News, 04/09/2009 – Source Reuters

Jean-Pierre BembaLa Cour pénale internationale a suspendu la libération conditionnelle de l'ancien rebelle congolais Jean-Pierre Bemba, inculpé de crimes de guerre et de crimes contre l'humanité.

Jean-Pierre Bemba ne sera pas libéré dans l'attente d'une décision sur un appel du parquet qui a réclamé son maintien en détention jusqu'au procès, dit un communiqué de la CPI.

Lire la suite...
 
Gabon : L'annonce de la victoire du fils Bongo provoque des troubles

@rib News, 04/09/2009 – Source Reuters

Ali Ben BongoL'annonce tardive et contestée de la victoire d'Ali Ben Bongo, fils du défunt chef de l'Etat gabonais, à l'élection présidentielle de dimanche a provoqué des troubles jeudi à Libreville et Port-Gentil.

Bongo Jr était ministre de la Défense de son père Omar Bongo, mort le 8 juin à Barcelone à l'âge de 73 ans après avoir régné d'une main de fer plus de 41 ans durant sur son petit pays d'Afrique centrale riche en pétrole.

Il a été crédité de 41,73% des suffrages exprimés, une majorité relative suffisante pour remporter cette élection à un tour. Ses deux principaux adversaires, l'ancien ministre de l'Intérieur André Mba Obamé et l'opposant Pierre Mamboundou, ont crié à la manipulation.

Lire la suite...
 
Le Burundi à un exercice militaire des pays membres de l'EAC

PANA, 03/09/2009

Bujumbura, Burundi - Une cinquantaine de soldats et civils burundais vont participer à un exercice militaire conjoint des cinq pays membres de la Communauté est-africaine (East african community, EAC), a rapporté, jeudi, la Bonesha FM, une radio burundaise indépendante, citant le porte-parole de la Force de défense nationale, le général de Brigade, Lazarre Nduwayo.

L'exercice, qui doit commencer ce jeudi pour prendre fin le 26 septembre prochain, portera sur la formation de militaires et civils burundais, tanzaniens, ougandais, rwandais et kenyans dans les domaines de la lutte contre le terrorisme, la gestion des catastrophes et le maintien de la paix, a précisé le général burundais.

Lire la suite...
 
FNL : Exit Pasteur Habimana

@rib News, 03/09/2009

Pasteur HabimanaL’ancien porte-parole des ex-rebelles des Forces nationales de libération (FNL), Pasteur Habimana, de son vrai nom Metuschélah Nikobamye, a été définitivement exclu du parti, a annoncé le président du FNL, Agathon Rwasa, au cours d’une conférence de presse tenue début de la semaine.

L’ancien porte-parole des FNL est accusé de détournement d’argent et de travailler de mèche avec le parti au pouvoir CNDD-FDD, ont rapporté les radios locales.

M. Rwasa a indiqué que Pasteur Habimana collabore directement avec Gélase Ndabirabe, secrétaire général du CNDD-FDD, pour détruire le parti FNL.

Lire la suite...
 
La justice suisse s’est prononcée contre le racisme, il y a juste une année.

@rib News, 03/09/2009

Perpétue NshimirimanaPar Perpétue Nshimirimana

Le Centre Ubuntu[1] basé à Genève, a adressé le 20 avril 2005 une correspondance à la Commission Fédérale Suisse contre le Racisme (CFR). Le contenu de cette correspondance a interpellé la dite Commission sur le caractère haineux et raciste des écrits régulièrement diffusés sur le site Tutsi.org, organe d’expression de l’association SurviT-Banguka. Cette association, qui se définit comme une Association Internationale sans but lucratif, est régie par les dispositions des statuts conformes à la législation en vigueur en Suisse, plus particulièrement la loi du 10 décembre 1907, article 60[2] et suivants.

Cependant, cette association exalte dans quelques uns de ses écrits, le sentiment de supériorité des Tutsi qu’elle définit comme un « peuple sympathique de la région des Grands Lacs africains ; un peuple au passé pré-colonial glorieux » (voir page d’accueil du site).

La correspondance adressée à la Commission Fédérale Suisse contre le Racisme par le Centre Ubuntu, a indiqué aussi que SurviT-Banguka s’était donné pour mission d’organiser, de structurer et d’unir les Tutsi en vue du sabotage du processus de paix en cours au Burundi.

Le Centre Ubuntu a signalé le fait que, cet organe d’expression de l’association SurviT-Banguka, faisait l’apologie de la haine et de la violence.

Lire la suite...
 
Burundi : les élections de 2010 devraient coûter 43 millions de dollars

@rib News, 03/09/2009 – Source AFP

Les élections générales de 2010 au Burundi coûteront environ 43 millions de dollars et devraient être financées à plus de 80% par la communauté internationale, a annoncé jeudi le président de la Commission électorale nationale indépendante (CENI).

"Nous avons travaillé avec une mission d'évaluation des Nations unies et nous avons trouvé que le budget global des élections de 2010 au Burundi se chiffre à 43 millions de dollars américains", a déclaré Pierre Claver Ndayicariye.

Lire la suite...
 
EAC : Bujumbura va abriter un forum des ministres du développement social

@rib News, 03/09/2009 – Source APA

Le deuxième forum des ministres en charge du développement social, de la Communauté des Etats de l’Afrique de l’Est (East African Community, EAC), va se tenir à Bujumbura, au Burundi, du 5 au 8 Octobre 2009.

Ce Forum, dont l’objectif est de discuter des questions de développement social, a été institué par la 13ème réunion extraordinaire du Conseil des ministres des pays d'Afrique de l'est en avril 2007.

Lire la suite...
 
Coup de main de la diaspora à l'éducation universelle au Burundi

PANA, 02/09/2009

Kamembe, Burundi - Des membres de la diaspora burundaise en Occident ont fait don, mercredi, d'un lycée communal clés en main destiné à accueillir dès la rentrée scolaire 2009-2010, jusqu'à 450 élèves de Kamembe, un village déshérité de quelque 500 ménages du sud du Burundi, a appris sur place la PANA.

Le projet va démarrer avec six salles de classe équipées, un bloc administratif comprenant également une bibliothèque, des blocs de latrines modernes pour filles et garçons, ainsi que de l'eau courante et de l'énergie solaire.

Les donateurs sont M. Nelson Bindariye et Mme Mélanie Ntahorutaba, un couple natif de la région, qui a fondé en exil "Education universelle en Afrique" (EDUAF, une association à but non lucratif de droit luxembourgeois) dont le principal objectif est de "stimuler sur le continent des actions socio-économiques de développement, à travers la mobilisation des ressources humaines et financières, notamment celles des migrants africains au nord et sur la base de la solidarité familiale".

Lire la suite...
 
Burundi : Le pouvoir veut son code électoral

La Libre Belgique, 01/09/2009

Marie-France Cros

Le parlement burundais a ouvert un débat ce lundi sur le futur code électoral. Le parti présidentiel se retrouve seul face à tous les autres partis. Tension.

 L’assemblée nationale burundaise, réunie en session plénière, a commencé lundi à Bujumbura un débat sur le code électoral devant régir les scrutins de 2010 - année d’élections présidentielle, législatives et locales.

Il y a quelques semaines, les Nations unies, qui organisent des réunions entre partis burundais, avaient obtenu une rencontre pour dégager un consensus sur le code électoral à soumettre à l’assemblée nationale, en vue de la prochaine année électorale. Un consensus s’était dégagé jusqu’à ce que la classe politique découvre que le CNDD-FDD, parti présidentiel et grand vainqueur des élections générales de 2005, présentait un autre projet de code après que ses représentants à la réunion onusienne eurent marqué leur accord sur le texte commun.

Les principales divergences entre les deux projets sont trois.

Lire la suite...
 
Manœuvres militaires mixtes de l'Afrique de l'Est en Tanzanie

@rib News, 01/09/2009 – Source Xinhua

Un exercice militaire mixte des cinq pays de la Communauté de l''Afrique de l'Est (East African Community, EAC) se déroulera à Kilimanjaro à Arusha en Tanzanie à partir de cette semaine, a confirmé l'armée tanzanienne mardi.

Le Kenya, L'Ouganda, La Tanzanie, le Rwanda et le Burundi devraient envoyer 300 soldats chacun pour l'exercice, qui s'achèvera le 26 septembre, a déclaré au téléphone le porte-parole de l'Armée populaire de défense de la Tanzanie, le Capitaine Aman Mboka Mwikabe.

Lire la suite...
 
L'UA a achevé son sommet sans mesures concrètes contre les conflits africains

@rib News, 01/09/2009 –  Source AFP

 Le numéro un libyen Mouammar Kadhafi a conclu lundi soir à Tripoli un sommet extraordinaire de l'Union africaine consacré aux conflits en Afrique, sans prendre de mesures qui pourraient venir à bout des guerres qui minent le continent.

La séance de clôture a été marquée par l'arrivée du président vénézuélien Hugo Chavez et son homologue dominicain Leonel Fernandez, venus pour célébrer l'anniversaire de la révolution libyenne qui a porté au pouvoir le numéro un libyen Mouammar Kadhafi, le 1er septembre 1969.

Lire la suite...
 
Code électoral : Sous la pression internationale, le CNDD-FDD temporise

APA, 31 août 2009 - La classe politique burundaise appelée à renouer le dialogue pour les élections de 2010

Bujumbura (Burundi) - La communauté internationale a demandé ce week-end aux hommes politiques burundais de renouer le dialogue afin d’aboutir à un cadre légal inclusif pour les élections de 2010, indique un communiqué du Bureau intégré des Nations Unies au Burundi (BINUB).

Selon ce communiqué des pays et organisations dont l’Afrique du Sud, la Tanzanie, les Etats-Unis, l’Union européenne et les Nations Unies, ont réuni les partis politiques représentés au Parlement.

Il s’agit notamment du Conseil national pour la défense de la démocratie-forces nationales pour la défense de la démocratie (CNDD-FDD), l’Union pour le progrès national (UPRONA), le Front pour la démocratie au Burundi (FRODEBU), le Conseil national pour la défense de la démocratie (CNDD) et le Mouvement pour la réhabilitation du citoyen (MRC), pour leur exprimer leur inquiétude vis à vis de l’interruption du consensus qui avait abouti au projet de Code électoral actuellement en étude au Parlement.

Lire la suite...
 
Nkurunziza chez Kadhafi

l PANA, 31/08/2009 - Arrivée à Tripoli du président burundais

Tripoli, Libye - Le président burundais, Pierre Nkurunziza, est arrivé lundi matin à Tripoli pour assister, mardi, aux festivités marquant le 40ème anniversaire de la révolution libyenne (Al-Fatah).

Il prendra également part, ce lundi à Tripoli, à un sommet spécial de l'Union africaine (UA) consacré à l'examen et au règlement des conflits sur le continent.

Cette rencontre se tient à l'initiative du leader libyen et président en exercice de l'UA, le guide Mouammar Kadhafi.

Lire la suite...
 
Gabon : Election du successeur d'Omar Bongo dans un climat tendu

@rib News, 31/08/2009 - Source Associated Press

Pour la première fois depuis des décennies, un scrutin présidentiel n'est pas joué d'avance au Gabon. Deux mois après la mort d'Omar Bongo, décédé en juin après 41 ans de pouvoir sans partage, les Gabonais se rendaient aux urnes dimanche pour élire son successeur parmi 18 candidats, dont son propre fils, Ali Bongo Ondimba. Lire la suite l'article

Les résultats officiels ne sont pas attendus avant mercredi. La journée semble s'être déroulée sans incident mais l'un des candidats de l'opposition a dénoncé des risques de violences post-électorales. Cassimir Oye Mba s'est d'ailleurs retiré de la compétition dimanche après-midi, sans pour autant soutenir un autre candidat. Il dit avoir renoncé à se présenter "pour ne pas être responsable de ce qui va se passer" ensuite.

Lire la suite...
 
Consultation de la diaspora burundaise sur la Justice de transition

@rib News, 31/08/2009

COMMUNIQUE

L’AMBASSADE DU BURUNDI A BRUXELLES A L’HONNEUR D’INFORMER LA COMMUNAUTE BURUNDAISE DE BELGIQUE QUE LE COMITE DE PILOTAGE TRIPARTITE (CPT) EN CHARGE DES CONSULTATIONS NATIONALES SUR LA MISE EN PLACE DES MECANISMES DE JUSTICE DE TRANSITION AU BURUNDI COMPTE ORGANISER DES CONSULTATIONS A SON INTENTION, A BRUXELLES, APRES LE PROCESSUS EN COURS DANS LES DIFFERENTES PROVINCES DU PAYS.

CES CONSULTATIONS VISENT A RECUEILLIR LES VUES DE TOUTES LES PARTIES PRENANTES AU PROCESSUS DE LA JUSTICE DE TRANSITION, LA SOCIETE CIVILE DANS SON ENSEMBLE, ET EN PARTICULIER LES VICTIMES, LES SURVIVANTS ET AUTRES GROUPES VULNERABLES.

Lire la suite...
 
Burundi/Code électoral : la communauté internationale lance un sévère avertissement

RFI, 31/08/2009 - Burundi : Polémique autour d’un projet de code électoral

Une dizaine d'ambassadeurs accrédités au Burundi ont sorti un communiqué de presse, après avoir rencontré les cinq principaux partis burundais.

Dans ce texte, les diplomates ont exprimé l'inquiétude de la communauté internationale devant la persistance de divergences entre le parti présidentiel burundais et l'opposition au sujet d'un projet de code électoral. Le texte est examiné ce lundi par le Parlement.

Cette démarche plutôt inhabituelle sonne comme un sérieux avertissement. Les ambassadeurs d’Afrique du sud, de Tanzanie, des Etats-Unis et de plusieurs pays européens ainsi que le représentant de l’ONU au Burundi ont voulu lancer un signal fort selon des sources diplomatiques alors que l’assemblée nationale du Burundi doit étudier en séance plénière ce lundi un projet de code électoral décrié par l’opposition.

Lire la suite...
 
Neuf pays attendus à un tournoi régional de handball à Bujumbura

PANA, 30/08/2009

Bujumbura, Burundi - Un tournoi régional de handball s'ouvre, lundi à Bujumbura et verra la participation des équipes nationales du Burundi, de l'Ouganda, du Rwanda, de la Tanzanie, du Soudan, de l'Ethiopie, de la Somalie, du Kenya et de Djibouti, a appris la PANA de source sportive dans la capitale burundaise.

Le tournoi d'une semaine opposera, en match d'ouverture, lundi à la mi-journée, le pays hôte au Kenya, a annoncé Jean-Claude Ndayizeye, directeur technique de l'Association de handball amateur du Burundi.

L'un des objectifs du tournoi est de vulgariser et faire aimer ce sport encore méconnu du large public au Burundi, a-t-il ajouté.

 
L'ONG ASF s'inquiète de la surpopulation carcérale au Burundi

PANA, 28/08/2009

Bujumbura, Burundi - Une ONG de défense des droits des prisonniers, Avocats sans frontière (ASF), a suggéré, vendredi, une série d'actions à entreprendre, à court, moyen et long termes, en faveur de certaines catégories de détenus pour désengorger les prisons du Burundi.

Les 11 prisons du pays seraient actuellement peuplées par près de 10.400 détenus pour une capacité d'accueil installée ne dépassant pas normalement 5.000 places, a fait savoir le représentant résident de ASF, Lutter Yameogo lors d'un atelier de restitution des résultats d'une récente enquête de son organisation sur la situation carcérale réelle au Burundi.

L'enquête révèle, par ailleurs, que 63% des prisonniers recensés se trouvent en situation préventive.

Lire la suite...
 
Discours-bilan de Nkurunziza pour le 4è anniversaire de son accession au pouvoir

@rib News, 27/08/2009

Pierre NkurunzizaBurundaises, Burundais,

Amis du Burundi,

1. Nous commençons par remercier le Dieu Tout Puissant qui nous a conduits jusqu’à ce jour, où nous célébrons le quatrième anniversaire des Institutions démocratiquement élues.

2. En effet, vous vous en souvenez tous, c’était le 26 Août 2005 lorsque nous avons prêté serment pour conduire les destinées du Burundi. A cette occasion, nous avons accepté solennellement la mission nous confiée par le peuple, et nous nous sommes engagé à l’accomplir sans tergiverser, pour le bien et l’intérêt général de toute la nation.

3. Aujourd’hui donc, je voudrais passer en revue avec vous les réalisations faites et dire où nous en sommes avec la mission nous confiée, car selon la nouvelle dynamique que nous avons impulsée, toute personne nantie d’un quelconque pouvoir doit désormais présenter un rapport au peuple qui l’a choisi et élevé à cette dignité.

Lire l'intégralité du discours


 
Pierre Nkurunziza promet un scrutin transparent au Burundi

PANA, 27/08/2009

Bujumbura, Burundi - Le chef de l'Etat burundais, Pierre Nkurunziza, a promis, mercredi soir, des "élections libres et transparentes" en 2010 dans son pays et des facilités aux observateurs étrangers qui viendront les couvrir.

"Les élections auront lieu dans les délais prévus par la constitution et se dérouleront dans de bonnes conditions et à la satisfaction de tout le monde", a-t-il assuré dans un message à la nation à l'occasion du 4ème anniversaire de son régime, issu des premières élections générales post-conflit de 2005.

Lire la suite...
 
Gabriel Mpozagara : un esclavagiste moderne déjà condamné en France

@rib News, 27/08/2009 – Source Comité Contre l'Esclavage Moderne

Gabriel MpozagaraM. Gabriel Mpozagara, et son épouse, étaient renvoyés le lundi 17 septembre 2007 devant la 20ème Chambre correctionnelle du Tribunal de Grande Instance de Nanterre (92) pour avoir soumis Chantal et Yvette N., en abusant de leur vulnérabilité et de leur situation de dépendance, à des conditions de travail et d’hébergement incompatibles avec la dignité humaine.

M. Mpozagara a encore fui ses responsabilités.

Depuis 1999, M. Mpozagara tente de se soustraire à la justice en se prévalant de son immunité diplomatique. Il a encore fui ses responsabilités le 17 septembre 2007, en ne se présentant pas à l’audience du Tribunal Correctionnel de Nanterre (92). Mme Candide Mpozagara, son épouse, et leur avocat étaient également absents.

Mais la justice s'est enfin prononcée : M. Mpozagara a été condamné à 12 mois d'emprisonnement avec sursis, son épouse à 15 mois avec sursis et chacun à 10000 € d'amende. Ils ont été condamnés solidairement à verser 24000 € à Chantal N. et 1 € à Yvette N. qui avait demandé cet euro symbolique.

Pendant huit ans M. Mpozagara a argué de son immunité diplomatique.

Lire la suite...
 
Burundi : 150% de hausse salariale dans le secteur de la Santé

PANA, 26/08/2009

Bujumbura, Burundi - Le salaire mensuel des médecins spécialistes et généralistes vont connaître une augmentation de l'ordre de 150% avec un effet rétroactif à compter du 1er juillet 2009, a annoncé, mercredi, la ministre burundaise de la Fonction publique, du Travail et de la Sécurité sociale, Mme Annonciata Sendazirasa.

Les salaires des médecins généralistes et spécialistes au Burundi oscillaient jusque-là entre 70 et 200 dollars US par mois.

Les concernés jugeaient ces salaires comme étant les plus bas de toute la sous-région et nombreux sont ceux qui, parmi eux, avaient fini par s'exiler durablement à l'extérieur du pays ou dans le privé à la recherche de meilleures conditions de vie et de travail.

Lire la suite...
 
<< Début < Précédente 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 Suivante > Fin >>

Résultats 16771 - 16848 sur 17845

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2018

parking aéroport pas cher