topleft
topright

Melchior NDADAYE, Héros de la Démocratie & Prince Louis RWAGASORE, Héros de l’Indépendance

Feu Cyriaque SABINDEMYI, premier président de l'ARIB asbl


 

Umusambi (grue couronnée)

Sites touristiques

La Source du Nil : Petite pyramide à la fois indicative et commémorative, au sommet du mont Gikizi, à 2.145 mètres d'altitude. C'est au pied de cette montagne que surgit, d'abord frêle et timide, la source la plus méridionale du Nil, découverte en 1934 par l'explorateur allemand Burckhard Waldecker.

Pyramide "Source du Nil"

 

Au sud-est du Burundi, dans la province de Rutana, commune de Mpinga-Kayove, sur  la colline de Shanga, se trouvent les chutes et la grotte de Karera. Karera est constituée de quatre chutes d’eau qui sont d’une hauteur variant entre 30 et 60 mètres.

Les chutes de Karera

 

La Faille de Nyakazu, située en province de Rutana dans le Sud-Est du Burundi. L'histoire de cette faille débute en 1914, au début de la Première Guerre mondiale, Nyakazu était un poste militaire allemand construit pour contrôler toute la partie orientale du pays. Le plateau de Nkoma sur lequel il a été édifié aurait été, dit-on, entaillé par les bottes des soldats allemands en fuite devant les forces belges.

La "Faille des Allemands"

 

La "Pierre Stanley et Livingstone" à Mugere où l'explorateur Stanley rencontra le célèbre savant Livingstone le 25 novembre 1871.

Pierre 'Stanley-Livingstone

Les informations contenues dans les articles publiés sur ARIB.INFO ne reflètent pas nécessairement les vues de l’Association ou de ses membres. [La Rédaction] – « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » [Voltaire]
TOUTE L'ACTUALITÉ
Le Rwanda nomme un ambassadeur en RDC

@rib News, 07/05/2009 – Source AFP

Le gouvernement rwandais a nommé un ambassadeur en République démocratique du Congo (RDC) plus de dix ans après la rupture des relations diplomatiques entre les deux pays, a-t-on appris jeudi de source officielle rwandaise.

Selon un communiqué du Conseil des ministres lu sur les antennes de Radio Rwanda, le gouvernement a nommé à ce poste Amandin Rugira, qui a occupé diverses fonctions dans le secteur public.

Lire la suite...
 
Visite de la directrice exécutive de l’UNIFEM au Burundi

PANA, 06/05/2009

Inès AlberdiBujumbura, Burundi - La directrice exécutive du Fonds des Nations unies pour le développement de la Femme (UNIFEM), Mme , est attendue mercredi soir à Bujumbura, pour une première visite de travail de trois jours au Burundi, une année après sa nomination à cette haute fonction internationale, a-t-on appris de source diplomatique dans la capitale burundaise.

Mme Alberdi avait été nommée le 7 avril 2008 au poste de directrice exécutive de l’UNIFEM où elle a succédé à Noeleen Heyzer, de Singapour.

Lire la suite...
 
Jacob Zuma, un tribun controversé élu président de l'Afrique du Sud

@rib News, 06/05/2009 – Source AFP et Reuters

Jacob Zuma juste après son électionLe Parlement sud-africain a élu mercredi Jacob Zuma à la présidence du pays après la retentissante victoire de son parti, le Congrès national africain, aux législatives du 22 avril.

Pour le chef de l'ANC, qui prêtera serment samedi, cette élection couronne un retour en force exceptionnel après huit ans de démêlés judiciaires face à des accusations de corruption.

Zoulou âgé de 67 ans, Zuma devient le quatrième président de la "nation arc-en-ciel". Cet autodidacte à la personnalité controversée a obtenu 277 voix, contre 47 pour Mvume Dandala, candidat d'une faction dissidente de l'ANC.

Lire la suite...
 
Enquête en France sur les biens de trois présidents africains

@rib News, 06/05/2009 - Source Reuters

Omar Bongo et Sassou NguessoContre l'avis du parquet, un juge d'instruction de Paris a décidé mardi d'ouvrir une information judiciaire pour "recel de détournement de fonds publics" concernant le patrimoine détenu en France par trois présidents africains de pays producteurs de pétrole, a-t-on appris mardi auprès du bureau du procureur.

Procédure sans précédent, des poursuites sont donc susceptibles d'être déclenchées concernant les 39 propriétés et 70 comptes bancaires détenus en France par Omar Bongo, président du Gabon et ses proches, les 24 propriétés et 112 comptes bancaires du président du Congo-Brazzaville Denis Sassou-Nguesso.

Lire la suite...
 
Burundi : l’Association Remesha publie un livre de proverbes

@rib News, 06/05/2009

VNU, 20 avril 2009Burundi : Des mots de sagesse à transmettre

Bujumbura, Burundi : Intibagira ntibana (Celui qui ne peut oublier ne peut pas vivre auprès des autres) : proverbe du Burundi.

Le programme des Volontaires des Nations Unies (VNU) offre son assistance à un groupe de femmes burundaises dans l’emploi du savoir-faire traditionnel au profit de la paix et de la réduction de pauvreté au sein de leur communauté. Les femmes de l'Association Remesha de Bujumbura publient un livre de proverbes, héritage du Burundi, dont le bénéfice de la vente servira à monter de petites activités dans la communauté et le voisinage.

 Le livre de proverbes réunit les ethnies et lie aussi les générations. Beaucoup de femmes de l’Association Remesha sont analphabètes, aussi leurs enfants apprennent-ils à écrire les proverbes et à dessiner les illustrations. Le livre énonce que les proverbes traditionnels appartiennent à l’Afrique et pas à une ethnie ou à une nation en particulier ; publié dans les quatre langues Kirundi, Kiswahili, Français et Anglais, il ajoute de la valeur à la tradition orale et à l'acquis culturel du Burundi et aide les lecteurs à améliorer leurs connaissances linguistiques. Les traductions à partir du Kirundi ont été rédigées par des volontaires VNU, des experts linguistiques nationaux qui ont travaillé en étroite collaboration avec le Centre des femmes pour la paix, l'Association Remesha et le Ministère de la Jeunesse, des Sports et de la Culture. (J.Guillemard/programme VNU/BINUB)

Lire la suite...
 
Burundi : le Frodebu accuse le CNDD-FDD d'avoir créé une milice

@rib News, 05/05/2009 – Source AFP

Léonce NgendakumanaLe parti Front pour la démocratie au Burundi (Frodebu) a accusé mardi le camp présidentiel d'avoir créé une milice et de pratiquer des assassinats ciblés, lors d'une conférence de presse à Bujumbura.

"Nous avons des preuves sur le réarmement des ex-combattants de ce parti, nous avons des preuves que la documentation (police présidentielle) a déjà assassiné des dizaines de personnes, nous avons des preuves que le parti présidentiel a créé une milice", a affirmé le président du Frodebu, Léonce Ngendakumana.

Lire la suite...
 
Echauffourées entre la Police et d'ex-enfants soldats au Burundi

PANA, 05/05/2009

Bujumbura, Burundi - Quelque 340 ex-enfants soldats mécontents de leurs conditions de séjour dans un site de rééducation de Gitega, une ville du centre du Burundi, ont passé une bonne partie de la nuit de lundi à mardi à affronter la Police anti-émeute, occasionnant d'importants dégâts matériels, a-t-on appris de diverses sources concordantes dans la région.

Les ex-enfants-soldats, mécontents de la qualité et de la quantité de nourriture servie dans le centre de rééducation, évoluaient récemment encore dans les rangs des Forces nationales de libération (FNL) et avaient été acheminés des différents coins du pays jusqu'à Gitega dans le cadre du processus global de Démobilisation, désarmement et réintégration (DDR) des combattants du dernier des sept ex-principaux mouvements rebelles burundais.

Lire la suite...
 
Burundi : mutinerie d'enfants soldats issus des FNL

@rib News, 05/05/2009 – Source AFP

Plus de 300 enfants soldats issus de l'ex-rébellion des Forces nationales de libération (FNL) du Burundi se sont révoltés lundi soir contre leurs conditions de vie à la base de Gitega (centre) où ils sont regroupés depuis avril, a-t-on appris aujourd'hui de sources officielles.

"Les 340 enfants soldats regroupés dans le centre de démobilisation de Gitega se sont mutinés depuis hier (lundi) soir. Ils ont cassé des vitres et fait du tapage toute la nuit et ce matin, ils sont sortis armés de gourdins et ont perturbé l'ordre dans une partie de la ville", a annoncé le responsable du centre, Romain Ndagabwa, joint par téléphone.

Lire la suite...
 
Louvain-la-Neuve, 16 mai 2009 : conférence-débat sur l’Agriculture au Burundi

@rib News, 05/05/2009

 L'Espace de Réflexions et d'Actions de la Diaspora burundaise (ERAD-Ku nama, asbl) organise le samedi 16 mai 2009, de 15H00 à 17H00, une conférence-débat à Louvain-la-Neuve, avec pour thèmes :

Ÿ         « L’Agriculture au Burundi : Enjeux et Perspectives », par Dr. Ir. Tharcisse NKUNZIMANA, Chercheur à l’Université Catholique de Louvain, Faculté d’Ingénierie Biologique, Agronomique et Environnementale, Unité ECRU

Ÿ         « La Compétitivité de la filière rizicole burundaise » par GAHIRO Léonidas, Msc. Doctorant à la Faculté des Sciences Agronomiques de Gembloux, Unité d'économie et développement rural.

Adresse : Sud 08 (Auditoires Croix du Sud) – Place Croix du Sud, 1348 Louvain-la-Neuve.

Lire les détails


 
La Tanzanie s'engage pour les albinos

@rib News, 04/05/2009 - Source AFP

Les autorités tanzaniennes, accusées de ne pas protéger efficacement les albinos victimes de crimes rituels liés à la sorcellerie, se sont engagées aujourd'hui à accroître leurs efforts, à l'occasion de la première journée nationale des albinos.

"La Tanzanie a ratifié le mois dernier (avril) une convention internationale pour la protection des personnes handicapées", a rappelé le vice-président Ali Mohamed Shein, ajoutant que la transposition de cette convention dans le droit tanzanien était en cours.

Lire la suite...
 
Le Directeur général de la BADEA entame une visite au Burundi

PANA, 04/05/2009

Abdelaziz KhelefDakar, Sénégal - Le Directeur général de la Banque Arabe pour le Développement Economique en Afrique (BADEA), Abdelaziz Khelef, est arrivé ce lundi à Bujumbura, la capitale du Burundi, en provenance du Rwanda, dans le cadre d’une tournée africaine d'une semaine, indique un communiqué de l'institution de financement parvenue à la PANA ce jour.

Durant sa visite, le Directeur général sera reçu, entre autres, par le Président de la République du Burundi, Pierre Nkurunziza, et d’autres membres du gouvernement en relation avec les opérations financées par la BADEA au Burundi.

Lire la suite...
 
Abolition de la peine de mort au Burundi : questions / réponses

@rib News02/05/2009 - Source Coalition mondiale contre la peine de mort

Le président burundais Pierre Nkurunziza a promulgué le 22 avril la loi réformant le code pénal, dans lequel la peine de mort est désormais abolie.

Merius RusumoPlusieurs organisations membres de la Coalition mondiale ont salué ce progrès important dans la région des Grands Lacs africains, l’un des principaux fronts de la lutte contre la peine capitale. Elles ont toutefois regretté que la révision du code pénal impose dans le même temps la criminalisation de l’homosexualité.

Merius Rusumo, président de l’ACAT-Burundi [NdlR : ACAT = Action des Chrétiens pour l’Abolition de la Torture], a participé activement aux efforts pour l’abolition dans son pays. Il revient sur une campagne couronnée de succès, dans un pays où la peine de mort a longtemps servi d’instrument de domination des Tutsis sur les Hutus.

Quel est le statut exact de la peine de mort au Burundi à ce jour ?

Lire la suite...
 
BURUNDI : Les activistes condamnent une nouvelle loi criminalisant l’homosexualité

IRIN/PlusNews, 1 mai 2009

NAIROBI - Au Burundi, des activistes engagés dans la lutte contre le VIH/SIDA et des groupes internationaux de défense des droits humains condamnent un nouveau code pénal criminalisant l’homosexualité dans ce pays d’Afrique centrale.

En février dernier, le Sénat burundais avait voté à la quasi-unanimité contre le projet de loi. Toutefois, au mois de mars, la Chambre basse du Parlement a renversé la décision et le président Pierre Nkurunziza a promulgué la loi le 22 avril dernier.

Lire la suite...
 
Une commission sur les inégalités salariales au Burundi

PANA, 01/05/2009

Bujumbura, Burundi - Le président burundais, Pierre Nkurunziza, a annoncé vendredi la mise sur pied d'une commission sur les inégalités salariales, à l'occasion de la célébration ce jour de la fête du Travail.

Outre la mise sur pied de cette commission, le chef de l'Etat burundais a annoncé la gratuité des médicaments anti-paludéens à compter de ce mois de mai.

Lire la suite...
 
René Lemarchand : "Le génocide de 1972 au Burundi - Les silences de l’Histoire"

@rib News, 01/05/2009

Le génocide de 1972 au Burundi - Les silences de l’Histoire

René LemarchandPar René Lemarchand

Cahiers d’Études africaines, 167, XLII-3, 2002, pp. 551-567.

Il y a 30 ans, presque jour pour jour, le Burundi sombrait dans l’abîme — dans l’indicible d’une horreur génocidaire qui allait se répéter à une échelle encore plus dévastatrice au Rwanda, 22 ans plus tard. D’avril à juin 1972 de 100 000 à 200 000 Hutu tombèrent sous les coups de l’armée et des Jeunesses révolutionnaires rwagasore, l’une et l’autre dominées par des éléments Tutsi. Que ces massacres aient été précipités par une insurrection hutu, localisée dans le sud du pays, ne justifie en rien l’extraordinaire brutalité de la répression. Que le génocide de 1972 ait été pratiquement occulté par celui de 1994 est non moins justifiable. Dans un cas comme dans l’autre le meurtre de masse porte tous les signes du génocide : le ciblage ethnique des victimes, l’intentionalité exterminatrice des bourreaux et l’ampleur des massacres.

Plusieurs questions nous interpellent : pourquoi cette conspiration du silence qui encore aujourd’hui jette le voile sur les atrocités commises en 1972 ? En quoi les deux génocides, celui de 1972 et de 1994, partagent-ils des traits communs ? En quoi l’un diffère-t-il de l’autre ? Quelle est la pertinence de 1972 pour comprendre 1994 ? Et tout d’abord, pourquoi est-il impératif de combler cette lacune de la mémoire ?

Lire la suite...
 
L'ex-rébellion du Burundi remet ses armes à l'armée nationale

PANA, 30/04/2009

Bujumbura, Burundi - Les Forces nationales de libération (FNL, ex-rébellion au Burundi) ont remis officiellement, jeudi, leur arsenal de guerre à la Force de défense nationale (FDN, nouvelle armée nationale du pays) en signe de renoncement définitif à une lutte armée qu'elles ont menée durant 30 ans, a-t-on appris de source sécuritaire à Bujumbura.

La remise d’une petite quantité de 633 fusils de type Kalachnikov, de mortiers et autres mitrailleuses par un mouvement rebelle qui se disait fort de plus de 21.000 combattants, n’a pas convaincu tous les participants à la cérémonie qui s’est déroulée à Rubira, une localité du nord-ouest du pays, en présence des membres du Mécanisme conjoint de vérification et de suivi (MCVS) de l'accord de cessez-le-feu avec le pouvoir central de Bujumbura et des représentants de la médiation sud-africaine dans le conflit burundais.

Lire la suite...
 
L’Afrique définit sa stratégie contre la grippe porcine

@rib News, 30/04/2009 - Source APA

Des professionnels africains de la santé se réunissent depuis mercredi à Addis-Abeba pour discuter de la flambée de la grippe porcine qui se propage à travers l’Amérique et l’Europe.

Ces professionnels de la santé se sont réunis pour discuter d’une réponse africaine face à la flambée épidémique de grippe porcine.

Toutefois, la grippe porcine, qui est considérée comme une menace pour l’Afrique en raison de sa faible capacité à lutter contre elle, attire l’attention des professionnels de la santé en Afrique, qui ont pris le temps de discuter de son impact possible sur le continent.

Lire la suite...
 
Vétusté des infrastructures hydroélectriques au Burundi

PANA, 29/04/2009

Gabriel NtisezeranaBujumbura, Burundi - La production énergétique est insuffisante au Burundi où aucun ouvrage hydroélectrique d'envergure nationale n'a été construit au cours des 20 dernières années, a déploré, mercredi, le 2ème vice-président de la République en charge des questions économiques et sociales, Gabriel Ntisezerana.

"Le pays tourne au ralenti avec seulement une vingtaine de mégawatts alors qu'il en faudrait au moins 80. Un tel déficit énergétique est de nature à compromettre fortement la croissance économique du pays et la lutte contre la pauvreté", a expliqué le haut responsable burundais à l'ouverture d'une session extraordinaire du Conseil des ministres du pool énergétique de l'Afrique centrale.

Lire la suite...
 
Près de 24 millions de dollars dérobés du Trésor public au Burundi

@rib News, 29/04/2009 – Source PANA

Quelque 23,9 milliards de Francs burundais (près de 23,9 millions de dollars US) ont été dérobés du Trésor public au cours de l'année 2008, a annoncé, lundi, l'Inspection générale d'Etat du Burundi.

Dans un communiqué rendu public à Bujumbura, l'inspection indique qu'une somme d'un peu plus de 1,1 milliard de Francs burundais (1,1 million de dollars US) a pu être récupérée, expliquant que les dossiers litigieux de détournement, de gestion frauduleuse et autres malversations économiques dans les services publics ont été transmis au Parquet général près la Cour anti-corruption.

La publication de ce communiqué intervient quelques semaines après l'assassinat d'un activiste anti-corruption à Bujumbura.

Lire la suite...
 
Les dirigeants de l’EAC vont accélérer le processus d’intégration de la région

@rib News, 29/04/2009 – Source APA

Le rapport sur les concertations nationales pour une accélération du processus de mise en place de la fédération de l’Afrique de l’Est est au centre des discussions du sommet des chefs d’Etat de la Communauté de l’Afrique de l’Est (East African Community, EAC), mercredi à Arusha, en Tanzanie.

Des concertations nationales se sont déjà déroulées au Rwanda et au Burundi.

Selon une source proche du rapport pour le Rwanda, les Rwandais sont favorables à la fédération politique et à son accélération, mais préfèreraient que l’intégration se fasse de manière progressive.

Lire la suite...
 
Appel à la reconnaissance du génocide de 1972 au Burundi

@rib News, 29/04/2009

Le temps de la reconnaissance du  génocide de 1972 au Burundi est arrivé.

Perpétue Nshimirimana, le 29 avril 2009

Perpétue NshimirimanaLes autorités politiques actuelles du Burundi sont invitées à reconnaître devant la nation entière que des acteurs politiques, militaires, religieux et sociaux, burundais et d’autres nationalités, de l’entourage du président de la première République, M. Michel Micombero, ont provoqué sciemment la disparition de plusieurs milliers de personnes entre mai et juin 1972 de façon intensive. D’autres disparitions se sont poursuivies à une cadence moins soutenue au cours du second semestre 1972 et tout au long de l’année 1973.

Ensuite, ces mêmes acteurs, relayés par des « pseudo-scientifiques » ont construit à partir de ces violences inouïes, plusieurs fables qui ont entraîné l’ensemble des burundais dans un parcours de fausse histoire.

Lire la suite...
 
29 avril 1972 : « Adieu mes amis, Adieu mes frères !...»

@rib News, 29/04/2009

29 AVRIL 1972 : « ADIEU MES AMIS, ADIEU MES FRERES !... »

De Nils Gasarara – Correspondance particulière

Burundi : Génocide 1972En ce week-end de fin avril 1972, une sanglante jacquerie éclata depuis le sud du Burundi. Le régime de Michel Micombero déclencha une brutale répression. Ce fut le premier massacre d’ampleur de l’Afrique dite indépendante.

« Le mal qui est dans le monde vient presque toujours de l’ignorance, et la bonne volonté peut faire autant de dégâts que la méchanceté, si elle n’est pas éclairée. Les hommes sont plutôt bons que mauvais, et en vérité ce n’est pas la question. Mais ils ignorent plus ou moins, et c’est ce qu’on appelle vertu ou vice, le vice le plus désespérant étant celui de l’ignorance qui croit tout savoir et qui s’autorise alors à tuer. L’âme du meurtrier est aveugle et il n’y a pas de vraie bonté ni de bel amour sans toute la clairvoyance possible. » (Albert Camus, La Peste)

Les chefs d’Etat de l’East African Community (EAC), organisation qui regroupe le Kenya, l’Ouganda, la Tanzanie, le Rwanda et le Burundi, tiennent, en toute vraisemblance, leur dixième Sommet ce 29 avril 2009. Y aura-t-il une pensée pour les victimes de la folie meurtrière du président Michel Micombero, en avril – mai 1972 ? Ces massacres et ceux qui allaient suivre, pour autant –plaise à Dieu !- que la liste macabre soit close, ont durablement compliqué les relations entre les pays de la Communauté. Trois exemples.

Lire la suite...
 
Un internaute réagit vigoureusement aux propos de Bamenyekanye

@rib News, 28/04/2009

Réaction aux propos de Bamenyekanye

Par Santer Gahungu

Bonjour,

Je veux seulement dire que je suis étonné de voir que des bergers burundais s’expriment désormais à l'internet. C'est une grande révolution ! En lisant la réaction du pharmacien Bamenyekanye, j’ai dû penser que c’était un berger gardant dans les hauts montages de Gihinga, Kaberenge, ou de Birime. Je me demande si c'est cet homme en costume dont on voit la photo à gauche de l'article. Mais, beh, c’est vrai en fait, « l’habit ne fait pas le moine ».

D'après plusieurs internautes avec qui on a échangé sur ces réactions sur Libérat Ntibashirakandi, l'opinion de Bamenyakanye ne déshonore pas son ennemi Ntibashirakandi, mais plutôt lui-même. Bamenyekanye nous a coupé l’appétit. Et au lieu de chercher de qui on parle, on cherche plutôt à connaître qui dit cela ? D'où vient-il ? Est-il burundais ? De quelle éducation ?

Lire la suite...
 
Burundi : La France déplore la pénalisation de l’homosexualité

@rib News, 28/04/2009 – Source AFP

Rama YadeLa France "déplore vivement" la pénalisation des relations homosexuelles dans le nouveau code pénal promulgué au Burundi, a déclaré lundi la secrétaire d'Etat aux droits de l'Homme, Rama Yade, dans un communiqué.

"S'il contient d'incontestables avancées que je salue en matière de droits de l'Homme, comme l'abolition de la peine de mort et le renforcement de la lutte contre les violences faites aux femmes, je déplore vivement que ce nouveau code instaure la pénalisation des relations entre personnes de même sexe, ce qui est contraire aux engagements internationaux souscrits par le Burundi", déclaré Mme Yade dans ce communiqué.

Lire la suite...
 
La Belgique dénonce la loi criminalisant l'homosexualité au Burundi

@rib News, 27/04/2009

SPF Affaires étrangères, Commerce extérieur et Coopération au Développement

Charles MichelCommuniqué de presse - Date 27/04/2009

Charles Michel préoccupé par la loi criminalisant l'homosexualité au Burundi

Charles Michel, Ministre de la Coopération au développement s'est dit très préoccupé à l'annonce de la signature par le Président burundais Nkurunziza de la loi criminalisant l'homosexualité.

Charles Michel plaide avec force en faveur du respect des droits de l'homme y compris du principe de non-discrimination sur base de l'orientation sexuelle.

Lire la suite...
 
Rapatriement des réfugiés burundais de la Tanzanie : phase finale

@rib News, 27/04/2009 – Source PANA

Le rapatriement de dizaines de milliers de Burundais qui avaient fui en Tanzanie en 1972 est entré dans sa phase finale cette semaine.

L'opération avait commencé quand un convoi du Haut commissariat des Nations unies pour les réfugiés (UNHCR) transportant environ 500 personnes a passé la frontière pour arriver dans un nouveau centre de transit au Burundi, indique l'agence de l'ONU pour les réfugiés ce dimanche.

Lire la suite...
 
Droit de réponse : Emmanuel Bamenyekanye renie Libérat Ntibashirakandi

@rib News, 27/04/2009

Emmanuel BamenyekanyeNdlR : Réagissant à ce qu’il considère comme une "véritable campagne de diffamation" sur le Web, M. Libérat Ntibashirakandi a rédigé un texte, « Aux internautes de "me juger à mes actes" », publié lundi 20 avril sur ARIB.INFO, dans lequel il a, en guise de preuves de moralité, livré « des témoignages des amis, des collègues et des compatriotes qui [le] connaissent réellement ». Parmi lesquels celui daté 22 août 2006 et signé M. Emmanuel Bamenyekanye.

Coup de théâtre : Une semaine plus tard, c’est au tour de M. Bamenyekanye de nous faire parvenir, pour publication, un brûlot dans lequel il affirme sans détours que ce témoignage lui fut, ni plus ni moins, « extorqué » par M. Ntibashirakandi.

« Je regrette de m’être laissé endormir par vos tours de passe-passe, avant de vous connaître suffisamment. Je ne nie pas que vous m’ayez berné. Je ne nie pas que vous m’ayez roulé. Je ne nie pas que vous m’ayez leurré. Dès lors, je m’excuse ! Je m’excuse de m’être laissé avoir par ce voleur de la nuit. Je m’excuse de m’être laissé enjoliver par cet aventurier de minuit. Je jure que j’étais de bonne foi », écrit Bamenyekanye dans ce pamphlet qui sent un véritable règlement de comptes.

Et comme le dit la formule consacrée : « L'opinion exprimée n'engage que son auteur ».

Lire la suite...
 
L'ANC plébiscité, Jacob Zuma propulsé vers une présidence à risques

@rib News, 27/04/2009 – Source AFP

Jacob ZumaLe Congrès national africain (ANC) a remporté les élections générales du 22 avril en Afrique du Sud avec une très large majorité, ouvrant tout grand les portes de la présidence à son chef, le populaire mais controversé Jacob Zuma.

Le prochain chef de l'Etat disposera d'une très large majorité, avec 65,9% des suffrages, soit 264 députés sur 400. L'ANC a cependant échoué au seuil de la majorité des deux tiers dont il disposait depuis 2004, selon les résultats officiels publiés samedi. par la Commission électorale indépendante (IEC).

Lire la suite...
 
Burundi : L’Homophobie de Nkurunziza face à l’Humanisme de Desmond Tutu

@rib News, 26/04/2009

Desmond TutuLa veille de la promulgation mercredi au Burundi d’une loi criminalisant l'homosexualité dans le pays, le prix Nobel de la paix et archevêque sud-africain Desmond Tutu a écris au président Pierre Nkurunziza, en ces termes : « Je vous implore, Excellence, de supprimer l’article qui incrimine les rapports privés entre des lesbiennes, des gays ou des personnes bisexuelles ou transgenre ».

« Nous avons lutté contre l’apartheid en Afrique du Sud parce que les Noirs étaient exclus et rejetés de la société pour une raison sur laquelle nous ne pouvions pas agir : la couleur de notre peau. Mais les personnes homosexuelles, elles aussi, subissent une exclusion fondée sur une caractéristique à laquelle elles ne peuvent rien changer : leur orientation sexuelle innée. Il m’est impossible, alors que je me suis battu contre la discrimination inhérente à l’apartheid, de ne pas lutter pour les droits fondamentaux des personnes homosexuelles, pour leur droit d’être elles-mêmes, tout simplement, et de vivre leur vie privée sans s’exposer à une inculpation pénale », a plaidé le prélat anglican, sans succès.

Lire la suite...
 
Burundi : Nkurunziza promulgue une loi criminalisant l'homosexualité

@rib News, 25/04/2009 – Source AFP

Le président burundais a promulgué mercredi une loi criminalisant l'homosexualité, ont annoncé samedi dans un communiqué 63 organisations internationales et nationales de défense des droits de l'Homme qui appellent le président Pierre Nkurunziza à revenir sur sa décision.

"Au regard du nouveau code pénal, promulgué par le président Pierre Nkurunziza le 22 avril, les pratiques sexuelles entre personnes du même sexe deviennent illégales pour la première fois dans l'histoire du Burundi", indique le communiqué.

Lire la suite...
 
Burundi : Il faut abroger la loi criminalisant la pratique homosexuelle

Human Rights Watch, 24 avril 2009

Cette loi discriminatoire viole des droits fondamentaux et entrave la prévention du SIDA

(Bujumbura, le 24 avril 2009) – La décision du gouvernement du Burundi de criminaliser la pratique homosexuelle viole des droits humains fondamentaux et devrait être révisée immédiatement, ont dit Human Rights Watch et 62 autres organisations burundaises, africaines et internationales de droits humains dans une déclaration commune publiée aujourd'hui. La déclaration est sortie après que le Président Pierre Nkurunziza a promulgué cette loi en secret le 22 avril. 

En février, le Sénat a rejeté une décision votée en novembre 2008 par l'Assemblée nationale criminalisant les relations intimes avec des personnes de même sexe. Cependant, selon la constitution burundaise, en cas de désaccord entre les deux chambres du Parlement, la décision de l'Assemblée nationale prévaut.

Lire la suite...
 
Casernement de 3.500 ex-combattants rebelles au Burundi

PANA, 24/04/2009

Bujumbura, Burundi - Les 3.500 combattants des Forces nationales de libération (FNL, ex-rébellion du Burundi) retenus pour faire partie des différents corps de défense et de sécurité du pays se trouvent déjà dans les casernes de l'Armée régulière et de la Police nationales après un court séjour dans des centres de Désarmement, de démobilisation et de réintégration (DDR), a- t-on appris de source sécuritaire à Bujumbura.

Les camps militaires de Kamenge, au nord de Bujumbura et de Muzinda, plus à l'ouest de la capitale burundaise, ont accueilli, chacun, 1.050 ex- combattants rebelle appelés à faire partie de la force de défense nationale, à en croire le représentant de l'Etat burundais au Mécanisme conjoint de vérification et de suivi (MCVS) de la mise en application de l'accord global de cessez-le-feu liant le pouvoir central et les FNL, le général de Brigade Lazarre Nduwayo.

Lire la suite...
 
Bruxelles, 03 mai 2009 : Levée de deuil pour l'Abbé Juvénal Bamboneyeho

@rib News, 24/04/2009

Feu Abbé Juvenal BamboneyehoLevée de deuil pour l’Abbé Juvénal BAMBONEYEHO

A vous toutes et tous qui étiez ses ami(e)s ou connaissances, nous vous invitons à nous rejoindre pour la célébration de la Messe de levée de deuil pour l'Abbé Juvénal Bamboneyeho, décédé le 31 octobre dernier.

Cette messe sera célébrée

Date : Dimanche 03 mai 2009

Heure : 14 heures.

Lieu : Eglise du Collège Saint Michel

          Boulevard Saint Michel, 24

        1040 Bruxelles

Accès par les transports publics :

Métro : Montgomery, Boileau

Bus : 22, 27, 36, 61, 80

Tram: 23, 24, 25, 39, 44, 81, 83

Personnes de Contact:

- Abbé Salvatore Ntibandetse : Tél 02/ 653.84.32. ou GSM : 0495 /  289. 222

- Abbé Daniel Nahimana : Tél 060/ 37.89.68   ou GSM : 0476 / 793. 128

Merci d’avance de diffuser ce message le plus largement possible


 
Un internaute réagit vivement aux propos de Libérat Ntibashirakandi

@rib News, 24/04/2009

NdlR : « Aux internautes de "me juger à mes actes" » est le titre d’un texte de Libérat Ntibashirakandi publié lundi sur ARIB.INFO. En invitant ainsi les internautes à s’exprimer sur son cas, M. Ntibashirakandi s’est lui-même exposé aux critiques les plus acerbes qui ne pouvaient pas manquer.

Toujours dans notre souci de défendre la liberté d’expression, nous publions la réaction de M. Nimenya Gilles qui voudrait, écrit-il, « montrer à l’opinion comment ce monsieur est un grand manipulateur d’opinion et surtout qu’il n’est pas honnête avec lui-même ».

Comme le dit la formule consacrée : « L'opinion exprimée n'engage que son auteur ».

Lire la suite...
 
Bruxelles, 30 avril 2009 : Conférence-débat avec Alexis Sinduhije

@rib News, 24/04/2009

La paix et la stabilité sont deux facteurs essentiels pour la relance

économique de la Région des Grands Lacs.

Dans ce cadre, Siréas vous invite à une conférence-débat

jeudi 30 avril 2009 à 17h30

rue Brogniez 46 - 1070 Bruxelles

Thème :

« La problématique de la bonne gouvernance comme source d’insécurité au Burundi : De l’indépendance à nos jours »

Avec l’intervention de Monsieur Alexis SINDUHIJE, Ancien Journaliste Burundais de renom international, classé parmi les 100 personnalités les plus influentes de l’année 2008 par le Time Magazine.

Entrée libre sans réservation

Siréas asbl – secteur Education Permanente

Rue Brogniez,46- 1070 Bruxelles

Tél. 02/510.61.86 – Fax : 02/510.61.87

Contact : Benoît NDAGIJIMANA

Siège social : Rue de la Croix, 22 – 1050 Bruxelles

http://www.sireas.be

Avec le soutien de la Communauté française

 
Des agents du FBI au Burundi pour un dossier de meurtre

PANA, 23/04/2009

Feu Ernest ManirumvaBujumbura, Burundi - Des agents du Bureau fédéral américain d’investigation (FBI) sont attendus incessamment au Burundi pour participer aux enquêtes portant sur l’assassinat non encore élucidé du vice-président de l’Observatoire de lutte contre la corruption et les malversations économiques (OLUCOME, indépendant), Ernest Manirumva, apprend-on de diverses sources concordantes à Bujumbura.

L’offre du gouvernement américain a été annoncée par le procureur général de la République du Burundi, Elysée Ndaye, comme un "gage de transparence" dans la recherche de la vérité sur les commanditaires, les exécutants et le mobile du crime, qui a suscité beaucoup d’émotion, y compris au-delà des frontières nationales.

Lire la suite...
 
Paris, Bruxelles et New York saluent l’agrément des FNL comme parti politique

@rib News, 23/04/2009

Ministère français des Affaires étrangères - Point de presse du 23 avril 2009

Burundi / Les Forces de libération nationales (FNL) reconnues en tant que parti politique.

“La France salue la reconnaissance, le 20 avril, par le gouvernement du Burundi des Forces de libération nationales (FNL) en tant que parti politique. Cette décision d’intégrer de manière pacifique dans les institutions burundaises la dernière rébellion armée du pays devrait permettre de mettre fin à un long conflit.

Cette mesure représente l’aboutissement d’un long processus de paix et consacre les efforts de toutes les parties et ceux de la communauté internationale afin de trouver une solution politique aux difficultés qu’a rencontrées le Burundi dans le passé.

Lire la suite...
 
Le FBI va intervenir dans l'enquête sur l'assassinat d’Ernest Manirumva

RFI, 23/04/2009 - Burundi : Bujumbura accepte l'aide du FBI

 La police fédérale américaine va collaborer avec la police burundaise dans l'enquête sur l'assassinat du vice-président de l'Obervatoire de lutte contre la corruption (Olucome). Ernest Manirumva a été tué dans la nuit du 8 au 9 avril, à l'arme blanche. Son bureau avait été saccagé et de nombreux dossiers ont alors disparu. C'est Washington qui a proposé l'assistance de la police fédérale américaine, après la levée de bouclier de 200 associations de la société civile burundaise.

Deux semaines après l’assassinat d’Ernest Manirumva, la police burundaise n’a pas fait beaucoup de progrès dans son enquête. L’ambassadeur des Etats-Unis au Burundi, Patricia Moller a donc proposé l’aide de la police fédérale américaine, le fameux FBI, en vue d’aider les autorités burundaises à confondre les assassins du militant anti-corruption.

Lire la suite...
 
Le Burundi obtient 150,2 M $ d’allégement de la dette auprès de la BAD

@rib News 23/04/2009 - Source BAD

BUJUMBURA, Burundi - Le Conseil d’administration du Groupe de la Banque africaine de développement (BAD) a approuvé l’éligibilité du Burundi à un allégement de dette de 150,2 millions de dollars en valeur actuelle nette fin + (équivalent à 241,7 millions de dollars, en valeurs nominale) après avoir atteint le point d’achèvement au titre de  l’assistance aux Pays pauvres très endettés (PPTE) renforcée.

Le Burundi bénéficiera de plus, d’un allègement de dette d’un montant de 15,38 millions de dollars en valeur nominale au titre de l’Initiative d’allégement de la dette multilatérale (l’IADM) aux termes des mesures approuvées par le Conseil mercredi, 22 avril 2009, à Tunis.

Lire la suite...
 
Kamenge, 25 avril 2009 - Théâtre : « Le défilé des malheurs »

@rib News, 23/04/2009

THÉÂTRE !

Voulez-vous apprendre en rigolant ?

Dans le cadre de la Lutte contre le VIH / SIDA, la Troupe Théâtrale de la Jeunesse Panafricaine pour la Défense de la Démocratie JPD, se produit au Centre Jeunes Kamenge dans :

« Le défilé des malheurs »

Ce samedi 25 avril 2009 à partir de 14H 30

Une pièce de Théâtre à vous couper le souffle avec des entractes de :

Danses modernes, Play Back,  Poèmes,  Amakuru mu kiwani , Questions-Réponses dans une Ambiance Bon Enfant.

NE RATEZ PAS CETTE OCCASION EXCEPTIONNELLE, L’ENTREE EST GRATUITE ! ! !


 
Adhésion prudente du Burundi à la CEA

PANA, 22/04/2009

Bujumbura, Burundi - Le ministère burundais du Commerce, de l'Industrie et du Tourisme a organisé, mercredi, un atelier à l'intention des représentants des secteurs économiques clé en vue de l'établissement de la liste des produits "sensibles" à protéger de la concurrence extérieure dans la perspective de l'adhésion du pays à l'union douanière et au tarif extérieur commun à la Communauté est-africaine de libre échange.

Le thème de l'atelier a trait à la présentation des enjeux et mesures qui se rapportent à l'intégration régionale et ses implications directes sur la politique nationale agricole et industrielle ainsi que la validation de la liste des produits sensibles locaux à protéger de la concurrence extérieure.

Lire la suite...
 
Burundi : l'ex-rébellion des FNL devient officiellement un parti politique

@rib News, 22/04/2009 - Source AFP

L'ex-rébellion burundaise des Forces nationales de libération (FNL) est officiellement devenue un parti politique dans la nuit de mardi à mercredi, à l'issue d'un processus de désarmement de ses combattants, a-t-on constaté sur place.

Un représentant du ministre burundais de l'Intérieur a apposé un cachet sur une ordonnance ministérielle "portant agrément et octroi de la personnalité civile au parti Forces nationales de libération", a-t-on constaté.

Lire la suite...
 
Burundi : Lancement du programme de démobilisation

IRIN, 21 avril 2009

BUJUMBURA - Agathon Rwasa, chef des Forces nationales de libération (FNL), célèbre mouvement rebelle burundais, a rendu sa mitraillette AK-47 et ses uniformes militaires, le 18 avril, à l’occasion d’une cérémonie organisée pour marquer le début de la démobilisation de milliers de combattants ; les FNL doivent bientôt obtenir le statut de parti politique.

«Ma démobilisation marque officiellement la fin de la guerre au Burundi ; c’est un signe que le processus de paix national est en bonne voie», a déclaré M. Rwasa dans un site de rassemblement, à Rubira, dans la province de Bubanza (est).

Lire la suite...
 
Appui de 15,6 millions de dollars de la BM au Burundi

PANA, 21/04/2009

Yves SahinguvuBujumbura, Burundi - La Banque mondiale va décaisser un montant d'un peu plus de 15,6 millions de dollars américains au profit du Projet d'appui au développement communautaire et social (PRADCS) du Burundi, apprend-on de source officielle à Bujumbura.

L'annonce a été faite par le premier vice-président du Burundi, Yves Sahinguvu, à l'ouverture d'une réunion du Comité national d'orientation et de pilotage du PRADCS.

Le projet ambitionne d'améliorer les conditions de vie des communautés et contribuer, de ce fait, à la réalisation de cinq Objectifs du millénaire pour le développement (OMD), à savoir : l'éradication de l'extrême pauvreté et la faim ; l'éducation universelle ; la réduction de la mortalité infantile ; l'amélioration de la santé maternelle ; et la lutte contre le VIH/SIDA et le paludisme.

 
Réunion des pays membres de l’initiative du bassin du Nil en mai en Egypte

@rib News, 21/04/2009 - Source APA

L’Egypte va présider la réunion du Conseil des ministres hydrauliques des pays membres de l’Initiative du bassin du Nil (IBN) qui se tiendra au Caire dans la première semaine de mai.

L’annonce a été faite lundi, au Caire, par le Dr Mohammad Nasreddin Allam, ministre égyptien des Ressources en Eau et de l’irrigation.

Lire la suite...
 
Hommage à l’Abbé Michel Kayoya : Un prophète assassiné

@rib News, 21/04/2009

BURUNDI :

L’HUMANISME SPIRITUEL DE L’ABBE MICHEL KAYOYA

Par Joseph Ntamahungiro*

A l’occasion du 75ème anniversaire de la naissance et du 37ème anniversaire de l’ignoble assassinat de l’Abbé Michel Kayoya, prêtre, écrivain, philosophe et martyr, l’auteur lui rend un profond hommage.

Biographie

Feu Abbé Michel KayoyaL’abbé Michel Kayoya est né le 8 décembre 1934 à Kibumbu dans l’actuelle Commune de Kayokwe en Province de Mwaro, au Burundi. De 1943 à 1948, il fit l’école primaire de sa paroisse puis le Petit Séminaire de Mugera de 1949 à 1955. De 1955 à 1958, il étudia au  Grand Séminaire de Burasira. En 1958, il fut admis au Scolasticat de la Société missionnaire d’Afrique (Pères Blancs) à Heverlee (Belgique). En 1962, il abandonna son projet de devenir missionnaire d’Afrique et retourna au Burundi où il acheva sa formation au Grand séminaire de Burasira. Il fut ordonné prêtre à Kibumbu le 8 juillet 1963. De 1963 à 1964, il fut, en même temps que vicaire paroissial, aumônier de l’Ecole Moyenne Pédagogique de Rusengo. Il y fonda le «Centre Culturel de Buyogoma» qui, malheureusement, disparut rapidement car l’abbé Michel Kayoya partit à Lille de 1964 à 1965 pour la formation à l’Ecole Missionnaire pour l’Action Catholique et l’Action Sociale (EMA-CAS).

Lire la suite...
 
Commémoration du Génocide contre les Hutu du Burundi en 1972

@rib News, 21/04/2009

Burundi Génocide 1972A l’occasion du 37ème anniversaire du génocide dont les Hutu du Burundi ont été victimes, des Burundais de la diaspora vont commémorer ce triste anniversaire.

● En Belgique, le 29 avril 2009.

● Au Canada, le 2 mai 2009.

Différentes activités sont organisées pour cette occasion :

Lire la suite...
 
Burundi : La nouvelle loi communale en question

@rib News, 21/04/2009

De la nouvelle loi communale. Si on en reparlait ?

Par Joseph NZOKIRANTEVYE - 19 avril 2009

Introduction

Lorsque j’ai livré à votre critique et analyse, mon premier jet sur la nouvelle loi communale en mai 2005 je ne doutais pas que d’autres compatriotes prendraient la parole pour demander  des améliorations dans ce  texte.

Des contacts entre  le Senat et les élus locaux, il ressort entre autre que : «

Ø La loi communale présente des insuffisances à certains endroits d’où la nécessité de la reformuler en tenant compte des prérogatives des élus locaux ;

Ø Le niveau bas de formation de certains élus locaux qui constitue une entrave réelle pour l’initiation des projets de développement, d’où la nécessité de prévoir des programmes de formation à leur intention  (1 : Evaluation à mis parcours des rencontres sénat – élus locaux, septembre 2007) »

Lire la suite...
 
Libérat Ntibashirakandi : Aux internautes de "me juger à mes actes"

@rib News, 20/04/2009

Libérat NtibashirakandiNdlR : Depuis quelques temps, les lecteurs de sites Web dédiés au Burundi assistent, médusés, à une passe d’armes entre abarundi.org et tutsi.org.

Directement visé dans ce pugilat cybernétique, Libérat Ntibashirakandi a demandé à ARIB.INFO un espace d'expression, pour sortir de son silence face à ce qu’il considère comme une "véritable campagne de diffamation", afin, dit-il, "d’apporter des témoignages des amis, des collègues et des compatriotes qui [le] connaissent réellement". Dès lors, "Il reviendra à chacun de tirer les conséquences", estime-t-il.

Sans vouloir entrer dans une quelconque polémique inutile avec les animateurs des sites Web ci-haut cités, la Rédaction a décidé de répondre à cette requête par souci de défendre la liberté d’expression, qui a toujours été au centre de l’action d’ARIB.INFO. Elle est étroitement liée au droit d’avoir un point de vue et au droit à la liberté de pensée et d’opinion.

Docteur en Sciences (Mathématiques), expert en ingénierie pédagogique et en gestion de projets TICE, Libérat Ntibashirakandi est Chargé de cours à l’Université du Burundi depuis 2000. Il est déjà l’auteur d’un "Plaidoyer pour une politique de reconstruction du Burundi basée sur un programme de Développement bien pensé" publié sur ARIB.INFO en avril 2007.

Lire la suite...
 
10éme sommet ordinaire des chefs d’Etat de l’EAC à Arusha, le 29 avril

@rib News, 20/04/2009 – Source APA

Les 5 chefs d'Etat des pays de l'EAC. De g à d : Kagame, Kikwete, Museveni, Nkurunziza et KibakiLe dixième sommet ordinaire des chefs d’Etat de la Communauté d’Afrique de l’Est (East African Community, EAC) se tiendra le 29 avril à Arusha, a-t-on appris lundi.

Le président Paul Kagame du Rwanda, par ailleurs actuel président du sommet, les présidents Jakaya Mrisho Kikwete de Tanzanie, Pierre Nkurunzinza du Burundi, Mwai Kibaki du Kenya, et Yoweri Kaguta Museveni de l’Ouganda participeront à la rencontre.

Lire la suite...
 
Coup d'accélérateur au processus inter-burundais de paix

PANA, 20/04/2009

Bujumbura, Burundi - Le processus inter-burundais de paix s'est emballé ces derniers jours avec la démobilisation symbolique du leader des Forces nationales de libération (FNL, rébellion), Agathon Rwasa, a constaté la PANA sur place à Bujumbura.

On apprenait déjà la semaine écoulée, de source proche de la médiation sud- africaine dans le conflit burundais, que 3.500 ex-combattants rebelles allaient être démobilisés, désarmés et réintégrés dans les différents corps de l'armée burundaise, tandis que 5.000 autres devraient retourner à la vie civile dans les prochaines semaines.

Lire la suite...
 
Montréal, 25 avril 2009 : Conférence-débat sur le Burundi à la veille des élections

@rib News, 19/04/2009

INVITATION À UNE CONFÉRENCE-DÉBAT À MONTRÉAL

Le Conseil National pour la Défense de la Démocratie (CNDD)-Section du Canada, invite les Burundais, les amis des Burundais et tous ceux qui s’intéressent à la politique du Burundi à une conférence-débat qui sera animée le 25 avril 2009 à Montréal à partir de 18 heures. Cette conférence sera suivie d’une soirée dansante pour fêter la fin de l’hiver.

Thème : La situation politique du Burundi à la veille des élections

Le thème sera débattu en deux panels :

1) La lutte pour la démocratie au Burundi, des origines. Conférenciers :

Ä     Anicet Nahimana, B.A., (Les origines de la lutte pour la démocratie)

Ä     Michel Nyabenda, Ph.D. (L’état actuel de la démocratie au Burundi)

2) Les leçons d’ailleurs et les perspectives d’avenir pour le Burundi. Conférenciers :

Ä     Père Patrick Musumba, CMM (La Bonne gouvernance et la démocratie en Afrique : Leçons du Kenya pour le Burundi)

Ä     Tharcisse Sibomana, M.A, Ancien député à l’A.N. (Quel avenir pour la démocratie au Burundi ?)

Lire la suite...
 
Le chef de la rébellion burundaise renonce à la "lutte armée"

@rib News, 19/04/2009 – Source AFP

Le chef de la rébellion burundaise des Forces nationales de libération (FNL), Agathon Rwasa, a annoncé samedi renoncer à "la lutte armée" lors d'une cérémonie symbolique de "démobilisation" après plus de 13 ans de guerre civile, a-t-on constaté sur place.

"Je viens d'être démobilisé comme le stipulent les accords que nous avons signés avec le gouvernement (...) c'est la conclusion des négociations et du processus de paix", a déclaré à la presse Agathon Rwasa à la fin de la cérémonie, organisée dans un camp de rassemblement de ses combattants à Rubira, à une vingtaine de kilomètres de Bujumbura.

Lire la suite...
 
Appui de 240 millions de dollars des Nations unies au Burundi

PANA, 18/04/2009

Bujumbura, Burundi - Le coordonnateur résident du système des Nations unies au Burundi, Youssef Mahmoud, et le ministre burundais des Relations extérieures et de la Coopération internationale, Augustin Nsanza, ont procédé samedi, à la signature officielle d'une stratégie intégrée d'appui des Nations unies au Burundi, d'un montant de 240 millions de dollars US, sur la période 2010-2014.

Le programme portera essentiellement sur la consolidation de la paix, la planification stratégique et la coordination, le relèvement communautaire, la réconciliation, la promotion et la protection des droits humains, ainsi que la gouvernance démocratique, a précisé le diplomate onusien.

Lire la suite...
 
Agathon Rwasa troque son treillis militaire contre un costume cravate

RFI, 18/04/2009

Burundi : Un grand pas vers la paix

Agathon RwasaAgathon Rwasa, leader des FNL (Forces nationales de libération), le dernier mouvement rebelle encore actif au Burundi, va passer de la vie militaire à la vie civile, au cours d'une cérémonie officielle au nord de Bujumbura.

Le week-end dernier, le gouvernement et les FNL avaient conclu un accord sur l'intégration immédiate dans les forces régulières de 3 500 rebelles et le retour à la vie civile de tous les autres.

Après avoir passé près de trois ans à faire du surplace, le gouvernement burundais et les rebelles des FNL (Forces nationales de libération) semblent avoir donné un coup d’accélérateur au processus de paix dans ce pays.

Lire la suite...
 
Ouverture d'un bureau spécialisé dans les questions d'asile au Burundi

PANA, 17/04/2009

Nairobi, Kenya - Le Burundi, grand pays d'accueil des réfugiés au cours des quatre dernières décennies, dispose désormais d'un bureau spécialisé dans le traitement des demandes d'asile, a annoncé vendredi, pour s'en féliciter, le Haut Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (UNHCR), ajoutant que cette ouverture, qui survient des années après que le pays a voté sa première loi sur l'asile, a pu se faire avec le concours des autorités locales.

"L'agence des Nations unies pour les réfugiés se réjouit de ces pas importants destinés à améliorer la protection des réfugiés dans la région des Grands Lacs", a déclaré Bo Schack, le représentant du HCR au Burundi, dans un communiqué rendu public vendredi.

Lire la suite...
 
Début au Burundi d'une opération humanitaire contre la cataracte

PANA, 17/04/2009

Bujumbura, Burundi - Des ophtalmologues indiens ont entamé vendredi matin au Gandhi Memorial Hôpital de Bujumbura des opérations chirurgicales gratuites au profit de 150 patients atteints de la cataracte ou du glaucome, a-t-on appris de source humanitaire dans la capitale burundaise.

Ils vont soigner 15 patients par jour sur une simple présentation d'une attestation médicale, a indiqué le porte-parole du Rotary club du Burundi, Donatien Bihute, dont l'organisation.

Lire la suite...
 
Un Hutu, ex-rebelle, nommé patron de l’armée

RFI, 17/04/2009 

C’est une grande première au Burundi qui sort tout doucement d'une décennie de guerre civile. Le Sénat vient d’approuver la nomination, au poste de chef d'état-major général de l'armée, de l'ex-rebelle et général Godefroid Niyombare, qui devient le premier Hutu à la tête de l'armée dans l'histoire du pays.

Le Burundi vient de tourner une page de son histoire. Hier après-midi, le Sénat a approuvé à une large majorité la nomination par le président burundais, Pierre Nkurunziza, du général Godefroid Niyombare à la tête de l’armée, le premier Hutu à occuper ce poste depuis l’indépendance du Burundi en 1962.

Lire la suite...
 
Burundi : Accord sur un programme de DDR entre la rébellion et l'Etat

PANA, 16/04/2009

Bujumbura, Burundi - Le ministre burundais de la Force de défense nationale (FDN), le lieutenant-général Germain Niyoyankana, a annoncé, jeudi, un nouvel accord sur la Démobilisation, le désarmement et la réintégration (DDR) de quelque 8.500 ex-combattants des Forces nationales de libération (FNL).

L'accord, scellé à Pretoria, sous la médiation sud-africaine, prévoit l'intégration dans les différents corps de défense et de sécurité de 3.500 ex-rebelles à raison de 60% dans l'Armée régulière et 40% dans la Police nationale, a détaillé le ministre.

Lire la suite...
 
HRW appelle à une enquête indépendante sur l'assassinat de Manirumva

Human Rights Watch, Avril 16, 2009

Burundi : Les autorités doivent trouver les assassins de l’activiste Ernest Manirumva

Funérailles d’Ernest ManirumvaUne enquête et des poursuites judiciaires indépendantes constitueraient un pas vers le devoir de rendre des comptes

(Bujumbura) - Les autorités burundaises devraient garantir une enquête rapide, indépendante et approfondie sur l'assassinat le 9 avril dernier de l'activiste anti-corruption Ernest Manirumva, a déclaré Human Rights Watch aujourd'hui. Cette enquête devrait mener à des poursuites à l'encontre des individus présumés responsables de ce meurtre.

Aux premières heures de la matinée du 9 avril 2009, des agresseurs non identifiés ont attaqué le domicile de Manirumva et l'ont poignardé à mort. La police et des collègues ont dit à Human Rights Watch que des dossiers étaient éparpillés à travers la pièce, et qu'il semblait que des documents avaient été emportés de chez lui. M. Manirumva était vice-président de l'Observatoire de lutte contre la corruption et les malversations économiques (OLUCOME), une ONG burundaise. Depuis le mois de janvier, M. Manirumva, économiste reconnu, était aussi vice-président du Conseil de Régulation de l'Autorité des Marchés Publics.

Lire la suite...
 
Grève du secteur médical : Le CNDD demande au Gouvernement de se ressaisir

@rib News, 16/04/2009

COMMUNIQUE  DU  PARTI CNDD A PROPOS DE LA GREVE DU PERSONNEL DU CORPS MEDICAL

1. Le Parti CNDD est profondément préoccupé par la grève du corps médical qui perdure. Les dégâts causés par cette grève sont nombreux : des dizaines de morts qui s’en suivent et  des patients qui ne savent plus à quel saint se vouer.

2. Le CNDD considère que la grève du corps médical n’est pas une affaire entre le seul personnel de ce corps et le gouvernement et ne peut donc pas garder son silence.

3. Le CNDD rappelle que le Gouvernement est le premier responsable de la sécurité et la santé des citoyens.

Lire la suite...
 
Burundi : un Hutu pour la première fois à la tête de l'armée

@rib News, 16/04/2009 – Source AFP

Le Sénat du Burundi a approuvé à une large majorité jeudi la nomination, au poste de chef d'état-major général de l'armée, de l'ex-rebelle et général Godefroid Niyombare, qui devient le premier Hutu, l'ethnie majoritaire, à la tête de l'armée dans l'histoire du pays.

"Le Sénat vient d'approuver par 34 voix sur 47 la nomination par le président Pierre Nkurunziza du général Godefroid Niyombare au poste de chef d'état-major général de l'armée", a annoncé le sénateur William Munyembabazi.

Lire la suite...
 
Burundi : Un expert de l'ONU condamne le meurtre d'un militant anti-corruption

UN News Centre, 16 avril 2009

L'expert indépendant auprès des Nations Unies sur la situation des droits de l'homme au Burundi, Akich Okola, a exprimé jeudi son indignation face au meurtre d'Ernest Manirumva, vice-président de l'Observatoire de la lutte contre la corruption et les malversations économiques (OLUCOME).

Assassiné chez lui à Bujumbura le 8 avril, M. Manirumva était un leader dans la promotion de la bonne gouvernance au Burundi.

Lire la suite...
 
Instabilité de l'administration à la base au Burundi

PANA, 15/04/2009

Bujumbura, Burundi - Des rivalités internes à l'administration communale ont déjà coûté leurs postes à 58 des 129 administrateurs communaux élus au suffrage universel direct en juin 2005, a fait savoir, mercredi, le ministre burundais de l'Intérieur, Edouard Nduwimana.

La nouvelle loi communale, jugée "lacunaire", serait pour beaucoup dans cette instabilité de l'administration à la base puisqu'elle se contente de dire, en son article 8, que la commune est administrée par le conseil communal et l'administrateur communal, sans autres précisions sur le champ de compétence des uns et des autres.

Lire la suite...
 
Aide de la Belgique et de la FAO aux agriculteurs africains

FAO, 15 avril 2009

6,6 millions de dollars pour la RDC, le Burundi, le Niger et l'Ethiopie

Rome - La Belgique vient d'approuver un programme FAO de 6,6 millions de dollars d'aide d'urgence aux agriculteurs pauvres africains et ce, dans le cadre d'un partenariat qui a totalisé plus de 80 millions de dollars au cours des 12 dernières années.

Quelque 2,6 millions de dollars de la Coopération belge pour le développement bénéficieront directement aux familles d'agriculteurs dont les moyens d'existence ont été compromis durant les troubles en République démocratique du Congo. Du manioc et des plants de patates douces ainsi que des outils et des semences seront distribués à 25 000 paysans.

Lire la suite...
 
BURUNDI : Des inondations déplacent des milliers d’habitants au nord de Bujumbura

IRIN, 15 avril 2009

De fortes pluies se sont abattues sur la commune de Buterere, au nord de la ville, provoquant le déplacement de milliers de personnes.

BUJUMBURA - Des inondations causées par les pluies ont provoqué le déplacement de plus de 8 000 personnes, endommagé au moins 1 200 habitations, et détruit les cultures dans une commune située au nord de Bujumbura, capitale du Burundi, selon un responsable.

«Les pluies ont détruit de nombreuses maisons et un grand nombre de cultures ; d’autres sont encore inondées», a indiqué Moise Ndayisenga, administrateur de la commune de Buterere.

Lire la suite...
 
Chute vertigineuse de la production cotonnière au Burundi

PANA, 14/04/2009

Bujumbura, Burundi - La Compagnie nationale de gérance du coton (COGERCO) a vu sa production annuelle passer de 9.000 à 3.000 tonnes au cours de ces 14 dernières années suite aux effets conjugués de la guerre civile, de la réduction constante des surfaces cultivées, la stagnation des prix au producteur et de la faillite généralisée des industries textiles du Burundi, a-t-on appris de source officielle à Bujumbura.

La surface cultivée du coton est passée de 11.500 à 5.000 hectares au cours de la même période, a fait savoir, mardi, le directeur général de la COGERCO, Léopold Manirakiza, qui a expliqué cette situation par la reconversion massive des paysans du secteur aux cultures vivrières, plus rentables.

Lire la suite...
 
Dernière sortie médiatique d’Alexis Sinduhije : Coup de bluff ou vrai ultimatum ?

@rib News, 14/04/2009

Alexis SinduhijeA peine sorti de prison, M. Alexis Sinduhije, l’ancien journaliste reconverti en politique, a menacé vendredi de dévoiler une information qui, selon lui, pourrait mettre à mal les institutions de la République du Burundi.

Dans un communiqué de presse, d’un ton très virulent, le président du parti MSD, en attente d’agrément, affirme qu’un émissaire de son parti, membre du Bureau politique, a exposé, vers la fin de l'année dernière, au Premier Vice-président de la République, « la raison réelle » qui empêcherait l’agrément de ce parti, et qu’il se garde jusqu’ici de divulguer publiquement « par respect des institutions de la République ».

Lire la suite...
 
Vers un renforcement des relations entre le Burundi et la Hollande

PANA, 12/04/2009

Bert KoendersBujumbura, Burundi - Les relations diplomatiques entre les Pays-Bas et le Burundi ont franchi une nouvelle étape, ce week-end, avec l’ouverture d’une ambassade néerlandaise à Bujumbura, en présence du ministre néerlandais à la Coopération et au Développement, .

De nombreuses missions diplomatiques ou centres culturels et d’écoles européennes ont dû fermer leur porte du fait de l'insécurité liée à la guerre civile durant la dernière décennie.

Lire la suite...
 
La CEAJ va se prononcer sur une requête d'avis consultatif de la CEA

@rib News, 12/04/2009 – Source PANA

La Cour de justice de la Communauté est-africaine (CEAJ) va se prononcer sur une requête d'avis consultatif sur l'interprétation du Traité de cette entité relatif à l'application du principe de la géométrie variable et l'application de ce même principe vis-à-vis de la nécessité d'un consensus pour la prise de décisions, a-ton appris vendredi de source communautaire.

Les cinq Etats membres de la CEA -le Kenya, l'Ouganda, la Tanzanie, le Rwanda et le Burundi- ont, ces temps derniers, eu des divergences sur l'allure de l'intégration politique et économique.

Lire la suite...
 
Rose Ntwenga : Bien relater le passé, Et, ainsi, mieux comprendre le présent.

@rib News, 11/04/2009

Bien relater le passé,

Et, ainsi, mieux comprendre le présent.

Transmission de mémoire et Contribution à la Commission Vérité

Par Rose Ntwenga.

Montpellier, le 5 avril 2009

Ces quelques lignes contribuent à une mise au point et à une réponse à la plupart des remarques d’indignation déjà entendues sur ma famille et à mon égard.

C’est pour protester contre les insinuations injustes en méconnaissance de la réalité.

Quelques compléments et éclaircissements, suivent pour éviter le grand coup de gomme sur l’Histoire et le parcours des Bâtisseurs.

Bujumbura, au milieu des années 80, un procès éclairant s’ouvre.

Je me souviens :

Lire la suite...
 
Plusieurs désaccords entre la Tanzanie et ses partenaires de l'EAC

@rib News, 10/04/2008 - Source Xinhua

Les négociations sur l'établissement du marché commun de la Communauté d'Afrique de l'Est (East African Community, EAC) ont pris fin jeudi à Kampala sans trouver un consensus sur plusieurs questions en suspens.

Le secrétaire général adjoint de l'EAC, Julius Onen, a déclaré que les négociateurs du Burundi, du Rwanda, de l'Ouganda, du Kenya et la Tanzanie ont décidé de remettre les questions en suspens au sommet de l'EAC prévu pour fin avril.

Lire la suite...
 
RDC : La ville d'Uvira attaquée par des assaillants venus du Burundi

@rib News, 10/04/2009 - D'après AFP et Reuters

La prison centrale d'Uvira, ville de l'est de la République démocratique du Congo, a été vidée de ses occupants jeudi matin. Des hommes armés non identifiés ont attaqué la prison et libéré les 222 détenus. Après l'opération, les assaillants sont aussitôt repartis dans les montagnes.

Des affrontements se sont déroulés à l'aube entre les assaillants et les Forces armées de RDC (FARDC), a indiqué l'administrateur Bellarmin Mugangu, joint par téléphone depuis Bukavu, capitale de la province du Sud-Kivu où est située Uvira.

Lire la suite...
 
Burundi : L'ONU se félicite de la démobilisation de 112 enfants

UN News Centre, 9 avril 2009

Radhika CoomaraswamyAu Burundi, « le processus de démobilisation d'anciens enfants soldats, associés aux Forces Nationales pour la Libération (FNL) a finalement démarré », s'est réjouie jeudi la représentante spéciale du Secrétaire général pour les enfants et les conflits armés, Radhika Coomaraswamy.

112 ex-enfants soldats, dont deux filles, ont été démobilisés des rangs du groupe rebelle FNL. « Les enfants ont été transférés au centre de démobilisation de Gitega, récemment réhabilité, où ils recevront un soutien, afin d'entamer une nouvelle vie », a ajouté Mme Coomaraswamy.

Lire la suite...
 
Burundi : le vice-président de l'Olucome tué à son domicile

@rib News, 09/04/2009 -D'après AFP

Le vice-président de l’Observatoire de lutte contre la corruption et les malversations économiques (Olucome - la principale organisation de lutte contre la corruption au sein de la société civile burundaise), Ernest Manirumva, a été assassiné à son domicile dans la nuit de mercredi à jeudi à Bujumbura et des documents ont été dérobés, a-t-on appris de source policière.

Selon l’enquête menée par la police burundaise, le vice-président de l’Olucome a été tué à coups de couteau vers 1H du matin. Tout semble indiquer que ce grand militant de la lutte anticorruption a été victime d’un meurtre de sang-froid.

Lire la suite...
 
Burundi : Une grande figure de la lutte contre la corruption assassiné

PANA, 09/04/2009

Bujumbura, Burundi - Le vice-président de l'Observatoire de lutte contre la corruption et les malversations économiques (OLUCOME, indépendant) au Burundi, Ernest Manirumva, a été sauvagement assassiné à coups de couteau, dans la nuit de mercredi à jeudi, à son domicile de Bujumbura, par des individus non encore identifiés, a-t- on appris de sources proches de la victime.

La victime vivait seule et sa dépouille été trouvée devant la porte d'entrée, jeudi à l'aube, par des voisins. Le porte-parole de l'OLUCOME, Richard Ntawe, a exclu l'hypothèse d'un "crime crapuleux" sur base d'un certain nombre d'indices troublants.

Lire la suite...
 
Prestation de serment des membres de la nouvelle CENI du Burundi

PANA, 08/04/2009

Bujumbura, Burundi - Les cinq membres de la nouvelle Commission électorale nationale indépendante (CENI) du Burundi ont prêté serment, mercredi, au Parlement, en prélude à leur entrée en fonction pour préparer les prochaines consultations populaires de 2010.

Dans leur serment, les membres de la CENI ont juré fidélité à la Charte de l'unité nationale et à la Constitution et se sont engagés à organiser les élections "en toute indépendance et avec probité, impartialité et un sens aigu de patriotisme".

Lire la suite...
 
Journée mondiale de la santé au Burundi

@rib News, 08/04/2009 – Source Site du Conseil Régional du Pays de la Loire

Mme Denise Nkurunziza BucumiLe 7 avril, la journée mondiale de la santé a été marquée au Burundi par l'inauguration d'un centre de référence pour le traitement des fistules, pathologie très invalidante pour de nombreuses femmes Burundaises. Ce Centre a été créé au sein de l'hôpital de Kamenge à Bujumbura par Gynécologies sans Frontières avec le soutien de la Région des Pays de la Loire.

Le centre de référence pour le traitement des fistules a été inauguré par la femme du président de la République burundaise [NdlR : Mme Denise Nkurunziza Bucumi] en présence notamment de Jacques Auxiette, président du Conseil régional (photo), qui conduit actuellement une mission d'évaluation des actions engagées depuis près de 2 ans dans ce pays. Actuellement au Burundi près d'une femme sur 10 meurt pendant ou à la suite d'un accouchement. La proportion est 1000 fois plus faible en France.

Lire la suite...
 
<< Début < Précédente 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 Suivante > Fin >>

Résultats 17239 - 17316 sur 18000

Les Grands Hommes

Paul MIREREKANO, Martyr de la lutte pour l’émancipation des masses paysannes & Pierre NGENDANDUMWE, Martyr de la lutte pour l’unité nationale
Mirerekano/Ngendandumwe

Les Monuments

La Place de l'Indépendannce à Bujumbura

Place de l'Indépendance

 

Monument de l'Unité nationale, à Bujumbura

Monument de l'Unité


Mausolée du prince Louis RWAGASORE, sépulture du héros de l'Indépendance nationale

Mausolée de Rwagasore

Les bureaux de la Présidence du Burundi

Présidence

Palais de Kigobe, siège de l'Assemblée nationale

Assemblée nationale

Siège du Sénat

Sénat

Les partis politiques

Majorité
Opposition
Maintenance: Synexis Agence Web
www.arib.info - Site web de l’ARIB asbl
Copyright © ARIB.INFO 2002 - 2018

parking aéroport pas cher