topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl


 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
TOUTE L'ACTUALITÉ
L'animation d'une conférence par Pierre Buyoya samedi à Wavre qualifiée de "honte"

@rib News, 06/10/2009

BURUNDI-BUYOYA : "Shame !" La fondation pour l'Unité et la Paix, et la Démocratie à Wavre ce 10 octobre...

DAM, NY, AGNEWS, le 3 octobre 2009

Pierre BuyoyaLe Samedi 10 Octobre 2009, l'ex Dictateur Pierre Buyoya [0], en campagne pour sa place comme Secrétaire Général de la Francophonie, organise AFRIC´ARTS WAVRE à l´hôtel de ville de Wavre, via sa Fondation [1] très controversée, une journée africaine sur la thématique des enfants.

Le dictateur BUYOYA, pour les Barundi, évoque d'abord 1988 NTEGA MARANGARA [2], avec des dizaines de milliers de  morts dont des corps flottant dans les rivières burundaises. Les exilés burundais qui étaient en Europe ou en Amérique (Canada, USA) à cette époque, se souviendront que ce fut les premières images télévisés de barbaries en Afrique, que l'on ait vu.

Cet homme représente également le 21 octobre 1993, le Coup d'Etat militaire contre les institutions démocratiques burundaises naissantes. Il s'agit de la mort de Feu NDADAYE Melchior, héros national [3]. C'est le début de la première guerre civile burundaise qui durera une décennie.

Lire la suite...
 
Le président du FNL du Burundi évincé au cours d’un congrès extraordinaire

APA, 05-10-2009

Bujumbura (Burundi) - Le président du Front national de libération (FNL), Agathon Rwasa, a été démis dimanche de la présidence de cette formation politique, à l’issue d’un congrès extraordinaire convoqué par une aile dissidente composée des ex-cadres exclus dernièrement par M. Rwasa sur fond d’accusation de tentative de déstabilisation du parti avec la complicité des services de renseignements.

Le FNL, dernière rébellion au Burundi, est devenu parti politique au mois de juin dernier après avoir signé la paix avec le gouvernement.

Lire la suite...
 
Le Burundi veut mettre le sport au service de la paix

PANA, 05/10/2009

Jean-Jacques NyenimigaboBeyrouth, Liban - Le Burundi entend utiliser le sport pour panser les blessures de la guerre civile et favoriser la réconciliation nationale, a déclaré lundi le ministre burundais de la Jeunesse, des sports et de la culture, Jean-Jacques Nyenimigabo, dans un entretien avec la PANA.

"La jeunesse a malheureusement participé à la destruction du pays pendant les 12 ans de la guerre civile. Nous voulons aujourd'hui qu'elle participe à la réconciliation à travers les compétitions sportives", a-t-il expliqué, en marge des VI èmes Jeux de la Francophonie qui se poursuivent au Liban.

Lire la suite...
 
Pierre Buyoya anime en Belgique une conférence sur les enfants de la rue

@rib News, 05/10/2009

Lire le Programme de Afric’Arts Wavre 

Lire l’affiche de Afric’Arts Wavre 


 
Léonard Nyangoma dénonce les fraudes électorales en préparation au Burundi

@rib News, 04/10/2009

Léonard NyangomaLe leader de l’opposition parlementaire du Burundi, le député Léonard Nyangoma, a animé vendredi une conférence de presse sur les techniques de fraudes électorales et failles du nouveau Code électoral burundais. Le président du CNDD a répertorié trois phases de tricherie des élections : La phase préélectorale, la phase électorale et celle postélectorale.

Selon Léonard Nyangoma, le CNDD-FDD (parti présidentiel au pouvoir) est en train d’organiser des achats massifs des consciences des gens en distribuant bière, pagnes et autres cadeaux, ajoutant que ces cadeaux proviennent malheureusement des détournements et pillages des deniers publics.

Lire la suite...
 
FNL : "Destitution" d'Agathon Rwasa par d'anciens cadres à leur tête Jacques Kenese

@rib News, 04/10/2009 – Source AFP

Jacques KeneseAgathon RwasaD'anciens cadres de l'ex-rébellion des Forces nationales de libération (FNL), récemment exclus pour "trahison", ont "destitué" son chef historique lors d'un "congrès extraordinaire du FNL" dimanche à Bujumbura, ce que contestent les proches de l'ancien chef rebelle.

"M. Agaton Rwasa vient d'être destitué de la présidence du parti FNL pour ses nombreuses fautes lourdes, (...), c'est Jacques Kenese qui a été élu à l'unanimité et par acclamation comme le nouveau président de notre parti", selon une déclaration lue à l'issue du congrès.

Lire la suite...
 
Naissance d'un syndicat libre des journalistes au Burundi

PANA, 04/10/2009

Bujumbura, Burundi - Les professionnels des médias œuvrant au Burundi ont décidé, samedi, d'enterrer l'ancienne Association burundaise des journalistes (ABJ) au profit d'un syndicat national libre et indépendant des journalistes professionnels et assimilés, dénommé "Union burundaise des journalistes" (UBJ), a appris la PANA de source proche de la corporation.

Des statuts de l'UBJ ont été adoptés le même jour au cours d'une Assemblée générale constituante à laquelle ont pris part environ 200 journalistes des secteurs tant public que privé dans les enceintes de la Maison de la presse du Burundi.

Lire la suite...
 
Centre Ubuntu vs SurviT-Banguka : Dans cette affaire, le droit a été dit

@rib News, 03/09/2009

Quand une décision de justice fait vraiment mal.

Perpétue NshimirimanaPar Perpétue Nshimirimana

J'ai été ravie par la quantité de réactions suite à la publication le 3 septembre 2009 sur le site Arib.info de l’article intitulé : «  La justice suisse s’est prononcée contre le racisme, il y a juste une année ».

Ce titre, résume à lui seul, les motifs du déclenchement du procès tenu le 3 septembre 2008 à Genève et son déroulement.

Pour éclairer le lecteur, je propose un bref rappel des dates et des faits importants à retenir :

Lire la suite...
 
75 techniques de fraudes dévoilées par l'opposition au Burundi

PANA, 02/10/2009

Bujumbura, Burundi - Le Conseil national pour la défense de la démocratie (CNDD, opposition radicale) a dévoilé, vendredi, une longue liste de 75 téchniques de fraudes électorales couramment utilisées et dont certaines seraient déjà mises en oeuvre, à quelques mois des consultations populaires de 2010 au Burundi.

Selon le leader du CNDD, Léonard Nyangoma, un vieux routier de la politique burundaise, la tricherie a commencé par l'élaboration d'un code électoral "non consensuel".

L'article 3 du nouveau code a été la cible principale des critiques de l'opposant qui animait une conférence de presse sur les "techniques de fraudes électorales et les faiblesses des instruments juridiques des élections générales de 2010".

Lire la suite...
 
Grands Lacs : trois parlements se réunissent au Burundi

Jeune Afrique | 02/10/2009

Par : Tshitenge Lubabu M.K.

Une réunion atypique s’est tenue à Bujumbura, du 28 au 30 septembre : celle des présidents des Parlements du Burundi, du Rwanda et de la République du Congo (RDC), qui sont tous trois membres de la Communauté économique des pays des Grands Lacs (CEPGL).

L’organisation, créée en 1976, était frappée d’immobilisme depuis les années 1990. Aujourd’hui, il est de plus en plus question de la revitaliser.

Lire la suite...
 
Découverte d'une importante cache d'armes dans Bujumbura-Rural

PANA, 01/10/2009

Bujumbura, Burundi - La Police nationale a mis la main, mercredi, sur une importante cache d'armes constituées d'une vingtaine de bombes de mortier 60 et 80 mm, d'une dizaine de grenades ainsi que de 5.000 cartouches de différents calibres, au domicile d'un citoyen de Bujumbura-Rural.

Cette cache, découverte dans cette province qui a beaucoup souffert, durant la décennie écoulée, de la guerre civile, constitue, selon le gouverneur de Bujumbura-Rural, Zénon Ndaruvukanye, la troisième cache en l'espace de quelques semaines, grâce aux renseignements de la population.

Lire la suite...
 
Le CENAP rencontre les Burundais de Belgique, les 3 et 4 octobre

@rib News, 01/10/2009

 Centre d’Alerte et de Prévention des Conflits,

Organisation non étatique burundaise basée au Burundi

INVITATION A UNE RENCONTRE AVEC LA DIASPORA

Chère/cher compatriote

Une équipe du CENAP sera en visite en Belgique pour une recherche sur la paix durable. La 1ère phase de la recherche a porté sur les attentes et préoccupations de la population, la 2ème en cours est orientée vers la recherche de solutions, aux principaux défis ci-après : - (1) Justice & réconciliation – (2) Gestion de la défaite et de la victoire - (3) Chômage et sous-emploi – (4) Désarmement civil

Le CENAP propose chaque fois l’utilisation de l’audio-visuel, pour  briser la distance géographique qui sépare les burundais, et qui est encore plus grande entre ceux de l’intérieur et la diaspora. Ainsi, une vidéo sur les points de vue de l’intérieur du pays autour de ces défis sera projetée, pour créer les ponts, remettre le débat en jeu  et recueillir la perspective de la diaspora. Le but à travers cette rencontre est de proposer à la diaspora, un espace de débat et de propositions, neutre, autour de ces défis. Cette démarche s’inscrit dans une perspective de long terme, l’ampleur des difficultés auquel est confronté un pays post-conflit exigeant beaucoup de temps.

Dates et heures :

Lire la suite...
 
Kampala accueille lundi une conférence de l’EAC sur la paix et la sécurité

@rib News, 01/10/2009 - Source APA

Les préparatifs vont bon train en Ouganda, hôte de la Conférence sur la paix et la sécurité dans la Communauté de l’Afrique de l’Est (East african community, EAC), prévue à partir de lundi, a-t-on constaté jeudi à Kampala, la capitale.

Le secrétaire général adjoint de l’EAC en charge des politiques de la fédération, Mme Beatrice Kiraso, a déclaré que le secrétariat de l’organisation sous régionale organise cette conférence de trois jours dans le cadre de ses activités visant à marquer son 10e anniversaire, et aussi dans le but de partager et vulgariser son cadre de paix et de sécurité.

Lire la suite...
 
Le Rwanda et le Kenya signent un traité d’extradition

APA, 01-10-2009

Kigali (Rwanda) - Le Rwanda et le Kenya ont signé mercredi, un traité d’extradition pour les crimes relatifs au génocide et les crimes contre l’humanité, le blanchiment d’argent, le terrorisme et les crimes transfrontaliers, a appris APA.

Le traité signé entre les Procureurs Généraux Amos Wako du Kenya et Tarcisse Karugarama du Rwanda vient remplacer celui signé en 1990.

Lire la suite...
 
Le Gouvernement du Burundi et l'UNHCR ferment le camp de réfugiés de Gihinga

UNHCR, 30 septembre 2009

Bujumbura - Le camp de réfugiés de Gihinga qui abritait les réfugiés congolais en province de Mwaro, transféré à Bwagiriza en province de Ruyigi, est officiellement fermé depuis le 30 septembre 2009. Les infrastructures du camp ont été officiellement remises à l'autorité provinciale de Mwaro qui les utilisera comme centre de santé et comme école secondaire.

Les premiers transferts des réfugiés congolais vivant dans le camp de Gihinga ont été organisés depuis le 18 août 2009. Ils étaient précédés de plusieurs séances d'explication et de sensibilisation sur les raisons de ce transfert, décidé par le Gouvernement du Burundi et l'UNHCR. Les réfugiés ont été informés sur le calendrier, le déroulement et le processus de cette opération.

Lire la suite...
 
Au moins un meurtre par jour au Burundi, selon une ONG

PANA, 30/09/2009

 Bujumbura, Burundi - Un total de 257 personnes ont été tuées pour des mobiles politiques, d'actes de simple banditisme ou des règlements de comptes, au cours du premier semestre 2009 au Burundi, soit une moyenne mensuelle de 43 meurtres ou encore un assassinat par jour, révèle un rapport d'enquête publié mercredi par une ONG indépendante burundaise, l'Observatoire de l'action gouvernementale (OAG).

Au cours de la période considérée, l'ONG fait également état de 235 blessés et précise que 112 crimes on été commis par armes à feu, 73 par grenades et 18 à l'arme blanche.

Lire la suite...
 
La CEPGL en conférence à Bujumbura pour relancer l’organisation

APA, 30-09-2009

 Bujumbura (Burundi) - Les présidents des Chambres parlementaires des pays de la Communauté économique des pays des Grands lacs (CEPGL) se réunissent depuis lundi à Bujumbura dans une conférence dont l’objectif est la relance de cette organisation créée en 1976, mais qui est restée en veilleuse depuis 1990 suite aux crises politiques et ethniques ayant secoué les trois pays membres.

Selon le secrétaire exécutif de l’organisation, Gabriel Toyi, les présidents des chambres parlementaires de la RDC, du Burundi et du Rwanda, les trois pays membres, se sont penchés, au cours de cette rencontre, sur les questions d’ordre sécuritaire dans la sous région.

Lire la suite...
 
Plus de 300 Hutus rwandais se réfugient au Burundi

@rib News, 30/09/2009 – Source AFP

Plus de 300 Hutus rwandais fuyant une province du Sud du Rwanda ont trouvé refuge au Burundi voisin, dans la province de Kirundo (Nord-Est), révèlent des sources administratives locales.

Ces gens continuent d'arriver chaque jour par petits groupes et sont logés chez l'habitant, a précisé la même source. L'information a été confirmée par le gouverneur de la province de Kirundo, Juvénal Muvunyi. Ces réfugiés affirment fuir des violences politiques visant les hommes adultes.

"Ils disent qu'ils sont en train de fuir le Rwanda parce qu'ils ont peur, (...), ils assurent que des gens sont enlevés de leur colline pendant la nuit, puis sont tués et ensuite jetés dans la rivière Kanyaru (qui marque la frontière entre le Burundi et le Rwanda)", a précisé M. Muvunyi, ajoutant que "de leur côté, les autorités rwandaises assurent qu'ils fuient la justice gacaca".


 
Mort par noyade de quatre migrants clandestins au Burundi

PANA, 29/09/2009

Bujumbura, Burundi - Au moins quatre migrants clandestins burundais, en route pour le Rwanda voisin à la recherche d'un emploi, sont morts, noyés, lundi soir, quand leur embarcation a sombré dans les eaux du Lac Rweru, dans le Nord du Burundi, ont rapporté, mardi, plusieurs correspondants de presse dans la région, citant des sources policières.

Trois des quatre victimes de la noyade étaient des enseignants, selon les mêmes sources, qui précisent que les corps n'avaient pas encore été localisés, mardi à la mi-journée.

La rentrée scolaire 2009-2010 reste marquée par une grève des enseignants du primaire et du secondaire publics au Burundi sur fond de revendication de meilleures conditions salariales.


 
"Baranyanka confond régime monarchique et régime présidentiel constitutionnel"

@rib News, 29/09/2009

REPONSE A L’ARTICLE DU MUGANWA CHARLES BARANYANKA AU SUJET DE L’ABSENCE DE PIERRE NKURUNZIZA AUX OBSEQUES DES SOLDATS TUES EN SOMALIE.

1. Après la lecture de l’article paru sur le site www.arib.info en date du 25 septembre 2009 et signé par le Muganwa Charles Baranyanka au sujet de l’absence du Président de la république aux obsèques des soldats tués en Somalie, j’ai ressenti comme un devoir moral d’y répondre pour le motif principal que l’article risque de perpétuer une confusion entre la gestion d’un mandat politique de Président de la république dans un Etat moderne qui est soumise à un contrôle de la constitution et la gestion d’une Monarchie qui est dictée par le bon vouloir ou la magnanimité du Roi et dont le pouvoir n’est pas organisé par une constitution écrite ou coutumière.

2.       Cette confusion est d’autant plus significative dans l’article de son altesse le Prince Charles Baranyanka qu’il ne parvient pas tout au long de son article à trouver une excuse ou un motif valable qui justifierait l’absence du Président de la république à ces obsèques nationales. Ce qui est révoltant dans cet article, ce n’est pas qu’il essaye de trouver une excuse pour cette absence injustifiée, mais c’est qu’il semble vouloir donner raison au Chef de l’Etat et même l’encourager à adopter la même attitude aussi longtemps qu’il aura daigné « envoyer une délégation de hautes autorités militaires et civiles rendre les honneurs à nos héros morts en services commandés, nous ne pouvons qu’applaudir ».

Lire la suite...
 
Treize civils tués à Mogadiscio lors d’attaques contre un contingent burundais

@rib News, 28/09/2009 – Source Associated Press

Plusieurs secteurs de Mogadiscio ont été la cible lundi de tirs de mortiers et de missiles. Au moins 13 civils ont été tués dans deux batailles entre des islamistes radicaux et des soldats de l'Union africaine, selon des témoins et des responsables.

Lors des premiers affrontements, des insurgés islamistes fortement armés ont attaqué un contingent du Burundi de la force de l'Union africaine basé dans une ancienne école militaire du sud-ouest de la capitale somalienne. D'après des témoins, huit civils ont été tués.

Lire la suite...
 
Le ministre burundais de l'Enseignement déplore les grèves

PANA, 28/09/2009

Bujumbura, Burundi - Le ministre burundais de l'Enseignement primaire et secondaire, Ernest Nkeramihigo, a déploré lundi à Bujumbura les grèves en cascade des enseignants, soulignant qu'elles pénalisaient surtout les enfants.

Les enseignants du secondaire du secteur public sont en grève depuis la rentrée des classes qui s'est déroulée le 14 septembre pour obtenir de meilleures conditions salariales.

Le ministre a affirmé que la régularisation des salaires des enseignants avait été intégrée dans le budget révisé de l'Etat pour l'exercice 2009 pour un montant de plus de 10 milliards de Francs burundais (plus de 10 millions de dollars américains).


 
Le Roi des Belges invité à Kinshasa pour le 30 juin prochain

@rib News, 27/09/2009 – Source Belga

Le Roi Albert IIL'invitation concerne le 50e anniversaire de l'indépendance du Congo. Elle a été rendue publique par le ministre congolais des Affaires étrangères.

Le ministre congolais des Affaires étrangères, Alexis Thambwe Mwamba, a clairement évoqué jeudi soir, à New York, la possibilité d’une invitation au roi Albert II à se rendre au Congo le 30 juin prochain, lorsque l’ancienne colonie belge fêtera le 50e anniversaire de son indépendance.

"Il est évident qu’il (le souverain belge) est le numéro un sur la liste des invités d’honneur que nous voudrions voir" présents à Kinshasa à cette occasion, a affirmé le chef de la diplomatie congolaise à quelques journalistes belges à l’issue d’une rencontre à New York avec son homologue belge, Yves Leterme.

Lire la suite...
 
France-Rwanda : levée du contrôle judiciaire de Rose Kabuye

@rib News, 27/09/2009 – Source AFP

Rose KabuyeLe contrôle judiciaire de Rose Kabuye, proche du président rwandais Paul Kagame inculpée dans l'enquête sur l'attentat contre l'avion du président Habyarimana en 1994, a été levé par un juge parisien, a-t-on appris vendredi de source judiciaire.

"Rose Kabuye a obtenu la levée du contrôle judiciaire en raison notamment de sa conduite exemplaire", a déclaré l'un de ses avocats, Me Bernard Maingain.

Sous le coup d'un mandat d'arrêt international délivré en 2006 par la France, Rose Kabuye, 47 ans, avait été interpellée le 9 novembre 2008 en Allemagne.

Lire la suite...
 
Recomptage des voix de la présidentielle gabonaise mardi

@rib News, 27/09/2009 – Source Reuters

La Cour suprême du Gabon procédera mardi à un nouveau comptage des bulletins de l'élection présidentielle du 30 août dont l'opposition a contesté le résultat, annonce dimanche la présidente de cette juridiction.

Cette procédure fait suite au recours déposé par une coalition de candidats battus lors du scrutin remporté par Ali Ben Bongo, fils du président décédé Omar Bongo.

Ses deux principaux rivaux, l'ancien ministre de l'Intérieur Andre Mba Obame et Pierre Mamboundou, qui ont obtenu tous deux un peu plus de 25% des suffrages contre 41,7% à Ali Bongo, ont affirmé disposer de preuves de fraudes massives et réclamé il y a dix jours l'annulation de l'élection.

Lire la suite...
 
Discours intégral de Gabriel Ntisezerana devant l’Assemblée générale de l’ONU

@rib News, 26/09/2009 – Source UN News Centre

Gabriel Ntisezerana, le 26 sept. 2009 devant l'AG de l'ONUM. Gabriel Ntisezerana, Deuxième Vice-Président du Burundi, a d’abord remercié la communauté internationale, la Commission de consolidation de la paix, le Bureau intégré des Nations Unies au Burundi (BINUB), l’Union européenne, l’Initiative régionale pour la paix au Burundi et l’Afrique du Sud pour leurs efforts en faveur du retour de la paix dans son pays.

« La guerre est terminée au Burundi », a-t-il indiqué, rappelant que le dernier mouvement rebelle était devenu un parti politique, que les personnes déplacées à l’intérieur du pays avaient rejoint leur village d’origine et que les réfugiés regagnaient eux aussi le pays.

M. Ntisezerana a également rappelé que son pays faisait « face à la problématique du financement de la réintégration professionnelle de milliers d’hommes, de femmes, voire d’enfants qui ont servi comme combattants ».  Il a donc demandé que le soutien « indispensable » de la communauté internationale se poursuive.

Lire la suite...
 
L’absence de Nkurunziza aux obsèques des soldats tués en Somalie fait débat

@rib News, 25/09/2009

NTA MWANA N'IKINONO

Je lisais récemment dans la presse un article d'un journaliste qui reprochait assez vivement au Président de la République d'avoir préféré enterrer les ouvriers de la permanence du CNDD-FDD, au lieu de participer aux obsèques des militaires victimes d'attentat en Somalie.

Je précise d'emblée que je n'ai pas l'honneur de connaître ni le Président de la République ni le journaliste en question et que donc aucun lien ne m'attache à ces hautes personnalités.

Mon intention n'est pas non plus de provoquer une polémique inutile, mais de livrer à ceux qui me feront l'honneur de me lire et, éventuellement de m'adresser leurs observations, ma pensée la plus intime.

Lire la suite...
 
Cinq décès dus au choléra dans le Nord-Ouest du Burundi

PANA, 25/09/2009

Bujumbura, Burundi - Au moins cinq personnes sont décédées du choléra alors que les cas de contamination s'accroissent depuis la recrudescence de cette maladie dite "des mains sales" dans le Nord- Ouest du Burundi, a indiqué vendredi une source médicale à la PANA à Bujumbura.

Dans la province de Bubanza, proche de la capitale burundaise, on a déjà enregistré 3 décès dont 2 à domicile et 22 cas d'hospitalisation, a indiqué à la PANA, lors d'un entretien téléphonique, Fidèle Bizimana, chargé de la surveillance et de la lutte contre les épidémies au ministère burundais de la Santé publique.

Lire la suite...
 
Le tourisme : vecteur de promotion de la paix et du développement au Burundi

@rib News, 25/09/2009 – Source PNUD

Le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) et l'Organisation mondiale du tourisme (OMT) vont aider le gouvernement du Burundi dans la mise en œuvre d'une initiative d'une contribution initiale de 691.850 dollars destinée à promouvoir le tourisme au Burundi considéré comme le levier de croissance socio-économique et un secteur clé pour la consolidation de la paix.

La relance du tourisme au Burundi est un signe éloquent de retour à la paix pour le pays qui vient de passer plus d'une décennie de guerre civile. Il permettra d'améliorer les conditions de vie des populations, à travers la diversification d'activités génératrices de revenus et au pays de mieux s'intégrer dans la Communauté Est Africaine.

Lire la suite...
 
Le courage est-il contagieux ?

La Presse, 25 septembre 2009

Bruno Blanchet, collaboration spéciale

Bruno Blanchet(Burundi) Avant de me décider à aller au Burundi, j'ai consulté autant de gens que je le pouvais sur la sécurité dans le pays, et j'ai lu tous les avertissements que j'ai pu trouver sur l'internet. La guerre civile fait toujours rage dans certaines régions, et la situation est présumée «volatile». Or, je n'ai rien vu ni entendu qui aurait pu me retenir. Quand même, malgré l'apparente accalmie, je suis parti sur les talons, incertain, en espérant ne pas être le seul touriste à avoir bravé les mises en garde et en souhaitant être bien accueilli... Ah ! Essayons encore une fois de comprendre pourquoi c'est souvent là où le danger rôde que l'on rencontre les gens les plus excitants.

Je l'ai croisée au marché de Bujumbura, alors que je flânais, complètement séduit par le lieu et par l'animation incroyable. On te fonce dessus, on te pousse, on te salue, on te crie après. C'est trop... génial ! Le plus beau et le plus sécuritaire marché d'Afrique de l'Est, selon moi, et en plein le genre d'endroit qui donne à l'expression « bain de foule » tout son sens : tu en ressors trempé et détendu...

Lire la suite...
 
Ouganda : Rencontre tripartite sur la force de paix de l'UA en Somalie

@rib News, 25/09/2009 – Source AFP

Les ministres de la Défense de l'Ouganda, du Burundi et de la Somalie sont réunis depuis jeudi à Kampala pour discuter de la situation de la force de paix de l'Union africaine (UA) en Somalie, a-t-on appris de sources concordantes.

Le ministre de la Défense ougandais Crispus Kiyonga "a rencontré ses homologues du Burundi, de la Somalie et des responsables de l'UA", a indiqué jeudi le porte-parole de l'armée ougandaise, le lieutenant-colonel Felix Kulayigye.

Lire la suite...
 
Repeuplement intensif du cheptel bovin au Burundi

PANA, 24/09/2009

Une vache de race croiséeBujumbura, Burundi - Le ministre de l'Agriculture et de l'Elevage du Burundi, Ferdinand Nderagakura, s'est rendu, mercredi, dans trois provinces du centre du pays pour procéder à la distribution d'un lot de 57 vaches de race croisée, dont 51 femelles et 10 mâles, dans le cadre d'un programme visant à redynamiser le secteur de l'Elevage par une distribution massive de vaches de race améliorée à travers tout le pays.

Une opération similaire avait eu lieu dernièrement dans trois autres provinces à grande vocation pastorale de l'Ouest et du Nord du pays, selon la Radio nationale burundaise, qui rapporte que le ministre s'est engagé à trouver au moins une vache de race améliorée par ménage pouvant donner jusqu'à 10 litres de lait par jour d'ici 2015.

Lire la suite...
 
Kadhafi pour des enquêtes sur les guerres et assassinats oubliés

PANA, 24/09/2009

 New York, Nations unies - Le guide libyen, Mouammar Kadhafi, président en exercice de l'Union africaine (UA), a soulevé, mercredi, devant l'Assemblée générale des Nations unies, à New York, plusieurs dossiers chauds rarement, sinon jamais évoqués dans les instances internationales.

Le leader Kadhafi a, à ce propos, demandé à l'Assemblée générale de l'ONU d'enquêter sur les guerres menées après la fondation de l'organisation onusienne et les génocides qu'elles ont provoqué et d'émettre des décisions à leur sujet.

Il a ainsi évoqué la guerre de Corée, qui a fait des millions de victimes et durant laquelle la bombe atomique a failli être utilisée, précisé qu'il se pourrait qu'elle soit déclenchée de nouveau et qu'il se pourrait qu'y soit utilisé des armes nucléaires. Il a également fait état de la guerre de Suez, en 1956, se demandant pourquoi des pays disposant du droit de veto attaquent un autre pays membre de l'ONU, l'Egypte, détruisant son coton, son canal, son armée parce qu'elle a nationalisé le canal de Suez".

Lire la suite...
 
Droit de réponse : Mise au point de SurviT-Banguka

@rib News, 23/09/2009

MISE AU POINT  SUITE L’ARTICLE PUBLIE PAR Mme PERPETUE NSHIMIRIMANA AU SUJET DU JUGEMENT RENDU PAR LE TRIBUNAL DE POLICE DE GENEVE DANS LE PROCES PENAL, MINISTERE PUBLIC CONTRE LE PREVENU JOSEPH MARTIN MASABO.

1. Nous avons d’abord été profondément surpris par l’intitulé que Mme Perpétue Nshimirimana a donné à son article parus sur le site web www.arib.info et  pour le compte de la rédaction du Journal Tuj-i-Buntu : « La Justice suisse s’est prononcée contre le racisme, il y a une année. »

Nous ne savons pas si cet intitulé est le résultat d’une volonté délibérée de Mme Nshimirimana de porter atteinte à l’honneur des personnes citées dans son article ou si son manque de formation juridique aurait contribué à la publication de cet article diffamant, tendancieux et déséquilibré. La valeur de chaque mot en droit revêt un caractère extrêmement important à tel enseigne que prétendre que la Justice suisse s’est prononcée contre le racisme relève de la pure imagination de son auteur ou alors de sa mauvaise foi évidente. Nous nous sommes donc trouvés par conséquent dans l’obligation morale de rédiger cette mise au point afin d’éclairer l’opinion publique et nos membres sur le contenu de ce jugement rendu par le tribunal de police de Genève et de rétablir la vérité des faits. Nous ne manquerons pas au passage de faire quelques observations sur certains exposés des motifs du Jugement rendu.

Lire la suite...
 
Charles Baranyanka présente son nouveau  livre au musée de Tervuren

@rib News, 23/09/2009

Invitation

À la présentation du livre

"Le Burundi, Face à la Croix et à la Bannière",

Ce 13 octobre 2009  à 10 h au musée de Tervuren (palais du Congo),

 
Écrit par  le Muganwa Charles BARANYANKA,
 qui fut le Premier Ambassadeur et Représentant Permanent burundais auprès l’Union Economique Européenne.

Lire la suite...
 
Irina Bokova nouvelle directrice de l'UNESCO

@rib News, 23/09/2009 – Source Associated Press

Irina Bokova Après cinq tours de scrutin, l'ex-ministre bulgare des Affaires étrangères Irina Bokova a été élue mardi soir nouvelle directrice générale de l'UNESCO, créant la surprise face à Farouk Hosni. Elle a été élue par 31 voix contre 27 au ministre égyptien de la Culture, candidat controversé et initialement présenté comme le favori du vote.

Mme Bokova, actuelle ambassadrice de la Bulgarie en France, sera la première femme à diriger l'Organisation des Nations unies pour l'éducation, la science et la culture (UNESCO). Son élection doit encore être validée le 15 octobre par la Conférence générale qui réunit les représentants des 193 Etats membres de l'organisation. Elle débutera ensuite son mandat de quatre ans le 15 novembre.

Lire la suite...
 
Tanzanie : trois hommes condamnés à mort pour le meurtre d'un albinos

@rib News, 23/09/2009 – Source AFP

 Un tribunal tanzanien a condamné mercredi à la pendaison trois hommes pour avoir tué un garçon albinos, première condamnation jamais prononcée dans ce pays, où les albinos sont la cible de meurtres rituels.

Le tribunal de la région septentrionale de Shinyanga a reconnu les trois hommes coupables d'avoir tué en décembre Matatizo Dunia, un albinos de 14 ans, et de lui avoir coupé les membres.

"Les accusés peuvent toujours faire appel de leur jugement", a déclaré le procureur Neema Lingo, ajoutant que 13 personnes avaient témoigné dans ce procès ouvert en juin.

Lire la suite...
 
Le PNUD finance le développement du tourisme au Burundi

PANA, 22/09/2009

Gustavo GonzalezBujumbura, Burundi - Le programme des Nations unies pour le développement (PNUD) va débloquer une somme de 691.850 dollars US pour aider le Burundi à se doter d'une stratégie nationale de développement du secteur touristique sur les dix prochaines années, a-t-on appris mardi de source officielle à Bujumbura.

Dans un communiqué transmis mardi à la PANA à Bujumbura, le bureau local de l'agence onusienne indique que le don a fait l'objet dernièrement d'une signature officielle entre le directeur-pays du PNUD, Gustavo Gonzales et le chef de la diplomatie burundaise, Augustin Nsanze.

Lire la suite...
 
Somalie : les insurgés appellent à d'autres attaques suicide contre l'Amisom

@rib News, 21/09/2009 - Source AFP

Cheikh Hassan Dahir AweysLes insurgés islamistes radicaux ont appelé dimanche à de nouvelles attaques suicide contre la force de paix de l'Union africaine en Somalie (Amisom), trois jours après l'attaque la plus meurtrière jamais enregistrée par la force depuis son déploiement en 2007.

"Tuez-les", a ainsi lancé dimanche l'un des plus hauts responsables islamistes radicaux somaliens, Cheikh Hassan Dahir Aweys, lors d'une prière organisée à Elashabiyaha (environ 18 Km à l'Ouest de Mogadiscio) à l'occasion de la fête de l'Aïd el-Fitr, marquant la fin du mois de jeûne sacré musulman du ramadan.

Lire la suite...
 
Texte intégral du nouveau Code électoral du Burundi

@rib News, 21/09/2009

Au terme de 18 heures de débats houleux et marchandages, l’Assemblée nationale burundaise a fini par adopter, dans la nuit de jeudi 10 au vendredi 11 septembre dernier, le nouveau code électoral, qui suscitait de virulentes critiques depuis plus de deux mois entre la majorité et l'opposition.

ARIB.INFO a pu se procurer et publie en exclusivité l’intégralité du texte, négocié entre le parti présidentiel (CNDD-FDD) et les deux autres partis de la coalition gouvernementale (FRODEBU et UPRONA), et obtenu à la suite de pressions exercées par la communauté internationale qui a lié son financement du processus électoral à la négociation d'un tel accord.

Voici donc l’intégralité du texte de la nouvelle Loi électorale, adoptée au Parlement et transmise maintenant au Président de la République pour être définitivement promulguée.

Les ajouts ou amendements de la nouvelle Loi par rapport à la précédente sont en gras dans le texte.

Lire l’intégralité du nouveau Code électoral


 
Mission en Somalie : Nyangoma demande une Commission d’enquête parlementaire

@rib News, 21/09/2009

DECLARATION DU CNDD SUR L’ATTENTAT MEURTRIER CONTRE LE CONTINGENT MILITAIRE BURUNDAIS EN SOMALIE

Suite à l’attentat suicide  meurtrier du 17 septembre 2009 perpétré par des terroristes contre le contingent des militaires burundais basés en Somalie, le Parti CNDD déclare ce qui suit :

1.       Le CNDD présente ses condoléances les plus émues à tous les parents et amis ainsi qu’au peuple burundais qui viennent de perdre encore une fois leurs fils envoyés en Somalie  en mission de « maintien de la paix » dans un pays frère déchiré par une guerre civile depuis 1991.

2.       Le CNDD condamne avec énergie tout recours à la violence injuste pour accéder ou se maintenir au pouvoir.

3.       Le CNDD exige que le Gouvernement Burundais explique au peuple burundais comment, en violation de la loi, il a pris la décision d’envoyer un contingent militaire dans une mission obscure de « maintien de la paix » dans un pays où les belligérants n’ont pas encore conclu un accord de cessez-le-feu pour rétablir la paix et la sécurité.

Lire la suite...
 
Elections 2010 : Domitien Ndayizeye anime une Conférence publique à Bruxelles

@rib News, 20/09/2009

Dans le cadre du débat citoyen sur les élections générales de 2010 au Burundi

La Section Belgique du Parti Sahwanya - FRODEBU organise

CONFERENCE PUBLIQUE

Domitien Ndayizeye

Le Président NDAYIZEYE  Domitien, candidat officiel du Parti Sahwanya -FRODEBU aux élections présidentielles de 2010 animera un conférence publique, Samedi 26 Septembre 2009, à 14h30’

Lire la suite...
 
Somalie : "le moment est venu de revoir le mandat de l'Amisom", estime l'UA

@rib News, 20/09/2009 - Source AFP

Bujumbura le 19 septembre 2009 : Des proches de soldats burundais tués l'avant-veille en SomalieLe représentant de l'Union africaine (UA) en Somalie, Nicolas Bwakira, a appelé dimanche à Bujumbura à la révision du mandat de la force de paix de l'UA en Somalie (Amisom), au cours de l'inhumation de douze soldats burundais tués dans ce pays dans un attentat jeudi.

"Le moment est venu de revoir le mandat de l'Amisom pour nous donner la force d'agir quand c'est nécessaire et comme il faut", a lancé Nicolas Bwakira, lui-même Burundais, dans un discours prononcé au moment de l'inhumation.

Les obsèques des douze soldats, dont le numéro deux de l'Amisom, le général burundais Juvénal Niyonguruza, se sont déroulées dimanche dans le cimetière de Mpanda (12 km au nord de Bujumbura), devant des milliers de personnes, dont le premier-vice président burundais.

Lire la suite...
 
Inhumation des corps de 12 militaires burundais tombés en Somalie

PANA, 20/09/2009

Bujumbura, Burundi - Les corps de 12 militaires burundais des forces de la Mission de l'Union africaine en Somalie (AMISOM) qui ont trouvé la mort dans un attentat-suicide, jeudi dernier, à Mogadiscio, ont été inhumés ce dimanche dans un cimetière municipal de la périphérie nord-ouest de Bujumbura.

Le cimetière de Mpanda abritait déjà les corps d'une dizaine de militaires burundais qui avaient été tués en février dernier dans la capitale somalienne.

Les cérémonies d'inhumation des nouvelles victimes de la folie meurtrière somalienne ont été précédées par une messe de requiem en la mémoire des disparus dans un camp militaire proche de l'aéroport international de Bujumbura.

Lire la suite...
 
Burundi : Plusieurs voix s'élèvent pour le retour des soldats engagés en Somalie

@rib News, 19/09/2009 - Source AFP

Plusieurs partis au Burundi ont réclamé samedi le retour des soldats engagés dans la force de paix de l'Union africaine (UA) en Somalie (Amisom), à la suite d'un attentat jeudi ayant tué 21 personnes dont 12 soldats burundais.

"La réalité en Somalie, c'est qu'il n'y a pas de paix à sauvegarder ou à maintenir. Si le mandat de nos soldats ne change pas et si la communauté internationale ne leur donne pas les moyens qu'il faut pour se défendre, le gouvernement doit rapatrier tout de suite nos soldats", a déclaré à la presse Léonce Ngendakumana, président du Frodebu.

Lire la suite...
 
L'Onu enquête sur l'attaque contre l'Amisom à Mogadiscio

@rib News, 19/09/2009 - Source Reuters

Les Nations unies ont annoncé samedi l'ouverture d'une enquête sur l'utilisation de leurs véhicules par les rebelles islamistes d'Al Chabaab, alors que les véhicules utilisés lors de l'attaque de jeudi contre la principale base de l'Amisom dans la capitale somalienne, qui a tué jeudi à Mogadiscio 17 militaires de la force de paix de l'Union africaine déployée en Somalie (Amisom), portaient l'emblème de l'Onu.

Vendredi, le gouvernement somalien avait prévenu que les Chabaab, soupçonnés par les Etats-Unis d'être liés à Al Qaïda, disposaient de six autres 4x4 volés à l'Onu et bourrés d'explosifs, susceptibles de servir à de nouveaux attentats suicide.

Lire la suite...
 
Ban : La réinsertion des enfants libérés par les groupes armés est une priorité

UN News Centre, 18 septembre 2009

Le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, juge encourageant dans un rapport publié vendredi qu'il n'y ait plus depuis août 2009 au Burundi d'enfants associés aux groupes armés et il a appelé le gouvernement burundais à faire de la réinsertion complète des 626 enfants libérés une priorité.

M. Ban estime que le gouvernement, aidé par l'équipe de pays de l'ONU, la Banque mondiale et d'autres partenaires, devrait « mettre en place un système viable de protection et de prévention qui permette de moins exposer les enfants au risque de nouveau recrutement ou réengagement. »

Lire la suite...
 
Deuil national au Burundi qui se maintient dans l’Amisom

RFI, 18/09/2009

Le double attentat à la voiture piégée, revendiqué jeudi à Mogadiscio, par les islamistes shebab a tué vingt et une personnes, dont dix-sept soldats de la force de paix de l'Union africaine en Somalie (Amisom) : quatre Somaliens, cinq Ougandais et douze Burundais, selon le représentant de l'UA en Somalie, le Burundais, Nicolas Bwakira. L'attaque a fait au moins quarante blessés, dont vingt-neuf ont été évacués par avion vers Nairobi, a précisé M. Bakwira.

Le numéro deux de l'Amisom, le général burundais Juvénal Niyonguruza, ainsi qu'un autre officier supérieur burundais, lieutenant-colonel et commandant de bataillon, figurent parmi les tués. Le gouvernement du Burundi a décrété vendredi un deuil national de cinq jours, réaffirmant sa détermination à « soutenir la paix » dans en Somalie.

Les autorités burundaises réaffirment leur intention de maintenir les contingents. Mais la volonté politique ne fait peut-être pas l’unanimité surtout auprès des familles de victimes. A Bujumbura, la population est sous le choc après ce nouveau coup qui frappe les soldats burundais déployés en Somalie. Chez certains, c’est la tristesse qui domine, chez d’autres, une sorte de fatalisme. « On s’y attendait de toute façon, explique un jeune fonctionnaire burundais, en rappelant que : « même l’armée américaine a été obligée de quitter précipitamment ce pays devant la détermination des Somaliens ».

Lire la suite...
 
Trois officiers burundais de l’AMISOM tués dans un attentat en Somalie

APA, 18-09-2009

Bujumbura (Burundi) - Un attentat suicide perpétré jeudi à Mogadiscio par les miliciens somaliens extrémistes El Shebab a causé la mort de trois officiers burundais de la Mission africaine de maintien de la paix en somalie (AMISOM) dont le général Juvénal Niyoyunguruza, commandant en second, sept hommes de troupes et plusieurs blessés, a indiqué jeudi soir le porte-parole de l’armée burundaise, le général Lazare Nduwayo.

Il a également indiqué que les kamikazes ont utilisé des véhicules immatriculé UN (Nations Unies) qu’ils avaient volés dernièrement à l’AMISOM et qui portaient des drapeaux également volés.

Lire la suite...
 
Attentat contre l'UA en Somalie: "deuil national" de cinq jours au Burundi

@rib News, 18/09/2009 – Source AFP

Le gouvernement du Burundi a décrété vendredi un deuil national de cinq jours, au lendemain de l'attentat suicide meurtrier à Mogadiscio contre la force de paix de l'Union africaine en Somalie (Amisom), réaffirmant sa détermination à "soutenir la paix" dans ce pays.

Le gouvernement vient de déclarer un deuil national de cinq jours à partir de vendredi, au cours duquel les couleurs nationales seront mises en berne, indique un communiqué officiel transmis à Bujumbura.

Lire la suite...
 
Le bilan du double attentat suicide en Somalie s'alourdit

@rib News, 18/09/2009 – Source Reuters

Dix-sept "casques verts" de la mission de l'Union africaine en Somalie (Amisom) ont péri dans le double attentat suicide à la voiture piégée qui a visé jeudi son quartier général à Mogadiscio, selon un nouveau bilan communiqué par les autorités.

Les miliciens islamistes Al Chabaab, qui ont revendiqué l'attaque, se sont servis de véhicules de l'Onu volés pour déjouer les barrages de sécurité. Selon le gouvernement somalien, ils auraient six autres voitures marquées du sigle de l'Onu et prêtes à être utilisées dans les mêmes conditions.

Lire la suite...
 
Au moins dix militaires burundais tués en Somalie

PANA, 18/09/2009

Bujumbura, Burundi - Au moins dix militaires burundais auraient été tués et plusieurs autres blessés dans un double attentat-suicide perpétré jeudi contre le quartier général de la force africaine de maintien de la paix en Somalie (AMISOM), a déclaré à Bujumbura le porte-parole de l'armée, le général major Lazare Nduwayo.

Parmi les victimes figure le commandant adjoint de l'AMISOM, le général Juvénal Niyoyunguruzao.

Lire la suite...
 
Somalie : au moins 14 soldats de la paix tués dans un attentat des insurgés

@rib News, 17/09/2009 - Source AFP

Au moins 14 soldats de la force de paix de l'Union africaine en Somalie (Amisom) ont été tués jeudi à Mogadiscio dans un double attentat à la voiture piégée revendiqué par les islamistes radicaux shebab.

Cette attaque, perpétrée au cœur même du quartier général de l'Amisom, sur l'aéroport de Mogadiscio, est la plus meurtrière enregistrée par la force de paix depuis son arrivée en mars 2007 dans la capitale de ce pays ravagé par une guerre civile depuis 1991.

"Selon un nouveau bilan provisoire, nous avons déjà 10 soldats burundais tués dans l'attentat de Mogadiscio", a déclaré le porte-parole de l'armée burundaise, le général Lazare Nduhayo, qui annonçait plus tôt cinq mort dans les rangs burundais.

Ces nouvelles victimes portent le bilan provisoire de l'attentat à 14 morts, dont le numéro deux de l'Amisom, le général burundais Juvénal Niyonguruza, sur le point d'achever sa mission.

Lire la suite...
 
Somalie : Dix soldats burundais, dont un général, tués dans un attentat

@rib News, 17/09/2009 - Source AFP

Le général Juvénal Niyoyunguruza Le commandant-adjoint de la force africaine de maintien de la paix en Somalie figure parmi les victimes de deux attentats à la voiture piégée contre la principale base de cette force à Mogadiscio. Selon les autorités somaliennes, le général burundais Juvénal Niyoyunguruza a été tué dans ces attaques, qui ont fait au moins 11 morts.

Dix soldats burundais de la force de paix de l'Union africaine en Somalie (Amisom) ont été tués dans un attentat jeudi à Mogadiscio, portant à 14 morts le bilan provisoire de cette attaque, la plus meurtrière enregistrée par l'Amisom, a annoncé l'armée burundaise.

"Selon un nouveau bilan provisoire, nous avons déjà 10 soldats burundais tués dans l'attentat de Mogadiscio", a déclaré le porte-parole de l'armée burundaise, le général Lazare Nduhayo, interrogé à Bujumbura.

Lire la suite...
 
La FNL-Benelux accuse Rwasa de "dérive dictatoriale"

@rib News, 17/09/2009

De : Ahmed Nyotori

Date : Jeudi 17 Septembre 2009

AU SEIN DES FNL LE TORCHON BRULE.

On ne cache pas la fumée quand la maison est en feu. Aux FNL nous avons essayé de sauver les meubles, mais trop tard. Après la décision n° 001 du 28 Août 2OO9 d'exclusion sans sommation de trois membres qui figurent parmi les piliers des FNL, il s'agit notamment de HABIMANA Pasteur porte-parole, de KENESE Jacques membre du bureau politique et de NYOTORI Ahmed président de la section Benelux, la maison politique FNL est aujourd'hui en feu. Nul doute qu'elle risque de s’écrouler sur le maître des lieux, s'il n'y fait garde. Ubomoye inkingi z'inzu akayigumamwo ikugwako. Mais, que reste-t-il de la maison FNL tant elle est en ballotage?

Avec les négociations qui se sont soldées en queue de poissons et les miettes à partager qui sortent du gouvernement au compte goûte, il y a de quoi faire la grogne dans les rangs. Et, pour RWASA comme d'habitude, il ne fait pas dans le tas, il lui faut une solution. Trouver les coupables, les punir et silence dans les rangs. Seulement la donne a changée. On est plus dans le maquis, il faut changer le fusil d'épaule. L'homme n'a pas encore compris pour changer. Pour camoufler l'échec et le désarroi, il a pris les devants pour dire au peuple que les trois personnes travaillent en complicité avec l'état. Mais, lui pour qui travaille-il? Moi, je vis et travaille en Europe, il en est de même pour Mr Kenese. Le mal burundais est que nos politiciens pour la plupart en tout cas sont malhonnêtes et menteurs de surcroît. Avec cette mauvaise culture le Burundi n'avancera jamais.

Après la conférence de presse faite avant hier à Bujumbura par HABIMANA Pasteur et KENESE Jacques, NYOTORI Ahmed qui se réclame être toujours membre des FNL sort aussi de l'ombre pour faire cette déclaration sur l'état des faits.

Lire la suite...
 
Dispersion des efforts dans la lutte contre le VIH/SIDA au Burundi

PANA, 17/09/2009

Bujumbura, Burundi - Le Burundi dispose actuellement de plus de 350 associations de lutte contre la pandémie du VIH/SIDA dont un bon nombre échappe au contrôle de la coordination nationale et mène, de ce fait, des actions disparates, a révélé jeudi, pour le déplorer, une source médicale à Bujumbura.

D'autres défis du secteur ont trait à l'existence de partenariats voilés entre certains bailleurs et les organisations bénéficiaires des financements, a encore dit le directeur général du ministère de la lutte contre le SIDA, Raphaël Manirakiza, lors d'un atelier de réflexion sur les stratégies pour l'amélioration de la coordination des activités de lutte contre la pandémie au Burundi.

Lire la suite...
 
Somalie : double attentat à la voiture piégée contre une base de l'Amisom

@rib News, 17/09/2009 – Source AFP

Un double attentat à la voiture piégée, revendiqué par les insurgés islamistes radicaux shebab, a touché jeudi midi une base ougandaise de la mission de paix de l'Union africaine en Somalie (Amisom) située dans l'enceinte de l'aéroport de Mogadiscio.

Au moins deux personnes, non identifiées, ont été tuées, selon un témoin.

"Le quartier général (de l'Amisom) a été touché. Le commandant de la force, le général (Nathan) Mugisha a été blessé", a déclaré le porte-parole de l'armée ougandaise, le lieutenant-colonel Felix Kulayigye, interrogé à Kampala.

Lire la suite...
 
Somalie : Les insurgés islamistes demandent le retrait des troupes burundaises

@rib News, 17/09/2009 – Source AFP

Des mili­ciens soma­liens appar­te­nant au groupe isla­miste radi­cal des shebabLes insurgés islamistes en Somalie, les shebab, ont rendu publiques jeudi quatre conditions pour la libération d'un militaire français qu'ils détiennent depuis la mi-juillet, selon un communiqué transmis jeudi à Mogadiscio.

"Le mouvement des jeunes moudjahidines (shebab) présente au gouvernement français un nombre de revendications pour la libération de son agent de sécurité", déclare ce communiqué rédigé en français, et signé du "haut commandement" du mouvement islamiste.

Les shebab exigent en premier lieu du gouvernement français "la cessation immédiate de tout soutien politique ou militaire au gouvernement apostat de Somalie et le retrait de tous ses conseillers en sécurité de la Somalie".

Ils demandent "le retrait de toutes les forces croisées de l'Amisom", la force de paix africaine en Somalie, et "en particulier celle du Burundi".

Lire la suite...
 
Rwanda: La prochaine élection présidentielle fixée au 9 août 2010

@rib News, 16/092009 – Source AFP

La prochaine élection présidentielle au Rwanda, deuxième scrutin présidentiel depuis le génocide de 1994, aura lieu le 9 août 2010, a-t-on annoncé mercredi de source officielle.

Réuni mardi en séance extraordinaire sous la direction du président Paul Kagame, le Conseil des ministres a "fixé au 9 août 2010 la prochaine élection du président de la République", indique un communiqué officiel lu sur les antennes de Radio Rwanda.

La campagne électorale pour ce scrutin se déroulera du 20 juillet au 8 août 2010, a ajouté ce communiqué en langue rwandaise.

Lire la suite...
 
La Société civile s'implique dans le processus électoral au Burundi

PANA, 15/09/2009

 Bujumbura, Burundi - La Coalition de la Société civile pour le monitoring électoral (COSOME) et le Forum pour le renforcement de la Société civile (FORSC), deux grandes associations de la Société civile burundaise, ont défini, mardi, le rôle actif qu'elles entendent jouer dans la préparation, l'organisation et le déroulement d'élections "libres, transparences, équitables et apaisées" d'ici l'été 2010.

La sortie médiatique des deux ONG a coïncidé avec la célébration de la deuxième Journée internationale de la démocratie sous le thème du "rôle du partenariat entre la société civile et les médias dans un processus électoral".

Lire la suite...
 
Réouverture du consulat belge à Lubumbashi, au Katanga

PANA, 15/09/2009

Charles MichelKinshasa, RD Congo - Le ministre belge à la Coopération et au Développement, Charles Michel, a ouvert le consulat de la Belgique, lundi à Lubumbashi, capitale provinciale du Katanga, (sud-est de la RDC), en présence des membres du gouvernement provincial et des notabilités locales, soulignant que l'évènement "est un signal fort" de la volonté de Kinshasa et de Bruxelles de renforcer leur coopération bilatérale.

Il a déclaré que le visa de séjour en Belgique sera délivré, à Lubumbashi, au consulat belge, ajoutant que l'accent sera mis sur les secteurs de l'éducation, du développement rural, de la formation des professionnels de Santé et de la lutte contre la corruption.

Lire la suite...
 
Burundi : dissensions au sein de l'ex-rébellion des FLN

@rib News, 15/09/2009 – Source AFP

Jacques KeneseD'anciens cadres de l'ex-rébellion des Forces nationales de libération (FNL), récemment exclus pour "trahison", ont énergiquement contesté mardi à Bujumbura la "légitimité" du chef de leur parti Agathon Rwasa.

"Constatant la dérive dictatoriale d'Agathon Rwasa, le président du parti FNL, et les innombrables fautes qu'il a commises, notamment en refusant de convoquer un congrès ordinaire de notre parti et en excluant des membres susceptibles d'avoir une vision autre que la sienne, (...), nous avons décidé de porter plainte contre M. Rwasa", a annoncé Jacques Kenese, un exclu des FNL.

"Le dernier congrès de notre parti a eu lieu en 2004 alors que les statuts du FNL en prévoient un tous les trois ans. De ce fait, Agathon Rwasa n'a plus de légitimité à la tête de notre parti", a-t-il poursuivi, sous les applaudissements de "plus de 200 militants du FNL", réunis dans un grand hôtel de Bujumbura.

Lire la suite...
 
Le Burundi fait face à une crise énergétique sans précédent

PANA, 14/09/2009

Bujumbura, Burundi - Le Burundi fait face depuis plusieurs semaines à une crise énergétique sans précédent qui a ralenti les activités économiques du pays.

Les responsables de Régie nationale de production et de distribution de l'eau et d'électricité (REGIDESO) expliquent cette situation par la conjugaison de plusieurs facteurs conjoncturels et structurels dont l'accroissement de la demande, la vétusté des équipements et la sécheresse.

Selon eux, les techniciens de la REGIDESO sont occupés à réviser deux centrales thermiques capables de fournir un supplément de cinq mégawatts d'ici à la fin du mois d'octobre.


 
Burundi : La nouvelle loi électorale est en réalité un recul de la démocratie

@rib News, 14/09/2009

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationaleL'Assemblée nationale burundaise a adopté vendredi un projet de Code électoral négocié entre le parti présidentiel (CNDD-FDD) et les deux autres partis de la coalition gouvernementale (FRODEBU et UPRONA).

Selon certains observateurs, le consensus - obtenu à la suite de pressions exercées par la communauté internationale qui a lié son financement du processus électoral à la négociation d'un tel accord - est en réalité un grand recul de la démocratie par rapport à la loi électorale de 2005.

Ainsi, apprend-on de source sur place, après une nuit de débat et marchandages, l'UPRONA a gagné le système des forts restes et le maintien du système de cooptation qui lui est favorable, croit-il, et le FRODEBU a gardé le coq sur le bulletin de vote, emblème qu’il se disputait avec son aile dissidente FRODEBU-Nyakuri de Jean Minani.

Lire la suite...
 
Un nouveau virus dangereux découvert en Afrique, mortel dans 80% des cas

@rib News, 14/09/2009 - Source Nouvelobs

Lujo a été découvert en 2008. Le premier infecté est décédé, de même que trois employés de l'hôpital l'ayant soigné. Seule une infirmière a survécu.

Un médecin sud-africain a présenté une étude, dimanche 13 septembre, sur un nouveau virus d'origine inconnue, observé en 2008. Comparable à celui de l'Ebola, il provoque une fièvre hémorragique mortelle dans 80% des cas.

La première personne connue infectée était une guide touristique de Lusaka en Zambie. Elle a été transportée par avion à Johannesburg dans un hôpital en septembre 2008, a expliqué le docteur Nivesh Sewlall, lors d'une présentation à la conférence annuelle sur les agents antimicrobiens et la chimiothérapie (ICAAC), ce week-end à San Francisco.

Lire la suite...
 
Burundi : L’Assemblée nationale trouve un accord et adopte le Code électoral

MISNA, 11/9/2009

Au terme de 18 heures de débats houleux, l'assemblée nationale a fini par adopter dans la nuit de jeudi le nouveau code électoral, qui suscitait de virulentes critiques depuis plus de deux mois entre la majorité et l'opposition.

Le texte prescrit notamment que le processus électoral commencera par des communales, conformément aux requêtes présentées par l'opposition.

Adoptée presque à l'unanimité, la disposition devra maintenant être approuvée par le sénat avant d'être définitivement promulguée.

Lire la suite...
 
Burundi : La peur pousse des réfugiés congolais à refuser de changer de camp
IRIN, 11 septembre 2009

Photo: Judith Basutama/IRIN

Des réfugiés du site de Sabe, dans la province de Kanyanza, dans le nord du Burundi (photo d’archives)

BUJUMBURA - Au Burundi, plus de 2 000 réfugiés ont rejeté l’idée d’être transférés vers un nouveau camp, comme cela leur a été proposé par les Nations Unies, par peur d’être exposés à des attaques.

Ces réfugiés, qui viennent de la communauté banyamulenge, de l’est de la République démocratique du Congo (RDC), vivent dans un camp à Gihinga, dans la province de Mwaro, dans le centre du Burundi. Le Haut commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (UNHCR) et le gouvernement burundais ont annoncé la fermeture du camp de Gihinga à la fin du mois de septembre, et ont appelé les habitants de ce camp à accepter d’être transférés à Bwagiriza, dans la province de Ruyigi, dans le nord-est du pays.

Une fois que Gihinga sera fermé, les réfugiés ne pourront recevoir de l’aide qu’à Bwagiriza. Environ 140 ont déjà pris la décision de s’y installer, mais 2 300 refusent de s’y rendre.

Lire la suite...
 
4,4 millions d'euros au Burundi pour compenser ses pertes de recettes

PANA, 11/09/2009

Bujumbura, Burundi (PANA) - Le Burundi va recevoir une aide financière de 4,4 millions d'euros pour compenser les pertes enregistrées au niveau de ses recettes douanières depuis que le pays est entré au sein du marché commun de l'Afrique australe et orientale (COMESA) et dans la Communauté est africaine de libre échange (CEA), a annoncé, vendredi, la ministre burundaise des Finances, Mme Clotilde Nizigama.

L'adoption du tarif commun extérieur était la condition exigée pour que le Burundi puisse prétendre à une première tranche de la compensation provenant, elle-même, d'un appui financier de l'Union européenne (EU) à ces ensembles régionaux, a précisé la ministre Nizigama.

La seconde tranche sera débloquée dès que le Burundi aura satisfait à toutes les conditions d'adhésion complète à ces deux regroupements régionaux de libre échange, selon la même source.


 
Le processus électoral au Burundi remis sur les rails

PANA, 11/09/2009

 Bujumbura, Burundi - L'Assemblée nationale du Burundi a adopté un projet de nouveau code électoral plus consensuel qui devra régir les élections générales de 2010, a appris la PANA vendredi de source parlementaire à Bujumbura.

Le vote avait été retardé par des divergences de vues entre les députés de la mouvance présidentielle et ceux de l'opposition, notamment en ce qui concerne le type de bulletin de vote à utiliser, la caution jugée trop élevée pour prétendre à la magistrature suprême ou encore l'ordre des cinq scrutins au programme des élections générales de 2010.

Concernant l'ordre des scrutins, le nouveau code électoral, qui doit encore passer au Sénat pour avoir force de loi, prévoit d'abord les élections communales, ensuite la présidentielle, puis celles des députés et sénateurs et enfin les élections zonales.


 
Burundi : l'Assemblée nationale adopte à l'unanimité un nouveau Code électoral

@rib News, 11/09/2009 - Source AFP

Pie NtavyohanyumaL'Assemblée nationale burundaise a adopté à la quasi-unanimité vendredi à l'aube, après une nuit de débat, un projet de Code électoral négocié entre le parti présidentiel et l'opposition.

Le nouveau Code électoral a été adopté à 98 voix pour, une voix contre, et 8 abstentions, "après toute une journée de négociation et une nuit de débat", a indiqué le président de l'assemblée, Pie Ntavyohanyuma.

"Nous voulons saluer le travail accompli par chaque famille politique, (...) cela nous a permis d'aboutir à ce Code électoral consensuel qui va permettre à notre pays d'aller vers des élections apaisées, justes et transparentes", s'est félicité M. Ntavyohanyuma.

Lire la suite...
 
Nouvelle procédure de régularisation des sans-papiers en Belgique

@rib News, 11/09/2009

Dans une "instruction" relative à l'application de l'autorisation de séjour pour raisons humanitaires telle que prévue par la loi sur les étrangers, le gouvernement belge a arrêté, au mois de juillet dernier, les critères de régularisation qui faisaient l'objet d'une polémique en son sein depuis un an et demi.

Les critères de régularisation ont été précisément définis par le Comité ministériel restreint élargi. Le plus important est "l'ancrage local durable" et "les procédures anormalement longues" constituent la pierre angulaire.

Dans le cadre de la procédure de régularisation, la notion "d'ancrage local durable" vise à prendre en compte la pleine intégration de personnes qui ont tissé des liens sociaux en Belgique. Les demandes pourront être introduites pendant une période de trois mois à dater de la rentrée judiciaire, lorsque les avocats seront à pied d'œuvre, soit à partir du 15 septembre prochain jusqu'au 15 décembre 2009.

Lire la suite...
 
Le CNDD-FDD a publiquement retiré sa confiance à la CENI

@rib News, 10/09/2009

MISNA, 9/9/2009 - LE GOUVERNEMENT CENSURE LA COMMISSION ÉLECTORALE

Le parti du régime a publiquement retiré sa confiance à la Commission électorale indépendante (Ceni), soutenant que l'organisme, qui chargé de préparer les élections générales de 2010, est rallié à l'opposition, indique l'agence de presse locale Netpress, précisant que les déclarations de Gelase Daniel Ndabirabe, secrétaire général du Conseil national pour la défense de la démocratie/Forces de défense de la démocratie (Cndd-Fdd), ont contribué à alimenter les tensions politiques qui sévissaient déjà dans le pays.

Selon d'autres sources, le ministère de l'Intérieur aurait par ailleurs bloqué les fonds de la Ceni pour les mois de juillet, août et septembre.

Lire la suite...
 
La corruption avance au Burundi

Deutsche Welle, 10.09.2009

Gabriel RufyiriLa corruption gangrène la société burundaise. Plus de 30 millions de dollars américains ont été détournés seulement au cours du premier semestre 2009. C'est l'Observatoire de lutte contre la corruption et les malversations économiques (Olucome) qui fait cette révélation

Cette organisation indique avoir enregistré plus de 1600 cas de malversations économiques pendant cette période. Selon l'ONG, le gouvernement burundais est complice de la corruption qui affecte le pays, explique Gabriel Rufyiri président de l’Olucome, l'observatoire de lutte contre la corruption.

Ecouter l’interview


 
UE, FIDA et PAM au chevet de l'agriculture et de l'élevage du Burundi

@rib News, 10/09/2009 – Source PANA

 Le secteur de l'agriculture et de l'élevage du Burundi va bénéficier, sur les quatre prochaines années, d'un investissement de 40 millions de dollars US de l'Union européenne (UE), du Fonds international pour le développement agricole (FIDA) et du Programme alimentaire mondial (PAM), a-t-on appris de source officielle à Bujumbura.

Dans un premier temps, le projet d'intensification et de valorisation de l'agriculture et de l'élevage au Burundi va couvrir Kayanza, Gitega, Muramvya, Cibitoke, Bubanza et Karuzi, a fait savoir le ministre burundais de l'Agriculture et de l'Elevage, Ferdinand Nderagakura, qui a expliqué que ces 6 provinces du Nord, de l'Ouest et du Centre du pays ont la particularité commune d'être les plus affectées par la pauvreté et la dégradation des sols.

Lire la suite...
 
Devant la Cour d'appel, Pierre Péan maintient sa thèse sur le Rwanda

@rib News, 10/09/2009 – Source AFP

Pierre PéanAccusé par SOS Racisme d'incitation à la haine raciale, notamment pour avoir mis en avant la "culture du mensonge" du peuple tutsi, Pierre Péan a maintenu mercredi devant les magistrats de la Cour d'appel de Paris les thèses soutenues dans son ouvrage sur le génocide rwandais.

Au cœur du procès: l'ouvrage "Noires fureurs, blancs menteurs" publié chez Fayard en novembre 2005, et consacré au génocide rwandais, qui en 1994 a fait selon l'ONU 800.000 morts, essentiellement parmi la minorité tutsie.

Scandalisée par quatre pages du livre où l'écrivain affirme que les Tutsis recourent systématiquement au "mensonge" et à la "dissimulation", l'association SOS Racisme avait porté plainte en octobre 2006 pour diffamation et incitation à la haine raciale.

Lire la suite...
 
Le président Pierre Nkurunziza félicite Ali Bongo Ondimba

@rib News, 10/09/2009 – Source AGP

Le président burundais, Pierre Nkurunziza, a félicité Ali Bongo Ondimba pour son élection à la magistrature suprême du Gabon le 30 août dernier, indique mercredi un communiqué officiel.

’’Votre élection à la magistrature suprême nous offre l’agréable occasion de vous adresser, au nom du peuple et du gouvernement burundais et notre nom propre, nos vives et chaleureuses félicitations’’, écrit le président Nkurunziza.

Lire la suite...
 
Burundi : le gouvernement bloque les fonds de la Commission électorale

@rib News, 09/09/2009 – Source AFP

Le gouvernement burundais bloque depuis deux mois les frais de fonctionnement destinés à la Commission électorale nationale indépendante (CENI), chargée de préparer les élections générales de 2010 dans ce pays, a-t-on appris mercredi de sources concordantes.

"Après avoir débloqué une première tranche qui a couvert mai et juin, le ministre de l'Intérieur Edouard Nduwimana bloque quelque 200 millions de francs burundais (162.000 dollars) qui devaient couvrir les frais de fonctionnement de la CENI pour juillet, août et septembre", a indiqué un ministre du gouvernement, sous couvert d'anonymat.

Lire la suite...
 
Négociations au sein des pays de l'EAC sur l'union monétaire

PANA, 08/09/2009

 Nairobi, Kenya - Les cinq pays membres de la Communauté d'Afrique de l'Est (EAC) composés du Burundi, du Kenya, du Rwanda, de l'Ouganda et de la Tanzanie, ont entamé des négociations sur la création d'une union monétaire régionale.

Le Secrétaire général-adjoint de l'EAC chargé du secteur social et productif, M. Jean-Claude Nsengiyumva, a débuté une série de consultations avec différents acteurs à Dar-es-Salaam, en Tanzanie, sur la proposition de création de l'Union monétaire est-africaine

 

Lire la suite...
 
<< Début < Précédente 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 Suivante > Fin >>

Résultats 17239 - 17316 sur 18346

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2018

parking aéroport pas cher