topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl


 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
Toute l'actualité
Nouvelles locales du jeudi 1er avril 2010

@rib News, 01/04/2010

● Mal Gouvernance

Le président de l’Olucome Gabriel Rufyiri vient d’adresser une correspondance au président de la commission Défense et Sécurité à l’Assemblée Nationale du Burundi. Selon le président de l’Olucome, les hauts gradés veulent s’octroyer des avantages exorbitants alors que la grande majorité des fonctionnaires de tous les secteurs croupit dans la misère énorme et sans nom. Selon Rufyiri, en une seule année ces généraux vont gagner, à eux seuls, plus de 5.328.000.000BIF (Cinq milliard !!!) quand la majorité de la population vit le calvaire. Selon le président de la commission parlementaire chargé d’étudier ce nouveau projet, Jean Claude Nduwimana, les informations fournies par l’Olucome seront importantes car  la commission va  s’en servir pour bien étudier les avantages à octroyés à ces généraux. (Bonesha/Isanganiro)

Lire la suite...
 
Importante cache d'armes découverte dans le Nord-Ouest du Burundi

PANA, 01/04/2010

Bujumbura, Burundi - Une importante cache d'armes a été découverte mardi dans une ferme de Bubanza, dans le Nord-Ouest du Burundi, rapporte jeudi l'Agence burundaise de presse (ABP), citant des sources policières.

Une importante cache d'armes a été découverte mardi dans une ferme de Bubanza, dans le Nord-Ouest du Burundi, rapporte jeudi l'Agence burundaise de presse (ABP), citant des sources policières.

Lire la suite...
 
BAD : Lancement du Plan d’action pour les infrastructures au Burundi

@rib News, 01/04/2010 – Source BAD

Le gouvernement du Burundi et le Groupe de la Banque Africaine de développement (BAD) présenteront officiellement, le 02 avril prochain à Bujumbura, le «Plan d’action pour les infrastructures au Burundi».

Ce plan, qui devrait être mis en œuvre au cours des deux prochaines décennies, pour un coût estimé de 5,8 milliards de dollars US, est le fruit d’une étude dont l’objet est d’analyser en détail les besoins en infrastructures dans une perspective régionale.

Lire la suite...
 
Les présidents des Parlements de la CEPGL en conférence à Kinshasa

@rib News, 01/04/2010 – Source APA

Les présidents des chambres parlementaires de la RD Congo, du Rwanda et du Burundi, trois pays membres de la Communauté économique des pays des Grands Lacs (CEPGL), sont réunis depuis jeudi à Kinshasa autour des sujets relatifs à la paix, à la sécurité et à la coopération.

La deuxième conférence qui se tient pendant deux jours (1er au 2 avril) à Kinshasa, devra permettre aux présidents des chambres parlementaires de la CEPGL d’évaluer la mise en œuvre des résolutions contenues dans la déclaration finale de la première conférence tenue en septembre 2009 à Bujumbura, au Burundi.

Lire la suite...
 
L’ancien patron du BINUB nommé nouveau chef de la Minurcat

@rib News, 01/04/2010 – Source AFP

Youssef MahmoudYoussef Mahmoud a été nommé chef de la Mission des Nations unies en République centrafricaine et au Tchad (Minurcat), pour laquelle il négocie actuellement avec N'Djamena, indique l'organisation onusienne dans un communiqué jeudi.

Arrivé au Tchad le 21 mars, M. Mahmoud, sous-secrétaire général, devait initialement quitter le pays mercredi. Il reste donc et continuera à mener les discussions avec les autorités tchadiennes, lesquelles souhaitent un départ prochain de la Minurcat.

Lire la suite...
 
Nouvelles locales du mercredi 31 mars 2010

@rib News, 31/03/2010

● Sécurité

- Le porte parole du parti Sahwanya Frodebu a pris le large après avoir été averti par ses amis qu’il allait être arrêté par la police burundaise. L’origine de cette cavale serait la sortie médiatique de Pancrace Cimpaye sur la Radio Isanganiro concernant la mort de l’ancien président de l’OLUCOME Ernest Manirumva.  Selon Pancrace Cimpaye, la police est brutale raison pour laquelle il a préféré se mettre à l’abri pour ne pas se laisser être torturé. Il dit que le pouvoir pouvait même le tuer une fois arrêté, selon des sources à sa disposition. Il dit que le parquet de la Mairie de Bujumbura avait libéré un mandat d’arrêt dès mardi soir pour avoir osé dire un mot sur l’assassinat de Manirumva. Notons que l’origine de cette situation est la publication par le journal Aube de la Démocratie, d’un article qui accusait les hauts gradés de la police d’avoir planifié et exécuté cet assassinat.

Lire la suite...
 
BURUNDI : Les villages de la « paix » ont un prix

IRIN, 31 mars 2010


Photo: Judith Barasuta/IRIN
Une fillette va chercher de l’eau à Kukamakara, un village de la paix. Bien que le robinet d’eau (droite) fonctionne, elle n’a pas les moyens d’acheter de l’eau courante
BUJUMBURA - Quand le premier « village de la paix » a été créé au Burundi, en 2003, l’objectif était d’aider à refermer les blessures et d’encourager la réconciliation entre les trois groupes ethniques du pays (les Hutus, les Tutsis et les Twas) à la fin d’une guerre civile prolongée. Depuis lors, 16 de ces villages ont été construits dans l’ensemble du pays, mais certains de leurs habitants s’y sentent négligés et oubliés : ils y subissent des pénuries d’eau constantes et souffrent d’un manque de terres cultivables.

Construit sur 10 hectares, Kukamakara, village de la paix situé dans la province de Rugombo, abrite 301 familles, et notamment des anciens combattants démobilisés, des anciens réfugiés rentrés de Tanzanie, de République démocratique du Congo et du Rwanda, et des familles batwas, la communauté minoritaire du pays.

Lire la suite...
 
Des belges formeront des burundais à l'accueil des réfugiés

@rib News, 31/03/2010 – Source 7sur7

Le secrétaire d'Etat à la Politique de migration et d'asile, Melchior Wathelet, a annoncé mercredi avoir signé vendredi passé à Bujumbura un protocole d'accord avec le ministre burundais de l'Intérieur, Edouard Nduwimana, visant à mettre des experts du Commissariat général aux Réfugiés et aux apatrides (CGRA) à disposition pour former et soutenir leurs collègues de l'Office National de Protection des Réfugiés et Apatrides (ONPRA) dans le renforcement de la procédure d'asile au Burundi en 2010.

Très récemment le Haut Commissariat aux réfugiés des Nations Unies (UNHCR) a transféré aux autorités burundaises la responsabilité de traiter les demandes d'asile au Burundi mais pour le ministre de l'Intérieur burundais son pays avait besoin d'un soutien pour améliorer et renforcer la procédure d'asile.

Lire la suite...
 
Nouvelles locales du mardi 30 mars 2010

@rib News, 30/03/2010

● Sécurité

 - Le journal "Aube de la Démocratie", pointe du doigt de hauts gradés de la police et de la documentation pour avoir joué un rôle central dans la planification et l’exécution de l’assassinat  d’Ernest Manirumva, ancien vice-président de l’Olucome. Le directeur national des renseignements, le Général Adolphe Nshimirimana, le Commissaire Gervais Ndirakobuca, vice-directeur de la police nationale, le colonel David Nikiza et Désiré Uwamahoro sont cités par le journal Aube de la démocratie d’avoir planifié ce plan macabre.

Selon le porte-parole du parti Sahwanya Frodebu, Pancrace Cimpaye, cette nouvelle a été publiée après une longue période d’enquête effectuée par les députés et autres cadres de ce même parti. Le porte-parole du Frodebu souligne que les personnes détenues dans ce dossier ne sont pas les vrais coupables. Les vrais coupables, d’après Cimpaye, sont toujours en liberté et sont protégés par le pouvoir. Il regrette l’existence d’une opération qui consiste à balayer tous les témoins qui connaissent la réalité sur cet assassinat. Il prend l’exemple du capitaine Pacifique tué à Mutakura, il y a quelques mois dans de conditions obscures, un agent de transmission de l’un des hauts gradés de la police du nom de Icoyishakiye Ezeckiel, et la tentative d’assassinat du chauffeur du directeur adjoint de la police actuellement à l’hôpital suite à une fusillade qui le visait il y a moins de 15 jours dans la commune urbaine de Bwiza.  (Isanganiro/Aube de la Démocratie)

Lire la suite...
 
Nouvelles locales du lundi 29 mars 2010

@rib News, 29/03/2010

Environnement

- Les pluies diluviennes qui se sont abattues depuis avant-hier soir sur presque toute l’étendue du pays ont occasionné d’énormes dégâts. A Rumonge dans la zone de Kigwena, un barrage électrique qui était presque achevé et qui devait alimenter les parages a été détruit en entièreté. Dans cette même commune, des rivières ont envahi  des cultures des marais telles le riz. La rivière Murembwe et Dama ont débordé et emporté des cultures comme le riz, les colocases, les patates douces et les plants de palmiers à huile encore trop jeunes. A Ruyigi à l’est du pays c’est la même situation. Des plantes et même des maisons ont été endommagées. Au total 10 maisons ont été détruites et beaucoup de champs dévastés par des inondations. (Rpa/Isanganiro)

Lire la suite...
 
Un nouveau candidat à l'élection présidentielle au Burundi

PANA, 29/03/2010

Anicet NiyonkuruBujumbura, Burundi - Anicet Niyonkuru, investi dimanche candidat du Conseil des patriotes (CDP, opposition) à la prochaine élection présidentielle au Burundi, a promis, une fois élu, de relever la part du budget réservée à l'agriculture.

Actuellement, seulement 3 pour cent du budget de l'Etat est réservé à ce secteur vital de l'économie du pays qui occupe plus de 90 pour cent de la population.

Le candidat du CDP a par ailleurs promis d'affecter aux secteurs sociaux la part du budget jusqu'ici consacrée à l'effort de guerre.

Anicet Niyonkuru est le onzième candidat déclaré à l'élection présidentielle prévue le 28 juin prochain au Burundi.


 
Burundi : Inquiétude avant le cycle électoral

La Libre Belgique, 29/03/2010

Marie-France CrosMarie-France Cros - Envoyée spéciale à Bujumbura

Dissensions dans le parti au pouvoir sur la candidature à la présidence.

La tension règne au Burundi, alors que doit commencer en mai un nouveau cycle électoral - les premiers "deuxièmes scrutins" de l’histoire du pays - avec des communales le 21 mai, des présidentielles le 28 juin, des législatives le 23 juillet, des sénatoriales (indirectes) le 28 juillet et des collinaires (les collines sont le plus petit territoire) le 7 septembre.

Les élections générales de 2005, qui sanctionnaient la fin d’une guerre civile de dix ans (qui se prolongea jusqu’en 2008 dans la province de Bujumbura rural), avaient donné une très nette victoire à l’ancienne guérilla hutue CNDD-FDD, au détriment du parti hutu pacifiste Frodebu, embourbé dans de nombreuses affaires de corruption.

Lire la suite...
 
Affaire Nkunda : la Cour suprême rwandaise se déclare incompétente

@rib News, 28/03/2010 – Source AFP

Laurent NkundaLa Cour suprême du Rwanda, saisie d’une requête de remise en liberté de l'ex-chef rebelle tutsi congolais Laurent Nkunda, s'est déclarée incompétente et a renvoyé l'affaire devant la justice militaire, a-t-on appris vendredi de source judiciaire.

"La Cour suprême s'est déclarée incompétente et a renvoyé l'affaire devant un tribunal militaire", a indiqué l'un des avocats de M. Nkunda, Aime Bokanga.

La Cour suprême a justifié sa décision par le statut de militaire du chef d'état-major de l'armée rwandaise, le général James Karabe, considéré comme étant à l'origine de la détention de l'ex-chef rebelle congolais, a expliqué Me Bokanga.

Lire la suite...
 
Burundais libérés : la Grande-Duchesse du Luxembourg félicite Nkurunziza

@rib News, 28/03/2010 – Source AFP

La Grande-Duchesse Maria Teresa du LuxembourgLa Grande-Duchesse Maria Teresa du Luxembourg a remercié le président burundais d'avoir libéré les mineurs détenus dans les prisons du Burundi, une mesure qu'elle l'avait appelé à prendre l'an dernier lors d'une visite dans ce pays, a indiqué la cour grand-ducale.

La Grande-Duchesse "remercie" le président Pierre Nkurunziza, "pour ce noble geste" dans une lettre qu'elle lui a adressée samedi, a précisé la cour dans un communiqué.

La souveraine du Luxembourg rappelle qu'elle avait "lancé début juin 2009 un appel au gouvernement burundais ainsi qu'à la communauté internationale après avoir vu les conditions inhumaines dans lesquelles étaient détenus les prisonniers", à l'occasion de sa visite "à la prison centrale de Bujumbura où vient de se produire une grave mutinerie".

Lire la suite...
 
Un nouveau représentant des Nations unies au Burundi

PANA, 27/03/2010

Bujumbura, Burundi - Le Secrétaire général de l'Organisation des Nations unies (ONU), Ban Ki-moon, vient de nommer le Franco-Britannique, Charles Petrie, au poste de représentant exécutif et chef du bureau intégré des Nations unies au Burundi (BINUB), en remplacement du Tunisien, Youssef Mahmoud.

Le gouvernement burundais avait demandé le départ de l'ancien représentant pour des raisons qui n'ont toujours pas été précisées, rappelle-t-on.

Lire la suite...
 
Dure dure la condition de la femme au Burundi, rapporte La Libre Belgique

La Libre Belgique, 26/03/2010

l Les femmes cultivent. Qui en récolte les fruits ?

Marie-France Cros

à Bujumbura

 Les Burundaises cultivent 51 à 70% de la nourriture produite. Mais elles sont écartées des décisions. Changer les usages pour manger mieux ?

C’est un étroit sentier boueux et glissant, à l’écart de la piste - bien loin de la route qui relie la capitale à l’est de la province de Bujumbura rural. Il serpente sous des bananiers avant de déboucher soudain sur une étroite vallée aux pentes à 45°; tout raides qu’ils soient, les versants sont plantés de divers rectangles de légumes, qui s’étagent jusqu’au fond ombreux. "Pentues à ce point, ces terres ne devraient pas être cultivées mais réservées à d’autres usages", dit Ernest Niyonzima, l’agronome de l’ong OAP (Organisation pour l’auto-promotion) (1). "Avec les pluies, la terre fertile dévale au fond et, en trois ans, le champ ne donne plus. Mais on manque tellement de terres au Burundi (2)..."

Lire la suite...
 
Sida : les défis des nouvelles recommandations de l'OMS

Solthis, 26/03/10

Recommandations OMS - Quels enjeux pour les pays en développement: l'exemple du Burundi

L'association Solthis a demandé au Pr. Théodore Niyongabo, de la faculté de médecine de Bujumbura, Centre National de référence VIH au Burundi, son avis sur les nouvelles recommandations de l'OMS de décembre 2009 et leurs implications au niveau de la prise en charge locale.

Quelles sont, selon vous, les avancées importantes pour la prise en charge des patients issues des nouvelles recommandations de l'OMS ?

Lire la suite...
 
Burundi : la grâce présidentielle ne concerne pas Hussein Radjabu & Cie

PANA, 26/03/2010

Le président burundais amnistie plus de 4.000 détenus

Bujumbura, Burundi - Plus de 4.000 détenus devraient bénéficier de la mesure de grâce décidée jeudi par le président burundais, Pierre Nkurunziza et visant essentiellement à désengorger les très surpeuplées prisons du Burundi.

Plus de 4.000 détenus devraient bénéficier de la mesure de grâce décidée jeudi par le président burundais, Pierre Nkurunziza et visant essentiellement à désengorger les très surpeuplées prisons du Burundi.

Lire la suite...
 
Burundi : L’opposition lance un cri d’alarme sur la situation politique et sécuritaire

@rib News, 26/03/2010

DECLARATION DES PARTIS POLITIQUES DE L’OPPOSITION AU SUJET DES MENACES LOURDES PESANT SUR LA SITUATION POLITIQUE ET SECURITAIRE ACTUELLE AU BURUNDI

Les partis politiques soussignés portent à l’attention de la communauté nationale et internationale  ce qui suit :

  1. Les faits

1. Depuis le début de l'année les partis signataires observent une recrudescence des scènes de violence ponctuées par des assassinats, les tentatives d'assassinat de leaders de l'opposition des faits et gestes d'intolérance posés par les membres du Parti CNDD-FDD comme en témoignent le cas d'assassinat des représentants de l'UPD à NYANZA-LAC et à GIHANGA, la tentative d'assassinat du député Charles NIYUNGEKO membre du CNDD, le dépôt des excréments humains  devant la permanence du MSD à GISHUBI pour ne citer que cela.

2. De source bien informée, ceci serait  le début de l’exécution d’un plan ourdi par le parti au pouvoir. Ce plan macabre aurait pour objectifs :

Lire la suite...
 
Quelques pistes de solutions à la crise de logement au Burundi

@rib News, 26/03/2010

Par Severin Ntirampeba

Le logement est un besoin fondamental de l’être humain á côté de manger, boire et s’habiller. L’Etat a donc l’obligation de créer un système de production et de distribution de logements qui permet á tous d’être logé décemment.

La situation de l’habitat au Burundi est caractérisée, en quantité comme en qualité, par une insuffisance absolue qui s’explique tant par des facteurs démographiques (une croissance rapide des centres urbains) que par des facteurs socio-économiques.

Si la misère des logements n’est qu’une expression de la paupérisation de nos populations, le cadre de la recherche de solutions ne saurait être conçu sans l’intervention des pouvoirs publics dans la planification économique et sociale du développement intégré, car le logement reste un élément de la modernisation globale de la société.

Lire la suite...
 
Burundi : Il faut prévenir et réprimer la « justice populaire »

HRW-APRODH, le 26 mars 2010

 La complicité des autorités contribue aux attaques contre de présumés malfaiteurs

Bujumbura – Au Burundi, les attaques perpétrées par des foules contre de présumés malfaiteurs, souvent avec la complicité des autorités, ont conduit à au moins 75 meurtres en 2009, ont déclaré Human Rights Watch et l’Association pour la Protection des Droits Humains et des Personnes Détenues (APRODH) dans un rapport publié aujourd’hui. Le gouvernement burundais devrait mettre fin à l’implication des autorités dans des actes de « justice populaire » et traduire les responsables en justice, ont souligné Human Rights Watch et l’APRODH.

Le rapport de 111 pages, intitulé « La "justice" populaire au Burundi : Complicité des autorités et impunité », révèle que les autorités ont parfois été directement impliquées dans des meurtres par lynchage et des passages à tabac de présumés malfaiteurs, ou ont facilité ces actes en mettant sur pied des « comités de sécurité » non formés qui opèrent en marge de la loi. Dans d’autres cas, des agents de l’État ont assisté sans réagir à des attaques menées par une foule contre de présumés malfaiteurs. Le rapport, résultat de sept mois de recherches sur le terrain, relève que ces meurtres ne débouchent que rarement sur l’ouverture d’enquêtes officielles, et encore moins sur des poursuites judiciaires.

Lire la suite...
 
Commémoration à Bruxelles de la mort du Président Cyprien NTARYAMIRA

@rib News, 26/03/2010

INVITATION

A l’occasion de la commémoration du 16ème anniversaire de la mort

du Président Cyprien NTARYAMIRA

Mardi 06 avril 2010

L’Ambassade de la République du Burundi près les Etats du BENELUX, du Royaume Uni de Grande Bretagne et d’Irlande du Nord ainsi que de l’Union Européenne, invite tous les burundais et les amis du Burundi à venir nombreux participer aux cérémonies de Commémoration  du  16ème anniversaire de la mort du Président Cyprien NTARYAMIRA ce mardi 06 avril 2010.

Programme :

18h00’          Cérémonies Religieuses

Eglise Saint Josse

Place Saint Josse

1210 BRUXELLES

Lire la suite...
 
Burundi : HRW et APRODH s'inquiètent des lynchages avec la "complicité" des autorités

@rib News, 26/03/2010 – Source AFP

Au moins 75 malfaiteurs présumés ont été lynchés à mort par la foule en 2009 au Burundi, souvent avec la "complicité" des autorités, selon un nouveau rapport de Human Rights Watch (HRW), qui appelle le gouvernement à mettre fin à l'"impunité".

"Au Burundi, les attaques perpétrées par des foules contre de présumés malfaiteurs, souvent avec la complicité des autorités, ont conduit à au moins 75 meurtres en 2009", indique ce rapport de HRW, rédigé avec l'Association burundais pour la protection des droits humains et des personnes détenues (APRODH).

Lire la suite...
 
Nouvelles locales du jeudi 25 mars 2010

@rib News, 25/03/2010

● Sécurité.

- L’opinion publique s’interroge sur l’identité et le mobile des personnes qui ont tiré sur la présidence de la République ce week-end, mais sans réponse. Selon le ministre de la Défense et des Anciens combattants, Lt-Gen. Germain Niyoyankana, il s’agit des simples malfaiteurs qui ont tiré ces balles qui ont endommagé l’une des vitres du bureau du 2ème Vice-président de la République. D’autres lieux ont été touchés par ces rafales dont les mobiles ne sont pas encore connus. Il s’agit de la Finbank et le White Stone qui n’est pas trop loin de la présidence de la République. C’est ce dernier immeuble qui abrite certains bureaux des ambassades accrédités à Bujumbura dont l’Ambassade de l’Ouganda. Le secrétariat de cette ambassade a été touché par une balle qui a détruit l’une de ses vitres.  Actuellement, personne ne semble connaître l’identité des personnes qui ont tiré ou leur objectif. (Rpa)

Lire la suite...
 
ONU/Burundi : Charles Petrie nouveau patron du BINUB

UN News Centre, 25 mars 2010

Burundi : Le Franco-britannique Charles Petrie nommé Représentant exécutif

Charles PetrieLe Secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon, a annoncé jeudi la nomination au poste de Représentant exécutif et Chef du Bureau intégré de l'ONU au Burundi du Franco-britannique Charles Petrie, en remplacement du Tunisien Youssef Mahmoud.

« M. Petrie apporte avec lui vingt ans d'expérience avec les Nations Unies qui sont le reflet de son expertise dans la prévention des conflits, le maintien et la consolidation de la paix, l'action humanitaire de relèvement et de développement, ainsi qu'une grande expérience de la région des Grands Lacs », a souligné un communiqué publié à New York.

Lire la suite...
 
Burundi : grâce présidentielle pour "améliorer les conditions carcérales"

@rib News, 25/03/2010 – Source AFP

Nkurunziza PierreLe président burundais Pierre Nkurunziza a signé un décret qui accorde la grâce présidentielle aux prisonniers remplissant un certain nombre de conditions, a annoncé jeudi son porte-parole, au lendemain d'une violente mutinerie dans la principale prison de Bujumbura.

Suivant "une demande des intervenants dans le secteur de la justice", le président Nkurunziza "vient de signer un décret portant mesure de grâce", a annoncé à la presse son porte-parole, Léonidas Hatungimana.

Cette grâce vise "à améliorer les conditions carcérales", selon le décret. M. Hatungimana n'a pas précisé le nombre de détenus concernés.

Lire la suite...
 
Le Secrétaire d’Etat belge au Budget en visite officielle vendredi au Burundi

@rib News, 25/03/2010

Ambassade de Belgique à Bujumbura

COMMUNIQUE DE PRESSE

Melchior WatheletMonsieur Melchior Wathelet, Secrétaire d’Etat au Budget, à la Politique de migration et d'asile, à la Politique des familles et aux Institutions culturelles fédérales sera au Burundi en visite officielle ce vendredi 26 mars. Il sera accompagné de M. Dirk Van den Bulck, Commissaire Général aux Réfugiés et aux Apatrides et de plusieurs conseillers.

L’objectif principal de la visite du Secrétaire d’Etat est la signature d’un Protocole d’Entente entre le Commissariat Général aux Réfugiés et aux Apatrides (CGRA) de Belgique et l’Office National de Protection des Réfugiés et Apatrides (ONPRA) du Burundi. Ce Protocole d’Entente vise à renforcer les capacités de l’ONPRA en le faisant bénéficier de nombreuses formations. Son exécution se fera en étroite concertation avec le HCR.

Lire la suite...
 
Nouvelles locales du mercredi 24 mars 2010

@rib News, 24/03/2010

● Justice

- La société civile burundaise se mobilise pour la mise en place d’une "Coalition de la société civile pour la Cour pénale internationale pour le Burundi". Cette coalition aura comme principaux objectifs : Promouvoir la ratification universelle du statut de Rome de la CPI et œuvrer pour l’indépendance et l’efficacité de la Cour pénale internationale, mener un plaidoyer auprès des autorités nationales pour l’adoption des lois de mise en œuvre du statut de Rome de la CPI, promouvoir la connaissance et la compréhension des missions de la CPI, réunir au niveau national et international la documentation des crimes relevant de la compétence de la CPI et les dénoncer auprès de celle-ci, faciliter l’échange d’informations entre asbl membres de la coalition. Selon des informations sur place, cette coalition regroupe au total 7 associations de la société civile burundaise et cherche encore son agrément auprès du ministère de l’Intérieur. (Isanganiro)

Lire la suite...
 
La Belgique va doubler son appui financier au processus électoral du Burundi

PANA, 24/03/2010

Marleen Temmerman.jpgBujumbura, Burundi - La Belgique va doubler son appui financier au processus électoral au Burundi en le portant de deux à quatre millions d'euros, a annoncé mardi une délégation de huit sénateurs belges à l'issue d'une audience avec le président Pierre Nkurunziza.

Chef de la délégation et présidente de la commission des relations extérieures et de la défense au Sénat belge, Mme Marleen Temmerman, a justifié l'effort supplémentaire de son pays par les progrès encourageants notés dans les préparatifs électoraux.

Elle a également annoncé que la Belgique comptait dépêcher des observateurs électoraux au Burundi.

Lire la suite...
 
Rwanda : L'opposante Victoire Ingabire empêchée de sortir du pays

@rib News, 24/03/2010 – Source AFP

Ingabire VictoireL'opposante Victoire Ingabire, rentrée d'exil en janvier et candidate déclarée à l'élection présidentielle d’août au Rwanda, a été empêchée mardi de quitter le pays alors qu'elle prenait l'avion à l'aéroport de Kigali, a indiqué le porte-parole de la police rwandaise, démentant son arrestation annoncée auparavant par  Radio Rwanda.

"La police a demandé à Mme Ingabire de ne pas quitter le territoire car elle doit répondre à une convocation de la police demain matin", a déclaré le porte-parole de la police rwandaise, Eric Kayiranga. "Mme Ingabire n'a pas été arrêtée, elle est libre de ses mouvements", a souligné M. Kayiranga.

Lire la suite...
 
35 millions de dollars pour la lutte contre le VIH/SIDA au Burundi

PANA, 24/03/2010

Yves SahinguvuBujumbura, Burundi - Le Burundi va recevoir une subvention de quelque 135 millions de dollars américains au cours des cinq prochaines années dans le cadre du 8ème round du Fonds international de lutte contre le VIH/SIDA, la tuberculose et la malaria, apprend-on de source officielle à Bujumbura.

Les fonds seront affectés au "programme d'intensification et de décentralisation de la lutte contre le VIH/SIDA" (PRIDE), a indiqué, mardi, le premier vice-président du Burundi en charge des questions politiques, administratives et sécuritaires, Yves Sahinguvu.

Lire la suite...
 
La vérité cachée sur l’état financier de la SOSUMO

@rib News, 24/03/2010

 Une crise grave traverse actuellement la société sucrière du Moso (Sosumo) au Sud-Est du Burundi. Des divergences ont été mises au grand jour, concernant l’état financier de cette entreprise, entre la ministre du Commerce et de l’Industrie Mme Euphasie Bigirimana et le 2ème Vice-président de la République Gabriel Ntisezerana.

Alors que la ministre Bigirimana affirme que la santé financière de cette entreprise est très mauvaise, le 2ème Vice-président Ntisezerana, en charge des questions économiques, clame haut et fort que la Sosumo se porte à merveille, malgré les "mauvaises langues" devrait-il conclure après une visite éclaire dans l'entreprise.

Selon de sources bien informées, nous apprenons que la santé financière de la Sosumo est catastrophique. ARIB.INFO est aujourd’hui en mesure de donner, chiffres à l’appui, l’état réel des finances de cette entreprise.

Lire la suite...
 
Burundi:: l'armée en grave "crise", met en garde le ministre de la Défense

@rib News, 24/03/2010 – Source AFP

Lt-Général Germain NiyoyankanaL'armée burundaise connaît une grave crise qui pourrait précipiter le Burundi "dans le gouffre", a mis en garde mardi soir le ministre de la Défense de ce pays, le leutenant général Germain Niyoyankana, s'inquiétant des risques de dérapage à deux mois des élections générales.

"Il se passe quelque chose d'inhabituel. (...) Depuis que j'ai commencé ma carrière dans l'armée il y a 34 ans, nous n'avons jamais connu de crise qui semble durer aussi longtemps alors que le pays traverse une période cruciale", a déclaré à la presse le leutenant général Niyoyankana.

"Si cette crise perdure, cela peut précipiter ce pays dans le gouffre", a-t-il souligné, s'exprimant en kirundi (langue nationale).

Lire la suite...
 
Report du sommet de l'EAC sur le changement climatique

PANA, 23/03/2010

 Dar es-Salaam, Tanzanie - Le 9ème sommet extraordinaire des chefs d'Etat de la Communauté est-africaine (EAC) consacré au changement climatique et à la sécurité alimentaire, qui était prévu le 26 mars à Arusha, en Tanzanie, a été reporté à une date ultérieure, a annoncé mardi le secrétariat de l'EAC.

Par contre, la 20ème réunion ordinaire du Conseil des ministres de l'EAC aura lieu dans cette ville du nord-est de la Tanzanie.

Lire la suite...
 
USA : Rapport d’Hillary Clinton sur les droits de l’Homme au Burundi

@rib News, 23/03/2010

Hillary ClintonLa Secrétaire d’Etat des Etats-Unis, Mme Hillary Clinton, a dernièrement adressé au Sénat américain un rapport sur la situation des droits de l’Homme dans le monde pour l'année 2009. Concernant le Burundi, le rapport pointe du doigt l’implication des forces de sécurité dans les violations massives des droits de l’Homme dans le pays.

« Les forces de sécurité du gouvernement ont continué à commettre de nombreux abus sérieux des droits de l'homme, y compris des massacres et des passages à tabac des civils et des détenus avec ample impunité. Les problèmes de droits de l'homme ont également inclus les vigiles civils armés et le règlements de comptes personnels, le viol des femmes et des filles, l’emprisonnement et la détention dans des conditions insupportables, l’arrestation et la détention arbitraires et sans jugement; le manque de l'indépendance et d'efficacité juridiques, la corruption juridique, la détention et emprisonnement des prisonniers politiques, les restrictions à la liberté de parole, à l'assemblée, et à l'association, particulièrement pour les partis politiques. La violence et la discrimination domestiques et sexuelles contre des femmes sont aussi demeurées des problèmes sérieux », peut-on lire dans ce rapport.

Selon ce même rapport, les jeunes "Imbonerakure" du parti Cndd-Fdd sont utilisés par le pouvoir pour intimider les opposants politiques. Ce rapport fait aussi mention des cas d’assassinats observés l’année dernière notamment l’assassinat du vice-président de l’Olucome, Ernest Manirumva, la fusillade des scouts à Kayogoro, etc.

Lire l’intégralité du “2009 Human Rights Report : Burundi” [en Anglais]


 
Nouvelles locales du mardi 23 mars 2010

@rib News, 23/03/2010

Justice.

- Le procès des militaires accusés de vouloir déstabiliser les institutions de la République a repris à Bujumbura aujourd’hui. Le Lt. Col. Pierre Claver Nizigiyimana, un des magistrats dans cette affaire a été récusé pour avoir des liens parentaux avec l’un des accusés dans cette affaire du nom de Jules Bimazubute, qui est en même temps témoin de la partie publique. Jules Bimazubute, qui avait lui-même avoué avoir été la pièce maîtresse dans ce dossier, a depuis été relâché par la pouvoir et se trouve dans un endroit inconnu. La défense qui avait demandé la récusation du juge se dit satisfait par cette mesure. L’un des accusés du nom de Saidi Ntahiraja a demandé au Tribunal de ne pas prendre en considération des propos qu’il avait dit lors des enquêtes car, affirme-t-il, le directeur adjoint de la police lui a demandé d’accuser certains politiciens burundais dans le but de les impliquer dans ce montage. (Isanganiro)

Lire la suite...
 
50 pour cent des Burundais ont accès à l'eau potable

PANA, 22/03/2010

 Bujumbura, Burundi - La moitié de la population burundaise a accès à l'eau potable, a déclaré lundi à Bujumbura le chef de Cabinet du ministère burundais de l'Eau, de l'Environnement, de l'Aménagement du territoire et de l'Urbanisme, Joseph Nduwimana.

S'exprimant à l'occasion de la Journée mondiale de l'eau, il a indiqué que les efforts du gouvernement burundais visent à porter le taux de desserte en eau potable à 80 pour cent d'ici à 2015.

Le Burundi compte 43.000 sources d'eau, dont 26.000 aménagées et possède 1.100 forages et 125 puits pour une population de 8,1 millions d'habitant.


 
Une deuxième femme candidate à la présidentielle au Burundi

PANA, 22/03/2010

Bujumbura, Burundi - Un congrès de l'Unité pour le progrès et la démocratie (UPD) a désigné dimanche soir, Mme Pascaline Kampayano, pour être candidate à l'élection présidentielle du 28 juin 2010 au Burundi, a appris la PANA, de source proche de ce parti politique de l'opposition.

Il s'agit de la deuxième candidature féminine à se manifester après celle de Me Alice Nzomukunda qui va défendre les couleurs de l'Alliance démocratique pour le renouveau (ADR, opposition).

Les deux dames ont fait école au Conseil national pour la défense de la démocratie/Forces pour la défense de la démocratie (CNDD-FDD, au pouvoir) avant d'en être expulsées pour "manquement à la discipline du parti" présidentiel.

Lire la suite...
 
Paris invite le Soudan au sommet France-Afrique, mais pas Bachir

@rib News, 22/03/2010 - Source Reuters

Nicolas Sarkozy a invité le Soudan au prochain sommet France-Afrique prévu fin mai à Nice tout en demandant au président Omar Hassan al Bachir, qui fait l'objet d'un mandat d'arrêt international, de ne pas venir et de désigner un représentant.

"Le président a bien envoyé une lettre à Omar Hassan al Bachir pour l'inviter à désigner la personnalité qui représentera le Soudan au sommet France-Afrique", a-t-on déclaré lundi à l'Elysée.

Lire la suite...
 
Nouvelles locales du lundi 22 mars 2010

@rib News, 22/03/2010

● Economie

- Une partie du marché central de Bujumbura connaît actuellement des problèmes de fonctionnement suite à la grève des détaillants de poissons qui ont démoli des kiosques nouvellement construits. Ces kiosques avaient été construits pas les nouveaux acquéreurs des places dans la partie réservée aux commerçants des poissons en provenance des plages de pêches et de la Tanzanie. Selon des vendeurs qui ont requit l’anonymat, ces places ont été attribuées à ceux qui ont des relations parentales ou autres avec les responsables du marché. Selon ces mêmes sources, les nouveaux acquéreurs vont payer autour de 300.000 francs alors que les anciens usagers payaient autours de 15.000.000 francs par mois. Ces petits commerçants disent ne pas comprendre comment l’on peut chasser ceux qui payent beaucoup pour installer ceux qui ne payent même pas un quart de taxes de ceux qui vont être chassés. Notons qu’une grève de ce vendredi a occasionné des dégâts énormes au marché car les détaillants fâchés ont détruits les kiosques construits par ces nouveaux acquéreurs. (Rtr)

Lire la suite...
 
Afrique du Sud: 50è anniversaire du massacre de Sharpeville

PANA, 21/03/2010

Le Cap, Afrique du Sud - Des millions de Sud-africains ont célébré, dimanche, le 50ème anniversaire du massacre de Sharpeville, un événement qui a conduit à la fin du régime de l'apartheid.

69 personnes avaient péri le 21 mars 1960 lorsque la Police a ouvert le feu sur une foule qui manifestait contre les lois ségrégationnistes en vigueur dans le pays.

Lire la suite...
 
Burundi : Une fidèle de Hussein Radjabu candidate à la présidentielle de 2010

@rib News, 21/03/2010

Kampayano PascalinePoint de surprise, c’est Mme Pascaline Kampayano qui a été désignée samedi comme la candidate du parti UPD-Zigamibanga à la prochaine élection du Chef de l’Etat au Burundi. C’est la deuxième femme déclarée à la course présidentielle de juin 2010.

Considérée comme la plus fidèle parmi les fidèles de l’ancien président du Cndd-Fdd, la désignation de Mme Kampayano, pressentie depuis plusieurs mois par les observateurs, confirme ainsi le contrôle total de ce parti par El Hadj Hussein Radjabu à partir de Mpimba, la prison centrale de Bujumbura.

Lire la suite...
 
Deux nouvelles Maisons TV5Monde au Burundi

@rib News, 20/03/2010 - Source TV5

 Deux nouvelles Maisons TV5Monde ont été inaugurées samedi au Burundi. La première est installée au sein du campus universitaire de Bujumbura, la seconde est située dans la nouvelle Alliance française de Gitega, deuxième ville du pays à l'Est de la capitale.

Ces deux Maisons TV5Monde sont équipées d'un écran plat, d'un vidéoprojecteur, ainsi que d'ordinateurs pour l'accès aux services en ligne "Apprendre et Enseigner" le français avec TV5Monde. Cela porte à 20 le nombre de Maisons TV5Monde en Afrique, dont trois au Burundi.

Lire la suite...
 
40 ans de Francophonie : la langue française progresse grâce à l'Afrique

@rib News, 20/03/2010 - Source AFP

 A l'occasion du 40e anniversaire samedi de leur organisation internationale, les francophones gardent le moral : la langue française, dite souvent en déclin, ne se porte pas si mal mais elle le doit principalement à l'essor démographique africain.

"Les chiffres que nous publierons en septembre sur le français dans le monde, à l'occasion du prochain sommet de la Francophonie de Montreux (Suisse) montreront une nette progression par rapport à 2007", a indiqué Alexandre Wolff, responsable de l'observatoire de la langue française au sein de l'Organisation Internationale de la Francophonie (0IF).

Pour le moment, le nombre de personnes parlant le français dans le monde est estimé à 200 millions, ce qui en fait, quantitativement, la 9e langue parlée dans le monde. Sur ces 200 millions, la moitié (96,2 millions) vit en Afrique et ce continent est, de loin, le principal réservoir de progression.

Lire la suite...
 
Nouvelles locales du vendredi 19 mars 2010

@rib News, 19/03/2010

Politique

- Des partis politiques demandent au ministre de l’Intérieur Alain Guillaume Bunyoni de remettre son tablier suite à sa décision de revoir à la hausse les prix des documents tels que les permis de conduire, le laissez-passer et le passeport.

Selon le président du parti Cndd, le député Léonard Nyangoma, le ministre s’est substitué à l’Assemblée national qui avait décidé de ne pas revoir à la hausse les prix de ces documents combien nécessaires à la population burundaise qui commence à beaucoup voyager dans la sous région.

Au parti Frodebu, c’est la même préoccupation. Ce parti ne comprend pas comment un ministre peut décider d’augmenter les tarifs alors que cette question n’avait pas été discutée à l’assemblée nationale lors de l’analyse du budget de 2010. Il demande au ministre Bunyoni de cesser de se substituer à l’Assemblée nationale en voulant décider sur ce que l’Assemblée n’a pas fait.

Selon le parti Msd, il faut que le ministre de la sécurité démissionne  de ces fonctions car il a carrément échoué de servir au peuple. (Bonesha/Ccib)

Lire la suite...
 
Afrique du Sud : Première motion de censure depuis la fin de l'apartheid

@rib News, 19/03/2010 - Source AFP

La première motion de censure en Afrique du Sud, introduite jeudi par l'opposition contre le président Jacob Zuma, a été aussitôt rejetée par le parti au pouvoir largement majoritaire au Parlement.

"Le président a par sa conduite délibérée et son jugement dangereux, perdu la confiance de cette chambre et de la nation", a déclaré le chef du Congrès du peuple (Cope) Mvume Dandala, en faisant référence à la naissance hors mariage du vingtième enfant de Jacob Zuma.

"Il devrait faire amende honorable et démissionner de ses fonctions", a-t-il poursuivi devant le Parlement au Cap (sud-ouest).

Lire la suite...
 
Déo Hakizimana : "Quel feu couve entre Bujumbura et les chancelleries ?"

@rib News, 19/03/2010

REFLEXION A HAUTE VOIX SUR LA SITUATION DIPLOMATIQUE DU BURUNDI A LA VEILLE DU PRINTEMPS 2010

Déo HakizimanaQuel feu couve entre Bujumbura et les chancelleries ? Nous sommes en présence d’un phénomène qui piège tout le monde.

Le conflit rampant qui semble opposer depuis au moins l’été dernier une partie des membres de la communauté internationale à l’establishment au pouvoir à Bujumbura ne fait pas la une des journaux, même parmi ceux qui ont l’habitude faire du grand bruit, ceci malgré son importance que cette actualité représente dans le contexte « géopolitique » (1) actuel.

Les faits ? Nous faisons référence par exemple à la déclaration récente du ministre de la Sécurité publique, qui renvoie aux milieux diplomatiques la responsabilité d’avoir diffusé ce qui est présentée comme une fausse alerte relative à une probable mutinerie généralisée au sein des forces de défense et de sécurité.

Lire la suite...
 
Nouvelles locales du jeudi 18 mars 2010

@rib News, 18/03/2010

Justice

- Le procès des militaires burundais qui ont servi au sein de l’Amisom en Somalie a repris ce jeudi à Bujumbura. La défense accuse le ministère public d’appliquer le principe de deux poids deux mesures. Elle ne comprend pas pourquoi tous les militaires accusés dans ce procès ne comparaissent pas devant l’auditorat militaire. De son coté le ministère public estime que ces militaires ne sont pas détenus par manque de lourdes charges contre eux, d’où leur liberté provisoire en attendant la fin des enquêtes pour statuer sur leurs cas. Notons que ces militaires burundais de l’ancienne mission de paix en Somalie sont accusés d’avoir désobéis aux ordres de leurs supérieurs en prenant des armes sans permission et en occupant une position ce qui a poussé le blocage des activités de l’un des camps de l’Amisom en Somalie. Ces militaires réclamaient leur solde accordée par l’Union Africaine. (Isanganiro)

Lire la suite...
 
Les Burundais dispensés de frais de visa d'entrée en Tanzanie

PANA, 18/03/2010

Hafsa MossiBujumbura, Burundi - Les ressortissants burundais désireux d'entrer sur le territoire tanzanien ne seront plus tenus de payer les 20 dollars de frais de visa habituellement exigés aux frontières, à partir du 1er avril prochain, apprend-on de source officielle à Bujumbura.

La décision aurait été portée à la connaissance de la ministre burundaise en charge de l'Intégration régionale et des affaires de la Communauté est-africaine (CEA) de libre échange, Mme Hafsa Mossi, par son homologue tanzanien, Diodorus Buberwa Kamala.

Lire la suite...
 
Burundi : Le MSD annonce la candidature d’Alexis Sinduhije à la présidentielle

@rib News, 18/03/2010

Alexis SinduhijeLe président burundais Pierre Nkurunziza doit publier le 6 avril prochain un décret convoquant le corps électoral. La campagne pour l’élection présidentielle devrait commencer à la mi-avril, mais déjà plusieurs candidats se sont déclarés.

Dernier en date, Alexis Sinduhije, dont la candidature a été annoncée mercredi par la commission chargée d’organiser et de superviser les élections internes de son parti, le Mouvement pour la solidarité et la démocratie (MSD).

Le MSD avait organisé fin février des primaires internes, pour désigner son candidat à la présidentielle prévues en juin prochain, et dont les résultats viennent enfin d’être rendus publics.

Lire la suite...
 
Mission chirurgicale Izere-Interplast au Burundi du 19 mars au 3 avril

@rib News, 17/03/2010

André NkeshimanaL'association Izere-Hollande et Interplast, une organisation de chirurgiens hollandais, vont effectuer une deuxième mission chirurgicale au Burundi du 19 mars au 03 avril 2010, annonce un communiqué de l’association dirigée par M. André Nkeshimana.

Les chirurgiens hollandais vont procéder aux opérations en chirurgie plastique pour les infirmités et anomalies dont des déformations congénitales, fentes labiales et palatines, déformations liées aux brûlures, défigurations traumatiques (lèvres coupées, bras déformés), tumeurs dans la tête et au cou, etc.

Les opérations auront lieu à Bujumbura et à Ngozi respectivement à la Clinique Prince Louis Rwagasore (du 21 au 26 mars) et à l'hôpital Central de Ngozi (du 28 mars au 02 avril 2010).

Lire l’intégralité du communiqué d’Izere


 
Nouvelles locales du mercredi 17 mars 2010

@rib News, 17/03/2010

● Diplomatie

- Le Sénat américain vient de recevoir un rapport du secrétaire d’Etat Hillary Clinton dans lequel elle se dit préoccupée par la montée de la violence au Burundi, surtout en cette période préélectorale. Ce rapport rappelle que des personnes de l’opposition et de la société civile ont été malmenées par la police des renseignements. Le rapport donne à titre d’exemple la mort par coups de Salvator Sabiriho à Kayanza, battu par la garde du Gouverneur de province. Il cite aussi la fusillade des scouts à Kayogoro au sud du pays, qui a coûté la vie à une personne et en a blessé trois autres. Ce rapport souligne aussi l'assassinat d’Ernest Manirumva vice-président de l’Olucome au milieu de 2009. Notons que l’analyse de ce rapport par le Sénat américain risque de causer une diminution des aides que le gouvernement américain octroie au Burundi, si Washington estime que les droits de l’homme ne sont pas du tout respectés. (Rpa)

Lire la suite...
 
Silencieuse et fatale, la "corruption discrète" sévit en Afrique

@rib News, 17/03/2010 – Source Banque mondiale

La « corruption discrète » entrave le développement de l’Afrique

Banque mondiale - Communiqué de presse

WASHINGTON, 15 mars 2010 — La « corruption discrète » est profonde et très répandue en Afrique et a des effets disproportionnés sur les pauvres, donc des conséquences à long terme sur le développement, selon un nouveau rapport de la Banque mondiale, qui définit le phénomène comme le manquement des fonctionnaires au devoir de fournir les biens ou services financés par les administrations publiques.

Les auteurs du rapport, intitulé Indicateurs du développement en Afrique 2010, notent que la plupart des études sur la corruption se concentrent sur les types de corruption caractérisés par des échanges d’argent sous la forme de pots-de-vin versés aux personnalités politiques influentes et aux fonctionnaires. Le rapport en question se concentre plutôt sur la façon dont la « corruption discrète » conduit les populations à compter de moins en moins sur les systèmes de prestation de services, ce qui incite les familles à s’en détourner. La corruption discrète, bien qu’elle soit d’une ampleur monétaire moindre que celle d’autres formes de corruption, a néanmoins des conséquences particulièrement préjudiciables sur les pauvres, qui sont singulièrement vulnérables et très dépendants des services publics pour satisfaire leurs besoins les plus élémentaires.

Lire la suite...
 
Sept pasteurs condamnés à cinq ans de prison pour escroquerie au Burundi

PANA, 16/03/2010

Bujumbura, Burundi - Sept pasteurs des Eglises protestantes ont condamnés à cinq ans de prison par un tribunal de Gitega, la seconde ville du Burundi, après avoir été reconnus coupables du détournement de près de trois millions de dollars américains représentant les dépôts des fidèles dans des établissements de "micro-finances" montés de toutes pièces.

Selon l'Agence burundaise de presse (ABP), qui rapporte l'information, les révérends indélicats devront également rembourser la totalité des dépôts indûment empochés et verser 4 pour cent du montant total dû aux victimes au Trésor public.

Lire la suite...
 
Nouvelles locales du mardi 16 mars 2010

@rib News, 16/03/2010

● Education.

- Les élèves du Lycée municipal de Musaga au sud de la capitale Bujumbura ont observé aujourd’hui un mouvement d’arrêt de prestation pour contester la passation des examens surveillés par des non titulaires. Comme le disent des sources sur place, ces élèves auraient été choqués par les policiers et plantons qui auraient aidés dans la surveillance des examens hier au moment où les enseignants titulaires sont en grève. C’est ainsi que tous les élèves ont refusé de continuer à faire des examens de deuxième trimestre dans ces conditions. Le directeur de cette école trouve que les propos des élèves ne sont qu’un pur mensonge. Il dit avoir pris la décision de renvoyer ces élèves en attendant la fin de la grève. (Rpa/Isanganiro/Bonesha)

Lire la suite...
 
Nouveau round de pourparlers entre les pays du bassin du Nil

@rib News, 16/03/2010 – Source Al-Ahram

Un nouveau round de négociations entre les ministres de l'eau des pays du bassin du Nil aura lieu le 14 avril à Charm El Cheikh, en Egypte, dans la perspective d'un accord sur le partage des eaux du fleuve.

Ce round sera précédé d'une réunion d'experts des pays concernés qui doivent préparer un "accord global" sur l'exploitation des eaux du fleuve, selon le ministre égyptien des ressources en eau et de l'irrigation, Nasreddine Allam.

Lire la suite...
 
Action urgente d'Amnesty pour Mushayidi arrêté au Burundi et livré au Rwanda

@rib News, 15/03/2010

Amnesty International - ACTION URGENTE

UN HOMME POLITIQUE A ÉTÉ ARRÊTÉ ET RISQUE DE SUBIR DES MAUVAIS TRAITEMENTS

Deogratias Mushayidi, un homme politique rwandais, est en détention depuis le 5 mars. Il n’a pas été autorisé à consulter son avocat et il risque de subir des mauvais traitements.

Deogratias (souvent appelé Deo) Mushayidi est le président du Pacte de défense du peuple (PDP), un parti politique fondé en Belgique et actif auprès des Rwandais vivant à l'étranger, mais qui n'est pas enregistré au Rwanda. Deogratias Mushayidi a été à la tête de l'Association des journalistes rwandais de 1996 à 2000 et il critique ouvertement le gouvernement.

Il a été arrêté le 3 mars au Burundi par les forces de sécurité de ce pays, qui l’ont livré aux autorités rwandaises deux jours plus tard. On ignore s’il a été formellement extradé.

Lire la suite...
 
L’armée belge dispense une formation continue des officiers burundais

@rib News, 15/03/2010

Ambassade de Belgique à Bujumbura

COMMUNIQUE DE PRESSE

La Défense belge, partenaire de la Force de Défense Nationale

Depuis 2006, le Royaume de Belgique, par sa Défense, a dispensé des formations dans le domaine des opérations militaires classiques et de maintien de la paix. Après avoir été dispensés par des instructeurs belges, d'abord seuls, puis en collaboration avec leurs collègues du Groupement des Etudes Militaires Supérieures (GEMS), ces cours constituent la charpente de la Formation continuée des Officiers, dans le Cours d’Etat-major et Commandement Interarmes (CEMCI) et le Stage de Perfectionnement des Officiers (SPO). Dans quelques jours, un instructeur belge, spécialiste en opérations, reviendra pour améliorer encore les cours, en collaboration avec ses collègues du GEMS.

Lire la suite...
 
Nouvelles locales du lundi 15 mars 2010

@rib News, 15/03/2010

● Politique

- Une retraite à l’intention des membres du parti au pouvoir Cndd-Fdd a été organisée à Ngozi au nord du pays. Selon le président du parti présidentiel, Jérémie Ngendakumana, l’objectif de cette retraite est de voir les critères dans l’élaboration des listes électorales. Cette réunion avait vu la participation de 500 membres du parti au pouvoir dont le président de la République du Burundi, Pierre Nkurunziza. Notons que cette rencontre a eu lieu à huis clos. (Rpa/Rtnb)

Lire la suite...
 
Burundi-Présidentielle 2010 : Léonard Nyangoma entre dans la danse

@rib News, 15/03/2010

Léonard Nyangoma, candidat du parti CNDD à la présidentielle de juin 2010« BIRASHOBOKA ! » (« Cela est possible ! »). C'est le slogan choisi par Léonard Nyangoma, le chef historique de la rébellion au Burundi, désigné dimanche candidat de son parti, le Conseil national pour la défense de la démocratie (CNDD), pour l'élection présidentielle de juin 2010.

Dimanche à Bujumbura, l'heure était à la mobilisation des troupes : « Le pouvoir actuel a échoué, le pouvoir actuel dirige mal le pays et l'a conduit au bord du gouffre. Mon parti m'a désigné candidat à la présidentielle pour redresser le Burundi et cela est possible ! », a déclaré M. Nyangoma à l'issue d'un congrès de son parti.

Lire la suite...
 
Le Burundi et l'Ouganda dos à dos (1-1) pour le CHAN

PANA, 14/03/2010

Bujumbura, Burundi - Les équipes nationales du Burundi et de l'Ouganda se sont séparées, dimanche après-midi au stade Prince Louis Rwagasore de Bujumbura, sur un score nul (1-1), dans le cadre du match aller comptant pour les éliminatoires du Championnat d'Afrique des Nations (CHAN) réservé aux joueurs évoluant à domicile.

Le premier but a été marqué à la 20ème minute par les visiteurs, oeuvre de l'Ougandais Kiseka Henri. Le Burundi égalise, six minutes plus tard par son numéro 4, Pierrot Kwizera.

Le match retour est prévu dans deux semaines en Ouganda, tandis que la finale de ce championnat est prévue au mois de janvier 2011 au Soudan.


 
Le Congrès du Cndd désigne Nyangoma candidat à la présidentielle de 2010

@rib News, 14/02/2010

COMMUNIQUE DE PRESSE DU PARTI CNDD RELATIF AU CONGRES NATIONAL

Léonard Nyangoma s'adresse au congresistes1. Ces 13 et 14 mars 2010, à Bujumbura, la capitale du Burundi, respectivement à la permanence nationale du parti CNDD et dans les enceintes du Restaurant-Snack-Bar KWIRARO, s’est tenu, le deuxième congrès national de ce parti.

2. Ainsi que le stipule la décision de convocation de ce congrès par le président de ce parti, le député Léonard NYANGOMA, les points à l’ordre du jour étaient entre autre, l’amendement et l’adoption des statuts de ce parti, l’analyse et l’adoption du programme politique, l’élection du Bureau Exécutif ainsi que la désignation du candidat devant représenter le CNDD aux prochaines élections présidentielles.

Lire la suite...
 
Burundi : le chef historique de la rébellion hutu candidat à la présidence

@rib News, 14/02/2010 – Source AFP

Nyangoma LéonardLéonard Nyangoma, député et chef historique de la rébellion hutu au Burundi, a été désigné dimanche candidat de son parti, le Conseil national pour la défense de la démocratie (CNDD), pour l'élection présidentielle de juin 2010, a-t-on constaté sur place.

"Le pouvoir actuel a échoué, le pouvoir actuel dirige mal le pays et l'a conduit au bord du gouffre. Mon parti m'a désigné candidat à la présidentielle pour redresser le Burundi et cela est possible", a déclaré M. Nyangoma à l'issue d'un congrès de son parti.

M. Nyangoma, Hutu de 58 ans et l'un des plus farouches opposants au président burundais Pierre Nkurunziza, lui-même hutu, est à la tête du parti CNDD, qui avait terminé quatrième des élections législatives de 2005 au Burundi et est représenté par cinq députés à l'Assemblée nationale.

Lire la suite...
 
Le président burundais appelle les enseignants grévistes à la raison

PANA, 13/03/2010

Pierre NkurunzizaBujumbura, Burundi - Le chef de l'Etat burundais, Pierre Nkurunziza, a tenté de sensibiliser les enseignants du primaire et du secondaire en grève depuis une semaine sur les dures réalités du pays, dans l'espoir de les ramener à la raison, a constaté la PANA.

Lors d'une rencontre, vendredi, avec les gouverneurs des 17 provinces, le président burundais a notamment rappelé que le pays tirait 50 pour cent de ses moyens financiers de l'extérieur et que par conséquent il ne pouvait pas satisfaire toutes les revendications des grévistes.

Ces derniers exigent le paiement de deux années d'arriérés de salaires, soit l'équivalent de 43 millions de dollars américains pour 42.000 enseignants.

Lire la suite...
 
Le ministre Nsanze se félicite de la coopération entre le Burundi et la RDC

@rib News, 13/02/2010 - Source Xinhua

Augustin NsanzeLe ministre burundais des Relations extérieures et de la Coopération internationale, Augustin Nsanze, s'est félicité à Kinshasa de l'état des relations de coopération entre son pays et la République démocratique du Congo (RDC), a rapporté samedi l'Agence congolaise de presse (ACP).

"La coopération entre la RDC et le Burundi se porte très bien. Nous avons des relations historiques. Nous avons connu des périodes difficiles et nos pays travaillent côte à côte pour sortir de la crise", a indiqué M. Nsanze à l'issue de l'audience que lui a accordé le président congolais Joseph Kabila Kabange.

Lire la suite...
 
80.000 armes retirées de la circulation au Burundi

PANA, 12/03/2010

Bujumbura, Burundi - Quelque 80.000 armes légères et de petit calibre détenues illégalement auraient été déjà récupérées depuis le lancement officiel d'une campagne nationale de désarmement des civils, en 2006, apprend-on de source sécuritaire à Bujumbura.

Ce chiffre correspond à peu près à celui d'autres organisations indépendantes, comme la Ligue burundaise des droits de l'Homme "Iteka" (dignité, en langue nationale kirundi) et "Small arms survey", une ONG suisse, dont une enquête conjointe de 2005 avait conclu sur près de 100.000 ménages en armes au Burundi.

Lire la suite...
 
Or & diamants : le FMI conseille 16 pays dont le Burundi

@rib News, 12/03/2010 - Source AFP

Le Fonds monétaire international a annoncé vendredi qu'il conseillait 16 pays africains dans la lutte contre le blanchiment d'argent et le financement du terrorisme par le biais du détournement de la production d'or et de diamants.

"L'Afrique a une production estimée de 19 milliards de dollars d'or et six milliards de dollars de diamants par an. Mais un montant non connu est blanchi ou détourné chaque année pour servir des buts criminels", a expliqué le FMI dans un communiqué.

Lire la suite...
 
155.000 réfugiés burundais ont obtenu la nationalité tanzanienne

PANA, 11/03/2010 

Bujumbura, Burundi - Au moins 155.000 réfugiés burundais ont sollicité et obtenu la nationalité tanzanienne, annonce un communiqué du Haut commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR) publié jeudi à Bujumbura, la capitale du Burundi.

Certains de ces réfugiés avaient fui le Burundi dans les années 1970 à cause des affrontements interethniques. Selon le HCR, depuis 2002, quelque 500.000 autres réfugiés burundais en Tanzanie ont préféré rentrer au bercail.

Moins de 40.000 réfugiés burundais attendent encore d'être rapatriés, indique le ministère de la Solidarité nationale, du Rapatriement, de la Réintégration des réfugiés et des déplacés intérieurs.


 
Burundi : Le Cndd désigne ce dimanche son candidat à la présidentielle

@rib News, 11/03/2010

 Le parti Conseil National pour la Défense de la Démocratie (Cndd, opposition) dirigé par le député Léonard Nyangoma tiendra ce dimanche 14 mars à Bujumbura son deuxième congrès national ordinaire, apprend-on dans un communiqué publié lundi par cette formation.

Ce congrès national intervient après la tenue de congrès provinciaux à travers le pays, et sera couronné par la désignation du candidat de ce parti à la prochaine élection présidentielle, selon les organisateurs.

Selon le programme rendu public, le samedi 13 mars le Comité directeur ainsi que les délégués provinciaux du Cndd se rencontreront à la permanence nationale du parti. Et c'est le lendemain dimanche 14 mars que le Comité directeur, les délégués provinciaux, communaux, ceux des organisations intégrées et affiliées au parti, à savoir la Fédération des femmes démocrates (Abagumyabuntu) et la Jeunesse panafricaine pour la démocratie (Jpd-Intebutsi) ainsi que les représentants des sections du Cndd à l’étranger, vont se retrouver en congrès. [MG]


 
La CAE cherche une stratégie pour lutter contre la contrefaçon

PANA, 10/03/2010

 Dar es-Salaam, Tanzanie - Les experts juridiques et les représentants des organismes de surveillance des pays membres de la Communauté de l'Afrique de l'Est (CAE) [NdlR : East african community, EAC] ont entamé mercredi une réunion de deux jours pour élaborer un cadre régional et mettre en place un mécanisme pour renforcer l'application des droits de propriété intellectuelle.

La rencontre regroupe des douaniers, des policiers, des magistrats et des responsables de santé. Elle a également pour objectif de renforcer la coopération entre les différentes autorités et les propriétaires de droit d'auteur au niveau national et régional.

Lire la suite...
 
Agathe Habyarimana entendue mardi comme témoin

@rib News, 10/03/2010Source Associated Press

Agathe HabyarimanaUne semaine après sa brève interpellation dans le cadre d'un mandat d'arrêt international émis par le Rwanda, Agathe Habyarimana, la veuve du président rwandais assassiné en 1994, a été entendue mardi comme témoin dans le cadre de l'enquête qui la vise indirectement pour "complicité de crimes contre l'humanité", a fait savoir mercredi son avocat.

Début 2008, le parquet de Paris a ouvert une information judiciaire contre X pour "complicité de génocide" et "complicité de crime contre l'humanité" à la suite d'une plainte du Collectif des parties civiles pour le Rwanda qui visait nommément Mme Habyarimana. Cette dernière n'avait jamais été entendue dans le cadre de cette procédure.

Lire la suite...
 
Le Roi des Belges à Kinshasa en juin, pour tourner la page du colonialisme

@rib News, 10/03/2010 – Source AFP

Le Roi des Belges, Albert IILe Roi Albert II assistera fin juin aux cérémonies du 50e anniversaire de l'indépendance de la République démocratique du Congo, marquant la volonté de la Belgique de retrouver une relation sereine avec son ancienne colonie après de multiples brouilles.

Le gouvernement d'Yves Leterme a décidé mercredi d'autoriser le Roi à répondre positivement à l'invitation lancée en janvier par le président congolais Joseph Kabila. Le dernier souverain belge à s'être rendu dans l'ex-Congo belge, en 1985 est son frère, le Roi Baudouin, décédé en 1993.

Lire la suite...
 
Des médicaments frauduleux continuent de se déverser sur le Burundi

PANA, 09/03/2010

Dr Emmanuel GikoroBujumbura, Burundi - D'importantes quantités de médicaments frauduleux continuent d'inonder le Burundi, a déclaré mardi à Bujumbura le ministre de la Santé publique, Emmanuel Gikoro.

D'importantes quantités de médicaments frauduleux continuent d'inonder le Burundi, a déclaré mardi à Bujumbura le ministre de la Santé publique, Emmanuel Gikoro.

"Pendant la crise sociopolitique de ces 15 dernières années, des quantités innombrables de produits pharmaceutiques douteux ont inondé le pays par le biais d'Organisations non-gouvernementales étrangères installées sur le territoire burundais de façon anarchique", a-t-il dit.

Lire la suite...
 
L'EAC et le HCR signent un accord sur la protection des personnes déplacées

PANA, 09/03/2010

Dar es Salaam, Tanzanie - La Communauté est-africaine (EAC) et le Haut-commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR) ont adopté mardi un cadre de coopération dans des domaines d'intérêt commun, notamment la protection des personnes déplacées de force, l'immigration et la gestion des réfugiés.

Lors de la signature d'un mémorandum d'entente à cet effet, le secrétaire général de l'EAC, Juma Volter Mwapachu, et le représentant du HCR en Tanzanie, Oluseyi Bajulaye, ont souligné que malgré les déplacements forcés qui affectent depuis longtemps les Etats membres de la communauté, à savoir le Burundi, le Kenya, le Rwanda, la Tanzanie et l'Ouganda, des solutions durables ont été trouvées pour des centaines de milliers de réfugiés.

Lire la suite...
 
Le directeur du FMI rassure sur la situation de l'Afrique

PANA, 08/03/2010

Dominique Strauss-KahnDar es-Salaam, Tanzanie - Le directeur général du Fonds monétaire international (FMI), Dominique Strauss-Kahn, a invité les pays africains à relever le double défi qui se pose au continent afin de relancer une forte croissance et de renforcer la résistance aux chocs économiques.

"Ce n'est pas le moment de dormir sur nos lauriers", a-t-il déclaré dans un discours prononcé à Nairobi, la capitale du Kenya.

"L'Afrique reste très vulnérable à la dislocation économique de sources très diverses. Qu'il s'agisse des fluctuations des prix des matières premières, des catastrophes naturelles ou de l'instabilité dans les pays voisins. Qu'il s'agisse des risques liés au fait de dépendre fortement des transferts d'argent, de l'aide et des flux financiers", a ajouté M. Strauss-Kahn.

Lire la suite...
 
CPI : report du procès de Jean-Pierre Bemba au 5 juillet

@rib News, 08/03/2010 – Source Associated Press

Jean-Pierre BembaLa Cour pénale internationale (CPI) a annoncé lundi un report de l'ouverture du procès de Jean-Pierre Bemba, l'ex-vice président de la République démocratique du Congo, inculpé de crimes de guerre. Le procès devait commencer le 27 avril prochain. Il doit désormais débuter le 5 juillet.

Le mois dernier, les avocats de Jean-Pierre Bemba avaient contesté la recevabilité de l'affaire, faisant valoir que celle-ci n'était pas suffisamment grave pour être entendue à La Haye et ajoutant que les autorités de République centrafricaine avaient déjà mené une enquête ou avaient déjà prévu d'en conduire une. La recevabilité de l'affaire sera examinée lors d'une audience le 27 avril, précise un communiqué de la CPI.

Lire la suite...
 
Nouvelles locales du lundi 8 mars 2010

@rib News, 08/03/2010

Société

- Les femmes burundaises se sont jointes au reste du monde pour célébrer la journée mondiale de la femme. Les festivités ont débuté par un long défilé des femmes de différentes associations féminines du Burundi. Un match de football a aussi opposé les deux équipe féminines de Bujumbua : La colombe Fc et Etoile Fc de Kinama, cette dernière a été battue par deux buts à zéro. Cette fête a été célébrée sous le thème «  La participation aux instances de prise de décision est un droit égal pour les hommes et pour les femmes : Femme, élis et fais toi élire » Lors de ces festivités qui avaient vu la participation du Deuxième Vice Président de la République, Gabriel Ntisezearana, les organisateurs ont invité toutes les femmes à travers le pays à se faire élire et surtout d’entrer en politique pour faire des compétitions. A cette même occasion, les femmes du parti Upd-Zigamibanga ont sorti un communiqué de presse dans lequel elles demandent la parité hommes femmes dans la gestion des affaires de l’Etat. (Isanganiro)

Lire la suite...
 
Rwanda : le général en fuite n'est pas une menace pour la sécurité du pays

@rib News, 08/03/2010 – Source AFP

Général Faustin Kayumba NyamwasaL’armée rwandaise a affirmé lundi que son ancien chef d’Etat-major, le général Faustin Kayumba Nyamwasa, réfugié en Afrique du Sud et accusé par Kigali d’être derrière les récentes attaques à la grenade dans la capitale, ne représentait pas "une menace pour la sécurité nationale".

"A la question de savoir si Kayumba est une menace pour la sécurité nationale, la réponse est non. Kayumba et ses compagnons de fuite sont des perdants et ils resteront perdants dans leur jeu perfide", écrit le porte-parole des Forces rwandaises de défense (FRD), le major Jill Rutaremara dans un communiqué.

Lire la suite...
 
<< Début < Précédente 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 Suivante > Fin >>

Résultats 17239 - 17316 sur 18855

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2018

parking aéroport pas cher