topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

 

Umusambi (grue couronnée)


Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
TOUTE L'ACTUALITÉ
Nouvelle plainte en France visant des chefs d'Etat africains

@rib News, 10/07/2008 – Source Reuters

Une nouvelle plainte pour "recel de détournement de biens publics" concernant le gigantesque patrimoine immobilier détenu en France par plusieurs chefs d'Etat africains a été déposée mercredi à Paris par deux ONG et des ressortissants gabonais et congolais, annoncent les plaignants.

Ce patrimoine n'a pu être acquis grâce aux seuls salaires et émoluments des personnes visées. Il existe pour certains d'entre eux de très sérieuses présomptions d'être ou d'avoir été les instigateurs d'importants détournements de biens publics", déclarent Transparency international et Sherpa dans un communiqué.

Lire la suite...
 
Attentats manqués contre des véhicules de l'ONU à Bujumbura

PANA, 08/07/2008

Bujumbura, Burundi - Deux attentats à la grenade, quasi simultanés, ont été perpétrés dans la nuit de lundi, par des motocyclistes non encore identifiés contre des véhicules en circulation du Bureau intégré des Nations unies au Burundi (BINUB), sans faire de victimes, a-t-on appris de source diplomatique à Bujumbura.

Selon un communiqué du BINUB parvenu à la PANA, le premier attentat a eu lieu aux environs de 19 heures locales (17 GMT) à l’entrée de l’« Entente sportive », un bar-restaurant des abords du lac Tanganyika, très prisé par les expatriés. La seconde attaque est intervenue une demi-heure plus tard dans les environs immédiats de l’ambassade d’Egypte, plus au sud de la capitale burundaise, selon la même source.

Lire la suite...
 
La radio privée RPA dans le collimateur du pouvoir

@rib News, 08/07/08

LE CONSEIL NATIONAL DE LA COMMUNICATION RAPPELLE L’INDEPENDANCE DES RADIOS VIS-A-VIS DES PARTIS POLITIQUES.

        Le Conseil national de la Communication voudrait rappeler à toutes les radios qu’elles doivent œuvrer en indépendance totale des partis politiques.

En effet, au Burundi, comme dans la plupart des autres pays du monde, il n’est pas permis aux partis politiques ou aux syndicats de contrôler une radio. D’après l’article 27 de la « DECISION N° 100 / CNC / 04 / 04 DU 25 OCTOBRE 2004 PORTANT CAHIER DES CHARGES ET DES MISSIONS DES SOCIETES PRIVEES DE RADIDIFFUSION, TELEVISUELLE ET SONORE AU BURUNDI »: « Aucun parti politique, aucun syndicat, aucune organisation non gouvernementale étrangère, ne peut exploiter ni directement, ni par personne interposée, une société privée de radiodiffusion, télévisuelle et sonore au Burundi, ni y détenir des actions. ».

Dans l’esprit de cette règle, il est interdit qu’une radio soit l’outil de propagande d’un parti politique.

Lire la suite...
 
Vers la création d'un centre de recherche pour les femmes des Grands Lacs

@rib News, 08/07/08 – Source UNESCO (Communiqué de presse - 07/07/2008)

Comptant parmi les grands chantiers engagés par le Secteur des sciences sociales et humaines de l’UNESCO en faveur du développement de l’Afrique, le projet de Centre de recherche et de documentation sur les droits des femmes de la région des Grands Lacs devrait connaître une étape importante en juillet 2008.

Les 24 et 25 juillet prochains, une conférence des ministres des Droits des femmes des 11 pays de la région des Grands Lacs (Angola, Burundi, République centrafricaine, République du Congo, République démocratique du Congo (RDC), Kenya, Rwanda, Soudan, Ouganda, Tanzanie et Zambie) se tiendra à Kinshasa, afin d’avancer vers la création de ce centre.

Lire la suite...
 
Bras de fer entre le pouvoir et la rébellion au Burundi

PANA, 07/07/2008

 Bujumbura, Burundi - Le représentant du gouvernement burundais au Mécanisme de vérification et de suivi (MCVS) d'un accord de cessez-le-feu, le général de Brigade Evariste Ndayishimiye, a clairement signifié, lundi, au Parti pour la libération du peuple hutu/Front national de libération (PALIPEHUTU-FNL) qu'il devra, coûte que coûte, changer d'appellation pour recevoir l'agrément en tant que parti politique.

"C'est un passage obligé et le PALIPEHUTU-FNL devra s'y faire", a souligné en substance le général Ndayishimiye.

Lire la suite...
 
Une question de nom : Le premier obstacle sur le chemin de la pacification ?

MISNA, 7/7/2008

 Agathon Rwasa, chef de la rébellion du Front national de libération (Fnl) et de sa branche politique, le Parti pour la libération du peuple hutu (Palipehutu), a annoncé qu'il suspendra le regroupement de ses combattants si le gouvernement n'accepte pas de reconnaître son mouvement comme parti politique, lors de sa première conférence de presse depuis qu'il est revenu au Burundi, le 13 mai dernier.

Malgré les progrès effectués sur le chemin de la pacification, la Constitution stipule en effet que le nom de la rébellion ne pourrait être accepté comme formation politique en ce qu'il contient une référence ethnique.

Lire la suite...
 
Le Groupe Bank of Africa contrôle la Banque de crédit du Burundi

PANA, 07/07/2008

Dakar, Sénégal - Le Groupe Bank of Africa fait son entrée au Burundi, avec le rachat, en association avec la Société belge d'investissement pour les pays en développement (BIO) et la Banque Degroof, de la participation de 55% des actions de la Banque de crédit du Burundi (BCB), détenue jusqu'alors par la Belgolaise, indique un communiqué parvenu lundi à la PANA.

Dans le cadre des accords de reprise, précise le communiqué, le Groupe Bank of Africa a signé avec la BCB une convention de partenariat par laquelle le Groupe BOA assume dorénavant la responsabilité de la gestion de la BCB qui bénéficie ainsi de tous les avantages liés à une intégration dans un groupe en forte croissance et à forte rentabilité.

Lire la suite...
 
La fête de l’Indépendance du Burundi célébrée en Belgique

@rib News, 07/07/08 - De notre envoyé spécial à Bruxelles

 La fête de l’Indépendance du Burundi (46ème anniversaire) a été célébrée en grande pompe à Bruxelles le samedi 05 juillet. Un nombre impressionnant de Burundais et amis du Burundi avaient répondu présents à ces cérémonies organisées sous la direction de l’ambassade du Burundi à Bruxelles.

Des Hutu et des Tutsi, des gens de toutes les régions et de toutes confessions religieuses, de toute tendance partisane, tous étaient présents et échangeaient avec de la joie presque lisible sur toutes les lèvres. Une affluence qui n’était pas d’accoutumée !

Lire la suite...
 
Accord de coopération militaire entre le Burundi et la Russie

PANA, 04/07/2008

Bujumbura, Burundi - La Fédération de Russie va octroyer des bourses d'études à 45 jeunes officiers burundais désireux de se former dans les académies militaires étrangères, a-t-on appris de source diplomatique à Bujumbura.

Le programme de cette formation commence dès la rentrée académique 2008-2009, a fait savoir à la presse, le premier vice- président burundais en charge des questions politiques, sécuritaires et administratives, Yves Sahinguvu, à l'issue d'un entretien avec une délégation du ministre de la Défense russe.

Lire la suite...
 
Le député Pasteur MPAWENAYO a été arrêté

PANA, 04/07/2008 - Arrestation d’un ancien député du pouvoir au Burundi

 Bujumbura, Burundi - Un ancien député du parti présidentiel burundais, le Conseil national pour la défense de la démocratie/Forces de défense de la démocratie (CNDD-FDD), Pasteur Mpawenayo, a été arrêté vendredi matin par la police nationale et conduit directement à la prison centrale de Bujumbura, apprend-on des proches du prévenu.

Les ennuis judiciaires de M. Mpawenayo ne datent cependant pas d’aujourd’hui, mais l’ancien député comparaissait jusque-là en prévenu libre dans un dossier d’"atteinte à la sûreté intérieure de l’Etat" qui a déjà conduit en prison l’ex-président (CNDD-FDD, ex- principale rébellion actuellement au pouvoir), Hussein Radjabu.

Lire la suite...
 
Jean-Pierre BEMBA, accusé de crimes de guerre, transféré à La Haye

@rib News, 04/07/08 - D'après AFP et Reuters

 La Cour pénale internationale (CPI) a accueilli son quatrième prisonnier, l'opposant congolais Jean-Pierre BEMBA, accusé de crimes de guerre en Centrafrique, alors même qu'elle peine à démarrer son premier procès.

« M. BEMBA est arrivé sur le territoire des Pays-Bas », a pu annoncer le procureur Luis MORENO-OCAMPO, modifiant à la dernière minute le texte de son discours lors de la commémoration du dixième anniversaire du Statut de Rome qui a donné naissance à la CPI.

Lire la suite...
 
L'EAC publiera un plan directeur sur l'infrastructure régionale

@rib News, 04/07/08 - Source Xinhua

La Communauté de l'Afrique de l'Est (East african community, EAC) publiera d'ici deux semaines un plan directeur sur l'infrastructure régionale, y compris la modernisation d'un réseau ferroviaire reliant les cinq pays de la région.

Le ministre kenyan pour la EAC, Amason KINGI, a indiqué que son pays, avec l'Ouganda, la Tanzanie, le Burundi et le Rwanda ont fourni des fonds aux consultations sur le développement du plan qui concerne le chemin de fer, la route, l'énergie et les télécommunications.

Lire la suite...
 
Vous avez dit indépendance ? Il n y a pas de quoi pavoiser !

 Jean Baptiste BIGIRIMANA - 04 Juillet 2008

Au rang des figures emblématiques africaines, Nkrumah, Lumumba et les autres, auréolées de la prestigieuse et légendaire couronne de « pères des indépendances », le Burundi n’est pas peu fier de faire figurer le prince Louis Rwagasore, héros et prince à la fois, qui depuis peu trône aux côtés de l’autre non moins héros de la démocratie, Melchior Ndadaye. Deux libérateurs donc, l’un du joug colonial, l’autre de celui de la tyrannie du monopartisme et de la dictature ethniste de la junte militaire. Ces deux personnages à eux seuls campent dans la symbolique dont ils sont porteurs des pans entiers de l’histoire zigzagante du Burundi et rappellent aux mémoires un peu trop oublieuses que le prix à payer pour la liberté fut bien immense. Liberté, en lettres rouge sang écrite certes, mais précieux idéal qui n’en finit pas de réclamer de la nouvelle encre, tant celle de départ semble séchée et délavée depuis belle lurette. Sommes-nous vraiment libres aujourd’hui au Burundi? Il y a loin de la coupe aux lèvres.

Lire la suite...
 
2.702 cas de viols recensés en 2007 au Burundi

PANA, 03/07/2008

Bujumbura, Burundi - Les données compilées par des ONG oeuvrant au Burundi font état de plus de 2.700 cas de violences sexuelles faites aux femmes et hommes durant l'année 2007, a-t-on appris de source onusienne à Bujumbura.

La majorité des victimes était des femmes et des filles, 3% des garçons et des hommes, d'après un rapport du Bureau intégré des Nations unies au Burundi (BINUB) présenté jeudi matin à la presse dans la capitale burundaise.

Lire la suite...
 
46 ans d’indépendance politique, une vraie claque pour les Barundi

The Burundi development initiatives - 2 juil. 2008

Ce 01 juillet 2008, les Barundi, qui et où qu’ils soient ont célébré 46 ans d’indépendance de leur pays. Nul besoin de revenir sur cette fatidique journée du 01 juillet 1962, quand des Barundi, de vrais Bashingantahe ceux-là (à ne pas confondre avec le groupe de l’Abbé Adrien Ntabona) ont hissé les couleurs du drapeau national et fait descendre le drapeau belge. C’était de la joie, véritable celle-là. Il y a eu des détracteurs de cette action héroïque, mais tous étaient Barundi, bien que chacun y allait de ses propres intérêts. Cela n’a pas pourtant empêché, au leader le Prince Louis Rwagasore, héros incontesté et incontestable de l’Indépendance du Ruanda-Urundi de réunir tous les Barundi dans un discours à la Martin Luther King (I have a dream), « Ntihatsinze umugambwe,…hatsinze abarundi. » (Rwagasore).

46 ans après ce combat de braves, chaque Burundais peut faire un bilan. L’homme blanc n’est plus celui qui dirige le Burundi. De Michel Micombero à l’Honorable SE Pierre Nkurunziza en passant par l’homme du 03 septembre 1987 (Pierre Buyoya), les Barundi ont eu à habiter un pays dirigé par des hommes modernes, faiseurs de pluie et de bons temps, mais aussi faiseurs de guerre. La guerre contre le blanc a fait ses victimes, celles de ces 46 ans d’indépendance ont endeuillé le pays et poussé des filles et fils de ce pays à l’exil forcé. Pour un bon analyste, il serait idiot de mettre les erreurs des dirigeants post-indépendance à la tête et l’épaule du seul blanc.

Lire la suite...
 
Nkurunziza dresse un bilan "satisfaisant" de 46 ans d’indépendance

PANA, 01/07/2008

Bujumbura, Burundi - Le Burundi "libre" a déjà réalisé beaucoup de progrès socio-économiques, a estimé, mardi, le président de la République, Pierre Nkurunziza, à l’occasion de la célébration du 46ème anniversaire de l’indépendance de son pays.

A titre illustratif, le président Nkurunziza a cité la construction de plus de 17.000 km de routes alors que le pays n’avait hérité de la colonisation que de seulement 6.000 km.

Lire la suite...
 
NKURUNZIZA : « Aimons notre pays, c’est la base de l’indépendance véritable »

@rib News, 01/07/08 – Source Présidence

Intégralité du Discours du Président de la République du Burundi SE Pierre Nkurunziza à l’occasion de la Fête de l’Indépendance du 1er juillet 2008

 Burundaises, Burundais, Amis du Burundi,

1. Nous commençons par rendre grâce à Dieu Tout Puissant qui nous a gardé en vie jusqu’à cet inoubliable grand jour.

2. En effet, le Burundi célèbre aujourd’hui le quarante–sixième anniversaire (46) de son Indépendance, une fête qui rappelle la joie de tous les citoyens lors de cette victoire, lorsque le drapeau du pays a flotté pour la première fois dans le ciel burundais, et que la population a recouvré son droit à l’autodétermination. Cette fête est pour nous tous, je vous souhaite de la passer dans l’allégresse.

3. Cette indépendance, nous l’avons méritée et nous en avions profondément soif. Nos pères et nos aînés ont travaillé dur pour l’arracher, et ils l’ont obtenue parce qu’ils étaient vaillants, et qu’ils aimaient leur mère patrie.

4. L’indépendance, c’est la liberté qu’on acquiert d’organiser la vie nationale, de telle manière que chaque citoyen constate une amélioration au point de vue de la gouvernance, qu’elle soit politique, économique, sécuritaire, sociale, etc.

5. La véritable indépendance, c’est également l’autosuffisance qui caractérise un peuple, à tel enseigne que chacun cultive des convictions à poursuivre un avenir meilleur pour lui, pour sa famille et pour la nation toute entière. C’est Cette disposition à aimer notre pays qui doit donc nous guider dans toutes nos entreprises partout où nos sommes, pour que le pays avance sans cesse sur la voie du développement.

Voilà pourquoi nous avons choisi de célébrer cette fête sous le thème : « Aimons notre pays, c’est la base de l’indépendance véritable. »

Lire la suite...
 
Visite au Burundi d’un expert en droits de l’Homme

PANA, 30/06/2008

Bujumbura, Burundi - Un expert indépendant sur la situation des droits de l’Homme au Burundi, Akich Okola, est arrivé, dimanche soir à Bujumbura, pour une visite de travail de deux semaines dans le pays, apprend-on de source onusienne dans la capitale burundaise.

L’objet de la visite est de recueillir des informations de diverses sources sur les efforts du gouvernements burundais dans la mise en application des recommandations contenues dans les derniers rapports de l’expert indépendant au Conseil des droits de l’Homme et à l’Assemblée générale des Nations unies, indique un communiqué de presse transmis lundi à la PANA à Bujumbura par l’Office du Haut commissaire des Nations unies aux droits de l’Homme.

Lire la suite...
 
Jean Ping dresse les réformes à faire à la Commission de l'UA

PANA, 30/06/2008

 Charm el-Cheikh, Egypte – Le président de l a Commission de l'Union africaine, Jean Ping, a énuméré les grandes lignes des réformes qu'il compte entreprendre pour améliorer l'efficacité de son institution, dans son discours à l'ouverture de la 11ème conférence des chefs d'Etat et de gouvernement de l'UA, ce lundi à Charm el- Cheikh, a constaté la PANA sur place.

Jean Ping a notamment souligné son intention de traduire en acte la vision de l'UA et ses objectifs tels que définis par ses instances dirigeantes au cours des dernières années.

Lire la suite...
 
Le Rwanda va envoyer un contingent en Somalie

@rib News, 30/06/08 – Source APA

 Le président du Rwanda, Paul KAGAME, a déclaré dimanche à Sharm el Sheikh que son pays allait fournir des troupes de maintien de la paix en Somalie.

M. KAGAME qui prend part au sommet de l’Union Africaine dans la cité balnéaire égyptienne de Sharm el Sheikh a confié à la presse que son pays se préparait à envoyer en Somalie, un contingent dans la cadre de la mission de l’UA dans ce pays, sans toutefois donner la date pour le déploiement des ce contingent.

Lire la suite...
 
Ouverture du 11è sommet de l'Union africaine

@rib News, 30/06/08 – Source AFP

 Le 11e sommet ordinaire des chefs d'Etat et de gouvernement de l'Union africaine (UA) a ouvert ses travaux lundi matin dans la station balnéaire égyptienne de Charm el-Cheikh, en présence du président controversé du Zimbabwe, Robert MUGABE.

Les travaux du sommet de l'Union africaine (UA) qui représente 53 pays africains s'annoncent mobilisés par la crise au Zimbabwe.

Lire la suite...
 
La contribution du Burundi à la CEA fixée à un million de dollars

PANA, 28/06/2008

Bujumbura, Burundi - La contribution du Burundi au budget annuel de fonctionnement de la Communauté est-africaine (CEA) de libre échange s'élèvera à un million de dollars US jusqu'à fin 2009, apprend-on de source officielle à Bujumbura.

La décision a été prise lors du récent sommet des chefs d'Etat membres de la CEA, selon le président de la république du Burundi, Pierre Nkurunziza.

Lire la suite...
 
Remise de l'ordre dans le secteur pétrolier au Burundi

PANA, 27/06/2008

 Bujumbura, Burundi - Le chef de l'Etat burundais, Pierre Nkurunziza, a signé un décret portant réglementation de l'importation et la commercialisation des produits pétroliers pour mettre fin aux nombreux désordres observables dans le secteur, a-t-on appris, vendredi, de source officielle à Bujumbura.

Le Burundi compte officiellement sur 56 sociétés importatrices de produits pétroliers, mais très peu respectent réellement le cahier des charges, dit-on au ministère du Commerce, de l'Industrie et du Tourisme.

Lire la suite...
 
Le Burundi sera représenté au sommet de l'UA par un vice-président

PANA, 27/06/2008

 Bujumbura, Burundi - Le Burundi sera représenté au sommet des chefs d'Etat et de gouvernement de l'Union africaine (UA) par son premier vice-président chargé des questions politiques, sécuritaires et administratives, Yves Sahinguvu, a-t-on appris vendredi à Bujumbura de source officielle.

Le sommet débutera lundi à Cham El Cheikh, une station balnéaire égyptienne, où s'est ouvert vendredi la réunion du Conseil exécutif, organe composé des ministres des Affaires étrangères des pays membres de l'organisation.

Lire la suite...
 
Conflit social au Bureau des Nations unies à Bujumbura

PANA, 26/06/2008

Bujumbura, Burundi - Un conflit social oppose depuis quelque temps le nouveau Bureau intégré des Nations unies au Burundi (BINUB) à 850 anciens employés locaux qui estiment avoir été licenciés abusivement et sans préavis, a-t-on appris de source diplomatique dans la capitale burundaise.

Le conflit est un héritage laissé par l'ancienne Opération des Nations unies au Burundi (ONUB) dont la mission de maintien de la paix dans le pays a expiré en décembre 2006.

Lire la suite...
 
Subvention gouvernementale pour loger les enseignants au Burundi

PANA, 26/06/2008

Bujumbura, Burundi - Le gouvernement du Burundi compte débloquer une subvention d’un peu plus d’un milliard de Francs burundais (près d’un million de dollars US) pour aider les enseignants nécessiteux du primaire et du secondaire publics à acquérir leur premier logement, a annoncé le ministre de l’Education nationale et de la Recherche scientifique, Saïdi Kibeya.

Lire la suite...
 
Pr Filip REYNTJENS : « Le Burundi est confronté à une gouvernance déficiente »

@rib News, 26/06/08

CHRONIQUE POLITIQUE DU RWANDA ET DU BURUNDI, 2007-2008

par Filip Reyntjens - Anvers, mai 2008

1. INTRODUCTION

Tant au Rwanda qu’au Burundi, l’évolution politique en 2007-2008 a été marquée par la continuité. Au Rwanda, l’emprise du FPR est forte, à tel point que les élections législatives, prévues pour septembre 2008, ne seront qu’une formalité. La position apparemment intouchable du régime se combine paradoxalement avec une remise en cause internationale.

En effet, malgré des visites de haut niveau à Kigali qui semblent apporter autant de cautions, le FPR est de plus en plus rattrapé par son passé criminel. Après le juge Bruguière en France, fin 2006, le juge espagnol Andreu Merelles lance des mandats d’arrêt internationaux contre des officiers de l’APR au début de 2008.

Lire la suite...
 
Subvention de 50 millions de dollars US de la BM au Burundi

PANA, 25/06/2008

Bujumbura, Burundi - La Banque mondiale (BM) va octroyer un don de 50 millions de dollars US au gouvernement burundais pour l'aider à améliorer les services de la Régie nationale d'eau et d'électricité (REGIDESO), a annoncé, mercredi, à Bujumbura, la ministre de l'Economie, des Finances et de la Coopération au développement, Mme Clotilde Nizigama.

La vétusté des équipements hydroélectriques de la REGIDESO et d'autres problèmes de gestion et de fonctionnement internes, permettait à peine à l'entreprise de répondre à la moitié des besoins du pays en eau et électricité.

Lire la suite...
 
Evêques Catholiques du Burundi : « Nous devons réagir avant qu'il ne soit trop tard »

@rib News, 26/06/08

BURUNDI, D'OU VIENS-TU ? OU VAS-TU ?

Message des Evêques Catholiques du Burundi aux Chrétiens et à tous les Barundi

Traduction non officielle

Chers fidèles et vous chers compatriotes,

Nous, les Evêques Catholiques du Burundi, nous vous souhaitons la paix qui vient du Dieu Vivant, source d'amour et de tout désir de vrai développement intégral de la personne humaine.

Nous venons vous adresser un message d'espérance, tout en vous exprimant notre vive préoccupation face à l'avenir de notre Patrie. Nous voulons vous adresser une parole d'exhortation et d’encouragement.

Lire la suite...
 
Le Burundi accorde des licences de prospection d'uranium

PANA, 25/06/2008

Bujumbura, Burundi - Le gouvernement burundais a accordé des licences de prospection et d'exploitation de l'uranium dans le Nord-Ouest du pays, a-t-on appris mercredi de source officielle à Bujumbura.

Selon les données officielles, le Nord du pays serait riche en uranium dont l'exploitation va assurer une importante rentrée de devises pour l'économie nationale.

Lire la suite...
 
Les affaires foncières engorgent les tribunaux au Burundi

PANA, 24/06/2008

Bujumbura, Burundi - Les conflits fonciers représentent 80% des affaires pendantes devant les tribunaux au Burundi, a révélé, mardi, le ministre burundais de l'Environnement, de l'Aménagement du territoire et des Travaux publics, Anatole Kanyenkiko.

M. Kanyenkiko, qui intervenait lors d'une cérémonie de lancement officiel des travaux d'un comité technique interministériel élargi chargé de préparer la Lettre de politique foncière et d'organiser la révision du code foncier du Burundi, a déclaré que la dernière version révisée du code foncier du pays date de 1986.

Lire la suite...
 
Bruxelles, 5 juillet : 46è anniversaire de l’Indépendance du Burundi

@rib News, 24/06/08

INVITATION

Commémoration du 46ème anniversaire de l’Indépendance

du Burundi à travers l´évènement « Burundi Cœur d´Afrique »

 au Palais des Beaux Arts de  Bruxelles

le samedi 5 juillet à 16h 30

 --------------------------------------------------------

 

L’Ambassade de la République du Burundi près les Etats  du Benelux, le Royaume-Uni de Grande Bretagne et d’Irlande du Nord ainsi que l’Union Européenne a l’honneur de vous convier aux cérémonies marquant la commémoration du 46ème anniversaire de l´Indépendance du Burundi, qui se dérouleront le samedi 05 juillet à 16h30 au PALAIS DES BEAUX ARTS DE BRUXELLES (BOZAR), Rue Ravenstein 23,1000 Bruxelles.

 

Lire la suite...
 
La Norvège augmente son aide budgétaire en faveur du Burundi

@rib News, 24/06/08 - Source: Government of Norway

Press release, published 23.06.2008

No.: 068/08

La Norvège augmente de NOK 40 millions son aide budgétaire en faveur du Burundi, le montant total de l’aide en 2008 passant ainsi à NOK 100 millions.

Le gouvernement du Burundi et les représentants du dernier groupe armé, le Palipehutu-FNL, ont ces dernières semaines fait avancer sensiblement le processus de paix dans le pays. L’aide accrue de la Norvège est un soutien pour permettre au Burundi de faire face à ses obligations financières à un moment très difficile et déterminant.

Lire la suite...
 
ONU : Le Gouvernement burundais demande une sorte de « Plan Marshall »

@rib News, 24/06/08

Assemblée générale                                                             23/06/2008

CCP/36

  

Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

Commission de consolidation de la paix

Deuxième session

Formation Burundi

4e et 5e séances – matin et après-midi

FACE À LA COMPLEXITÉ DES DÉFIS, LA MINISTRE DES RELATIONS EXTÉRIEURES DU BURUNDI APPELLE LA COMMISSION DE CONSOLIDATION DE LA PAIX À « REPENSER » LES STRATÉGIES

La Commission adopte les recommandations liées au Cadre stratégique pour le Burundi et le rapport de la deuxième session

La Ministre des relations extérieures du Burundi a invité aujourd’hui la Commission de consolidation de la paix à « repenser » les stratégies face à la « complexité » des défis que son pays doit encore relever.  Mme Antoinette Batumubwira s’exprimait alors que la « Formation Burundi » de la Commission adoptait les recommandations de l’examen semestriel de la mise en œuvre du Cadre stratégique pour la consolidation de la paix au Burundi*, adopté en juin 2007.

Lire la suite...
 
Levée de fonds pour des prothèses de Francine Nijimbere

@rib News, 23/06/08

Campagne internationale de levée de fonds pour des prothèses de Francine Nijimbere, 24 ans (Voir photo)

Par Régine Cirondeye, Ottawa, Canada                                               20 Juin 2008

Amis et Amies de la Justice, des droits de la Personne Humaine et des femmes du monde,

 Nous faisons appel à votre générosité au nom de Francine Nijimbere, une femme burundaise de 24 ans, mère d’une fillette de 4 ans et demi Bella. Selon son témoignage, alors qu’elle était enceinte une deuxième fois, son mari a  amputé ses deux bras avec une machette.  En effet,  le dit-mari ne pouvait supporter l’éventualité qu’elle puisse donner naissance à une autre fille. Elle a  agonisé pendant longtemps,  la grossesse a avorté mais elle a survécu après plusieurs mois entre la vie et la mort.  En ses propres mots, le reste de l’histoire est dans les documents en annexe.

En ce moment,  elle reçoit des soins offerts gracieusement par l’Association pour la Défense des Droits de la Femme (ADDF) du Burundi, une organisation sans but lucratif, aux moyens matériels  très limités. Nous joignons à la présente, une correspondance de l’ADDF nous permettant d’agir en son nom pour le compte de Francine.

Le rêve de Francine: tenir encore une fois dans ses bras son enfant Bella.

Et nous pouvons le transformer en réalité :

Lire la suite...
 
Les enseignants burundais menacent de bloquer les résultats scolaires

PANA, 22/06/2008

Bujumbura, Burundi - Les enseignants burundais ont promis de respecter le calendrier de déroulement des examens de fin d'année, mais menacent de bloquer la proclamation des résultats scolaires, si le gouvernement tarde encore longtemps à répondre favorablement à leurs revendications, apprend-on de source syndicale à Bujumbura.

Les revendications des enseignants du primaire et du secondaire des établissements publics durent depuis 2002 et portent essentiellement sur l'indemnité de logement, l'augmentation des salaires et l'avancement de grades, selon Mme Eulalie Nibizi, présidente du Syndicat libre des enseignants au Burundi (SLEB).

Lire la suite...
 
Laborieuse victoire de la Tunisie sur le Burundi (2-1)

@rib News, 22/06/08 - Source APA

La Tunisie a acquis une laborieuse victoire aux dépens du Burundi (2-1) en match comptant pour la 4ème journée du groupe 9 des éliminatoires combinées Coupe d’Afrique des nations (CAN) – coupe du monde 2010 de football disputée samedi au stade Radès (banlieue de Tunis).

Le match a basculé à la 19ème minute lorsque l’arbitre égyptien Younis Yasser Abd El Raaof accorde un penalty à la Tunisie et expulse le gardien de but burundais Janvier NDIKUMANA , coupable d’avoir commis une faute sur l’attaquant tunisien Chermiti, auteur d’une faute de la main en pleine surface de réparation adverse non sanctionnée. Chaouki BEN SAADA transforme l’essai.

Lire la suite...
 
Marguerite Barankitse fait vibrer les colonnes du Colisée

Le Soleil, samedi 21 juin 2008

Yves Therrien

Marguerite Barankitse, en compagnie du cardinal Jean-Claude Turcotte, est rayonnante même lorsqu’elle parle de la guerre dans son pays.

Elle est rayonnante, dit-elle, parce que dans la misère elle a ouvert une voie pour aider des milliers d’enfants.

Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve

Le plus vibrant et le plus émouvant des témoignages du congrès eucharistique est arrivé du plus petit pays du monde selon la Banque mondiale, le Burundi, mais de la bouche d’une femme plus grande que nature, pleine de verve et d’une conviction sans limites, Marguerite Barankitse.
Le tonnerre d’applaudissements à la fin de son allocution montrait à quel point elle avait frappé dans le mil. Toutes les personnes rencontrées dans les corridors du Colisée ne tarissaient pas d’éloges.

Marguerite Barankitse s’est même permis de brasser les évêques et cardinaux du 49e Congrès eucharistique international de Québec, leur rappelant que l’eucharistie ne se trouve pas dans leurs lettres pastorales, disant aux membres des communautés religieuses qu’elle n’était pas non plus dans leur couvent, mais dans la rue, sur la place. «Ouvrez vos archevêchés, ouvrez vos couvents, allez sur la place, allez vers les autres, c’est là que se trouve l’eucharistie, c’est là que vous verrez Dieu».

Étonnante et malgré tout pleine d’une joie communicative lorsqu’elle parle des malheurs qu’elle a vécus dans la guerre entre les Hutus et les Tutsis au Burundi, elle sourit à ceux qui l’ont traité de folle, comme dans le titre à son sujet dans Libération, où qui disent qu’elle perd la tête. «Le premier fou, c’est Dieu, et j’ai choisi de le suivre», lance-t-elle d’une voix qui ne laisse pas de place au ridicule.

Lire la suite...
 
Le CNC du Burundi menace des responsables de sites Internet

PANA, 21/06/2008

Bujumbura, Burundi - Le Conseil national de la communication (CNC) du Burundi a menacé de traduire en justice les responsables des sites Internet "qui propagent des informations dangereuses" sur le pays, a-t-on appris samedi à Bujumbura, de source officielle.

Ces menaces concernent particulièrement les sites "burunditransparence.org" et "tutsi.org" dont les responsables sont des Burundais vivant en Europe et qui ne ratent pas l'occasion de vilipender le régime en place.

Lire la suite...
 
Don de 20 millions de dollars de la BM au secteur burundais des NTIC

PANA, 20/06/2008

Bujumbura, Burundi - La Banque mondiale va débloquer un don de 20 millions de dollars US destiné au financement d’un projet d’infrastructures de communication (CIP-2) au Burundi, a-t-on appris de source officielle à Bujumbura.

Le projet a été lancé officiellement, vendredi matin, par le deuxième vice-président de la République, en même temps président de la Commission nationale de la Société de l’information, Gabriel Ntisezerana.

Lire la suite...
 
Stef VANDEGINSTE décortique la radiation de 22 députés burundais

@rib News, 20/06/08

Pouvoir et droit au Burundi: un commentaire (principalement) juridique sur l’arrêt du 5 juin 2008 de la Cour Constitutionnelle dans l’affaire RCCB 213

par Stef Vandeginste - Anvers, le 17 juin 2008

I. Introduction

De par sa nature, le droit constitutionnel est éminemment politique. Il détermine les pouvoirs et responsabilités des différentes institutions et il règle leur organisation et fonctionnement. La Cour Constitutionnelle du Burundi est en même temps un objet du droit constitutionnel – son organisation et fonctionnement étant réglés par les articles 225 à 232 de la Constitution du 18 mars 2005 et la loi du 19 décembre 2002 - et une source importante du droit constitutionnel. En effet, la Cour interprète la Constitution (art. 225), veille au respect de la Constitution (art. 228) et sa jurisprudence est donc une des sources du droit constitutionnel.

Lire la suite...
 
Un nouveau patron pour la Radiotélévision nationale du Burundi
PANA, 19/06/2008

Bujumbura, Burundi - Un décret présidentiel a nommé, jeudi, Channel Nsabimbona, au poste de nouveau directeur général de la Radiotélévision nationale du Burundi (RTNB, publique), en remplacement d’Amrani Barutwanayo.

Le nouveau patron de la RTNB est un professionnel des médias qui connaît bien la maison pour être resté longtemps journaliste, puis rédacteur en chef de la radio.

Lire la suite...
 
Maroc/Sahara : La diplomatie burundaise accusée de cécité politique

LE MATIN | 18.06.2008 | Le Burundi ou la diplomatie des enchères

Les valises de pétrodollars qui amènent la cécité politique

La République du Burundi vient d'annoncer la levée du gel de sa reconnaissance de la fictive «rasd», gel décrété en mai 2006.

Intervenue aussitôt après la visite dans ce petit pays d'Afrique de l'Est du ministre algérien des Affaires maghrébines et africaines, lourdes valises en mains, cette décision est une épopée en absurdité et un point paroxysmique de l'impudeur.

Lire la suite...
 
Le clergé jette un pavé dans la marre politique au Burundi
PANA, 18/06/2008

Bujumbura, Burundi - Les évêques de l'église catholique du Burundi sont "fortement préoccupés par la mauvaise situation socio-politique générale du pays", qu'ils imputent à l'absence d'un "leadership responsable et patriotique capable de conduire la nation vers des lendemains meilleurs", apprend-on de source religieuse à Bujumbura.

Cela ressort d'un message écrit de dix pages qui sera régulièrement lu aux messes dominicales dans le but de faire comprendre aux ouailles d'"où vient et où va le Burundi".

Lire la suite...
 
Ottawa, 28 juin 2008 : Conférence sur la justice transitionnelle au Burundi
@rib News, 18/06/08

Conférence sur la justice transitionnelle au Burundi

Lieu :   Université d’Ottawa

Date:    28 juin 2008, de 13h00 à 16h00

Conférenciers/Conférencières :

Lire la suite...
 
Bras de fer entre la Cour suprême et le Parquet général du Burundi

PANA, 17/06/2008

Bujumbura, Burundi - Un bras de fer inédit oppose depuis bientôt une semaine la Cour suprême du Burundi, qui s'est déjà prononcée en appel en faveur de la relaxe immédiate de auteurs présumés de l'assassinat d'un ancien fonctionnaire de l'OMS et le Parquet général de la République, qui s'est aussitôt pourvu en cassation.

Six anciens hauts responsables des corps de Police et de sécurité publique ont régulièrement comparu pour répondre de leur rôle présumé dans l'assassinat, en novembre 2001, de l'Ivoirien Kassi Manlan, alors représentant à Bujumbura de l'Organisation mondiale de la santé (OMS).

Un épais mystère continue cependant d'entourer le mobile et les commanditaires du forfait pour lequel les présumés assassins ont plaidé non coupables tout le long du procès fleuve qui tient en haleine l'opinion depuis 2004.

Lire la suite...
 
HRW : « Le CNDD-FDD tente une manœuvre pour stopper l’érosion de son pouvoir »

Human Rights Watch, le 17 juin 2008 - Burundi : Une décision de la Cour constitutionnelle destitue 22 députés

Des avocats et des représentants de la société civile invoquent un abus et une manipulation politique de la part du parti au pouvoir

Bujumbura – La radiation de 22 membres de l’Assemblée nationale, à la suite d’une décision de la Cour constitutionnelle selon laquelle ils ne pouvaient pas siéger en tant qu’« indépendants », soulève de sérieuses préoccupations à l’égard d’une politique de « deux poids deux mesures », sachant que d’autres députés indépendants qui soutiennent le gouvernement restent au Parlement, a déclaré Human Rights Watch aujourd’hui. Les députés visés par cette mesure ont été élus en tant que membres du parti au pouvoir, le Conseil national pour la défense de la démocratie-Forces pour la défense de la démocratie (CNDD-FDD), mais l’ont quitté ou en ont été exclus à la suite de divisions internes.

« Le CNDD-FDD tente une manœuvre pour stopper l’érosion de son pouvoir au Parlement. L’aval donné par la Cour à cette manœuvre crée un précédent dangereux pour la vie politique dans l’avenir, en soulevant des craintes parmi les Burundais que les droits politiques fondamentaux puissent être arbitrairement supprimés. »

Alison Des Forges, conseillère principale pour la division Afrique de Human Rights Watch

« Le CNDD-FDD tente une manœuvre pour stopper l’érosion de son pouvoir au Parlement », a déclaré Alison Des Forges, conseillère principale pour la division Afrique de Human Rights Watch. « L’aval donné par la Cour à cette manœuvre crée un précédent dangereux pour la vie politique dans l’avenir, en soulevant des craintes parmi les Burundais que les droits politiques fondamentaux puissent être arbitrairement supprimés. »

Lire la suite...
 
Le régime NKURUNZIZA et le système CNDD-FDD passés à la loupe

 La crise chronique au sein de l’Assemblée nationale du Burundi  disqualifie le régime du président Pierre Nkurunziza et interpelle la communauté internationale

Albanel Simpemuka - 14 juin 08

Résumé.

Dans cet article, l’auteur montre, à travers l’analyse de la crise à l’Assemblée nationale du Burundi, comment le président Nkurunziza et son régime sont incapables de diriger le Burundi. Il ne respecte pas la loi, n’a pas le sens du dialogue et de l’intérêt supérieur de la nation.

Son parti s’est divisé jusqu’à perdre la majorité au parlement. Pour faire face aux difficultés il  fait appel à la violence, au faux complot, à la terreur d’Etat, au limogeage illégal des députés, à la corruption.

L’auteur condamne ces actes irréguliers et interpelle la communauté internationale pour qu’elle fasse pression sur Nkurunziza afin qu’il revienne à la raison, au lieu de chercher à précipiter le pays à nouveau dans les affres de la guerre civile.

Lire la suite...
 
La Tunisie bat le Burundi (1-0) à Bujumbura
PANA, 15/06/2008

Bujumbura, Burundi - La sélection nationale de football de la Tunisie a battu, dimanche soir, à Bujumbura, celle du Burundi par 1 but à 0, en match comptant pour la 3ème journée des éliminatoires combinées de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) et de la Coupe du monde de 2010.

L’unique but de la rencontre a été inscrit à dix minutes de la fin du match par le défenseur tunisien Djaïdi.

Lire la suite...
 
NYANGOMA : « La radiation des 22 députés est illégale »
@rib News, 15/06/08

DECLARATION DU CNDD AU SUJET DE LA RADIATION DE 22 DEPUTES DE L’ASSEMBLEE NATIONALE

Le parti CNDD porte à la connaissance de l’opinion nationale et internationale, sa position sur la radiation de 22 députés Burundais de l’Assemblée nationale, le 5 juin 2008, par l’arrêt RCCB n° 213 de la Cour constitutionnelle du Burundi :

Lire la suite...
 
Relaxe des assassins présumés d'un représentant de l'OMS au Burundi
PANA, 13/06/2008

Bujumbura, Burundi - La Cour suprême du Burundi a prononcé jeudi la relaxation pour les six assassins présumés de l'ancien représentant résident de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), l'Ivoirien Kassi Manlan, dans la nuit du 19 au 20 novembre 2001.

Les assassins présumés étaient d'anciens hauts responsables des services de police et de sécurité publique.

Lire la suite...
 
Meurtres de religieux pendant le génocide rwandais : quatre officiers FPR arrêtés
@rib News, 13/06/08 - Source AFP

Quatre officiers de l’armée rwandaise, dont un général, ont été arrêtés pour leurs rôles présumés dans le meurtre en juin 1994 de 13 hommes d’Eglise, dont des évêques, a indiqué jeudi l’armée rwandaise.

Suite aux enquêtes conjointes du parquet du Rwanda et du bureau du procureur général du Tribunal pénal international pour le Rwanda (TPIR) sur les suspects et les circonstances des massacres de membres du clergé catholique le 5 juin 1994 à Kabgayi (centre), l’auditorat militaire rwandais a arrêté mercredi quatre suspects, selon un communiqué du porte-parole de l’armée rwandaise, le major Jill RUTAREMARA.

Lire la suite...
 
Attaque contre le Parquet de la République à Bujumbura
PANA, 12/06/2008

Bujumbura, Burundi - Les bureaux du procureur de la République à Bujumbura, la capitale burundaise, ont été attaqués à la grenade, dans la nuit de mercredi à jeudi, par des hommes non encore identifiés, faisant d'importants dégâts matériels, apprend-on vendredi de source policière dans la capitale burundaise.

"Les criminels avaient probablement l'intention de détruire tout le complexe administratif qui abrite plusieurs services du ministère de la Justice et Garde des sceaux", a estimé le responsable policier, en fondant ses allégations sur deux bidons d'essence encore pleins trouvés sur les lieux.

Lire la suite...
 
Affaire MANLAN : acquittement de tous les accusés de l’assassinat du chef de l’OMS
@rib News, 13/06/08 - Source AFP

Kassi MANLAN

Les personnes accusées de l’assassinat en 2001 du représentant de l’Organisation mondiale de la santé au Burundi, Kassi MANLAN, et qui avaient été condamnées à mort en première instance, ont été acquittées par la Cour suprême jeudi, a-t-on appris de sources judiciaires.

« La Cour suprême s’est prononcée cet après-midi sur le dossier (de l’Ivoirien) Kassi MANLAN, (...) tous les prévenus qui avaient été condamnés à des peines très lourdes en première instance, viennent d’être acquittés », a annoncé Me Anatole MIBURO, l’un des avocats de la défense.

Lire la suite...
 
La rébellion burundaise exige plus de sites de cantonnement

PANA, 12/06/2008

Bujumbura, Burundi - Au moins six sites de cantonnement seraient nécessaires pour contenir les milliers de combattants du Parti pour la libération du peuple hutu/Front national de libération (PALIPEHUTU-FNL) en attente de démobilisation, a déclaré une source proche du dernier mouvement rebelle encore actif au Burundi.

Le PALIPEHUTU-FNL et le gouvernement central de Bujumbura sont liés depuis septembre 2006 par un accord de cessez-le-feu dont la mise en application effective bute sur un certain nombre de points de divergence.

Dans l'état actuel des négociations, la partie gouvernementale ne serait d'accord que sur quatre sites, qu'elle trouve "assez suffisants", pour contenir les candidats rebelles à la Démobilisation, au désarmement et à la réintégration.

Lire la suite...
 
Le Président Pierre NKURUNZIZA en visite officielle à Djibouti
@rib News, 13/06/08 Source ADI (Agence Djiboutienne d'Information)

Le Président de la République du Burundi, M. Pierre NKURUNZIZA est arrivé ce mercredi matin à Djibouti pour une visite de travail et d’amitié de 48 heures. Accueilli par son homologue djiboutien, M. Ismail Omar GUELLEH sur le tarmac de l’Aéroport International d’Ambouli (AID), avec tous les honneurs dus à son rang, le Président burundais a été salué par les autorités du pays, les représentants du corps diplomatiques accrédités à Djibouti.

Lire la suite...
 
Pierre NKURUNZIZA à Djibouti
La Nation - Édition N° 77 du Jeudi 12 Juin 2008

Le Président de la République du Burundi, M. Pierre NKURUNZIZA, effectue depuis mercredi une visite officielle de 48 heures dans notre pays. M. NKURUNZIZA qui entretient d’excellentes relations avec le Président Ismaïl Omar GUELLEH entend renforcer la coopération djibouto-burundaise. Les deux dirigeants dont les vues convergent sur un certain nombre de sujets oeuvrent tous deux inlassablement au renforcement de l’intégration régionale notamment au sein du COMESA.

Lire la suite...
 
Le pouvoir prépare la déchéance des députés restés fidèles au FRODEBU

@rib News, 12/06/08

Lettre adressée par Didace KIGANAHE au président de l’Assemblée nationale, lui demandant d’entamer la procédure de déchéance des députés restés fidèles au FRODEBU aile NGENDAKUMANA.

 

Lire la suite...
 
Ouverture des négociations de paix inter-burundaises

PANA, 11/06/2008

Le Cap, Afrique du Sud - Les deux factions rivales de la crise burundaise, le gouvernement et le mouvement rebelle (Palipehutu-FNL) ont engagé des négociations dans la ville sud- africaine de Magaliesberg dans l'espoir de trouver un accord de paix durable après 15 années de guerre civile dans le pays.

Les représentants des Nations unies (ONU), de l'Union africaine (UA) et de l'Union européenne (UE) prennent part à ces négociations au cours desquelles l'Afrique du Sud jouera le rôle de médiateur.

Lire la suite...
 
Des "sorciers" sollicités après un incendie à Bujumbura

PANA, 11/06/2008

Bujumbura, Burundi - Des habitants d'un quartier populaire de Bujumbura, Carama, ont fait recours aux services d'un sorcier pour élucider le mystère d'un incendie suspect qui a ravagé huit boutiques, un bistrot, une maison d'habitation et une permanence du parti au pouvoir, dans la nuit de mardi à mercredi, a-t-on appris de sources concordantes.

Lire la suite...
 
Bujumbura et les FNL se sont engagés à mettre fin à leurs affrontements
@rib News, 11/06/08 - Source Reuters

Les autorités burundaises et les Forces nationales de libération (FNL), dernière organisation rebelle active, se sont engagés mardi à mettre fin à leurs affrontements et à oeuvrer à une paix durable.

« Le gouvernement du Burundi et les Palipehutu-FNL renoncent à la violence et prennent la résolution de venir à bout de leurs divergences par le dialogue », déclarent-ils dans un communiqué diffusé à l’issue d’une rencontre à Magaliesburg, en Afrique du Sud.

Lire la suite...
 
BURUNDI : LE GOUVERNEMENT ET LES REBELLES FNL "RENONCENT À LA VIOLENCE"
MISNA, 10/6/2008

"Le gouvernement du Burundi et les Forces nationales de libération (Fnl) renoncent à la violence et s'engagent à résoudre toutes leurs divergences par le dialogue" : il s'agit du passage central de la déclaration conjointe signée mardi à Magaliesburg, en Afrique du Sud, par l'exécutif du président Pierre Nkurunziza et le groupe rebelle dirigé par Agathon Rwasa.

Suite au cessez-le-feu bilatéral signé fin mai, les parties ont réaffirmé mardi leur volonté de conclure définitivement la paix, exhortant tous les Burundais à soutenir les négociations.

Lire la suite...
 
Mobilisation contre le travail des enfants au Burundi
PANA, 10/06/2008

Bujumbura, Burundi - Quelque 654.000 enfants travaillent au Burundi en violation des normes internationales et de la législation nationale en la matière, a révélé, mardi, le directeur général du ministère burundais de la Fonction publique, du Travail et de la Sécurité sociale, M. Pierre Ntirabampa.

M. Ntirabampa, qui s'adressait à un atelier de mobilisation des décideurs, acteurs et partenaires sur le phénomène du travail des enfants, a, citant des statistiques, affirmé par ailleurs que 20.000 enfants vivent dans la rue -une bonne partie y étant née- , tandis que 30.000 autres de moins de 15 ans sont séropositifs.

Lire la suite...
 
Le président Pierre Nkurunziza du Burundi attendu à Djibouti
PANA, 10/06/2008

Bujumbura, Burundi - Le chef de l'Etat burundais, Pierre Nkurunziza, quitte en principe Bujumbura ce mardi après-midi à destination de Djibouti où il va effectuer une visite de travail de 48 heures, a annoncé la Radio nationale du Burundi.

La visite avait été programmée pour le mois passé, avant d'être annulée sans explication officielle.

D'après la radio d'Etat burundaise, cette visite entre dans le cadre du renforcement des liens d'amitié et de coopération existant entre ces deux pays africains.

 
BURUNDI : Les civils déplacés de retour chez eux à Kabezi
IRIN, 9 juin 2008

Photo: Judith Basutama/IRIN

Des femmes déplacées par les affrontements dans les environs de Kabezi, à 20 kilomètres de la capitale burundaise Bujumbura

BUJUMBURA - Des milliers de civils, qui avaient fui les environs de Bujumbura, la capitale du Burundi, en mai, à la suite d’affrontements entre l’armée et les combattants de l’opposition, sont retournés dans leurs villages, selon un haut responsable burundais.

« Ils sont rentrés parce que la situation est revenue à la normale, bien qu’il y ait encore quelques cas de vol », a expliqué Zénon Ndaruvukanye, le gouverneur de la province de Bujumbura Rural, le 5 juin. « Ils ont reçu une aide, et notamment des couvertures, du savon et des jerrycans de la Croix-Rouge burundaise et du Comité international de la Croix-Rouge ».

Au moins 20 000 personnes ont fui les affrontements qui ont opposé l’armée et les combattants des Forces nationales de libération (FNL) à Kabezi, à 20 kilomètres au sud de Bujumbura, et aux alentours.

Lire la suite...
 
Dissidence au sein du principal parti d'opposition au Burundi

Lire la suite...
 
Burundi : Négociations pour la paix

Alors que des entretiens autour du processus de paix au Burundi se sont ouverts lundi en Afrique du Sud, la médiation est optimiste tandis que le chef de l’ex-rébellion des FLN estime que la question de son immunité demeure une priorité.

Les négociations inter-Burundaises qui prennent fin demain se déroulent à Magaliesberg, une petite bourgade à une centaine de kilomètres de la capitale économique.

"La question de mon immunité reste un problème non résolu, mais je suis certain que c’est une question qui peut être résolue" a déclaré Agathon Rwasa à la presse. Pour bien démontrer que la paix est vraiment en marche au Burundi, le chef des PALIPEHUTU-FNL a lu le communiqué conjoint dans lequel les deux parties burundaises déclarent être venues en Afrique du Sud dans le but de montrer à la communauté internationale que les antagonistes sont déterminés à mettre fin à la guerre.

Lire la suite...
 
Visite au Burundi de la présidente de la JICA

PANA, 09/06/2008

Sadako OGATA

Bujumbura, Burundi - Le chef de l’Etat burundais, Pierre Nkurunziza, a reçu en audience, lundi, la présidente de l’Agence japonaise de coopération internationale (JICA), Mme Sadako Ogata, apprend-on de source diplomatique à Bujumbura.

A l’issue de l’audience, Mme Ogata a fait savoir à la presse que la visite exploratoire préparait la reprise et le renforcement de la coopération bilatérale après une longue période de relâchement lié à la guerre civile de plus de 14 ans au Burundi.

Son pays aurait déjà identifié les domaines prioritaires de l’Education pour tous, la Santé, les routes et les transports en commun dans lesquels le Burundi pourrait bénéficier d’un important appui financier et matériel, a laissé entendre l’ancien Haut commissaire des Nations unies pour les réfugiés (HCR) et actuelle présidente de l’agence japonaise de coopération internationale.

 
Burundi : Réunion du directoire politique de la médiation de paix

RFI, 09/06/2008

Les envoyés spéciaux de l'ONU, de l'Union européenne et de l'Union africaine participent aussi à cette réunion qui commence ce lundi en présence du leader des FNL, Agathon Rwasa, à Sun City (Afrique du Sud).

La communauté internationale se penche donc à nouveau aujourd'hui sur l'état du processus de paix burundais, à Sun City, en Afrique du Sud, aujourd'hui et demain, avec une réunion du directoire politique élargi aux envoyés spéciaux de l'ONU, de l'Union européenne et de l'Union africaine ainsi qu'au chef de la dernière rébellion burundaise, Agathon Rwasa. 

C'est le chef des FNL lui-même qui a lu, hier, à l'arrivée de la délégation burundaise en Afrique du Sud, un communiqué commun des deux parties burundaises appelant la communauté internationale à continuer de parrainer la facilitation des accords de paix. La cessation des hostilités signée à Bujumbura le 26 mai a relancé l’espoir d’assister à une paix durable au Burundi, mais il s’agit d’un travail de longue haleine.

Lire la suite...
 
Jean MINANI crée un « FRODEBU nyakuri » à la solde du parti au pouvoir
@rib News, 08/06/08 - Source AFP

Jean MINANI

Le parti Front pour la démocratie au Burundi (FRODEBU), s’est scindé en deux officiellement dimanche avec la création d’une aile proche du pouvoir, a-t-on constaté sur place.

La nouvelle aile, dénommée « FRODEBU nyakuri (FRODEBU véritable) », est dirigée par un ancien leader de ce parti et ancien président de l’Assemblée nationale, Jean MINANI, et compte dans ses rangs 12 des 25 députés du FRODEBU.

« C’est un jour historique car aujourd’hui, nous renouons avec le FRODEBU véritable, un héritage du héros de la démocratie au Burundi, Melchior NDADAYE », a lancé M. MINANI, à un millier de participants composant « l’Assemblée constituante » de cette nouvelle formation, dans un hôtel de Bujumbura.

Lire la suite...
 
Burundi : la Cour constitutionnelle autorise la déchéance de 22 députés
@rib News, 08/06/08 - Source AFP

La Cour constitutionnelle du Burundi a autorisé vendredi la déchéance de 22 députés exclus ou démissionnaires du parti présidentiel sur les 118 que compte l’Assemblée nationale, paralysée depuis plusieurs mois, a-t-on appris de source officielle samedi.

« La Cour constitutionnelle a accepté de se saisir de la requête du président de l’Assemblée nationale et a tranché vendredi. La Cour a reconnu l’occupation inconstitutionnelle des sièges par les 22 députés concernés », a déclaré la présidente de cette cour, Christine NZEYIMANA.

Lire la suite...
 
Les Etalons battent le Burundi 2 buts à 0
PANA, 08/06/2008

Ouagadougou - Dans le cadre de la 2ème journée des éliminatoires combinées CAN/Mondial 2010, les Etalons du Burkina Faso ont battu, samedi, au stade du 4-août de Ouagadougou, les Hirondelles du Burundi sur le score de deux buts à zéro.

Les deux buts burkinabé ont été marqués par le sociétaire de Sochaux FC (France), Moumouni Dagano, aux 25ème et 43ème minutes.

Lire la suite...
 
Le Gouvernement dénonce des « recrutements massifs » par les FLN
@rib News, 08/06/08 - Source AFP

Le gouvernement du Burundi a accusé les rebelles des Forces nationales de libération (FNL) de continuer à procéder à "des recrutements massifs" dans le pays, en violation de l’accord de cessez-le-feu signé en 2006, dans un communiqué samedi.

« Le gouvernement constate ces derniers jours que le Palipehutu-FNL continue à se livrer à des recrutements massifs à travers tout le pays (...) en violation de l’accord global de cessez-le-feu signé le 7 septembre 2006 », selon la ministre de la communication et porte-parole du gouvernement, Hafsa MOSSI.

Lire la suite...
 
Hausse de 7,6% du prix des boissons alcoolisées au Burundi
PANA, 05/06/2008

Bujumbura, Burundi - Les Burundais amateurs de bière vont devoir débourser 50 francs burundais supplémentaires pour se procurer une bouteille de "PRIMUS", la marque la plus populaire et la plus consommée de l'entreprise ayant le monopole de production et de commercialisation des boissons alcoolisées au Burundi, la BRARUDI, a-t-on appris jeudi, de source officielle.

La hausse, de l'ordre de 7,6%, fait passer le prix d'une bouteille de cette marque de bière très prisée par les couches populaires pour son coût encore plus abordable, de 700 francs burundais à 750 (un dollar vaut 1.190 francs burundais) dans la nouvelle tarification rendue publique, jeudi, par la BRARUDI.

Lire la suite...
 
Motala (Suède), 28 juin 2008 : Journée Burundaise

@rib News, 06/06/08

Ce 28-06-2008, Journée Burundaise à MOTALA / SUEDE

BURUNDI RIKSFÖRBUND (Collectif des associations de la diaspora burundaise de Suède) invite tous les burundais et amis des burundais vivant en Suède à participer à la journée burundaise  organisée à Motala à l’occasion de la célébration du 46e anniversaire de l’indépendance du Burundi le 01-07-2008.

Association communale organisatrice : BUTRAMO (Burundisk Tradition i Motala)

Au programme :

Lire la suite...
 
Le Burundi connaît un taux de reboisement de 5%
PANA, 05/06/2008

Bujumbura, Burundi - Le Burundi connaît un taux de reboisement de 5%, soit une superficie légèrement supérieure à 176.000 hectares, a annoncé, jeudi, le ministre burundais de l'Environnement, de l'Aménagement du territoire et des Travaux publics, Anatole Kanyenkiko.

Le responsable burundais, qui s'exprimait à l'occasion de la célébration de la Journée mondiale de l'environnement qui coïncide, chaque année au Burundi, avec le lancement d'une nouvelle campagne sylvicole nationale, a précisé que le taux de reboisement était passé de 3% en 1978, à 8%, en 1992, avant de rechuter à 5% durant la décennie écoulée, à cause de la guerre civile qui, a-t-il dit, n'a pas non plus épargné l'environnement.

Lire la suite...
 
Grève des pétroliers au Burundi
PANA, 04/06/2008

Bujumbura, Burundi - La principale société importatrice du carburant au Burundi, "Engen petrolium", se trouverait dans une situation où elle serait obligée d'annuler sa commande pour le mois de juin 2008 et d'arrêter la vente de ses produits actuellement en stock pour ne pas continuer de travailler à perte.

"Cela fait plus d'un mois que les sociétés pétrolières ont alerté les autorités, à tous les niveaux, des difficultés qu'elles éprouvent à approvisionner le pays suite à la flambée du prix du pétrole sur le marché mondial, allant jusqu'à 136 dollars US le baril", écrit notamment la société, dans une correspondance au ministère du Commerce et de l'Industrie.

Lire la suite...
 
Poursuite des tractations sur un cessez-le-feu durable au Burundi

PANA, 03/06/2008

BACANAMWO

Bujumbura, Burundi - Les travaux du mécanisme conjoint de vérification et de suivi (MCVS) de l'accord global de cessez-le-feu liant le pouvoir central burundais et le Parti pour la libération du peuple hutu/Front national de libération(PALIPEHUTU-FNL) se poursuivaient mardi, a constaté la PANA sur place à Bujumbura.

Les travaux se déroulent dans une "ambiance bon enfant" et ont déjà débouché sur du "concret", a fait savoir mardi à la PANA, le porte-parole du PALIPEHUTU-FNL au MCVS, Anatole Bacanamwo.

Cette bonne ambiance de travail a été également confirmée mardi par le chef de la délégation gouvernementale au sein du MCVS, le général de brigade, Lazare Nduwayo.

Lire la suite...
 
<< Début < Précédente 211 212 213 214 215 216 217 Suivante > Fin >>

Résultats 16771 - 16848 sur 16856

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Réflexion et Débat

Analyses
Opinion

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition

Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2017

parking aéroport pas cher